Premier vrai jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Premier vrai jeûne

Message  Nounette le Jeu 6 Fév 2014 - 14:53

Bonjour à tous,

Je vous ai découverts il y a quelques semaines seulement et je trouve tous les témoignages et les échanges extrêmement pertinents et riches, ce qui est rare sur les internets d'aujourd'hui.

J'écris des choses pour moi dans mon cahier mais au cas où mon expérience pourrait être profitable à quelqu'un, je me dis que je vais poster ici aussi mon parcours de jeûne.

À 30 ans je n'ai à ma connaissance pas de maladie en particulier.
J'ai une assez bonne santé mis à part tous les petits tracas saisonniers (rhumes etc) et un bras cassé vers l'âge de 9 ans.
Au delà de ça, je ne suis pas du genre à courir chez le médecin tous les 4 matins.
Aussi en 2009/2010, quand j'ai eu des maux de tête persistants, horribles, avec une impression que mon cerveau allait exploser, la vue qui baissait énormément, j'ai évidemment consulté plusieurs médecins qui m'ont tous trouvé quelque chose de différent. Après bien des tests et bien des frayeurs ("Alors je vais vous faire faire une petite IRM juste pour voir s'il n'y aurait pas par hasard une tumeur au cerveau. Noooooon, mais c'est juste pour être sûûûr, mais ce n'est rien. Mais faites le vite quand même. Par exemple demain.") on a fini par trouver que ma pression intra-crânienne était trop élevée. Une ponction lombaire et une semaine d'hospitalisation plus tard, j'allais mieux. Avec une injonction de perdre du poids impérativement sous peine de devenir aveugle d'ici, pff quoi, six mois? J'étais effectivement en surpoids (une quinzaine de kg en trop) mais rien de catastrophique non plus. Enfin, rien qui justifiait d'avoir eu cette chose là. Mais on m'a même dit qu'entre arrêter de fumer et perdre du poids, il était plus urgent que je commence par le poids. Et me voilà, seule, dans la nature avec ces consignes.

J'ai fait tous les régimes possibles et imaginables, perdu plusieurs fois des dizaines de kg (-37kg une fois, -20kg une autre...) tous évidemment repris avec du bonus, je ne vous apprendrai rien sur la diététique! Me voilà donc obèse.

Et pour la petite histoire, ayant un doute sur le diagnostic, j'ai finalement été voir un spécialiste qui a identifié mon "vrai" problème : un kératocone (déformation de la cornée : elle n'est pas de forme "ovale" mais de forme "conique" ce qui cause des problèmes de vue et donc de tête etc etc). En bref il m'a opérée sous anesthésie locale, posé des anneaux dans les cornées qui ont ainsi repris une forme normale et magie du monde, je suis guérie. Nous sommes 3/4 ans plus tard, mes yeux vont bien, j'ai récupéré toute ma vision depuis belle lurette ainsi que 40kg supplémentaires.

J'ai l'impression que si on va consulter un médecin avec le moindre problème au petit doigt et qu'on a en plus le malheur d'avoir des kg en trop c'est râpé pour avoir un diagnostic autre que "ah non mais c'est a cause de votre graisse hein". Du coup je n'y vais jamais sauf obligation (arrêt de travail) et soigne mes petits maux autrement avec des huiles essentielles.

En mûrissant je m'intéresse de plus en plus aux question de santé, d'environnement également, de mieux être, et je fais plus attention à mon mode de vie. J'essaie de faire en sorte qu'il soit le plus sain possible. Je ne vais pas mentir, j'aime manger, boire, sortir, la vie parisienne. Mais j'aimerais trouver un espèce d'équilibre moi qui suis excessive (les 40kg ce n'est pas JUSTE à cause des médecins hein, même s'ils m'ont bien aidée en me déréglant)

J'ai précédemment fait deux jeunes dans l'optique de détoxiquer et purifier mon organisme, mais je pense que je m'y prenais mal. (Si je dis sirop de palme et d'érable, citron, piment de Cayenne... Vous voyez. ) j'ai arrêté ces jeunes assez tôt ( 5 et 6 jours) je ne saurais dire si c'est que la méthode était mal indiquée, si elle ne l'était pas, peut-être ai-je simplement cédé aux premières crises.

Depuis, cela me bottait vraiment de le refaire, j'ai toujours été convaincue des bienfaits du jeune et ai lu pas mal d'ouvrages et d'articles à ce sujet. Cela fait 3/4 mois que je sens que cela me pend au nez, j'ai envie de me faire un petit reset organique et de repartir sur de bases saines. Corriger mes défauts d'alimentation (qualité et quantité), être plus à l'écoute de mes besoin que de mes désirs... Évidemment le fait de perdre une dizaine de kg m'attire aussi (comme j'ai dit plus haut je ne vais pas mentir) mais j'ai un peu peur de la reprise rapide. Pour la sortie de jeune je me suis pas mal documentée, mais c'est la période qui suit qui me fait peur mais je n'y suis pas encore...

Le 13 janvier je pesais 119.1kg pour 1m74.
J'ai commencé ce jour là un petit régime qui ma fait perdre 2.9kg en 2 semaines.
Ensuite, j'ai décidé que c'était le moment de jeûner et j'ai commencé à préparer mon entrée dans le jeûne.
Mon programme était le suivant :
28/01, J-8 : arrêt des produits raffinés, sucreries et excitants.
30/01, J-6 : arrêt des protéines, œufs, produits laitiers.
01/02, J-4 : arrêt des féculents
03/02, J-3 : uniquement des légumes verts, fruits et noix
04/01, J-1 : jus de fruits et de légumes
04/01 : entrée dans le jeune.

Ça, c'est ce qui était prévu! Le jour de l'arrêt des féculents je n'ai finalement pas mangé de la journée pour diverses raisons organisationnelles et quand je suis rentrée du boulot peu avant minuit (je travaille en décalé) j'ai pris en passant une énorme sandwich dégoulinant de viande, graisse, salade tomate oignons pour faire la blague avec des pseudo légumes et évidemment des frites. Je l'ai mangé en dix minutes. Là je me suis dit stop. Je suis entrée dans la phase "jus de fruits et de légumes bio" dès le lendemain, et elle a duré 3 jours.

Aucun problème pendant ces trois jours, ni de faim ni de maux de tête. Le dernier jour j'ai terminé avec une bonne dose de jus de pruneau (75cl) qui a bien eu l'effet escompté!
Jour 1 : aucun désagrément d'aucune sorte, je n'ai même aucune soif. Je décide donc de ne pas boire. Je m'y suis forcée à un moment (vers 17h) parce que j'étais en entretien avec quelqu'un et par égard pour lui, j'ai pris un verre d'eau. Je ne voulais vraiment pas lui imposer mon haleine pestilentielle pendant près d'une heure! Mais j'ai bu sans soif et ce fut le seul verre de la journée.

Jour 2 (aujourd'hui) : toujours aucune soif donc je n'ai toujours pas bu. J'ai une haleine de chacal mais je n'ai pas l'impression que ma langue soit exagérément chargée. Elle est un peu blanche. Toujours pas faim (une fausse faim se manifeste de ci de là) et toujours aucun désagrément.

Voilà où j'en suis, je ne me donne pas de durée maximale ou minimale pour le jeune (j'écoute Shelton) j'attends de voir ce que mon corps me dit, sachant que je suis tranquille chez moi et en pause professionnelle jusqu'au 15/02. Il me sera possible de jeûner en travaillant mais je voulais que les premiers jours se passent au calme, au cas où.

Voilà, tout ceci était extrêmement long! Je suis bien trop bavarde.
Il est 20h, je vais lire et faire du rangement, puisque je me sens bien!






Nounette

Messages : 6
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier vrai jeûne

Message  Luc le Ven 7 Fév 2014 - 10:39


Bonjour et bienvenue sur le forum!

Merci pour ton témoignage qui, comme tous les autres que nous recevons, aident à analyser divers types de situations vs le jeûne.

Dans ton cas, il est évident qu'avec un tel poids, (IMC 40,1) considéré comme obésité de classe 3, tôt ou tard d'importants problèmes de santé apparaîtront. Le risque de maladie cardiovasculaire, hypertension, diabète, asthme, calculs biliaires, arthrose, cancer ... est extrêmement élevé. (PasseportSanté.net) ... ce qu'on t'a assurément répété depuis longtemps.

Il vaut donc mieux prévenir que guérir!

Il semble au départ que ton obésité soit un problème comportemental que certains règlent par le jeûne de durée relativement longue. Dans les faits, pour perdre un tel poids, on peut penser à trois ou quatre semaines de jeûne, voire plus. Souvent, durant un tel jeûne, les gens changent leur façon de voir l'alimentation et par la suite mangent plus sainement ... (qualtité et quantité).

Nauturellement, si nous jeûnons en ayant hâte de terminer pour manger comme avant, ce jeûne est tout de même bon pour faire le ménage de l'organisme, mais celui-ci se réencrassera de nouveau rapidement avec les conséquences qu'on connaît.

Tout ce qu'on peut espérer est que ce jeûne change ton comportement vis-à-vis la nourriture.

En ce qui concerne la manière de l'exécuter, il y a différentes écoles. Néanmoins, le jeûne intérgral uniquement à l'eau agit rapidement. Shelton écrit que chez les obèses un peu d'activité physique peut aider à perdre plus de poids. Tant qu'à Boudreau, elle dit qu'une personne jeûnant au repos complet perd autant que lors d'un jeûne actif avec l'avantage que l'autolyse et la régénération (qui requierrent beaucoup d'énergie) sont favorisées par le repos. Pour Mosséri, qui prône le repos complet, après quelques semaines de jeûne intégral, l'ajout de 500g de fruits et 500g de légumes par jour accélère l'autolyse, ce qu'il nomme le "demi-jeûne". [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au plaisir de te lire!






Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier vrai jeûne

Message  Nounette le Ven 7 Fév 2014 - 14:02

Merci pour ton retour,

Effectivement je suis conscience de tous les risques inhérents à un poids bien trop élevé... Ce qui m'ennuie par contre c'est la grossophobie qui pousse les médecins à ne pas passer plus de 3 mn à examiner ton cas dans la mesure ou le poids est considéré comme le seul problème. C'est étrange à dire mais plus courant qu'on ne le pense : je suis une obèse en très bonne santé physique! Néanmoins cela ne veut pas dire que je me complais dans cette situation et que je cherche à la conserver, au contraire! Mon objectif dans un premier temps est de m'approcher le plus possible du poids que j'estime acceptable, à savoir 75kg. Mais je n'attends pas cela uniquement du jeune. Je sais que le chemin est long.

J'aimerais que ce parcours m'aide à en savoir plus sur moi même et mes capacités, qu'il m'aide à réfléchir sur les raisons qui me poussent à manger à chaque fois comme si c'était mon dernier repas, les raisons pour lesquelles je cède si facilement à mes désirs, le fait de ne pas me soucier des conséquences "je verrai quand ce sera là" fait partie de mes phrases fétiches. C'est très bon pour certaines choses (ne pas être angoissé pour tout et pour rien) et très mauvais pour d'autres. Si j'arrive a être plus prévoyante et plus organisée, je peux changer mon rythme de vie, mon alimentation, je saurais comment me faire plaisir sans dépasser les bornes, j'envisagerai ma nourriture globalement et non pas repas après repas...

Physiquement, ce que j'attends du jeûne outre la perte de poids c'est le regain d'énergie, le retour à un rythme de sommeil plus conventionnel (je fais pas mal d'insomnies), pourquoi pas améliorer l'état de certaines dents cariées...

J'en suis à mon troisième jour de jeûne, je n'ai toujours pas soif donc je ne bois toujours pas. Je suis curieuse de savoir quand la soif va revenir, ai-je tant de réserves d'eau que cela? Vu que le premier jour j'ai bu un verre d'eau en fin de journée, cela ne compte pas? J'en suis donc à deux jours de jeûne sec et non pas trois?

Au niveau de mon haleine cela va mieux car j'ai testé le fait de rajouter de l'huile essentielle de Tea Tree sur ma brosse à dents. Ça fonctionne à merveille mais cela m'a beaucoup fait saliver au début. Je ne pense pas le faire tous les jours, je garderai cette astuce pour mes moments de sociabilité.

À la pesée de ce matin j'en étais à 111,7kg soit 7,4kg de perdus depuis le 13 janvier (dont 1,7kg pour les deux premiers jours de jeûne)
La première nuit je n'ai pas dormi du tout. Sans avoir faim, sans être mal, j'étais apaisée dans mon il mais je ne dormais pas. Je pense m'être endormie vers 7h du matin et ce jusque peu avant 13h.
La deuxième nuit, hier donc, je n'ai pas beaucoup dormi non plus. Une toute petite faim de ci de là, rien qui rende fou. J'ai pris une douche, mis de l'huile essentielle de camomille romaine sur la face interne de mes poignets mais rien. J'étais calmé mais le sommeil ne venait pas. J'avais des pensées un peu moroses (mes parents décédés, des chagrins d'amour, des difficultés financières...)
À un moment j'ai décidé de ne plus chercher le sommeil et j'ai accepté le fait que ce n'était pas le moment. Du coup je me ne suis pas rendu compte de l'heure à laquelle je me suis effectivement endormie.

La journée d'aujourd'hui s'est très bien passée aussi (toujours pas de faim, de soif, de crise en vue) j'ai par contre ressenti le besoin de ralentir les choses, de prendre le temps. Ne pas me précipiter. J'ai fait une balade à pied d'environ 1h30 dans Paris. Ce n'est pas l'air le plus pur au monde mais c'était chouette. La vue de la nourriture ne me fait ni chaud ni froid, je suis même entrée dans quelques boutiques d'alimentation bio...

Je vais lire ce que je peux sur le demi jeûne, je pense que cela fera une transition idéale entre la fin du jeûne à l'eau (qui aura lieu Dieu sait quand) et la vraie reprise alimentaire
Voilà pour ma journée et mes impressions, à très bientôt.

Nounette

Messages : 6
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier vrai jeûne

Message  Luc le Ven 7 Fév 2014 - 15:45

Lorsqu'on jeûne, dormir peu n'est pas anormal, c'est plutôt la norme.  Puisque généralement le jeûneur ne travaille pas, même si les nuits sont presque sans sommeil, il ne s'inquiète pas car ce qui compte c'est le repos ... qu'on dorme ou pas.  Shelton et Boudreau écrivent :
Celle-ci est le plus souvent due au manque de besoin de sommeil. Le jeûneur moyen n’a besoin que de peu de sommeil. Dans quelques cas, l’insomnie est due à de la tension nerveuse ou à un manque de confort. L’insomnie ne doit causer aucune inquiétude.

Bien que peu de jeûneurs dorment autant que lorsqu’ils mangent, tous dorment bien plus qu’ils ne le pensent. Ceci est également vrai des malades qui souffrent d’insomnie. Une heure pendant laquelle on est éveillé semble aussi longue qu’une nuit entière, parce que le temps passe lentement lorsqu’on attend le sommeil. (Shelton)
Pendant que le jeûneur est allongé et tranquille, son corps en autolyse est très affairé. À certains moments du travail autolytique, le coeur travaille plus rapidement; il accélère son battement pour faire la livraison des matériaux requis pour le travail en cours et pour ramener les toxines délogées vers les organes excréteurs. Le sommeil en est affecté; le jeûneur se réveille souvent, fait des rêves burlesques et s'agite dans son lit.

Il est normal que les réactions d'autolyse soient plus fortes pendant la nuit; le repos sensoriel et l'apaisement nocturnes nous calment. Or plus nous sommes calmes, plus notre autolyse peut se déployer avec force; notre sommeil en est alors perturbé. C'est un joli pradoxe; plus on se repose, plus on autolyse; plus on autolyse, moins on dort. (Boudreau)

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier vrai jeûne

Message  Nounette le Mer 12 Fév 2014 - 20:20

Bien le bonjour à tous,

Nous sommes au soir de mon 8e jour de jeûne.
Depuis deux jours j'ai une douleur sourde dans le bas du dos. Quasi toutes les positions me sont inconfortables, surtout celle allongée. Le moins pire est de rester debout. Lorsque je suis allongée, la douleur s'étend sur les hanches et les cuisses de manière insupportable. J'essaie de me soulager un peu (bouillotte, baume du tigre...) mais l'effet ne dure que le temps de l'application.

Aujourd'hui j'ai trouvé ma langue très blanche par rapport aux jours précédents.
Je n'ai pas souvenir d'avoir eu un quelconque problème à cet endroit là, je me demande ce que cela peut bien être....

C'est bien ma veine que cela m'arrive maintenant alors que je reprends le boulot dans deux jours et que depuis une semaine il n'y avait quasiment aucune manifestation extérieure du jeûne! Mais c'est le corps qui choisit n'est ce pas!

Pour le reste, RAS, aucune faim, aucune soif. Je bois des infusions pour avoir un apport hydrique suffisant, sinon je ne boirais pas grand chose, 1/2 verre tout au plus.

Bon, vu que je ne peux pas m'allonger, je vais voir ce que je peux bien faire du reste de ma nuit...

Nounette

Messages : 6
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier vrai jeûne

Message  Luc le Mer 12 Fév 2014 - 22:48

C'est bien ma veine que cela m'arrive maintenant alors que je reprends le boulot dans deux jours et que depuis une semaine il n'y avait quasiment aucune manifestation extérieure du jeûne! Mais c'est le corps qui choisit n'est ce pas!

Ce sont des effets généralement dus à l'autolyse et lorsque l'alimentation reprendra, ces douleurs devraient cesser. En effet, ce n'est pas nous qui décidons où et quand le processus s'exécutera!

Prendre un peu de jus de fruit fait diminuer l'autolyse et nous donne un peu de répit! L'application de chaleur peut également aider mais, dans ton cas, il semble que cela n'ait pas fonctionné.

Bravo pour ce jeûne!


Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Félicitation nounette !!

Message  Deteklover le Jeu 13 Fév 2014 - 2:58

Bonjour nounette.

Nouveau jeûneur comme toi et ayant lu ton parcours, je tenais à te féliciter pour ta démarche.
Car ayant passé moi même une grande partie de ma vie avec un surpoids, je comprends tes faiblesses au niveau de la nourriture !
Tu fait là, quelque chose de super pour ton corps et je suis sur qu'il va t'en remercier.
Surtout ne craque pas et poursuit ton objectif coute que coute car au final tu aura une vie meilleure.

J'en suis à mon 4eme jours et j'avoue que les 3 premiers ont été assez difficile mais le cap étant franchie, le meilleur est devant maintenant.

Aller encore bravo et courage pour la suite.

Je serai la pour lire ton suivi d'expérience ;-)

Deteklover

Messages : 8
Date d'inscription : 09/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier vrai jeûne

Message  Nounette le Jeu 13 Fév 2014 - 11:39

Bonjour,

Merci pour vos messages et vos encouragements! La nuit fut bien mouvementée!

J'ai regardé un film puis ai tenté de retourner me coucher : Douleur horrible une fois allongée.

Je me suis habillée comme le gros bonhomme Michelin et je suis sortie marcher dans la nuit de Paris (4h du mat) j'ai dû marcher 1h30, j'ai fait un peu de Vélib. Cette partie en vélo m'a bien épuisée et essoufflée, je n'en menais pas large. Mais aucune douleur au dos puisque j'étais debout.

Quand je suis rentrée je mourais de soif. J'ai attrapé une bouteille de Mont Roucous qui traînait là j'en ai bu au moins 25cl d'un coup ce qui est énorme vu son goût immonde.

Puis il a fallu que j'aille aux selles : première fois depuis le début du jeûne! Elles étaient en partie très noires...

Après tout ça je me suis dit que je méritais bien mon dodo. QUE NENNI! Dolores horribile, encore! J'aurais pu pleurer! J'ai tout essayé pour finalement trouver un compromis : dormir assise sur mon lit, dos contre le mur. J'ai dormi ainsi par à coups en étant pas très bien et d'un coup d'un seul, j'ai vomi par dessus la mezzanine. D'abord l'eau, si claire que j'aurais pu la reboire après, et ensuite de la bile, ce qui m'a permis de constater qu'elle avait le même goût que le MR. Soulagement, re-dodo assise.

À un moment j'ai essayé de feinter et de passer en position allongée : Ô miracle, plus de douleurs!!

J'ai dormi comme un loir, et ce jusqu'il n'y a pas si longtemps (un peu avant 16h)

Je ne sais pas ce qu'on a été me ranger dans le bas du dos mais merci quoi! Ces douleurs, plus tard, j'en aurais pas voulu!

Ah oui et pendant tout ce temps là il y avait une douleur dans la poitrine, pile entre les seins, pas horrible mais un peu inquiétante vu l'endroit. Maintenant il ne reste plus qu'elle, à voir quand cela s'arrêtera...

Bon c'est pas tout ça mais il faut que j'aille acheter de l'Évian moi!

Nounette

Messages : 6
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier vrai jeûne

Message  Deteklover le Jeu 13 Fév 2014 - 12:16

Aller aller !
Les douleurs vont s'estomper. Te décourage pas même si c'est difficile !

Mais je comprends que ça doit être super dur de ne pas pouvoir s'allonger sans souffrir !

Arrives-tu à boire toi ? Moi j'ai un tel mauvais gout dans la bouche que ça me dégoute grave.
J'ai peur de ne plus pouvoir boire de l'eau après le jeune !

Deteklover

Messages : 8
Date d'inscription : 09/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier vrai jeûne

Message  Nounette le Jeu 13 Fév 2014 - 18:40

Non, je ne me décourage pas, c'est un (très) mauvais moment à passer!

Est ce que j'ai eu un court moment de répit où est ce que le travail a toujours cours dans mes lombaires, j'aurai le verdict en allant me coucher tout à l'heure!

Pour répondre à ta question, les premiers jours je n'ai pas bu, je n'avais pas soif. Je ne suis d'ailleurs pas une grande buveuse de manière générale (d'eau, je précise...)

Ensuite je me suis forcée à boire plus. Pour moi ce n'était vraiment pas à cause du goût dans la bouche, mais parce que je n'avais aucune soif. Certains disent qu'il faut boire à sa soif, et ne pas se forcer. Après je pense qu'avec ce qu'on vit, cette expérience un peu folle, le mieux est de voir au jour le jour et ne pas projeter ses peurs ou autre.

Peut être qu'avec des tisanes ça passerait mieux?

Nounette

Messages : 6
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier vrai jeûne

Message  Alkyna le Ven 14 Fév 2014 - 8:55

Bon courage à toi en espérant que tu puisses continuer quand tu reprendras le travail (2ème jour pour moi).

Alkyna

Messages : 8
Date d'inscription : 11/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier vrai jeûne

Message  Nounette le Lun 17 Fév 2014 - 19:22

Merci pour les encouragements!

J'en suis au soir de mon 13ème jour de jeûne.
Moralement c'est pas top, même si je sens que je dois continuer.
Je pense régulièrement à la nourriture alors que depuis le début du jeûne pas du tout! Je rêve évidemment de frites et non pas de pommes! C'est étrange mais c'est seulement psychologique, c'est à dire qu'on peut manger devant moi sans problème, je ne suis pas à la torture etc mais bon, petite baisse de régime...

Les douleurs dans le bas du dos, c'est apparemment fini. ça s'est transféré ensuite pendant plusieurs heures au niveau des cuisses (position allongée très difficile là encore) et là, ça aussi c'est fini.

Il me reste cette douleur en plein milieu de la poitrine qui est toujours là depuis plusieurs jours maintenant. Elle est très gênante quand je tousse, éternue, ou quand je change de position la nuit, sinon ça va. Ma langue n'a pas l'air d'avoir envie de rosir...

Hier après midi, après une bonne heure de nausées, j'ai de nouveau eu des selles, cette fois hyper liquides. Ce sont les deuxièmes depuis le début du jeûne. La nausée est ensuite partie immédiatement. Sinon je crois que j'ai attrapé froid.

Au travail ça se passe bien, je n'ai aucune difficulté à travailler, déconner avec mes collègues etc.

Depuis le début du jeûne j'ai perdu 8,3kg, avec la perte des semaines précédentes ça fait un total de 12,9kg.
Voilà pour les nouvelles, à très bientôt!

Nounette

Messages : 6
Date d'inscription : 06/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier vrai jeûne

Message  Luc le Lun 24 Fév 2014 - 22:08


Je viens aux nouvelles!

Comment vas-tu? Ce jeûne a-t-il été rompu ... sinon tu en serais à ton 21e jour.

Au plaisir de te lire.

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier vrai jeûne

Message  ravie974 le Mer 26 Mar 2014 - 8:22

bonjour je vient au nouvelle moi aussi
comment vas tu ??
je compte commencer demain et ton vécu m'aide beaucoup
^^

ravie974

Messages : 16
Date d'inscription : 26/03/2014
Age : 46
Localisation : ile de réunion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier vrai jeûne

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum