Jeune et ârret de tabac \o/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeune et ârret de tabac o/

Message  Orely le Jeu 3 Avr 2014 - 15:32

Bonjour a toutes et a tous!
Comme indiqué dans le titre, j'ai profité de mon envie d'en finir avec le tabac pour enfin faire l’expérience du jeûne.
Grâce au meilleur ami qu'on puisse avoir j'ai beneficié d'infos de conseils et de retour d'experience au jeûne sans oser me lancer.
Les raisons sont simples:
Il y a 8 ans j'étais violement boulimique/ano.
Je fumais encore il a quelques jours comme une cheminée d'usine.
Même quand j'ai été sereine avec la nourriture la cigarette m’empêchait toujours de faire cette expérience.
Mon ami m'a conseillé le jeûne intermittent, j'ai vecu 3 mois de joie! Il fallait que j'essaye un jeune plus long.
Je rêvais fort de ce décrassage intérieur, de ce cheminement avec moi, de ce temps suspendu qui remet les pendules a l'heure a bien des niveaux.

Alors la semaine dernière j'ai craqué. J'ai décidé d’arrêter de fumer le lundi suivant et de commencer un jeune.
J'en suis au 4 eme jour.
Je vous livre le résultat de mon expérience (en cours) dans l'espoir que d'autres se reconnaitront et de profiter de vos expériences!

Pre jeune J-2:
J'ai essayé de la faire léger: légume fruit toute la journée en petite doses, beaucoup d'eau.
Mais je l'avoue, après avoir écrasé ma dernière cigarette j'ai pris un morceau de pain complet avec de la confiture( maison). Ah gourmandise! Celle là elle est pour toi, en espérant que ça ne me porte pas préjudice!

Pre jeune J-1 1ere journée sans tabac:

Beaucoup d'eau, du jus de tomates dillué, de la tysane. Je ressens petit a petit une faim raisonnable. Le fantasme de croquer dans une pomme éloigne toute pensée de la cigarette qui a ma grande surprise disparaitra assez facilement de mes pensées.
Mon conjoint supporte bon gré mal gré que notre repas du soir instant privilégié disparaisse, moi aussi pour le coup. Je me passe facilement de nourriture mais cet instant partagé donc je nous prive me blesse un peu.Beaucoup de mal a l'endormissement, mais sommeil réparateur.

Jour 1.
Réveil chouette, je me sens bien, légère.Tristesse pour moi que de jeûner a l'eau. Je prépare des petites tisanes que j’agrémente d'épices curcuma poivre noir cannelle, jus de citrons. Délit de gourmandise qui m'a placé dans un mauvais état d'esprit.
Du coup je pensais d'avantage au gout, a la nourriture, je gambergais sur tout ce que je pourrais faire bouillir pour avoir du gôut. Le nirvanna des saveurs.Oui, une psychopathe.
Ce premier jour a été assez rude et en lisant d'autres expériences je ne m'y attendais pas.
J'ai eu faim, terriblement faim et je me suis sentie triste, seule, vide.A l'écart du monde loin de ceux que j'aime.
En fin d'aprés midi, j'ai eu des réminiscences des fringales violentes et des pulsions passées de troubles alimentaires.
Je me retrouve il y a presque 10 ans derrière moi, je crois qu'en arrêtant mon jeune maintenant j'engouffrerai une montagne de nourriture comme par le passé, comme si je n'avais rien accomplit depuis. J'ai peur de ce ressentit et des pensées négatives qui m'assaillent mais je dois continuer j'ai trop peur d'arrêter maintenant.
Et la cigarette? Quelle cigarette? C'est d'une entrecôte a la crème et aux champignons dont j'ai envie! ( Pardon a toi compagnon de jeune qui lit cet mots). L'arrêt de clope passe comme une lettre a la poste.C'est liberateur et ca éclaire chaque moment difficile.

Jour 2.
Sommeil identique au jour précédent. Reveil merveilleux qui fait oublier le vague a l'âme de la veille.
Je bois essentiellement de l'eau ce jour ci pour m'éviter la quête absolue de gourmandise deguisée.
Je fais une purge au chlorure de magnésium. Très peu de chose a purgé cela dit.
Je profite d'un moment d'euphorie pour préparer un bon repas a mon amoureux, une belle salade de riz pleine de légumes croquants! ( pardon bis). Je suis raplapla le soir alors je prépare ça en fin de matinée et me purge l'aprem. Je me sens molle mais plus en forme, j'ai des petits moments de tristesse je les laisse me traverser.
Le soir tombé difficulté a m'endormir et faim. Je pense a cette journée sans clope sans y penser et je fini par m'endormir

Jour 3.
Super réveil. Crampes dans les jambes, tout ce que j'ai bu pour la purge je ne l'ai pas donné a mon corps, il va falloir boire un max aujourd'hui, mais je me sens lasse de l'eau. Je suis vraiment molle du genoux, ralentie, bonne a rien. J'ai lu que des jeuneurs allaient courrir, j'ai pas encore eu la force de faire la vaisselle. Je me sens proche du malaise mes jambes me portent mal alors je laisse dans ma bouche le tiers d'une cuillère a café de sirop d'érable sous ma langue je m'allonge je lis, mais cet état de malaise ne passe pas.
Ma langue est redevenue claire, mes urines ne sont que très légèrement colorées le matin. Pas de bouton, pas de mauvaises odeurs pas de mauvaise haleine. La faim me revient par intermittence.
J'ai l'impression que c'est ma détox émotionnelle, je me sens seule, je ressens cette faim deguisée, ces envies d'orgies. Petit a petit les pulsions perdent de leur couleur et je m'aperçois sans concession mais avec bienveillance. Je reflechis a mon mode de vie, a mes aspirations et a mes projets avec plus de réalisme. ( Mais en toute honnêteté, je n'ai pas encore la force de m'y mettre!) La clope je n'y pense pas.


Bilan:


Question frustrante:

Je suis encore dans l'aventure, mais je n'ai plus aucun signe de détox et je trouve ça très frustrant. J'ai déjà arreté de fumer 6 mois il y a quelques années, et j'ai saigné du nez de la gorge, j'ai été prise d'une angine terrible pendant une semaine de migraine épouvantable.
Bref je les ai bien sentie passer les dechets.

La Cigarette

Je suis forcement confite de toxines avec ce que j'ai fumé, mais où sont-elles passées!Je me sens de plus en plus faible et j'attend avec impatience ce signe de detox pour reprendre du courage et de la patate.
Enfin a ce niveau de l'experience je recommande vraiment le jeùne aux fumeurs désireux d’arrêter.
J'avais réussi sur un courte période grâce a l'amour et depuis rien n'a pu m'empecher de fumer. Les arrêts me rendaient malades. Même une heure ça me tourmentais et me mettais en nerfs.
Je n'y pense plus. C'est formidable.

Mise en garde trouble du comportement alimentaire

J'avais mis le doigts depuis longtemps sur les paramètres de ma boulimie ano passée. Elles me sont revenues comme un boomerang avec une telle violence que je n'ai pas chercher a les accueillir telles qu'elles sont au risque de m'y blesser.
L'estime de sois, la peur de ne pas être a la hauteur, se sentir seul vide, être différent et séparé des autres. Ce sont des peurs et des sensations inhérentes au jeûne.
Je déconseille profondément cette expérience a des personnes qui souffrent encore de troubles alimentaires.
On peut laisser ces ressentis nous traverser quand on les a compris et acceptés.Quand on a réaménager nos habitudes de vie et qu'on s'est changé en douceur sois même dans la bienveillance et la recherche du bien être.
Quelle terreur d'imaginer une personne qui n'a pas encore trouvé ses réponses et sa paix traverser ce genre d’épreuves.
Je crois que pour toute personne qui vit un moment de tristesse ou de peur intense relative au passé au présent ou au futur, la bienveillance est de mise.
Soyez votre meilleur ami, votre allié; et soyez tendre avec vous.
Vous le méritez, vous accomplissez une grande chose pour vous même, une chose difficile et parfois douloureuse.
Soignez vous comme vous soigneriez un enfant que vous chérissez.

Merci du fond du cœur a toutes celles et tous ceux qui me liront.
Merci pour vos conseils concernant l’extrême fatigue et le manque de signes de detox.
Je vous souhaite le meilleur et une belle aventure lors de votre jeûne et aprés!

Orely

Orely

Messages : 8
Date d'inscription : 03/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Jour 4 ça commence!

Message  Orely le Ven 4 Avr 2014 - 9:42

Bonjour a tous!
Concernant les questions que je me posais hier j'y vois plus clair.
Je commençais une grosse crise d'acidose qui se poursuit aujourd'hui.
Vertige a la limite du malaise, puis migraine nausée, réveil avec de la farine plein la bouche. Sinus qui brûlent.
Enfin, ça commence.

Je suis un peu inquiète car j'ai perdu presque 5 kilos en 4 jours j’espère que cet amaigrissement va ralentir.
Je me sens physiquement vraiment raplapla, mais le moral remonte nettement.

Merci de m'avoir lu!

Orely

Messages : 8
Date d'inscription : 03/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et ârret de tabac \o/

Message  Luc le Ven 4 Avr 2014 - 10:43

Orely a écrit:  
Je commençais une grosse crise d'acidose qui se poursuit aujourd'hui.
Vertige a la limite du malaise, puis migraine nausée, réveil avec de la farine plein la bouche. Sinus qui brûlent.
Enfin, ça commence.

Je suis un peu inquiète car j'ai perdu presque 5 kilos en 4 jours j’espère que cet amaigrissement va ralentir.
Je me sens physiquement vraiment raplapla, mais le moral remonte nettement.

Bienvenue sur le forum!

Il y a plusieurs raisons faisant en sorte que les divers symptômes apparaissent ou pas durant le jeûne.  Chez une pesonnes ayant une bonne hygiène de vie, peu intoxiquée et ayant une bonne forme physique, souvent ne ressentira que peu d'effets secondaires dus à l'autolyse.

Autres causes pouvant faire en sorte que l'autolyse ne se manifeste pas ou peu : si nous sommes actifs ou si nous consommons des aliments. (ex. jus, miel ...)

La perte de poids surtout durant la première semaine est importante;  par la suite elle diminue beaucoup et peu même stagner quelques jours à l'occasion.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au plaisir de te lire!

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Merci Luc

Message  Orely le Ven 4 Avr 2014 - 16:50

Merci de d'avoir eut le courage de me lire.
Et merci pour votre réponse rassurante et documentée!
Je vais de ce pas explorer tout ces chemins.

A bientôt!

Orely

Messages : 8
Date d'inscription : 03/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

conclusion

Message  Orely le Dim 6 Avr 2014 - 0:00

Bonjour a toutes et a tous.
Je pense que c'est la fin de mon jeune.

J'attendais la detox et elle est violente. Triste mine, mauvaise peau,mes mollet deviennent comme de la pierre.
J'ai l'impression de ne plus avoir de sang dans les pieds , mes ovaires, mes reins me font mal, et j'ai l'impression que mon cœur fait de l'apnée.

Mon odorat est décuplé, chaque sortie a l'exterieur ( a pas lent ca va de sois ) est un grand moment de bonheur et de ravissement.
Je ne supporte plus l'odeur de la cigarette, chose qui ne m'était jamais arrivé, même en arrêtant plusieurs mois. J'ai vraiment bon espoir que
ce jeune m'a aidé a me sortir durablement de l'enfer du tabac.

Je ne serais pas allée aussi loin que j'aurais voulu cette fois, mais j'ai du mal a le voir comme un échec.
Je n'ai pas le courage de me sentir dans cet état plus longtemps. Que je reste religieusement calme et posée ou que je m'octroie une promenade mes journées sont les mêmes depuis le premier jour:

Reveil fantastique, baume au coeur jusqu'a 15/16h, puis dégringolade de l'humeur épuisement impossibilité de dormir avant le petit matin, même en restant couché.Quand il tombe néanmoins le sommeil est réparateur.

POint important pour celle qui me lise: Hydratez votre peau, les chutes de poids rapide comme la prise de poids rapide entraine les même aléas:vergitures, la peau en prend un sacré coup. Je ne connais pas la meilleur option pour se tartiner, j'ai alterné biafine et huile d'amande douce.

Merci de m'avoir lu!



Orely

Messages : 8
Date d'inscription : 03/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et ârret de tabac \o/

Message  Luc le Mar 8 Avr 2014 - 17:58


L'ensemble de tes ressentis fait parti des réactions lors d'un jeûne, plus ou moins accentué selon chacun.

En général, jeûner n'est pas de tout repos et certains ne peuvent endurer et cessent après quelques jours. Néanmoins, peu importe que nous ayons jeûné quelques jours ou plus, cela est toujours bénéfique.

Plusieurs ont dû jeûner à de nombreuses occasions, quelques jours seulement avant de réussir un jeûne plus long. Un jeûne n'est jamais un échec en soi, peut importe sa longueur.


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Gourmandise fringale budget d'après jeune

Message  Orely le Lun 14 Avr 2014 - 12:49

Merci Luc pour votre réponse et votre bienveillance.

Voilà une semaine que mon jeûne s'est terminé.
La détox a continué d'être musclée les 3 jours où je m'alimentais de fruits et de légumes. Peu de sommeil, langue de couleur inédite.
Le manque de nicotine a resurgit timidement avec la consommation de viande, de pain et d'aliment sucré, mais je pouvais enfin dormir.

Je n'avais définitivement pas assez réfléchi et préparé l’après jeune.
Je me suis retrouvée un peu démunie financièrement pour me payer des légumes et des fruits sur plus d'une semaine, puis céréales etc...
Pour les fringales monstrueuses qui se profilent, j'ai jeté mon dévolu sur des douceurs digestes.
Je me suis rabattue dans la joie sur les haricots verts champignons, kiwi pomme et raisins.
Quelques fruits secs et graines dans une petite bourse dans mon sac. ( Le bonheur!)

Hélas maintenant que j'en suis venue a bout je dois attendre de pouvoir faire quelques courses et les amuses gueules présent à la maison on vite resurgit.
Chocolat noir,m&m's, olives, chewing gum, j'ai du mal a m'arrêter de mâchouiller. Heureusement il n'y a plus grand chose dans les placards.

Je suis vraiment heureuse de ce jeune concernant la cigarette ça a été un plus fabuleux.
Mais j'ai gardé du jeune une mine exécrable et j'ai le sentiment d'avoir peu être arrêté la machine a un moment important.


Je ne me suis pas jeté sur la nourriture en masse, mais depuis ma reprise d'aliments solide, sans avoir d'inconfort digestifs d'aucune forme, l'épiderme de tout mon ventre me donne l'impression d'un bleu géant.
Comme si j'avais passé des jours a faire des abdos...
Je réalise qu'il faudra changer ma façon de m'alimenter en profondeur, pour atteindre un réel bien être.
Le jeune c'est l'orée du chemin, pas la route en elle même.

Voilà pour la suite de mon expérience pour ceux qui voudrait un exemple de jeune pour sevrage tabagique.
Je fumais entre 1 et 2 paquets de cigarettes par jour depuis un peu moins de 10 ans.
Je ne suis pas sportive et en léger surpoids ( 59 kilos pour 1m57).
Après la perte de poid rapide de jeune, je me sens un peu comme une bouée dégonflée..



Orely

Messages : 8
Date d'inscription : 03/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et ârret de tabac \o/

Message  Luc le Lun 14 Avr 2014 - 20:21


Bravo pour ce jeûne dont la plus belle réussite aura été l'abandon du tabagisme! Juste ça en vallait le coup! Espérons que cette pratique sera éliminée pour de bon; tout l'organisme en tirera des bienfaits sans parler des coûts inhérents à cette pratique.

Si tu as des interrogations, n'hésite pas!




Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

aie aie

Message  Orely le Mar 15 Avr 2014 - 18:03

Merci du fond du coeur Luc,
Pour tous ces conseils et pour avoir été présent lors de cette expérience.
Cet espace est une belle initiative et j’espère que mon témoignage sera utile a quelqu'un.

Il y a encore une chose qui m’inquiète et vos lumières seraient plus que bienvenues.

J'ai du reprendre une alimentation tout fruits/ légumes aujourd'hui ( malgrés des finances qui s'en seraient passées..)
Mon ventre est gonflé,douloureux, j'ai la sensation que la peau de mon abdomen fait comme un bleu.

C'est comme si en se gonflant mes intestins avaient abîmés mes muscles comme lors d'une séance de sport trop brutale...
Apparemment c'est souvent ressentit chez les femmes enceintes ( du coup, je suis un peu vexée T_T)

Vraisemblablement mon corps me fait savoir qu'il ne veut plus de certains aliments que je consommais avant mon jeune...
J'ai du mal a atteindre un état de satiété. AUssi il ne fait aucun doute que j'ai des efforts a faire sur les quantité.
D'autres jeûneurs ont ils déjà ressentit cet inconfort?
Si j'ai commis des erreurs en me réalimentant que faut il consommer pour retrouver un peu de confort?


Orely

Messages : 8
Date d'inscription : 03/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et ârret de tabac \o/

Message  Luc le Mar 15 Avr 2014 - 18:56


En relisant les réponses précédentes, je n'arrive pas à savoir exactement combien de jour a duré ce jeûne ... peut-être 5 ou 6 jours.

S'il y a gonflement de l'abdomen c'est qu'il y a des combinaisons alimentaires qui ne sont pas appropriées, provoquant des gaz. Les quantités sont également importantes lors de la reprise; plus le jeûne a été long, plus il est important d'y aller progressivement. D'ailleurs, il est question de viande et d'aliments sucrés et autres "gâteries" qui auraient été consommées si j'ai bien compris, après quelques jours suite à la rupture du jeûne. Chez certaines personnes ayant habituellement des problèmes digestifs, les réactions peuvent être plus accentuées.

Que faire maintenant? L'idéal serait de revenir quelques jours uniquement aux jus de fruits puis aux fruits tout en surveillant les quantités. On sait que ces aliments se digèrent facilement. Par la suite, ajouter de nouveaux aliments, un à la fois, toujours en surveillant les quantités. Voir le menu proposé par Rocan afin de te donner un aperçu des aliments proposés ou semblables à mettre dans ton menu. Plus, cette réalimentation sera progressive plus les chances de réussite seront grandes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et ârret de tabac \o/

Message  Orely le Mar 1 Juil 2014 - 11:40

Luc a écrit:
En relisant les réponses précédentes, je n'arrive pas à savoir exactement combien de jour a duré ce jeûne ... peut-être 5 ou 6 jours.

S'il y a gonflement de l'abdomen c'est qu'il y a des combinaisons alimentaires qui ne sont pas appropriées, provoquant des gaz.  Les quantités sont également importantes lors de la reprise; plus le jeûne a été long, plus il est important d'y aller progressivement.  D'ailleurs, il est question de viande et d'aliments sucrés et autres "gâteries" qui auraient été consommées si j'ai bien compris, après quelques jours suite à la rupture du jeûne.  Chez certaines personnes ayant habituellement des problèmes digestifs, les réactions peuvent être plus accentuées.

Que faire maintenant?  L'idéal serait de revenir quelques jours uniquement aux jus de fruits puis aux fruits tout en surveillant les quantités.  On sait que ces aliments se digèrent facilement.  Par la suite, ajouter de nouveaux aliments, un à la fois, toujours en surveillant les quantités.  Voir le menu proposé par Rocan afin de te donner un aperçu des aliments proposés ou semblables à mettre dans ton menu. Plus, cette réalimentation sera progressive plus les chances de réussite seront grandes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Merci pour votre réponse et pardon pour mon retour d’expérience tardif.
Pour répondre a votre question mon jeune a duré moins d'une semaine, 5 jours de jeune a "l'eau "( avec quelques béquilles lors de trop gros moments de faiblesse) et un premier jour au jus.


Tout est rentré dans l'ordre assez bien. Les kiwis, tomates fruits secs pas trempés et carottes crues ont du être abandonnés et le bien être est vite revenu.
La cigarette est toujours derrière moi sans aucun manque, j'ai décidé peu après mon jeune d'arrêter complètement l'alcool.

Votre remarque est très pertinente concernant le transit, je pensais que le mien était assez bon.
Hors en réintroduisant les produits animaux, ont se rend bien compte que les digérer n'est pas une mince affaire.
Pour la première fois de ma vie je suis a l'écoute de cette partie de mon corps et je découvre beaucoup de choses nouvelles.

J'aimerai renouveler l’expérience avec un demi jeune! Plus longuement, plus doucement.Le jeûne a l'eau c'était un peu costaud pour moi.
Hélas pour le moment je dois stabilisé mon poid déstabilisé dans les premiers mois par l’arrêt de tabac.
Il faut que je les brûle ailleurs ces calories! heureusement toute cette bonne expérience m'a donné envie de me sentir mieux et j'ai pris goût au Running!
Je ne regrette pas une seconde la poignée de kilos pris, la cigarette n'est plus dans ma vie, c'est une joie de tous les jours!

Merci encore Luc pour tous vos conseils et pour la mine de renseignements accumulés par cette communauté.
J’espère que mon expérience aidera d'autres personnes a sauter le pas!

Orely

Messages : 8
Date d'inscription : 03/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et ârret de tabac \o/

Message  Luc le Mer 2 Juil 2014 - 9:53

Orely a écrit: la cigarette n'est plus dans ma vie, c'est une joie de tous les jours!
J’espère que mon expérience aidera d'autres personnes a sauter le pas!

Merci pour les nouvelles!

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

premier jeûne d'une fumeuse avec ses peurs :)

Message  la louve le Dim 6 Juil 2014 - 19:10

merci beaucoup à toi pour le partage de ton expérience!
je me suis tournée vers ton article car j'aimerai entamer mon premier jeûne, mais étant fumeuse,j'ai peur que ce soit cette dépendance qui me fasse craqué.
Je dois avouer que je ne fais pas vraiment le jeûne pour arrêter de fumer,mais plus pour une purification de mon corps ( qui passe aussi par l'arrêt de ma cigarette,je le sais ), car beaucoup de fatigue, et une maladie orpheline, maladie de verneuil qui m'a été diagnostiqué il y a plus de 6 mois.
Je suis à un stade léger de cette maladie et j'ai suivie une thérapie il y a peu car je pense que cette maladie et dû à des chocs émotionnelles,deuil et abandon pas encore totalement accepté,depuis cette thérapie j'ai des angoisses qui je me dis pourrait p-e elles aussi être guéries par le jeûne.
Toute ton expérience m'a permis de voir que l'arrêt de la cigarette n'a pas été le plus dur dans cette expérience de jeûne.
Je voulais savoir si tu le permet comment tu te sent maintenant, qu'elle a été l'évolution de tous cela.
Autre point,j'ai toujours complexée et la peur d'une prise de poids et lui aussi un frein à l'arrêt de la clope et une peur des conséquences d'après le jeûne, même si je sais qu'une santé retrouvé n'est rien comparé à quelques kilos en plus..ne pas avouer ce point serait mal honnête de ma part

la louve

Messages : 2
Date d'inscription : 06/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et ârret de tabac \o/

Message  ncm le Lun 7 Juil 2014 - 9:04

Merci beaucoup pour ton témoignage.
Je t'ai lue avec attention.
Bonne continuation!

ncm
Admin

Messages : 197
Date d'inscription : 08/05/2014
Age : 39
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et ârret de tabac \o/

Message  Luc le Lun 7 Juil 2014 - 10:11

la louve a écrit: Je dois avouer que je ne fais pas vraiment le jeûne pour arrêter de fumer,mais plus pour une purification de mon corps ( qui passe aussi par l'arrêt de ma cigarette,je le sais ), car beaucoup de fatigue, et une maladie orpheline, maladie de verneuil qui m'a été diagnostiqué il y a plus de 6 mois.
Je suis à un stade léger de cette maladie et j'ai suivie une thérapie il y a peu

Afin de t'encourager, Boudreau écrit :

"Puisque le jeûne stimule la régénération de tout l'organisme, la plupart des problèmes de santé, pris en charge avant qu'ils ne soient irréversibles, peuvent se résoudre. N'oublions pas que la capacité de régénération de l'organisme est fabuleuse et que des personnes qui se croyaient atteintes à jamais de problèmes pathologiques ont reconquis une pleine santé en jeûnant." (Boudreau)


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et ârret de tabac \o/

Message  la louve le Lun 7 Juil 2014 - 12:34

Merci beaucoup pour tes encouragements et ton attention!
C'est décidé,je commence le jeûne la première semaine de septembre,c est le seul moment que j'ai au calme et à la montagne afin que les meilleurs conditions soient réunies pour cette nouvelle expérience!
Je suis toujours en questionnement vis à vis de quel jeûne effectuer, jeûne à l'eau ou type Buchinger, etc..
je vais prendre encore un peu de temps pour survoler ce site qui est vraiment une mine d'or d'info et de témoignage!
Et acheter un bon livre aussi,mais lequel??
Car j'ai encore aussi des questions concernant les lavements avant et pendant le jeûne, et sur la méthode pour une novice dans le sujet

la louve

Messages : 2
Date d'inscription : 06/07/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et ârret de tabac \o/

Message  Luc le Lun 7 Juil 2014 - 12:56

En ce qui concerne les livres sur le jeûne, il en existe plusieurs, selon le type de jeûne que nous voulons exécuter. Si nous voulons uniquement jeûner pour être en meilleure forme et que nous n'avons pas de problème particulier à régler, un jeûne où des jus, tisanes, miel ... etc sont consommés, cela peut aller.  Cependant, si nous avons un ou plusieurs problèmes de santé à régler, un jeûne thérapeutique à l'eau serait plus indiqué.  

Parmi les livres où le jeûne thérapeutique est proposé, quelques-uns se démarquent.  Il y a bien sûr, le classique livre de Shelton "Le Jeûne" qui, même un peu vieillot, est la base d'à peu près tous les livres qui traitent du jeûne.  Personnellement, le livre que nous recommandons, pour un jeûne thérapeutique est "Jeûner pour sa santé" de la biologiste et spécialiste du jeûne Nicole Boudreau.  Par sa formation académique et par son expérience en matière de jeûne (elle a jeûné de nombreuses fois et supervisé des milliers de jeûneurs), son livre est un des meilleurs sur le marché.  D'ailleurs, ici au Québec, toutes les maisons de jeûne proposent la lecture de ce livre aux gens qui veulent entreprendre un jeûne.

Car j'ai encore aussi des questions concernant les lavements avant et pendant le jeûne, et sur la méthode pour une novice dans le sujet ...

Pour t'informer sur cette question, voir les sujets suivants sur le forum :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et ârret de tabac \o/

Message  Orely le Sam 24 Jan 2015 - 11:09

la louve a écrit:merci beaucoup à toi pour le partage de ton expérience!
je me suis tournée vers ton article car j'aimerai entamer mon premier jeûne, mais étant fumeuse,j'ai peur que ce soit cette dépendance qui me fasse craqué.
Je dois avouer que je ne fais pas vraiment le jeûne pour arrêter de fumer,mais plus pour une purification de mon corps ( qui passe aussi par l'arrêt de ma cigarette,je le sais ), car beaucoup de fatigue, et une maladie orpheline, maladie de verneuil qui m'a été diagnostiqué il y a plus de 6 mois.
Je suis à un stade léger de cette maladie et j'ai suivie une thérapie il y a peu car je pense que cette maladie et dû à des chocs émotionnelles,deuil et abandon pas encore totalement accepté,depuis cette thérapie j'ai des angoisses qui je me dis pourrait p-e elles aussi être guéries par le jeûne.
Toute ton expérience m'a permis de voir que l'arrêt de la cigarette n'a pas été le plus dur dans cette expérience de jeûne.
Je voulais savoir si tu le permet comment tu te sent maintenant, qu'elle a été l'évolution de tous cela.
Autre point,j'ai toujours complexée et la peur d'une prise de poids et lui aussi un frein à l'arrêt de la clope et une peur des conséquences d'après le jeûne, même si je sais qu'une santé retrouvé n'est rien comparé à quelques kilos en plus..ne pas avouer ce point serait mal honnête de ma part

Bonjour Louve, pardon de répondre tardivement a ton message,
Je n'ai pas encore éplucher le forum et je ne sais pas si tu as sauté le pas et fais part de ton expérience.
En ce qui me concerne je vis toujours en non fumeur, pour mon plus grand plaisir et celui de mon porte monnaie :p

Comme mon expérience en fait état j'ai trouvé le jeune a l'eau un peu difficile pour débuter.Pourtant je pratique le jeune intermittent régulièrement.Je ne suis vraiment pas compétente en la matière, mais si c'était a refaire ou si je conseillais l’expérience a un ami, je le dirigerais peut être vers un mi jeun, avec des jus et des bouillons. Il faut y aller progressivement avec son corps surtout si on l'a malmené, et les yoyo émotionnels ont pour ma part fait partie du jeune, aussi je te conseillerai d'y aller doux, tranquille, de "goûter" cette expérience sur deux ou trois jours sans rien en attendre c'est important d'avoir un aperçu de ses sensations et surtout de ne pas se mettre la pression!

Je te souhaite plein de bonne choses,
Et merci encore a Luc pour tout ce que vous faites.




Orely

Messages : 8
Date d'inscription : 03/04/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeune et ârret de tabac \o/

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum