Citations de spécialistes

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne et cheveux

Message  Luc le Dim 8 Fév 2015 - 9:39


Mes observations montrent que la pousse des cheveux est lente pendant
un jeûne et que la barbe est beaucoup plus douce qu’à l’ordinaire, le corps
sacrifiant les poils dans l'intérêt des structures plus importantes, bien que le
jeûne arrête fréquemment la chute des cheveux. (Shelton)


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Régime déminéralisé vs jeûne

Message  Luc le Dim 8 Fév 2015 - 10:01


Le corps nourri d'aliments dénaturés est capable d'extraire les minéraux de
ses propres tissus, mais sa réserve minérale n'est jamais suffisamment
grande pour satisfaire les demandes constantes faites par un régime déminéralisé.
Le régime déminéralisé épuise ces réserves très rapidement. Pendant un jeûne,
il n’y a pas de demande semblable faite aux réserves minérales du corps.
Les réserves de vitamines (complétines) qu’on suppose être stockées dans le foie
et dans quelques autres organes internes, sont aussi beaucoup plus rapidement
épuisées par un régime défectueux que pendant un jeûne. (Shelton)

Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne au repos vs jeûne actif (Mosséri)

Message  Luc le Jeu 19 Fév 2015 - 16:42


"De temps en temps, on me rapporte l'histoire d'une personne qui a fait un jeûne tout en continuant ses activités journalières. Quand on jeûne de la sorte 15 jours, c'est comme si on jeûnait 5 jours alité. En effet, les résultats obtenus quand on jeûne en travaillant sont peu satisfaisants. L'élimination se déroule à un rythme lent car le corps ne peut affecter dans ce but qu'une partie de l'énergie, l'autre partie étant affectée aux activités et au travail quotidien." tiré : "Le jeûne, le meilleur remède de la nature"

Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Agents toxiques (Pr Joyeux)

Message  Luc le Ven 20 Fév 2015 - 10:28

Les substances toxiques (pesticides, métaux lourds, molécules chimiques qui viennent de notre alimentation, des médicaments, etc.) ne remontent pas rapidement vers une porte de sortie, elles s’enfouissent au cœur de nos tissus, finissent par arriver à nos cellules et par perturber notre ADN.  (Pr Henri Joyeux)  

Santé Innovation 20 février 2015
http://editions.santenatureinnovation.com/XSW1Q326?

Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

D'un jeûne à l'autre l'autolyse progresse

Message  Luc le Sam 28 Fév 2015 - 23:35



"D'un jeûne à l'autre, l'autolyse progresse; la détoxication reprend là où elle s'était arrêtée. Lucie, qui souffrait de fatigue chronique, a jeûné à deux reprises pour obtenir des résultats satisfaisants. Ayant appris à bien se nourrir, elle a conservé après son premier jeûne un bon état physiologique. Le deuxième jeûne fut donc doublement fructueux et efficace. Les réactions s'enchaînent d'un jeûne à l'autre, en autant que l'état physiologique n'ait pas été détérioré per la reprise d'habitudes nocives (alcool, cigarette, excès de viandes ou de gras). Les habitudes de vie inadéquates qui polluent le corps raniment l'état toxémiques et compromettent l'amélioration de la santé." (Boudreau)


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

L'autolyse n'est pas un phénomène physiologique saisonnier

Message  Luc le Mar 17 Mar 2015 - 21:37


"L'autolyse n'est pas un phénomène physiologique saisonnier; elle est un processus routinier de toutes nos réparations physiologiques, qu'il pleuve, qu'il neige ou que les feuilles tombent."
(Boudreau)

Le jeûne n'est pas non plus assujetti à des cycles de 7 jours, même si certains l'imaginent (tel Saury),  ni à des saisons particulières chez l'homme.


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Séance thérapeutique d'auto-psychanalyse

Message  Luc le Dim 12 Juil 2015 - 20:11


"La réflexion déclenchée en jeûne est profonde: Nous ne disposons pas d'exutoires pour oublier nos pensées tristes. On ne peut pas manger un chocolat pour se consoler, ou aller magasiner pour se changer les idées. Le face à face avec soi-même est donc complet. Un médecin italien, le Dr Sebastiano Magnone, qui étudie étroitement les états psychiques relatifs au jeûne, relate même que le jeûne permet la résurgence de traumatismes émotifs refoulés. La personne en jeûne revit les émotions négatives qui la troublent et agissent comme des corps étrangers dans sa personnalité psychique. Elle peut alors régler ces émotions troubles et s'en libérer. Le jeûne devient alors une séance thérapeutique d'auto-psychanalyse." (Rocan)


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

La voie royale

Message  Luc le Mer 22 Juil 2015 - 22:27

La cure de jeûne thérapeutique en clinique est enfin le traitement le plus efficace et le moins dangereux des affections du métabolisme dues à l'alimentation.  Tout médecin spécialiste du jeûne vous le dira, un jeûne de longue durée représente la voie royale vers la guérison pour de nombreuses maladies aiguë ou chroniques. (Lützner)


Dernière édition par Luc le Ven 1 Jan 2016 - 10:52, édité 2 fois

Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Le jeûne thérapeutique agit en profondeur

Message  Luc le Ven 24 Juil 2015 - 23:30


Le jeûne thérapeutique s’attaque aux racines de la maladie et aux racines des comportements individuels. Un long jeûne de 18, 24, 32 jours ou plus intervient en profondeur dans le métabolisme du malade. C’est comme une opération chirurgicale sans scalpel qui a l’avantage considérable de ne pas agresser le corps et d’atteindre toutes les cellules de chaque organe en même temps. Chaque vaisseau sanguin est touché, chaque capillaire, l’ensemble du tissu conjonctif, partout où les substances pathogènes peuvent s’être accumulées. (Lützner)


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Jeûner n'est pas dangereux

Message  Luc le Ven 24 Juil 2015 - 23:47


Le jeûne thérapeutique est une méthode vieille de plusieurs millénaires.
Pratiqué en établissement spécialisé sous la direction d'un médecin expérimenté, il ne présente aucun danger et pourtant agit en profondeur, car il obéit à des lois naturelles inscrites dans le corps humain. Il y a longtemps que la science a apporté les preuves de son action sur l'organisme. (Lützner)


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

La faim après 48 heures de jeûne

Message  Luc le Lun 27 Juil 2015 - 12:17


"Je ne pense pas que dans des cas de maladies aiguës où une fausse faim
persiste après quarante-huit heures de jeûne, que cela indique un besoin réel de nourriture.
Il n'y a pas de digestion possible dans ce cas-là, et il n’y a pas de besoin urgent
de nourriture avant que les réserves du malade n’aient été épuisées." (Shelton)


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Moins on mange, mieux ça vaut !

Message  Luc le Ven 31 Juil 2015 - 21:08


"Les diètes de fruits, de légumes, de jus, les mono-diètes sont utiles, dans
la mesure où elles réduisent la quantité de nourriture ingérée quotidiennement.
Leur valeur augmente dans la mesure où la quantité totale de nourriture prise
quotidiennement diminue. Plus on se rapproche du jeûne et plus on retire de
bienfaits de la diète « curative »." (Shelton)


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Nos réserves sont abondantes - Que nous soyons gras ou minces (Shelton)

Message  Luc le Sam 28 Nov 2015 - 12:32



"Chaque cellule et chaque organe a sa propre réserve de nourriture. En plus de cela, il y a une quantité considérable de glycogène accumulé dans le foie, un excédent de protéines et d'autres substances nutritives transportées dans le sang et dans la lymphe, plusieurs kilos de graisse dans le corps (même les personnes minces ont une quantité considérable de graisse), et beaucoup de réserves nutritives dans la moelle des os. Dans les glandes il y a une réserve considérable de vitamines. Il est possible que le corps puisse conserver et réutiliser ses vitamines comme il peut le faire pour le fer et certains autres minéraux. Collectivement, les provisions ci-dessus constituent une réserve nutritive qui est capable de subvenir aux besoins des organes vitaux et leurs fonctions durant des périodes de longueur considérable." (Shelton)

Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Réajustement nerveux (Shelton)

Message  Luc le Ven 15 Jan 2016 - 20:45



"La plupart des symptômes ressentis par le jeûneur sont dus au réajustement nerveux. Le mal de tête qui survient lorsqu'on arrête de boire du café et celui qui suit souvent et immédiatement l'arrêt de manger sont des processus de réajustement nerveux. La dépression et l'irritabilité qui parfois accompagnent le début d'un jeûne sont des processus de réajustement semblables à l'irritabilité et à la dépression qui suivent l'abandon du tabac."


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Métaux lourds et jeûne (E.Curt)

Message  Luc le Mer 20 Jan 2016 - 10:52



Le jeûne n'aggrave jamais les symptômes dus aux métaux.

Il y a toujours une amélioration de l'état général, du fait qu'on élimine des acides.
Les métaux n'empêchent pas le jeûne, même s'ils le rendent plus pénibles : difficulté à le décider et à le commencer, faiblesse et amaigrissement plus prononcés, paralysie, crampes, décharges électriques, secousses, agitation, cauchemars, insomnies, trouver le temps long...
Les symptômes liés aux métaux peuvent apparaître pendant le jeûne, alors qu'on ne les avait pas auparavant, et ils se résorbent de la même façon que les autres symptômes.



Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Cure de fruits et de légumes : pas de carence (Shelton)

Message  Luc le Mer 24 Fév 2016 - 12:41



"Une diète de fruits et de légumes verts, même insuffisante, ne crée jamais de tels états (de carences)."

Le Jeûne (Shelton p.174)


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Perte de poids sécuritaire !

Message  Luc le Sam 5 Mar 2016 - 20:02



"D'après la documentation médicale, une personne peut perdre jusqu'à 40% de son poids normal avant d'avoir épuisé toutes ses réserves énergétiques et d'atteindre la phase d'inanition. Pour éviter tout danger d'inanition, on prévient l'épuisement des réserves en se limitant à une perte de 25 % du poids normal." (Boudreau)

Dans les faits, lors de jeûnes très longs pour régler un important problème de santé, beaucoup descendent sous la bar des 25% dite sécuritaire.



Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Foie ; nausées, vomissements (Raphaël PEREZ)

Message  Luc le Ven 8 Avr 2016 - 9:48



Raphaël PEREZ a écrit:
Les nausées et les vomissements sont causées par un fort travail du foie. Ce fort travail peut s'enclencher n'importe quand durant le jeûne, surtout s'il s'agit d'un premier ou second jeûne. Les vomissements soulagent car il y a évacuation rapide des toxines excrétées par le foie. Enfin, la reprise alimentaire atténue l'intensité du travail du foie et des autres organes excréteurs ce qui explique le soulagement des symptômes.


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Guérison définitive sans récidive (Boudreau)

Message  Luc le Sam 9 Avr 2016 - 5:34


"Lorsque le niveau de toxémie est élevé, le travail de régénération est complexe et laborieux. L'encrassement est généralisé, et les foyers infectieux sont multiples. Toute personne qui entreprend un jeûne thérapeutique doit comprendre que les étapes de sa guérison peuvent être nombreuses, et qu'elles se déroulent selon la 'logique' de l'organisme. Elle doit considérer que la détoxication générale de son corps est non seulement nécessaire, mais également la garantie d'une guérison définitive, sans récidive." (Boudreau)

Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

D'un jeûne à l'autre ...

Message  Luc le Mar 12 Avr 2016 - 6:13



"D'un jeûne à l'autre, l'autolyse progresse; la détoxication reprend là où elle s'était arrêtée. (...) Les réactions s'enchaînent d'un jeûne à l'autre, en autant que l'état physiologique n'ait pas été détérioré par la reprise d'habitudes nocives (alcool, cigarette, excès de viandes ou de gras). Les habitudes de vie inadéquates qui polluent le corps raniment l'état toxémiques et compromettent l'amélioration de la santé." (Boudreau)


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Durée du jeûne (Shelton)

Message  Luc le Ven 15 Avr 2016 - 9:27



Il n'est pas possible d'avoir une règle rigide pour nous guider ici; chaque cas devra être traité selon ses propres besoins et selon l'état général du malade. Habituellement, le jeûne devrait continuer jusqu'à l'obtention des résultats visés; cependant, il y des cas où ceci n'est pas réalisable ... Dans la maladie chronique on ne peut pas toujours jeûner jusqu'au bout. Si un malade chronique a commencé un jeûne qui ne lui provoque aucune complication, il n'y a pas de raison d'abandonner avant d'avoir obtenu les résultats désirés. (Shelton)


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Intensité de l'autolyse

Message  Luc le Mer 24 Aoû 2016 - 7:22


"Les réactions d'autolyse sont plus intenses lorsque le jeûneur est en repos complet, car les activités réparatrices de l'organisme sont accentuées. Le jeûneur qui se repose perd donc du poids, même s'il ne fait aucun sport." (Boudreau)


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

auto-psychanalyse (Rocan)

Message  Luc le Mer 7 Sep 2016 - 20:55


"La réflexion déclenchée en jeûne est profonde: Nous ne disposons pas d'exutoires pour oublier nos pensées tristes. On ne peut pas manger un chocolat pour se consoler, ou aller magasiner pour se changer les idées. Le face à face avec soi-même est donc complet. Un médecin italien, le Dr Sebastiano Magnone, qui étudie étroitement les états psychiques relatifs au jeûne, relate même que le jeûne permet la résurgence de traumatismes émotifs refoulés. La personne en jeûne revit les émotions négatives qui la troublent et agissent comme des corps étrangers dans sa personnalité psychique. Elle peut alors régler ces émotions troubles et s'en libérer. Le jeûne devient alors une séance thérapeutique d'auto-psychanalyse." (Rocan)


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Citations de spécialistes

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:57


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum