Polype villeux du colon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Polype villeux du colon

Message  freewh le Jeu 29 Mai 2014 - 2:32

Bonjour à tous,
Je m'intéresse au jeûne depuis deux ans. J'en ai fait un de 7 jours qui m'a laissé un excellent souvenir. J'ai hâte de me lancer dans un jeûne plus long mais les contraintes sociales et professionnelles étant ce qu'elles sont, ce n'est pas demain la veille...
Toutefois, ce n'est pas pour moi que je viens ici mais pour mon épouse à qui l'on a découvert un polype villeux du colon lors d'une coloscopie de prévention. Une fois sur deux, ce genre de polype dégénère en cancer. Le médecin lui a donc dit qu'il fallait procéder à une exérèse donc à une colectomie, ce qui n'est vraiment pas réjouissant...
J'aimerais savoir s'il y a des chances qu'un jeûne d'au moins 21 jours puisse faire disparaître ce polype.

freewh

Messages : 2
Date d'inscription : 29/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polype villeux du colon

Message  Luc le Jeu 29 Mai 2014 - 9:39

Bienvenue sur le forum!

Pour répondre à ta question, voici ce qu'écrit Shelton :

"L'autolyse est le principe de base du nettoyage et de la guérison par le jeûne. C'est de ce processus que viennent presque tous les bienfaits du jeûne.

L'exemple le plus évident de l'autolyse est celui de la grenouille. Le têtard, avant de se transformer en grenouille développe quatre pattes. Lorsque celles-ci sont entièrement constituées, la queue qu était tellement utile au têtard ne lui sert plus à rien; aussi procède-t-il à son élimination, non en la faisant tomber, mais en l'absorbant.

Pendant la période où la queue de l'ex-têtard est en voie d'absorption, la jeune grenouille ne mange pas. En fait. la grenouille se nourrit des éléments contenus dans sa queue.

C'est ce qui se passe également chez l'animal ou l'homme qui jeûne. Il va se nourrir des graisses, tissus inutiles, excroissances morbides, de façon très sélective. À titre d'exemple, l'autolyse sur la grenouille n'attaquera pas un organe utile pour se nourrir, ni à une autre pattes, seulement les tissus qui ne lui serviront plus.

Il est intéressant de noter que ce contrôle de l'autolyse s'étend également aux tissus malades, tels que tumeurs, dépôts, écoulements, etc. et qu'il n'est pas limité aux tissus normaux. Des enzymes intra-cellulaires qu'il possède, le corps est capable de digérer ses propres protéines, lipides et glucides (...) Le corps est capable de contrôler le processus d'auto-digestion, et il le limite strictement aux tissus non essentiels. Le corps est capable d'utiliser les produits terminaux de la désintégration autolytique de ses propres tissus pour nourrir ses parties les plus essentielles et les plus vitales."

Au cours de ma popre expérience, j'ai vu de nombreux fibromes de l'utérus et du sein, des lipomes sur diverses parties du corps, des épithéliomes tout un groupe de myomes et d'autres tumeurs être autolysés et disparaître pendant un jeûne entrepris par le malade. J'ai vu des verrues disparaître en cours de jeûne et j'en ai vu d'autres sur lesquels le jeûne semblait n'avoir aucun effet. Je n'ai jamais vu un grain de beauté affecté par le jeûne. J'ai vu des kystes complètement dissous par le jeûne et d'autres réduits."

("Le Jeûne" de H.M. Shelton : chap. V)

Si un jeûne de 21 jours est exécuté comme le propose Shelton, c'est-à-dire en absorbant uniquement de l'eau et au repos, il serait surprenant que ce polype ne disparaisse pas ou à tout le moins diminue de façon importante.  Dans ce deuxième cas, un autre jeûne, quelques mois plus tard pourrait compléter le travail.

Aussi, on sait que le jeûne peut éviter la cancérisation.  Le docteur Jean-Pierre Willeme écrit :

"Les cellules cancéreuses, bouffeuses de sucre à outrance, ne peuvent survivre dans un organisme en jeûne parce qu'il est en état d'acidose légère. En obligeant l'organisme à consommer ses réserves, on crée un état acidosique, qui est le principal facteur d'extinction de la cellule mutée. Lors du jeune prolongé, l'organisme s'acidifie d'une manière stable, et le cancer ne peut plus utiliser le sucre dont il a tant besoin pour proliférer. En nous soumettant à un jeûne périodique, nous détruisons les cellules cancéreuses ou mutées de notre organisme avant que ces cellules cancéreuses ou mutées de notre organisme prolifèrent et créent des dommages importants. (Willem)
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t127-cancerisation-agents-de-et-prevention

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polype villeux du colon

Message  freewh le Lun 2 Juin 2014 - 15:22

Merci beaucoup pour ta réponse complète et étayée, Luc.

freewh

Messages : 2
Date d'inscription : 29/05/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polype villeux du colon

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum