Mon rapport à la nourriture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon rapport à la nourriture

Message  hald le Lun 18 Juin 2012 - 10:20

Effectivement, le jeûne est très lié à la nourriture.

Pour ma part, j'ai l'impression d'avoir un rapport avec la nourriture assez mauvais.
Il y a 20 ans, vers mes 20 ans, je pesais plus de 100kg, je mangeais peu équilibré, et surtout, avait du mal avec la saciété, que je ne connaissais quasiment pas.

Par étapes successives, j'ai perdu du poids, en gros par paliers de 10kg, en faisaint plus attention à ce que je mangeais, plus dans la qualité que dans la quantité, sans me priver, mais en me demandant si j'apprécais vraiment ce que je mangeais... Cela a été très progressif, mais on peut dire que j'ai mis 20 ans à pedre 35kg.

Du coup, je commence à faire des jeûne courts, et j'ai l'impression d'avoir encore plus conscience de ce qui est bon pour moi, à manger, et également des quantités à manger.

Enfin, j'ai lu le livre de Bernard Clavière, Et si on s'arretait de manger un peu, de temps en temps, et un petit chapitre sur la mastication m'a intéressé, où il est dit en résumé qu'il faut macher les aliments solides jusqu'à ce qu'ils soient liquides, avant des les avaler.
En pratiquant cela, on passe plus de temps à manger, on mange moins, on apprécie plus...
Ce n'est pas encore automatique, mais cela le devient de plus en plus, et j'apprécie.

D'autre part, suite aux jeûnes, je suis passé de 3 à 4 cafés par jour, déca ou non, à 2 à 3 par semaine, et je ne m'en porte pas plus mal...

Et vous?

hald

Messages : 121
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rapport à la nourriture

Message  Luc le Mar 3 Juil 2012 - 21:45



Merci hald pour cette réflexion sur la nourriture. Tu as assurément la bonne attitude vis à vis la nourriture : qualité vs quantité! Quel courage et quelle persévérence dans ce marathon contre l'obésité! Changer nous habitudes, qu'elles soient alimentaires ou autres n'est jamais facile au départ mais tellement gratifiant une fois la bataille gagnée.

Parle-nous de tes jeûnes, la fréquence, la durée, le type de jeûne ...

En ce qui me concerne, j'étais ancré dans de très mauvaises habitudes alimentaires et autres, d'où probablement mes nombreux problèmes de santé dès ma jeunesse. Au départ, étant né à la fin des années 40, alors que l'allaitement n'était pas très populaire (ici au Québec), je fus nourri au lait de vache et reçus tous les vaccins "pour me garder en santé". Mes parents possédaient une usine d'embouteillage de boissons gazeuses ... ouf ... !!! Quel délice pour un enfant ... mais quel gâchi pour sa santé!

Finalement, je commençai que très tardivement à changer mes habitudes alimentaires. En fait, c'est plutôt mon épouse qui m'initia graduellement aux bonnes habitudes alimentaires et au jeûne. Sans doute que si ça n'avait été d'elle, je ne serais probablement pas là pour vous en parler.






Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rapport à la nourriture

Message  hald le Mer 4 Juil 2012 - 3:25

Bonjour,

Je tiens à préciser que je ne me suis pas mis aux jeûnes pour perdre du poids, mais pour retrouver l'odorat (ce qui n'est pas encore fait!).

Et mon entourage commence à me dire que je ne dois plus maigrir. Je fais 73kg pour 1m83, après avoir culminé vers les 105kg.

En tous cas, je pense que faire des jeûnes permet de se rappeller qu'il faut être raisonnable. Il m'arrive encore de manger des choses qui sont mauvaises, qui ne me font même pas plaisir, et ce, à distance d'un jeûne.

Pour info, voici ICI sur ce lien comment je fais mes expériences de jeûne.

hald

Messages : 121
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rapport à la nourriture

Message  Luc le Mer 4 Juil 2012 - 10:12


Ceux qui jeûnent pour maigrir sont généralement déçus! Pas qu'ils ne maigrissent pas mais qu'ils reprennent leur poids et même davantage en relativement peu de temps. Bien sûr, on peut jeûner pour perdre du poids sauf que par la suite, notre façon de nous alimenter doit absolument changer.

"Il ne faut pas être plus Catholique que le Pape" dit-on chez-nous! Qu'à l'occasion nous mangions certains aliments considérés comme de la "mal bouffe" n'est pas grave en soi, mais, si les occasions deviennent trop rapprochées ...

Pour ceux qui ont jeûné, plus spécialement pour ceux qui ont effectué des jeûnes relativement longs, plusieurs d'entre-eux n'ont plus cette attirance vers les aliments dénaturés et vides. Ce qu'ils aimaient n'a plus autant d'attrait et même sont devenus infectes pour eux.


Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rapport à la nourriture

Message  hald le Mer 25 Juil 2012 - 6:37

J'ai l'impression, après mes quelques expériences de jeûne (en jours, 1, 2, 1, 3 et 4 jours), que mon métabolisme fonctionne mieux.

Maintenant, je mange quasiment comme avant, mais j'ai vraiment l'impression que je reste à un poids inférieur à avant, sans effort alimentaire particulier.
Il m'arrive encore de faire des excès de table, par gourmandise, mais je pense que mon corps ne les accumule pas, comme cela aurait pu être le cas par le passé!!!

Je ne sais pas si cela s'explique?

hald

Messages : 121
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rapport à la nourriture

Message  Luna-blu le Ven 16 Nov 2012 - 13:31

.
J'ai fait un jeûne de deux semaines en septembre 2012. Le but était de me sevrer de la morphine que je prenais depuis un an. Arrêt total en moins d'une semaine sans déprime et sans augmentation des douleurs de l'algodystrophie, bien au contraire.
S'agissant de la nourriture, après avoir perdu 7 kilos, j'ai retrouvé le goût des aliments et les sensations de faim et de satiété. Cette conscience de la faim m'a permis de stabiliser le poids acquis. S'il m'arrive d'avoir une obligation de repas trop important, je le fais suivre d'un jeûne intermittent de 16 heures. Le bonheur !


Dernière édition par Luna-blu le Dim 26 Juil 2015 - 12:36, édité 1 fois

Luna-blu

Messages : 48
Date d'inscription : 16/11/2012
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rapport à la nourriture

Message  hald le Ven 16 Nov 2012 - 13:37

Merci.

Peux tu définir ton jeûne intermittent?


hald

Messages : 121
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rapport à la nourriture

Message  Luc le Ven 16 Nov 2012 - 14:13



J'ai fait un jeûne de deux semaines en septembre 2012. Le but était de me sevrer de la morphine que je prenais depuis un an. Arrêt total en moins d'une semaine sans déprime et sans augmentation des douleurs de l'algodystrophie, bien au contraire.
S'agissant de la nourriture, après avoir perdu 7 kilos, j'ai retrouvé le goût des aliments et les sensations de faim et de satiété. Cette conscience de la faim m'a permis de stabiliser le poids acquis. S'il m'arrive d'avoir une obligation de repas trop important, je le fais suivre d'un jeûne intermittent de 16 heures. Le bonheur


Bienvenue sur le forum!

Ton expérience intéresserait certainement tous les participants et visiteurs de ce forum. Pourrais-tu raconter ton jeûne de façon plus détaillée dans le sujet "RÉCITS D'EXPÉRIENCES DE JEÛNE" sur le forum "Jeûne entre une et deux semaines". http://jeune-et-sante.forumcanada.org/f1-jeune-entre-une-et-deux-semaines

Merci à l'avance


Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne intermittent ou fasting

Message  LOLO59267 le Mer 27 Mar 2013 - 6:41

Bonjour,

Je pratique le jeûne intermittent, en l'occurrence pour moi le fast-5. C'est à dire une fenêtre alimentaire de 5 H et 19 H de jeûne à l'eau. Je ne mange que de 17 H à 22 H et de façon diététique. Beaucoup de fruits et légumes sous différentes formes, crus ou cuits, en soupes, à la vapeur, en salade, en smoothies, compotes.....Je ne mange plus que de la viande blanche et du poisson, je ne bois plus de lait de vache, plus de yahourts, plus de junk-foods, de plats préparés....Enfin que du bon sens pour la santé.

Ma transition a été très rapide ! Après 2 burn-out consécutifs sur 10 mois, j'ai eu peur, peur de mourir ou de me retrouver en chaise roulante.
J'étais monté à 85 kilos pour 1M68. J'ai 48 ans. Hypertension, stress, dépression, angoisse......

Je me suis radicalement reprise en main le 13 février 2013 après être tombé par hasard sur le net sur un documentaire d'ARTE, '' le jeûne, une nouvelle thérapie ''.

Je me suis alors documenté sur tous les types de jeûnes, une vraie boulimie ! En une journée, je me suis mise au fast-5, sans difficultés !
La semaine dernière, j'ai fait un jeûne hydrique de 5 jours et suis revenu au fast.
Je commence aussi à pratiquer les jeûnes lunaires, ( aujourd'hui, entre autre )

Aujourd'hui, 27 mars, je pèse 73 KG.
J'ai un meilleur moral.
Ma tension a baissé.
Une peau lumineuse et diminution de mes micro kystes. Rides moins profondes. Traits détendus.
Une angine s'est auto guéri en quelques jours.
Plus mal au dos et aux cervicales.
J'ai arrêté de fumer grâce au jeûne de 5 jours et à la cigarette électronique.
Une plus grande vivacité d'esprit.
Un meilleur sommeil.
Un réel plaisir à manger et j'ai redécouvert la saveur des aliments sains et diététiques.

Voilà les résultats en quelques semaines Donc en ce qui me concerne, car chacun(e) doit trouver sa propre voix, je valide cette expérience et je vais continuer à explorer ce chemin.

Après avoir atteint mes objectifs, je pense adapter le jeûne à une journée par semaine afin de me stabiliser.

J'espère que mon expérience vous sera utile.

Cdlt,

Lolo

LOLO59267

Messages : 2
Date d'inscription : 27/03/2013
Age : 51
Localisation : 59267

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rapport à la nourriture

Message  admin2 le Mer 27 Mar 2013 - 10:39



Bravo pour cette façon de faire qui ne peut qu'être bonne pour l'organisme tout entier!

Le jeûne intégral, le jeûne intermittent, une réduction alimentaire, un jeûne hebdomadaire, mensuel ou annuel éliminent bien des ennuis de santé connus et/ou latents.

La Nature sait faire lorsqu'on lui en donne l'opportunité!




admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

fast 5

Message  lesagueneen le Ven 10 Mai 2013 - 15:30

admin2 a écrit:

Bravo pour cette façon de faire qui ne peut qu'être bonne pour l'organisme tout entier!

Le jeûne intégral, le jeûne intermittent, une réduction alimentaire, un jeûne hebdomadaire, mensuel ou annuel éliminent bien des ennuis de santé connus et/ou latents.

La Nature sait faire lorsqu'on lui en donne l'opportunité!


manger de 17hre a 22 hre c'est un non sens a mon avis il ni as pas de nourriture de digérer en se couchant


lesagueneen

Messages : 13
Date d'inscription : 06/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rapport à la nourriture

Message  admin2 le Ven 10 Mai 2013 - 16:39

lesagueneen a écrit:
admin2 a écrit:

Bravo pour cette façon de faire qui ne peut qu'être bonne pour l'organisme tout entier!

Le jeûne intégral, le jeûne intermittent, une réduction alimentaire, un jeûne hebdomadaire, mensuel ou annuel éliminent bien des ennuis de santé connus et/ou latents.

La Nature sait faire lorsqu'on lui en donne l'opportunité!


manger de 17hre a 22 hre c'est un non sens a mon avis il ni as pas de nourriture de digérer en se couchant


Dans les faits, LOLO59267 exécute un jeûne quotidien consistant à ne manger qu'un repas par jour, tel que Bernard Clavière, auteur de "Et si on s'arrêtait un peu de manger ... de temps en temps" le fait et le suggère dans son livre.

Ici, LOLO59267 ne mange pas sans arrêt durant 5h de temps mais plusieurs fois durant ces 5h. Aussi, cette réduction alimentaire est composée d'aliments qui se digèrent généralement assez bien. Le système gastrique est par la suite laissé en repos jusqu'au lendemain vers 17h.

Si tous agissaient de cette façon, cela éviterait certainement bien des ennuis de santé puisque la plupart des gens mangent de trop grandes quantités d'aliments, trop souvent et dont la composition des repas manque parfois d'équilibre. Certains le font occasionnellement alors que pour d'autres, c'est un mode de vie!


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon rapport à la nourriture

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 22:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum