Jeûne et Lymphome

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne et Lymphome

Message  FabianA le Jeu 17 Oct 2013 - 11:59

Bonjour à tous!

J'ai découvert le jeûne thérapeutique et ses bienfaits grace à la diffusion du reportage "le jeûne , nouvelle thérapie?" ,puis grace à la lecture du livre du même nom.
Voici en quelques mots mon histoire:Depuis 15 ans j'ai souffert à plusieurs reprises de lymphome , traités avec l'arsenal chimique habituel... Récemment j'ai du refaire des scanners de contrôle dont les résultats font penser à mon oncologure que je fais une récidive (tout allait bien depuis 6/7 ans..) , j'ai été biopsé la semaine dernière et j'attends les résultats.
Je n'ai aucuns signes cliniques , pas de fatigue ni douleurs, transpirations nocturnes etc...
J'aimerais vraiment faire un jeûne , j'ai la forte intuition depuis plusieurs années que mon corps à besoin de souffler et de se nettoyer profondément, dans cette optique j'aimerais savoir comment optimiser cette aventure grace à vos expériences et connaissances.

Merci d'avance,
Fabian.

FabianA

Messages : 18
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  Luc le Jeu 17 Oct 2013 - 13:04

Bienvenue sur le forum!
 
S'il n'y a pas de contre-indications, tel une greffe quelconque, une maladie nécessitant des médicaments de remplacement comme le diabète de type 1 par exemple, ou si nous avons un stimulateur cardiaque ... etc. (voir les contre-indications) http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t24-bienfaits-et-contre-indications-au-jeune-boudreau le jeûne peut généralement être entrepris.  D'ailleurs, sur le présent site, quelques cas de cancers éliminés par le jeûne sont répertoriés.
 
Il faut cependant être réaliste, même si le jeûne peut de grandes choses, il n'est pas une panacée.  Plusieurs ont tenté le jeûne sans succès pour éliminer des cancers.  Néanmoins, on sait que le jeûne fait le grand ménage de l'organisme, donnant à celui-ci des moyens de défense plus aiguisés lui permettant de combattre plus facilement la maladie en général.
 
Pour que le jeûne réussisse à éliminer un problème de santé important, il faut qu'il soit suffisamment long et exécuté de la bonne façon, afin de favoriser la régénération.  Voir les divers sujets du forum Éléments de connaissance du jeûne  afin d'en connaître davantage sur la façon d'exécuter un jeûne thérapeutique.
 
Au plaisir de te lire!

Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  FabianA le Jeu 17 Oct 2013 - 13:22

Merci Luc pour cette réponse.

A priori , il n'y a pas de contre indications, je suis plutôt très en forme et plutôt jeune (37 ans).
J'attends les résultats de la biopsie , mais le médecin pense à une rechute du dernier lymphome qui n'est pas très aggressif , d'ou l'intérêt je pense de faire un jeune assez long avec de bons résultats j'espère.
Je sais que le jeûne n'est pas une panacée mais un bon nettoyage ne me fera que du bien je pense , et puis c'est aussi un bon moyen de s'isoler et de faire un travail introspectif et spirituel, je sais que dans mon cas la maladie est souvent liée a certains états émotionnels , il est temps pour moi de soigner l'intégralité de mon être

Je ne sais pas exactement combien de temps jeûner , est ce dépendant de la couleur de la langue et du retour de la faim naturelle?
Dois - je être suivi par un mèdecin avec prise de sang etc..?

A bientôt,

Fabian.

FabianA

Messages : 18
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  Luc le Jeu 17 Oct 2013 - 13:27

Heureux d'apprendre qu'il n'y ait pas de contre-indication.

On peut penser à un jeûne de 4 semaines et plus. Une supervision par un spécialiste du jeûne serait souhaitable quoique plusieurs jeûneurs ont effectué de longs jeûnes sans supervision. Le médecin est sans doute la dernière personne à choisir pour surveiller un jeûneur.

Nous pouvons te donner des références de spécialistes qui pourraient te superviser de diverses façons.


Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  FabianA le Jeu 17 Oct 2013 - 13:33

Avec plaisir pour les références de spécialistes , par-contre j'ai oublié de préciser que je suis en France et chez nous, tout ce qui sort de la médecine officiel n'est pas très bien vu...

FabianA

Messages : 18
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  Luc le Jeu 17 Oct 2013 - 18:31

FabianA a écrit:Avec plaisir pour les références de spécialistes , par-contre j'ai oublié de préciser que je suis en France et chez nous, tout ce qui sort de la médecine officiel n'est pas très bien vu...
 
Oui je sais et les spécialistes que nous connaissons habitent en France. Nous en connaissons également ici au Québec.

Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  FabianA le Ven 18 Oct 2013 - 5:36

Si je peux avoir les coordonnées des spécialistes en France , ce serait super!

FabianA

Messages : 18
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  Luc le Ven 18 Oct 2013 - 9:41

À noter que pour un jeûne thérapeutique, tel que mentionné précédemment, c'est le jeûne exécuté à la façon du docteur Shelton qui est recommandé.  D'ailleurs, tous les cas de cancers éliminés répertoriés sur l'actuel site l'ont été par le jeûne à l'eau et au repos.
 
Le spécialiste recommandé supervise justement ce type de jeûne.  Il s'agit de Raphaël Perez, un élève de Dériré Mérien, un hygiéniste de la lignée du docteur Shelton en France.
 
Raphaël Perez écrit :
 
"Le jeûne statique (également appelé jeûne hygiéniste) est principalement axé sur le repos sans s’imposer aucune activité. L’eau représente le seul aliment consommé", écrit Raphaël Perez.
 
http://www.nature-et-sante.net/
 
Autre point intéressant concernant ce spécialiste, ses tarifs semblent très abordables si nous les comparons aux autres types de spécialistes dans ce domaine.
 
Tu peux le contacter, ses coordonnées sont sur le lien proposé.

Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  FabianA le Ven 18 Oct 2013 - 11:04

Merci pour ces infos Luc!
Je reste en contact et posterai régulièrement ,si possible, les étapes de cette nouvelle aventure!

A bientôt,
Fabian.

FabianA

Messages : 18
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  Rolandfoire le Dim 20 Oct 2013 - 12:39

Bonjour,

Je suis un petit nouveau en matière de jeûne.
Certains états de santé sont un combat sur le long terme,
Plusieurs jeune espacés avec entre deux une bonne hygiène ( voir l'hygienisme) peut profiter, Je sais pas quelles sont les stats Luc mais il ne faut pas se décourager a la fin du premier jeune ?

a+

Rolandfoire

Messages : 59
Date d'inscription : 06/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  FabianA le Lun 18 Nov 2013 - 7:26

Bonjour à tous,

La récidive de la maladie de hodgkin pour laquelle j'ai déjà été traité deux fois à été confirmé; J'ai donc entamé un jeûne et j'en suis au huitième jour , voici mes premières impréssions:
Les premiers jours ont été plutôt tranquilles ,sans faim ni sensations désagréables mis à part un essouflement au moindre effort.
A partir du cinquième jour j'ai commencé a ressentir des maux de tête assez persistants accompagnés de légères nausées et d'une fatigue plus importante;
depuis j'avoue en baver un peu aussi bien physiquement que mentalement avec beaucoup de peurs et d'idées noires , j'ai plus faim aussi , je fantasme sur de bons petits plats...
Aujourd'hui ça va mieux , même si j'attends avec un peu d'appréhension le coup de fil de mon oncologue , il est censé m'expliquer le protocole qu'il veut mettre en place mais que je ne suis pas enclin à accepter...
J'ai également constaté avec plaisir la diminution importante d'un ganglion cervicale , il a presque totalement disparu! Je ne veux pas m'enballer mais je trouve que c'est super encourageant!

A bientôt,
Fabian.

FabianA

Messages : 18
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  Luc le Lun 18 Nov 2013 - 13:31

Bravo pour ces huit jours de jeûne complété!

Jeûner est rarement une partie de plaisir mais le jeu en vaut la chandelle. Il est encourageant de déjà constater des améliorations (ganglion cervical), on peut imaginer ce qu'un jeûne de 14 ou 21 jours pourraient faire!

Bon courage!

Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  FabianA le Lun 18 Nov 2013 - 13:37

Merci Luc!

En plus j'ai appris que le traitement proposé par l'hopital serait different de ce que j'ai déjà expérimenté , bien moins contraignant , ne durant qu'un mois et visiblement très éfficace ; combiné au jeûne c'est très encourageant!
Quant à la durée, je vais essayer de tenir 30 jours et de poursuivre pendant les 10 jours suivant avec des jus de fruits et légumes accompagnés de tisanes , je pense que ça peut être bien!

Merci pour le soutien et les bons conseils!

Fabian.

FabianA

Messages : 18
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  Luc le Lun 18 Nov 2013 - 20:26

Définitivement, un jeûne d'une telle longueur pourrait donner d'agréables surprises! Sera-t-il terminé avant tes traitements médicaux?

D'après Valter Longo, le jeûne accentuerais les effets positifs de la chimiothérapie.

Le jeûne est efficace, la chimiothérapie l'est également et les deux ensemble davantage tout en diminuant les effets secondaires dérangeants selon l'expérimentation faite jusqu'à maintenant.

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t309-cancer-le-jeune-nouvelle-arme-de-lutte-contre-le-cancer

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t311-cancer-point-sur-le-jeune-therapeutique-et-ses-effets-combines-a-la-chimiotherapie

Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  FabianA le Mar 19 Nov 2013 - 4:31

Oui , je ne commencerais les traitements qu'après le jeûne , certainement au mois de janvier .
Quant au traitement ce serait une combinaison de radiothérapie localisée au niveau de la biopsie et de quatre injections pendant un mois.
D'après ce que j'ai compris ces injections ne sont pas vraiment de la chimiothérapie classique , mais un traitement pour les grands rhumatismaux qui ont un effet très concluant sur le type de lymphome dont je souffre.
Au moment des injections je jeûnerais un jour ou deux comme le préconise Valter Longo , ça ne sera que plus bénéfique ; par contre je ne sais pas trop comment envisager la radiothérapie dont je crains plus les effets secondaires...

FabianA

Messages : 18
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  Luc le Mar 19 Nov 2013 - 10:16

Si ce jeûne se prousuit jusqu'à 30 jours comme tu le souhaites, il serait bon, suite à celui-ci, que des images soient prises à nouveau afin de vérifier si ce lymphome est toujours présent avant d'entreprendre divers traitements.  Il serait même surprenant qu'il n'y ait pas eu une diminution importante, voire une disparition complète ... un jeûne de 30 jours n'est pas rien tu sais.  Tu connais sans doute le cas d'un participant de ce site, Jean-Claude Gruau qui autolysa un cancer de la vessie (stade II) en 28 jours de jeûne intégral exécuté au repos. Jean-Claude est toujours vivant et en bonne forme 25 ans plus tard et âgé de 76 ans. Contrairement à toi, J.Claude arrivait à la soixantaine alors que tu n'as que 37 ans, ce qui ne peut être qu'à ton avantage. http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t116-cancer-j-ai-gueri-d-un-cancer-en-28-jours-jc-gruau
 
Concernant la radiothérapie, voici ce qu'écrivait le docteur Shelton à Mosséri dans un courrier :
 
le 30 septembre 1968,

Cher Docteur Shelton,

Je vous prie de bien vouloir me donner votre opinion si un jeûne est ou non à conseiller dans le cas suivant:

Une femme à la cinquantaine s'était fait ôter le sein quand une biopsie avait révélé une tumeur cancéreuse. C'était en 1963. Maintenant, elle est active, se sent mieux et travaille durement. Après l'ablation de la tumeur, elle subit 60 séances de cobalt par irradiations. Je suis étonné que sa santé ne se soit pas effondrée depuis lors.

Pensez-vous qu'elle ait pu surmonter les méfaits de ces rayons? Conseillez-vous un jeûne dans ce cas pour prévenir une rechute du cancer?

J'attends avec intérêt votre réponse,

Albert Mosséri


le 7 octobre 1968

Cher Monsieur Mosséri,

Nous ne connaissons aucun moyen pour surmonter les effets des radiations.

Un programme de vie saine comprenant une alimentation saine aussi pourraient ralentir l'évolution du mal. Un jeûne de temps à autre pourrait être utile. C'est à voir.

Herbert M. Shelton
 
Tiré du livre "Jeûner pour revivre" (A. Mosséri)

Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  FabianA le Mar 19 Nov 2013 - 10:26

Oui , j'ai l'intention de demander un pet-scan à mon oncologue avant d'entreprendre le traitement.
Quant à la radiothérapie , il m'a dit au téléphone aujourd'hui qu'elle serait très ciblée mais je reste alerte , j'en ai fait il y a dix ans au niveau de l'aine et la peau est toujours brulée...
Mais je fais un pas après l'autre , je reste concentrer sur l'aventure du jeûne et c'est un sacré défi pour un bon mangeur comme moi

Amitié,
Fabian.

FabianA

Messages : 18
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  Luc le Mar 19 Nov 2013 - 10:35

En effet, la technique a beaucoup évoluée en matière de radiothérapie, en comparaison de ce qu'elle était à l'époque où Shelton écrivait à Mosséri. Le principe reste le même mais, comme tu le dis, on irradie un endroit bien ciblé, ce qui minimise les dégats du tissu sain.

Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  FabianA le Mar 19 Nov 2013 - 14:52

En passant , j'avais eu question a propos du goût très désagréable que j'ai dans la bouche (je pense manquer de salive), existe t'il un moyen d'arranger ça?
Sinon la faim est assez présente depuis quelques jours , est-ce une étape normale censés disparaître au fil des jours?

FabianA

Messages : 18
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  Luc le Mar 19 Nov 2013 - 16:48

Pour les mauvais goûts de la bouche, la salive pâteuse ... il semble qu'il n'y pas vraiment de solution.  Ce sont les déchets qui sont éliminés par tous les moyens mis à la disposition de l'organisme.  Cerains se rincent la bouche avec de l'eau salée, d'autres ajoutent un peu de citron à leur eau, ex: 1 c. à thé par litre d'eau (Mosséri).
"Tous les organes participent à l'élimination des toxines:  Les reins, les  poumons, la gorge, les cheveux, les intestins, les organes génitaux ...  L'urine  devient malodorante et foncée;  l'odeur corporelle devient âcre, la langue s'épaissit et blanchit et les cheveux deviennent ternes."

Tous les vivants ont cette propriété d'excréter les toxines de la façon la moins dommageable à l'organisme, lorsque le rein est surchargé.  

Les cheveux excrètent l'arsenic, les dents excrètent le fluor sous forme de fluorapatite, le lymphe excrète ses déchets à travers la peau, la vésicule biliaire excrète des calculs par la voie du canal cholédoque, les reins excrètent les calculs rénaux dans les uretères, etc.
Dans le cerveau, les microglies se comportent comme les macrophages.  Elles phagocytent les neurones dégénérescents et excrètent les résidus toxiques dans la lymphe céphalo-rachidienne qui les véhicule vers le pharynx.  Le foie, en plus de ses nombreuses fonctions, neutralise les produits de la putréfaction intestinale, phénol, indole et scatol, ainsi que les ptomaïnes.  De plus, les cellules hépatiques phagocytent les bactéries pathogènes." (tous ces phénomènes sont accentués durant le jeûne)(Jean Rocan)
 
Tant qu'à la faim, nous rencontrons deux types de jeûneurs : certains n'ont pas faim durant tout le jeûne alors que d'autres ont toujours une sensation de faim.  La "vraie faim" pourrait apparaître éventuellement, surtout si le jeûneur était très maigre avant d'entreprendre le jeûne et que ses réserves sont épuisées.  Cela pourrait se produire après trois ou quatre semaines de jeûne, ce qui est tout de même très rare.
 
Quel était ton poids et ta taille en début de jeûne pour calculer ton Indice de Masse Corporelle (IMC)?
 
Voir : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t128-faim-et-jeune


Dernière édition par Luc le Mar 19 Nov 2013 - 16:53, édité 1 fois

Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  FabianA le Mar 19 Nov 2013 - 16:52

J'étais plutôt en surpoids , 1m80 pour 86 kilos , je fais aujourd'hui 78 kilos.
Au sujet de l'eau, je voulais justement savoir si boire un verre d'eau pétillante de temps en temps était possible? histoire de varier les plaisirs

FabianA

Messages : 18
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  Luc le Mar 19 Nov 2013 - 16:59


Avec un tel poids au départ, on obtient un IMC de 26,5 considéré comme en surplus de poids. Il serait très surprenant que tes réserves aient déjà atteint leur limite.

Tant qu'à l'eau, boire occasionnellement un verre d'eau pétillante ne peut pas faire de tort. Néanmoins, si cette eau est peu minéralisée ce serait mieux.




Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  FabianA le Mar 19 Nov 2013 - 17:25

Oui je me doute bien que mes réserves ne sont pas épuisées et encore je faisais 91 kilos il y a deux mois et demi...
J'ai pas mal de vertiges et de maux de tête , ceci-dit je pense que mon corps à un gros boulot d'élimination après quinze ans de traitements intensifs...

FabianA

Messages : 18
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  FabianA le Mer 20 Nov 2013 - 9:10

En cas de coup de barre , je pensais prendre un peu de spiruline , qu'en penses-tu Luc?

FabianA

Messages : 18
Date d'inscription : 16/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  Luc le Mer 20 Nov 2013 - 9:55

Tout ce qui est conseillé par les spécialistes du jeûne, en cas de douleurs insupportables dues à l'autolyse est d'appliquer de la chaleur à l'endroit douloureux ou encore, stopper temporairement l'autolyse par la prise d'un peu de jus de fruits.  Certains suggèrent de manger un fruit juteux.  Cependant, surtout si le jeûne est passblement avancé, un jus serait préférable à un fruit afin d'éviter certaines réactions possiblement douloureuses de l'estomac et/ou des intestins.
"On peut rompre un jeûne avec presque n’importe quel aliment, mais il faut être plus prudent si l’on prend des aliments concentrés. Il y a des facteurs individuels qui doivent être pris en considération. Sinclair raconte qu’il a rompu un jeûne avec une grande plaquemine japonaise bien mûre (kaki : fruit à la forme d’une tomate), et il dit qu’il fut pris de crampes violentes qui le firent se plier en deux. Un de ses amis eut une expérience semblable avec le jus d’une orange ; « mais c’était un homme à qui les fruits acides n’avaient jamais réussi." (Shelton)

Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et Lymphome

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:27


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum