Jeûne et cure

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne et cure

Message  admin2 le Jeu 14 Juin 2012 - 10:58



Le Dr Shelton écrit à propos des cures de désintoxication qu'il nomme également cure d'élimination :

- Quelques patients qui ne savent rien du jeûne, ont été montés contre lui et ont peur du jeûne ... dans de tels cas il faut employer la diète d'élimination.

- Quelques patients sont tellement maigres qu'un jeûne de plus de trois ou quatre jours n'est pas indiqué. Un tel jeûne peut être avantageusement suivi d'une diète d'élimination. Dans de tels cas, une cure d'élimination peut même comprendre de petites quantités de protéines, d'hydrates de carbone et de graisses.

- Dans les maladies bénignes, aiguës ou chroniques, chez des enfants qui demandent à manger et à qui on ne peut expliquer le jeûne ... la cure d'élimination est généralement très satisfaisante.

- La cure d'élimination est sans valeur dans la maladie aiguë. Elle s'avère efficace dans les cas chroniques et à la suite de périodes de faiblesse dans l'état de santé.

- Quelques patients sont obligés de continuer leur travail. Certains ont jeûné pendant leurs activités, ceci n'est pas conseillé ... Un jeûne court est tout à fait possible pour des gens qui doivent continuer de travailler ... Celui-ci peut être suivi d'une diète d'élimination.

Par le jeûne on peut obtenir des résultats qu'il n'est pas possible d'atteindre par tout autre moyen, et en des temps plus courts que par n'importe quelle autre méthode. Il y a beaucoup de cas chroniques dans lesquels la cure d'élimination s'avère fort peu efficace. Ces patients ne font presque pas de progrès jusqu'à ce qu'ils jeûnent.



admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

cure de fruits

Message  admin2 le Jeu 14 Juin 2012 - 11:02



Nicole Boudreau écrit à propos des cures de fruits :

Certains états de stress nous coupent l'appétit; une peine d'amour, un échec personnel, un deuil ou un choc émotif sabotent notre travail digestif. Vivre en état de stress exige énormément d'énergie. Comme l'organisme consomme beaucoup de calories pour se rééquilibrer de nos désordres émotifs, il serait alors plus adéquat de faire une cure de fruits qu'un jeûne intégral. Les fruits sont faciles à digérer, ils n'encombrent pas le système digestif et fournissent au corps des nutriments de première qualité.

Les cures de fruits qui durent de un à cinq jours sont excellentes si elles s'accompagnent d'un repos partiel de l'organisme. N'oublions jamais que c'est le repos qui stimule nos activités réparatrices. En suivant une cure de fruits, on peut toutefois être plus actif qu'en période de jeûne intégral; les fruits apportent des sucres, des vitamines, des minéraux à l'organisme et l'autolyse n'est pas aussi profonde que pendant le jeûne intégral. Mais il est préférable de travailler à temps partiel seulement, surtout si le travail exige des efforts physiques important.

Les cures de fruits de plus de cinq jours doivent être suivies avec précaution; il faudra alors surveiller attentivement l'évolution des signes vitaux et la perte de poids, car on peut ressentir des réactions de détoxication comparables à celles encourues pendant le jeûne.

L'exercice de détoxication par la cure de fruits est plus long qu'en jeûne; il convient aux personnes qui ne désirent pas s'astreindre à un jeûne intégral ou qui n'ont pas un poids suffisant pour jeûner.


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Exemple alternant jeûnes et cures (Johanna Brandt)

Message  admin2 le Jeu 14 Juin 2012 - 11:14


Johanna Brandt se débarrassa d'un cancer de l'estomac par le jeûne et la cure de raisin.

Suite aux radiographies démontrant sa disparition, elle continua tout de même à ressentir des douleurs, même si le cancer était disparu. Elle continua donc de façon sporadique à exécuter des jeûnes et à suivre différents régimes puis, en 1925 madame Brandt fit un jeûne de 7 jours suivi d'une cure de raisin de six semaines qui la libéra de ses douleurs.

On sait qu'elle vécut quarante années suite à cette guérison complète opéré par le jeûne et le raisin, pour mourir à l'âge de 88 ans en 1964.

________________________

Le cancer de Johanna Brandt


Très jeune, Johanna Brandt souffre d'une tumeur cancéreuse de l'estomac dont elle est atteinte.

«Mon plan d'action était soigneusement établi. Je ne permettrais rien qui puisse prolonger ma vie. Si j'avais effectivement un cancer, je ne prendrais aucun remède pour atténuer le mal. Pas d'injections, pas de drogues pour soulager la douleur. Et, en aucune circonstance, je n'aurai recours au bistouri du chirurgien».

Elle découvre le jeune grâce au livre "La Cure de Jeûne" d'Upton Sinclair:

«J'acquis une grande expérience et pu secourir bien des cas, mais je ne pouvais rien pour moi-même».

«Ma lutte pour la vie dura neuf ans. Je jeûnai jusqu'à devenir un vrai squelette. Je jeûnai au-delà des limites de l'inanition, procédé peu ordinaire, consumant mes propres cellules dans l'espoir de voir disparaître la tumeur. Chaque fois que je jeûnais, la tumeur en effet cessais d'augmenter. Mais elle n'était pas détruite. Elle semblait reprendre vigueur, au contraire, dès que je recommençais à manger, parce que je ne prenais pas les aliments qui convenaient».

«La tumeur progressait à travers le diaphragme, menaçait le coeur et le poumon gauche. Déjà, j'avais de la peine à respirer. Parfois même, je crachais du sang. Une nuit, en août 1920, je fus prise de vomissements et de diarrhée, accompagnés de douleurs intolérables. Vers le matin, je vomis une quantité de sang à demi digéré».

«Les choses devenaient graves. Je fis venir notre médecin de famille. Il m'ordonna de garder le lit pendant trois mois. Sous son contrôle, je jeûnai douze jours».

«Ce fut durant ce jeûne que je remarquai pour la première fois un symptôme de mauvais augure, la présence de sang digéré dans mes selles après un lavement. Et, fait plus déconcertant encore, je cessai de reprendre du poids après un jeûne, quand je recommençai à manger».

«Vers la fin de 1920, je jeûnai périodiquement, tantôt quatre, tantôt sept ou dix jours, et finalement, en décembre, trois semaines à la fois».

«Tout ce jeûne provoqua pourtant une légère amélioration de mon état et je vécus ainsi toute l'année 1921. En novembre de cette année, mon docteur me persuada de me rendre à l'hôpital général de Johannesbourg, pour me faire examiner aux rayons X. De nombreuses radiographie furent faites, et un chirurgien renommé prononça son verdict : mon estomac était divisé en deux par une tumeur maligne fibreuse. Une opération immédiate fut conseillée comme le seul moyen de prolonger ma vie. Je refusai».

«Le célèbre médecin qui m'avait radiographiée fut très intéressé par mon attitude et m'invita, si j'étais encore en vie au bout de six mois, à revenir le voir».

«Encouragée par cette marque de sympathie, je jeûnai à nouveau trois semaines en décembre, buvant seulement de l'eau pure et restant couchée au soleil du matin. Lorsqu'au bout de six mois, je repassai aux rayons X, aucune trace de la tumeur n'était plus visible»!

«Les trois ans qui suivirent furent pour moi des années de grande souffrances, mais je continuai à jeûner et à suivre alternativement divers régimes. En 1925, après un jeûne de sept jours, je découvris fortuitement un aliment - le raisin - qui eut pour effet miraculeux de me guérir complètement en six semaines».



admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

mono-diète de fruits et carences???

Message  admin2 le Jeu 14 Juin 2012 - 11:24

À l'été 2005, suite à un courriel envoyé à Nicole Boudreau concernant la cure de fruits, nous lui demandions s'il y avait des risques de carences lors d'une longue cure de fruits (ici il était question d'une cure de raisins).  Voici la réponse que nous reçûmes d'elle le 8 juillet 2005:

Bonjour,

Les cures de fruits servent surtout à soutenir les gens qui ont moins de réserves que les autres et qui désirent entreprendre une cure de nettoyage physiologique. Mais la cure de fruits ne procure pas un soutien nutritionnel illimité car les fruits ne contiennent pas tous les groupes de nutriments (il y manque notamment les acides gras et certains acides aminés).

Par ailleurs, il faut considérer le niveau d'activités de la personne en cure; si cette personne fait du sport ou travaille, ses dépenses énergétiques sont accaparées par ses activités et ses réserves s'épuiseront plus rapidement. Si elle se repose, son organisme disposera alors de davantage de réserves d'énergie pour mener à bien son nettoyage.

Il faut donc tenir compte de plusieurs conditions pour déterminer si la personne en cure de fruits deviendra carencée. Soyez donc prudents,

Amitiés,

Nicole
Donc, suite à ce qu'écrit Boudreau, on peut donc penser qu'une mono-diète pourrait davantage causer des carences (à long terme) que si la cure comprend différents fruits et légumes.


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Fruits et Légumes l'alimentation physiologique de l'être humain.

Message  Dom le Jeu 2 Mai 2013 - 22:28

Salut à tous,

je voudrais partager une expérience concernant ce que vous appelé une "mono-diète" qui pour moi et l'alimentation physiologique que la nature nous a donné.

je mange depuis plusieurs que des fruits et légumes 500g de laitue et 1.5kg de fruits divers en ce moment beaucoup de melon et sa fait du bien.

je ne me prive absolument pas dès que j'ai faim je mange soit des fruits soit des légumes cru rien de cuit et pour les acides gras ou aminé un demi avocat en été un entier en hiver dans les fruits je fait le pleine de vitamine ces la source principal et légumes et laitue de minéraux essentiellement il y a des vitamines mais moins et cela depuis plusieurs je ne souffre en aucun cas de carence alimentaires moi poids et stable et physiologique et le soir je ne ressent aucune faim le matin non plus je boit 1l à 1.5l d'eau la matin et mange mes fruits et légumes l’après-midi le soir repos complet et j'effectue un travail plutôt physique durant la semaine mais je ne ressent aucune faiblesse j'ai beaucoup d’énergie les premiers jours n'ont pas étais facile mon corps de nettoyer (déblayage) ma langue étais chargé mais moins intense qu’un jeûne les symptômes d’élimination s'effectuant plus lentement du fait aussi que je travail.le soir tout dépendais des jours mais depuis je dors très bien.

pour conclure la cure de fruits n'es pas aussi efficace qu'un jeûne car j'ai déjà jeûner et je peut vous confirmer que ces plus facile la cure de fruits on élimine moins.

concernant "Nicole Boudreau" j'ai lu son livre et quand elle dit je cite "

-les cures de fruits de plus de cinq jours doivent être suivies avec précaution: il faudra alors surveillez attentivement l'évolution des signes vitaux et la perte de poids, car on peut ressentir des réactions de détoxification comparables a celles encourues pendant un jeûne" pour moi et faux je connais beaucoup de personnes qui ne mange que des fruits et légumes et il ont pris du poids une personne souffrant d’anorexie a repris 25kg et ce porte très bien aujourd'hui.

le gras et acides aminées: l'avocat va combler ce manque que j'ai ressenti les premiers jours et aujourd'hui je suis a un demi avocat 2 jours par semaine mon corps ne demande pas plus de gras.
une personne qui a souvent manger "gras" va ressentir cet sensation dallez vouloir manger quelques chose de gras mais quand on ce débarrasse de cet sensation on n'a plus envie de manger gras tout les jours et quand j'ai envie un demi avocat.

les carences en mangeant des fruits (pomme,melon, poire etc...) et légumes(salade,carrote etc..) et l'avocat qui et gras ou si vous assaisonné vos crudité d'huile d'olive ces très bien aussi vous ne pouvez pas souffrir de carence cela et impossible sinon me concernant et concernant les personnes que je fréquente et qui suive la même alimentation ou même Bernard clavière on serait tout a crier "FAMINE" je pense que beaucoup de personne on vu juste concernant le jeûne mais l'alimentation il y a encore des progrès...beaucoup d'informations sont fausse.

j’espère ne pas avoir étais trop "cru" dans mes propos je le dit tel que je le pense je suis sincère et honnête possible avec tous dans le but de mener vers la sensation de "VIVRE HEUREUX ET ET EN BONNE SANTE" du fond du cœur je vous souhaite de belle expérience ainsi qu'une belle journée a bientôt.

Cordialement Dominique (Kylux)

Dom

Messages : 37
Date d'inscription : 27/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et cure

Message  admin2 le Ven 3 Mai 2013 - 9:52

Kylux a écrit:Salut à tous,

je voudrais partager une expérience concernant ce que vous appelé une "mono-diète" qui pour moi et l'alimentation physiologique que la nature nous a donné.

je mange depuis plusieurs que des fruits et légumes 500g de laitue et 1.5kg de fruits divers en ce moment beaucoup de melon et sa fait du bien.

concernant "Nicole Boudreau" j'ai lu son livre et quand elle dit je cite "

-les cures de fruits de plus de cinq jours doivent être suivies avec précaution: il faudra alors surveillez attentivement l'évolution des signes vitaux et la perte de poids, car on peut ressentir des réactions de détoxification comparables a celles encourues pendant un jeûne" pour moi et faux je connais beaucoup de personnes qui ne mange que des fruits et légumes et il ont pris du poids une personne souffrant d’anorexie a repris 25kg et ce porte très bien aujourd'hui.

Cordialement Dominique (Kylux)

Il faut comprendre que ce qu'écrit Boudreau est en rapport avec la monodiète qui consiste à ne prendre qu'un aliment pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Certains font des cures de raisin, d'autre avec un autre aliment sans ne jamais ajouter autre chose durant une longue période. Cette façon de faire, à moyen et à long terme peut causer des carences puisque l'aliment choisi ne comporte pas toutes les vitamines et minéraux nécessaires à l'organisme comme si nous mangions divers fruits et divers légumes. À ce moment, durant la monodiète, l'organisme doit aller puiser dans ses réserves pour combler ses besoins, ce qui peut entraîner à la longue des carences. D'ailleurs, Shelton écrit qu'une diète comprenant des fruits et des légumes verts ne produira pas de carence.




admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Fruits et Légumes l'alimentation physiologique de l'être humain.

Message  Dom le Ven 3 Mai 2013 - 10:25

Oui shelton pour moi ces le "maitre"

concernant "nicole boudreau" elle dit bien cure de fruits pas mono-diète j'ai trouver son livre assez moyen concernant les cellules ces assez bien expliquez concernant les témoignages chacun son jeûne alors quand on n'a déjà plusieurs qui témoigne de leur jeûne je dit sa suffit livre assez moyen

le livre qui ma permit de tout comprendre et shelton et mosséri.

Dom

Messages : 37
Date d'inscription : 27/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et cure

Message  corinne p le Lun 3 Juin 2013 - 3:43

[quote="Kylux"]Salut à tous,

je voudrais partager une expérience concernant ce que vous appelé une "mono-diète" qui pour moi et l'alimentation physiologique que la nature nous a donné.j
le gras et acides aminées: l'avocat va combler ce manque que j'ai ressenti les premiers jours et aujourd'hui je suis a un demi avocat 2 jours par semaine mon corps ne demande pas plus de gras.
Bonjour Kylux,
Tu fais cela pour éliminer un problème de santé ou c'est simplement de l'entretien ? Tu fais ça combien de temps et combien de fois par an ?
Bonne journée

corinne p

Messages : 15
Date d'inscription : 10/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et cure

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 2:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum