contre indications

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

contre indications

Message  andreflores le Dim 22 Sep 2013 - 18:55

Bonjour a tous les intéressés par le jeune,

J´ai 60 ans, j´ai déjà jeûné il y a 20/30 ans (Jeûné court, moyen 5 jours, longs 12 jours ?! )

Depuis 02/2011. On m´a découvert une cirrhose, et une ascite chronique , mais stabilisée, parasynthèse 6/8 litres tous les 90 jours, mais je pète la forme,

Je suis completement sevré de l´alcool depuis 2011

Traitement médicamenteux quotidien: diurétique « Espiranolactone 100 mgs,
Furocemide 120mgs, fer et magnésium » .

Puis je encore Jeûné ???????? Seul ????????Quel précautions, quels dangers
avec ma pathologie.

Merci pour vos avis a tous, surtout s´ils sont éclairés
andreflores

andreflores

Messages : 2
Date d'inscription : 22/09/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: contre indications

Message  admin2 le Dim 22 Sep 2013 - 23:57

Bienvenue sur le forum!
 
On sait que le jeûne, agit de façon globale sur l'organisme, en éliminant les agents toxiques de celui-ci accumulés depuis des décennies.  Ce faisant, de nombreux problèmes de santé disparaissent graduellement au fur et à mesure que le jeûne progesse et se prolonge.  Naturellement, si notre ennui de santé est trop avancé, il se peut que le rétablissement soit partiel.  Parfois plusieurs jeûnes peuvent être nécessaires pour mener à bien la tâche.  Autre détail pouvant maximiser les résultats, l'alimentation entre les jeûnes devraient être de qualité en favorisant les fruits et légumes.
 
Certains types de jeûne, pour certains problèmes particuliers peuvent accentuer le travail autolytique.  Shelton écrit:
 
"N’importe quel flux, écoulement, diarrhée, bronchorrhée, hydropisie (oedème) ; n’importe quel écoulement de liquide dans la plèvre (membrane entourant les poumons), la péricarde (membrane entourant le cœur), le péritoine, (paroi de la cavité abdominale), ou d’eau dans le cerveau ; n’importe quel écoulement de pus provenant de n’importe quelle suppuration chronique, la polyurie et d’autres (n’importe quel désordre des liquides contenus dans le corps) sont améliorés par une abstention totale de nourriture et d’eau. Toutes les conditions catarrhales, la rhinite, l’ozène, la bronchite, la colite, la métrite, la cystite, le rhume des foins, l’asthme et d’autres conditions catarrhales disparaissent rapidement à la suite d’un jeûne."
On peut constater, selon ce qu'écrit Shelton, que le jeûne sec soit adapté pour ce type de problème.  Cependant, nous n'avons pas de cas précis d'ascite chronique mais, en théorie, le jeûne sec devrait être efficace.  Nous parlons de jeûne sec, mais un jeûne où le jeûneur ne prendrait que très peu d'eau pourrait assurément donner de bons résultats.  Sur le présent site, certains ont alterné jeûne hydrique et jeûne sec sur plusieurs semaines.  
 
Un autre point à considérer est la médication.  Boudreau écrit que les médicaments (et suppléments) ne doivent pas être absorbés durant le jeûne.  Chaque cas est à étudier par le superviseur.  On sait, par exemple, que certains médicaments ne peuvent être arrêtés sans risque, tel l'insuline chez les diabétique de type 1.  Dans ton cas, il s'agit de diurétiques qui ont pour but d'éliminer l'eau accumulée en augmentant la diurèse.
 
Naturellement, un jeûne sous surveillance de spécialistes est toujours recommandée, surtout pour une personne n'ayant jamais jeûné.
 
Voir le sujet : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t16-le-jeune-sec


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum