Insomnies chroniques et jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Insomnies chroniques et jeûne

Message  Delphine67 le Ven 17 Jan 2014 - 17:18

Bonjour à tous!

Depuis 4 ans, des insomnies chroniques m'empoisonnent la vie. Ces phases peuvent durer de 1 à 3 mois, puis je retrouve un sommeil normal pour quelques mois, avant d'entrer dans une nouvelle phase insomniaque. Mon problème n'est pas l'endormissement mais les réveils nocturnes, après 3-4 heures de sommeil, et une impossibilité à me rendormir pendant plusieurs heures. J'ai testé de nombreux remèdes naturels, mais devant leur inefficacité, j'en suis malheureusement venue aux sédatifs chimiques.

Le documentaire "Le jeûne, une nouvelle thérapie" de Thierry Lestrade m'a fait envisager le jeûne comme un remède possible à mon mal.

Ayant entendu qu'un jeûne a visée thérapeutique dure généralement plus d'1 semaine, j'avais envisagé de le pratiquer pendant 2 à 3 semaines pour en ressentir les effets bénéfiques.

Cependant, j'en suis à mon 6e jour de jeûne et je ressens une grande fatigue physique. Les signes d'acidose sont passés (maux de tête, courbatures, vertiges...), mais cette pesanteur est toujours bien présente. Pourtant, je dors bien actuellement.
Une personne expérimentée en matière de jeûne m'a conseillé de m'en tenir à une semaine, estimant qu'il ne faut pas trop pousser pour une première fois, et pense que cette fatigue est dûe au fait que mon corps a beaucoup de toxines à éliminer, et que si je persévérais pendant 1 ou 2 semaines supplémentaires, je risquerais de ressentir cette fatigue sur toute la durée du jeûne.

Quelques questions :
- Est-il "normal" de ressentir une grande fatigue passés les 3 premiers jours?
- Depuis le début du jeûne, ma voix s'est considérablement affaiblie. Cela vous est-il arrivé et à quoi pensez-vous que cela est dû?
- Le moindre effort (monter une vingtaine de marches, quelques exercices de yoga...) m'épuise, le souffle me manque. J'étais en bonne condition physique avant le jeûne. Est-ce normal?
- Si vous avez pratiqué le jeûne pour guérir d'insomnies, je serais curieuse d'avoir vos témoignages.

Merci d'avance de m'avoir lue et pour vos réponses!

Delphine67

Messages : 17
Date d'inscription : 17/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Insomnies chroniques et jeûne

Message  Rolandfoire le Ven 17 Jan 2014 - 23:29

Bonjour ,

Est-il "normal" de ressentir une grande fatigue passés les 3 premiers jours?
Oui, ça dépend des personnes

Le moindre effort (monter une vingtaine de marches, quelques exercices de yoga...) m'épuise, le souffle me manque. J'étais en bonne condition physique avant le jeûne. Est-ce normal?
C'est un signe d’élimination

Ce que j'ai dit peut être remis en question si vos réserves sont "déchargé".
Avez vous stopper tout médicaments quelques temps avant de faire le jeune ?
Vous pesez vous tout les jours ?
courage
A+

Rolandfoire

Messages : 59
Date d'inscription : 06/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Insomnies chroniques et jeûne

Message  Luc le Sam 18 Jan 2014 - 0:46

Bienvenue sur le forum!

Il n'est pas facile de sortir des engrenages de l'insomnie, surtout si nous prenons des médicaments chimiques pour dormir.  Avec le temps, il faut augmenter les doses et nous voilà pris dans cette vis sans fin.  Cela peut prendre quelques jours, voire une semaine à réussir à dormir normalement sans ces artifices.  Cela n'est pas évident, surtout si nous devons nous lever tous les matins pour aller au travail.  Heureusement, en période de jeûne, nous pouvons nous reposer durant le jour si nos nuits sont difficiles.

Ne pas dormir en période de jeûne n'est pas anormal même si certains jeûneurs dorment mieux durant cette période; habituellement c'est plutôt le contraire qui se produit.

Pendant que le jeûneur est allongé et tranquille, son corps en autolyse est très affairé. À certains moments du travail autolytique, le coeur travaille plus rapidement; il accélère son battement pour faire la livraison des matériaux requis pour le travail en cours et pour ramener les toxines délogées vers les organes excréteurs. Le sommeil en est affecté; le jeûneur se réveille souvent, fait des rêves burlesques et s'agite dans son lit.

Il est normal que les réactions d'autolyse soient plus fortes pendant la nuit; le repos sensoriel et l'apaisement nocturnes nous calment. Or plus nous sommes calmes, plus notre autolyse peut se déployer avec force; notre sommeil en est alors perturbé. C'est un joli pradoxe; plus on se repose, plus on autolyse; plus on autolyse, moins on dort. (Boudreau)
Que nous jeûnions pour la première fois ou non, un jeûne relativement long peut être entrepris, surtout si nous avons une bonne connaissance du déroulement d'un jeûne.  Une fois la première semaine passée, généralement les suivantes sont plus faciles.

Tant qu'à la fatigue ressentie, elle n'est pas anormale et nous pourrions ajouter que le majorité des jeûneurs la ressentent, certains peuvent à peine se lever pour aller uriner.  Pourquoi en est-il ainsi?  Boudreau écrit que cela se produit surtout chez les gens ayant une toxémie élevée.  Pourtant, nous connaissons des personnes ayant un mode de vie relativement sain, fatiguées durant toute la durée du jeûne, et cela n'est pas rare; vertiges, faiblesses importantes, battements cardiaques élevés au moindre effort.  Tout cela n'est pas anormal.  Chez certains, cela peut durer du début à la fin.
Lorsque le niveau de toxémie est élevé, le travail de régénération est complexe et laborieux. L'encrassement est généralisé, et les foyers infectieux sont multiples. Toute personne qui entreprend un jeûne thérapeutique doit comprendre que les étapes de sa guérison peuvent être nombreuses, et qu'elles se déroulent selon la 'logique' de l'organisme. Elle doit considérer que la détoxication générale de son corps est non seulement nécessaire, mais également la garantie d'une guérison définitive, sans récidive. (Boudreau)
Bon courage et n'hésite pas si tu as des interrogations.

Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Insomnies chroniques et jeûne

Message  Luc le Sam 18 Jan 2014 - 9:10

Concernant la perte de la voix, voir le témoignage suivant, il est très encourageant.  Ce phénomène se présente à l'occasion et toujours réversible. Tu remarqueras également dans ce témoignage que cette personne ressentait les mêmes symptômes que toi : battements cardiaques élevés au moindre effort.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Insomnies chroniques et jeûne

Message  Delphine67 le Sam 18 Jan 2014 - 13:31

Merci pour vos réponses!

Roland, j'ai stoppé les médicaments (je prenais un sédatif par nuit) une bonne semaine avant le jeûne. Mon IMC est dans la norme, je ne me pèse pas tous les jours (pas de balance chez moi, d'ailleurs!), mais je vois à mes vêtements que j'ai du perdre 1 ou 2 kilos. La pesée te semble-t-elle importante?

Luc, merci pour ta réponse en profondeur!
Malheureusement, je travaille actuellement (7h/jour devant un écran) et ne bénéficie donc pas intégralement du repos conseillé pendant un jeûne. Ceci explique peut-être en partie ma grande fatigue, d'ailleurs...
3 membres de ma famille ont déjà jeûné, et m'ont dit ressentir au contraire un surplus d'énergie passé les quelques premiers jours, raison pour laquelle cette sensation d'abattement commençait à me poser question!
Merci également pour ces témoignages intéressants sur le sujet de la voix, je l'ai d'ailleurs retrouvée aujourd'hui, soulagement! Je n'imaginais même pas que la gorge pouvait avoir besoin de se détoxifier :-)

Finalement, je vais commencer à me réalimenter progressivement demain, car le goût des aliments commence à beaucoup me manquer, que je souffre du froid, et que l'hiver n'est visiblement pas la meilleure période pour jeûner. Peut-être une prochaine cure au printemps!

Merci encore

Delphine67

Messages : 17
Date d'inscription : 17/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Insomnies chroniques et jeûne

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:12


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum