Mon 1er jeune hydrique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon 1er jeune hydrique

Message  Amelle le Ven 16 Aoû 2013 - 16:49

Bonjour,

Je me présente je m'appelle Amelle, je pèse 72 kilos pour 1m60 donc en surpoids avec un IMC de 28.1.
Je souffre de 3 fibromes, 2 de 4cm et 1 de 7X4 cm, j'ai évidemment une anémie chronique dù aux fibromes qui me provoquent des règles abondantes pendant 3jours (c'était 5 il y a un an mais j'ai pu raccourcir les jours grace aux bains dérivatifs et prise de l’élixir du suédois qui me permet aussi de remonter mon taux de fer concernant l'anémie).

En plus de cela je souffre d'une hypothyroïdie auto-immune Hashimoto et pour couronner le tout de plusieurs nodules aux niveaux de la thyroide.

Je souhaite commencer un jeune après avoir lu des témoignages par rapport à la disparition de fibromes suite au jeûne même si me débarrasser des nodules et de mon anémie en même temps ne pourrait que me réjouir mais ma priorité c'est vraiment les fibromes.

Pendant une semaine j'ai fait beaucoup de recherche sur internet qui me pousse à franchir le pas, ce forum en fait partie.
j'ai fais dernièrement le ramadan qui m'a fait du bien, j'étais en quasi plenitude pendant la journée et bizarrement je mangeait extrêmement peu contrairement aux autres années (quelques fruits le soir et un petit dej kousmine à 4h du mat) ce qui me fait penser que mon corps est peut être en besoin de ce genre de pause "digestif" et que j'arriverai peut être a atteindre le but que je me fixe.

Justement en parlant de but, voila mon plan:
15j de jeune à l'eau + 10-15j de demi jeune parce que je ne pense avoir la force d'atteindre les 21j et aussi parce que je travaille même si mon travail est très confortable notamment en ce moment et que je bouge pas de mon bureau.
Je me dis aussi que pendant le demi jeune l'autolyse continue son travail donc c'est un peu comme si je faisais mes 3 semaines de jeune à un mois, période apparemment nécessaire selon les témoignages que j'ai lu pour faire rétrécir fortement voire faire disparaître un fibrome.

Enfin avant de commencer ce jeûne je vais attendre que mes règles qui doivent arriver dans les 2j passent car elles sont assez fatigantes, je ne commencerai que la semaine d'après une fois les règles passées et être passer une alimentation très riches en fruits et légumes pendant 4/5/6j.

J'espère avoir du soutiens de ce forum quand je commencerai et aussi savoir ce que vous pensez de la démarche que je compte faire.

Merci.

Amelle

Messages : 16
Date d'inscription : 15/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Luc le Ven 16 Aoû 2013 - 21:13

Bienvenue sur ce forum!
 
Comme tu l'as sans doute lu sur le présent site, quelques cas d'élimination de nodules thyroïdiens et de fibromes sont répertoriés.  Par contre, le cas d'une dame qui jeûna pour éliminer des fibromes tourna mal car ses mensturations s'éternisaient et elle perdait beaucoup trop de sang.  Elle dut être hospitalisée et recevoir des transfusions sanguines.  Donc, il faut être prudent. Lire l'expérience d'Amina : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Généralement, s'il n'y a pas de contre-indications, le long jeûne peut être tenté et devrait donner de bons résultats.
 
Voir les cas suivants :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

 
Au plaisir de te lire!

Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Amelle le Mar 20 Aoû 2013 - 5:20

Merci beaucoup pour la réponse

Je compte évidemment être prudente,mes règles devrait se terminer demain (la période la plus abondante est terminée), je commencerai mon jeûne près demain. Entre temps je me suis mise au fruit et déjà j'ai perdu 2kilo en quelques jours.

De jeudi à dimanche c'est à dire 4 jours, je serai chez ma sœur à Lyon. je dois revenir sur Paris dimanche soir pour travailler lundi matin. J'avoue que ce qui m'inquiète le plus c'est l'haleine fétide, ce serai stupide je trouve d'arrêter le jeûne juste pour une question d'haleine qui dérangerai mes collègues,nous travaillons en open-space. Est ce que cette mauvaise haleine diminue ou est ce qu'elle reste tout le long du jeune ?

Sinon je suis très intéressée par ce témoignage [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] par la proposition de Mosseri de manger quelques feuilles de salade jusqu'à la fin, je pense faire la même chose afin d'accentuer la destination (selon ce que lui à dit Mosséri) mais du coup je ne sais quand passer des feuilles de salade au demi jeune.

J'ai recherché hier le livre de Mosséri en librairie, je n'en ai pas trouvé, j'ai trouver par contre "Le Jeûne" de Shelton et bien que se soit la méthode Mosséri qui m'intéresse je l'ai quand même acheté.

Amelle

Messages : 16
Date d'inscription : 15/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Luc le Mar 20 Aoû 2013 - 16:44

Dans son livre "Jeûner pour revivre" Mosséri parle du demi-jeûne qu'il introduit après quelques temps de jeûne intégral. Selon lui, la prise d'une certaine quantité limitée de fruits et de légumes chaque jour apporterait des vitamines et minéraux qui réactiveraient l'autolyse car, selon lui, après quelques semaines de jeûne, celles-ci pourraient être insuffisantes. Cependant, nos réserves devraient normalement être suffisantes pour jeûner plusieurs semaines sans qu'il y ait de carences. Voir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Amelle le Jeu 22 Aoû 2013 - 17:27

J'ai commencé aujourd'hui mon jeûne. Mon poids aujourd'hui est de 69.8 kg
Ce matin j'ai pris le train pendant 1h le temps d'arriver chez ma soeur à Lyon. depuis que j'ai arreté la café et le sucre il y a une semaine j'ai un leger mal de tête mais vers 16h j'ai eu un mal de tête  assez terrible qui a durée 4h pendant lequel j'ai eu un tres mal, j'ai du m'endormir un petit moment pour atténuer mais il ne fallait pas que je bouge ma tête.

Puis soudain vers 21h c'est à dire depuis environs 1h et demi c'est fini, je n'ai pratiquement plus de maux de tête. Bizarre cette poussée soudaine. Sinon je n'ai pas eu faim, pas vraiment soif malgré la chaleur aujourd'hui je n'ai même pas fini la moitié de ma bouteille d'eau.

Est ce que le travail d'autolyse se fait au bout de 24h quand le glucose s'épuise ou faut il plus de temps ?

Amelle

Messages : 16
Date d'inscription : 15/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Luc le Jeu 22 Aoû 2013 - 19:00

En début de jeûne, surtout si nous étions des grands consommateurs d'alcaloïdes (thé, café, chocolat) il peut se produire des syndromes de manque.  Les maux de tête en font partie.  Ils seraient des replacement nerveux selon certains auteurs.
 
Concernant le début de l'autolyse, le biologiste Jean Rocan écrit :
 
"Les deux premières journées de jeûne sont des journées de transitions, pendant lesquelles on s'acclimate graduellement au rythme du repos.  Le travail de l'autolyse n'est pas encore profond, puiqu'en début de jeûne, on se nourrit des réserves nutritives contenues dans nos dix mètres d'intestins.  En épuisant ainsi les réserves intestinales, l'intestin se vide et se nettoie;  (...) L'autolyse commence véritablement après l'épuisement des réserves intestinales.  L'organisme doit alors se nourrir de ses réserves, bonnes et mauvaises, de ses foyers infectieux, de ses tissus endommagés;  en recyclant la matière obtenue par la désinitégration des réserves et des tissus endommagés, notre organisme fait d'une pierre deux coups:  il se régénère tout en se nourrissant.

Ce sont les pires foyers infectieux qui sont autolysés en premier, et les toxines les plus irritantes sont neutralisées.  Notre organisme procède donc par la résolution des problèmes organiques les plus urgents, et l'autolyse démarre en grand."

Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Amelle le Ven 23 Aoû 2013 - 14:40

2ième jour de jeune 68,4 kg

Journée calme dans l'ensemble mais une sensation de faim assez tenace depuis l’après midi que j'ai du mal à oublier sinon les maux de têtes sont devenu légers et assez disparates.

Donc l'autolyse ne commence vraiment que le 3ième jour, vivement donc le 4ième que l'autolyse se mette en place à plein régime et que la faim cesse car j'ai lu qu'elle cessait seulement à partir de ce moment.


Amelle

Messages : 16
Date d'inscription : 15/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Amelle le Sam 24 Aoû 2013 - 14:18

3ième jour de jeûne 67,4kg
 
Encore une journée assez calme bien que je m'attendais à une crise d'acidose ou des symptômes de détoxination, ma langue le matin est à peine blanche, un gout d'amertume à peine prononcé et une urine foncée le matin mais plus claire ensuite.
 
Et toujours cette faim que je ressens l’après midi et qui reste jusqu'au soir. Je me demande finalement si le jeûne fonctionne bien chez moi, pourtant je suis en repos ces jours ci.
 
Ce manque de symptôme me démoralise ....

Amelle

Messages : 16
Date d'inscription : 15/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  admin2 le Sam 24 Aoû 2013 - 17:06

Il n'y a pas d'inquiétude à avoir, l'autolyse s'exécute, qu'on le veuille ou pas. Plus nous serons au repos, plus elle s'exécutera. La biologiste Nicole Boudreau écrit à ce propos :

La pratique du jeûne présente un avantage incontestable: tous les organes et les tissus sont sujets à l'autolyse. Quel que soit le lieu de l'infection, nos 100 000 kilomètres de vaisseaux sanguins y ont accès et livrent à chaque cellule l'oxygène et les nutriments essentiels à sa régénération. (...)

Puisque les jeûnes se suivent et ne se ressemblent pas, signalons enfin que pour bien des gens, le jeûne se déroule sans malaise. (...) Bien qu'elles ne ressentent pas nettement les processus de détoxication qui s'opèrent en elles, ceux-ci sont incontournables: en jeûne total, l'organisme n'a pas le choix de faire l'autolyse de ses réserves et de ses structures endommagées, car il doit trouver des énergies pour survivre."

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Amelle le Lun 26 Aoû 2013 - 18:17

5ième jour 65kg

Rien de spécial, toujours cette faim qui va et viens, parfois quelques maux de tete, je sens aussi des douleurs sourdes au niveau des jambes sinon je travaille, j'ai mon coeur qui bat la chamade quand je monte les escaliers mais ça toujours été le cas à cause de mon anémie chronique. J'ai acheté un livre de Moressi et j'attend avec impatience de passer au demi-jeune qui apparemment et plus détoxifiant que régime à l'eau.

Amelle

Messages : 16
Date d'inscription : 15/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  admin2 le Lun 26 Aoû 2013 - 21:00

Amelle a écrit:
j'attend avec impatience de passer au demi-jeune qui apparemment et plus détoxifiant que régime à l'eau.
Je ne suis pas convaincu de cette affirmation.  Moins l'organisme va chercher ses nutriments à l'extérieur par l'alimentation, plus il doit se sustenter lui-même en utilisant ses réserves.  Il est cependant possible, lorsque le corps a épuisé certaines vitamines et minéraux, que le demi-jeûne puisse relancer l'autolyse.  Cependant, cela ne se produit pas avant quelques semaines de jeûne intégral, à moins que le jeûneur ait été carencné avant d'entreprendre le jeûne.
 
Quel est le titre du livre de Mosséri que tu as acheté?

J'ai en ma possession son premier livre publié en 1980 "Jeûner pour revivre" où il parle du demi-jeûne qu'il introduit après quelques semaines de jeûne intégral. Dans ses écrits plus récents, il propose le demi-jeûne beaucoup plus tôt dans certains cas. Il alterne jeûne intégral et demi-jeûne.

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Amelle le Mar 27 Aoû 2013 - 5:02

Le livre est "Le jeûne, meilleur remède de la nature" Dans ce livre Mosseri dit que le demi jeûne "est une découverte dans le domaine de la santé est la plus prodigieuse qui soit faite depuis celle du jeûne" .

Pour lui je cite:
"Avec le jeûne à l'eau, l'élimination reste superficielle et sert à déblayer le terrain. mais si on fait suivre le jeûne intégral d'un demi jeûne ont la relance.
Et si on commence par un demi-jeûne, la langue se colore aussi, mais on gagne du temps si l'on commence par le jeûne intégral. En effet les déchets et la toxémie empêchent une élimination en profondeur" Il pensait comme J.C Thomson que dans les longs jeûnes le corps est plus occupé à survivre qu'à éliminer.

Pour Mosseri le demi-jeûne va au profondeur de la cellule puisque pour 90% de ces patients la langue se colore en noire ou marron ou jaune trois jours après le demi-jeune. Perso j'y crois d'autant plus que selon beaucoup de témoignage on trouve énormément de personne qui voient leurs problèmes disparaître non pas pendant le jeûne mais après la réalimentation que j'imagine assez lente pour le coup.

On commence le demi jeune à la deuxième stabilisation de poids (de trois jours consécutif ) ou quand il y a des symptômes qui en général imposent un arrêt de jeûne comme un pouls irrégulier par exemple.

Amelle

Messages : 16
Date d'inscription : 15/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  admin2 le Mar 27 Aoû 2013 - 8:52

Nous avons pu constater ce phénomène de la langue qui prend divers coloris chez un jeûneur qui, suite à un jeûne intégral passa au demi-jeûne.  Ce jeûneur, Tony Hannah participant du présent site jeûna environ 5 semaines en quelques mois en alternant le jeûne total et le demi-jeûne.  Dans ce cas-ci, Tony mangeait des légumes cuits et crus, sans quantités précises, durant quelques semaines entre ses jeûne à l'eau.  Précédemment, uite à un premier jeûne de 7 jours uniquement à l'eau, il avait évité une opération chirurgicale aux sinus.  Son problème de sinus chronique avait été éliminé et le médecin ne voyait plus le besoin de l'opérer.  Lire son témoignage :   [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Puis, son problème était revenu plusieurs mois plus tard.  Il recommença un jeûne intégral puis passa au demi-jeûne.  Tony avait un important problème d'obésité avec un IMC aux environs de 36-38. Tony avait aussi d'autres ennuis de santé.  Suite à ce jeûne intégral de 7 jours, il fit plusieurs autres jeûnes et demi-jeûnes.
 
Nous ignorons s'il a réglé tous ses ennuis de santé mais, nous savons qu'il reprenait le poids perdu en peu de temps suite à la réalimentation.
 
À noter que nous n'avons rien contre le demi-jeûne, ce sont les résultats qui comptent. S'il est efficace tant mieux et exécutons des demi-jeûnes en alternant avec des jeûnes intégraux.

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Amelle le Mar 27 Aoû 2013 - 19:05

Mosseri n'a jamais parlé de jeûne alterné dans son livre du coup je pense suivre sa méthode telle que décrite dans son livre:

Méthode de Mosséri du jeûne et demi-jeûne dans son livre "Le jeûne, meilleur remède de la nature"

-Faire un jeûne intégral à l'eau
-Faire une pesé tout les jours

-Vérifier les deux stades de stabilisation, exemple je pese 70kg imaginons que je perds tout les jours 1kg jusqu'à 65kg et que je reste à peut près avec ce poids trois jours c'est une 1 stabilisation, imaginons que je perd ensuite quelque kilos et que je stabilise une seconde fois vers 60kg pendant trois c'est une seconde stabilisation et là il faut passer au demi-jeûne.
Mosseri pense qu'a la 1ere stabilisation le corps commence à perdre des vitamines et des enzymes et qu'à la seconde il ne lui en reste que très peu. Trop peu.

- Commencer les deux premiers jours du demi-jeûne par 400g de pomme pour les personne de moins de 1.7m et de 800g pour ceux qui font plus. On peu choisir un autre fruit juteux mais Moressi préfere les pommes parce qu'elles deblayent les intestins, mais de préference ne choisir qu'un seul fruit (je n'ai pas compris si c'était seulement pour la journée ou pour toute la durée du demi-jeune).

-Diviser les fruits en 4 et manger un quart tout les deux heures entre midi et 6h

-Rajouter 200g (300g pour les + de 1.7m )de crudité au troisième jour à choisir entre (Tomate, concombre, laitue, carotte, celerie branche, fenouil, poivron rouge) à manger le soir en deux fois, ici Mosseri ne demande pas de s'en tenir qu'a une seule crudité.

- Au bout du troisième jour voire la couleur de sa langue
Noire à 5% dénote de prise de tranquilisant, de somnifere ou d'anesthesique
Moutarde à 50% dénote de l'abus de protéine
Jaune à 5% denote d'abus de lipide
Vert claire à 1% dénote d'abus de sucre industriel
Marron à 30% dénote de consommation de café
Blanche à 10% denote d'une difficulté d'élimination

- Terminer le demi-jeûne le jour ou la langue reprend une couleur normale rose et commencer la réalimentation doucement



Amelle

Messages : 16
Date d'inscription : 15/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Luc le Mer 28 Aoû 2013 - 14:18

Le demi-jeûne est très bien et devrait être entrepris, selon Mosséri, suite à un jeûne intégral entre 7 et 20 jours. Certains qui utilisent cette méthode enchaînent à nouveau avec un jeûne uniquement à l'eau si le problème de santé pour lequel ils jeûnaient n'a pas été rétabli, c'est un peu ce qu'a fait Tony Hanna dont il est question dans le message précédent.
 
Au plaisir de te lire!

PS. Si dans la lecture de ton livre de Mosséri il est question de cas de rétablissement par le jeûne, il serait intéressant de les citer sur ce forum. Sur le présent forum, les témoignages de guérisons sont pour la plupart, obtenus suite à un jeûne intégral.

Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Amelle le Mer 28 Aoû 2013 - 18:15

7ième jour 66,5kg

Aujourd'hui c'était mon pire jour, ce matin je n'ai pas pu monter les escaliers du métro, mes jambes super douloureuse mais de grosse palpitation, une grosse douleur au coeur et une respiration impossible. J'ai du faire une pose toute les 5 marches et une fois arriver m’asseoir, des nausées pendant 10 bonnes minutes pour j'ai vomi ... de l'eau évidemment surtout que la nuit j'ai eu une soif ou j'ai bu deux litres d'eau. Et ça c'est éclairci et j'ai pu aller au boulot.

Puis pendant la journée des palpitations et cette difficulté de respirer, je suis rentrée plus tôt en faisant un détour pour ne ne passer que par des métro ayant escalator et ascenseur mais malgré cela le manque de respiration me gênais terriblement j'ai donc décide de manger quelque chose, j'ai acheté une pomme que j'ai mangé en 2h moitié au début et moitié à fin.

Je me sens nettement mieux, je respire et je pense passer au demi jeune demain.

Luc: Je vais voire pour les témoignages du livre, il y en a qui concerne Mosseri, d'autre Shelton qu'on ne trouve pas dans le livre de Shelton "le jeune" et d'autre qui sont des récits d'avant de connaitre le demi-jeune ou il regrette de ne pas l'avoir utilisée.
Le week end j'essayerai de voire cela.

Amelle

Messages : 16
Date d'inscription : 15/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Luc le Mer 28 Aoû 2013 - 21:20

Comme on peut le constater, dans ton cas, le jeûne devrait être exécuté au repos presque complet.  On sait aussi que l'activité physique stoppe l'autolyse ou à tout le moins la régénération.  Je ne crois pas que ce jeûne sera efficace si tu dois fournir autant d'effort. Autre point, même le demi-jeûne devrait être exécuté au repos si nous voulons qu'il soit efficace.
 
Voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Concernant les témoignages du livre de Mosséri que tu possèdes, il y en a probablement beaucoup qui sont déjà raconté ici sur le forum [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
 
Ce sont uniquement les témoignages de cas de rétablissements survenus suite au demi-jeûne qu'il serait intéressants de connaître.
 
Au plaisir!

Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  roch37 le Jeu 29 Aoû 2013 - 17:07

Juste un avis ….

Avec tous les problèmes que tu as à régler, un jeûne hydrique de plus de 2/3 jours sans surveillance et en travaillant peut être dangereux, attention !!!

Tu as perdu environ 3 kg en 7 jours, avec ton taux IMC, ce n'est à priori pas normal, c'est insuffisant. L'élimination est réduite, une bonne partie de l'énergie étant affectée aux déplacements et au travail.

Dans le livre de Mosséri dont tu parles, il écrit page 91 : "quand on jeûne de la sorte (en travaillant), c'est comme si on jeûnait 5 jours alité ….". Lis bien la suite sur les pages suivantes …

De mon point de vue, dans la mesure où tu dois continuer à travailler, pense plutôt à une restriction alimentaire ou demi jeûne : petit déjeuner avec fruits et graines (noix … noisettes … amendes …); un ou deux fruits à midi, un œuf ou un peu de fromage de temps en temps, rien le soir (sauf eau). A moduler en fonction de ton ressenti et de tes obligations. Tu verras que ça ira beaucoup mieux et en moins de 60 jours les résultats seront au moins aussi bons qu'avec un jeûne hydrique de 21 jours.

Pense à lire aussi le protocole anti cancer du docteur GERNEZ sur le site.
.

roch37

Messages : 89
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : France - Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Luc le Jeu 29 Aoû 2013 - 19:38

roch37 a écrit:Juste un avis ….

Dans le livre de Mosséri dont tu parles, il écrit page 91 : "quand on jeûne de la sorte (en travaillant), c'est comme si on jeûnait 5 jours alité ….". Lis bien la suite sur les pages suivantes …

Pense à lire aussi le protocole anti cancer du docteur GERNEZ sur le site.
.
 
Merci roch37 pour tes conseils judicieux!
 
Je suis intrigué par les paroles de Mosséri que tu cites.  En résumé, que dit-il par la suite?
 
Lorsqu'il écrit que jeûner en travaillant c'est comme un jeûne de 5 jours alité ... mais dans le contexte, Mosséri comparait cela à quoi exactement? À un jeûne d'une semaine ... deux semaines ... ou plus en travaillant?
 
Voici le lien vers le protocole du docteur Gernez : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  roch37 le Ven 30 Aoû 2013 - 2:37

Bien vu Luc !

J'ai oublié la durée du jeune !
Je remet le texte :
" De temps en temps, on me rapporte l'histoire d'une personne qui a fait un jeûne tout en continuant ses activités journalières.
Quand on jeûne de la sorte 15 jours, c'est comme si on jeûnait 5 jours alité. En effet, les résultats obtenus quand on jeûne en travaillant sont peu satisfaisants. L'élimination se déroule à un rythme lent car le corps ne peut affecter dans ce but qu'une partie de l'énergie, l'autre partie étant affectée aux activités et au travail quotidien.
D'autre part, ...."
 Il continue sur ce thème sur deux pages ...

Plus loin, sur le 1/2 jeûne, quelque chose d'étonnant de la part d'un puriste du jeûne hydrique type Shelton !
"C'est ainsi que j'ai émis une loi, dite loi MOSSERI, sur l'insuffisance des réserves pour une élimination cellulaire profonde durant le long jeûne" etc ....
Au cours des 20 dernières années de sa vie, Mosséri, tout en gardant les grand principes du jeûne préconisé par Shelton, a fait évoluer la méthode et je pense que c'est une bonne chose.
Si tu le souhaites, je pourrai te passer quelques copies de texte du livre.
Ou mieux,
LE JEUNE, Meilleur Remède de la Nature - éditions LES HYGIENISTES
Chez Amazon ou d'occasion pour 10,67 euros chez : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

roch37

Messages : 89
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : France - Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Amelle le Ven 30 Aoû 2013 - 18:25

9ième jour 63.3 kg (8ième jour 64,9 kg)

Bonjour

Avant hier je pensais aussi que le non repos était responsable de mon manque d'alimentation bien que sur les 7 jours de jeûne intégral à l'eau les 4 premiers jours étaient dans un repos total.
Ok lors de mon trajet jusqu'au boulot qui est à 20 minutes de chez moi ( 5 mn entre mon domicile et le métro, 10 mn de métro et 5 mn entre le métro et mon travail) je dois remonter à pied les marches du metro d'arrivée et cela dans les deux sens mais à part cela ma vie est extrêmement sédentaire, je ne bouge pas de mon poste de travail surtout ces jours ci où j'ai un travail bien déterminé à finir. Entre midi et deux je peux me reposer dans la salle de réunion derrière l'open space ou j'allonge mes pieds sur un autre siége, je sors relativement tôt et quand j'arrive je m'allonge direct.
Est ce que les marches du métro que j'utilise deux fois n'est pas aussi épuisant que les marches entre étage pour une personne qui vivrait dans une maison avec chambre à l'étage.

Plus je pense à mon malaise d'avant hier plus je crois que c'était un symptôme d'élimination, ce qui me conforte dans cette idée c'est qu'hier matin après avoir manger ma pomme j'ai eu des problèmes de respiration le matin alors que j'étais au repos, aujourd'hui alors qu'hier j'ai mangé de la salade j'ai encore eu ce soucis au repos mais de cela à durer moins longtemps.
Il y a deux ans j'ai eu une bronchite aiguë assez carabiné, on m'a prescrit de la cortisone mais pendant quelques mois encore j'ai eu a subir des douleurs qui irradié même mes bras quand je toussais ou éternuait.
Je me demande si depuis je n'ai pas développé une insuffisance respiratoire, je suis extrêmement sédentaire je ne cours jamais en tout cas pas plus de 10m pour rattraper un bus, métro ou porte qui se ferme. Aucun exercice bref aucun moyen de le découvrir.

Maintenant effectivement j'ai eu pendant mon jeûne un problème d'élimination qui ne se manifestait pas mais depuis que je mange même très peu c'est le jour et la nuit. Hier j'ai senti des fourmillements dans mes bras, des douleurs sourde dans mon oreille et une douleur continue au niveau sacrum et cerise sur le gâteau c'est que depuis des années c'est dans un moment de colère d'habitude je sens un étranglement au niveau de la gorge, hier dans une situation comparable pour la première fois depuis très très longtemps je n'ai pas eu cette sensation, j'étais tellement étonnée que ma colère c'est envolé.
Aujourd'hui encore mieux, j'ai pu monter les marches du métro même si c'était encore difficile mais ça va, mes ridules sur le visage se sont atténués, je n'en ai pas énormément mais quand même. Douleur toujours au niveau du sacrum, fourmillement au niveau des pieds cette fois ci et brûlure sur mon sein à l'endroit même ou j'ai un adéno-fibrome de deux centimètres qui loge là bas depuis Mathusalem, c'est pour cela que je l'oublie. J'ai remarqué aussi que mes jambes qui s'engourdissait pour trois fois rien ne s'engourdissent pas aussi rapidement voire je crois plus du tout.
Tout cela alors que je ne suis pas encore au demi-jeune, Moréssi préconise 400 g les premiers jours et je ne mange que 200-250 g par jour par tranche de 100g. C'est donc un quart de jeûne et non pas encore demi jeûne mais je sens la détoxination qui apparemment ne se faisait pas car et c'est ma conclusion je n'avais pas assez de vitamines et d'enzyme.

J'ai été un peu longue mais j'ai voulu donné mes impressions des deux derniers jours, je précise que maintenant je me contente de petites salades composées de laitue, tomate, carotte, fenouil et ça à l'air de me convenir mieux que les pommes même si je continuerai à en manger de temps en temps.




Amelle

Messages : 16
Date d'inscription : 15/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Luc le Ven 30 Aoû 2013 - 22:30

roch37 a écrit:Bien vu Luc !

J'ai oublié la durée du jeune !
Je remet le texte :
[i]" De temps en temps, on me rapporte l'histoire d'une personne qui a fait un jeûne tout en continuant ses activités journalières.
Quand on jeûne de la sorte 15 jours, c'est comme si on jeûnait 5 jours alité. En effet, les résultats obtenus quand on jeûne en travaillant sont peu satisfaisants. L'élimination se déroule à un rythme lent car le corps ne peut affecter dans ce but qu'une partie de l'énergie, l'autre partie étant affectée aux activités et au travail quotidien.

Merci pour ces précisions!

En ce qui concerne le livre de Mosséri "Le jeûne, meilleur remède ..." j'aurais bien aimé me le procurer en PDF mais je ne crois pas qu'il soit disponible dans ce format. C'est beaucoup plus avantageux pour moi car à partir d'un livre (papier), je dois tout retranscrire au clavier, ce qui est très long. D'ailleurs, toutes les citations de Shelton, Mosséri, Rocan, Boudreau, Saury ... etc. ont toutes été transcrites. Je vais voir si je peux me le procurer ici au Québec.

Concernant "La loi Mosséri" qui suggère que par manque de vitamines, minéraux, oligo-éléments ... l'organisme élimine moins est en partie vraie, surtout si le jeûne se prolonge au-delà de quelques semaines. Scientifiquement, chez une personne en bonne santé, la thèse de Duverney-Guichard montre qu'avant quelques semaines de jeûne l'organisme n'est pas carencé. Donc, le demi-jeûne pourrait en principe être entrepris après ces quelques semaines écoulées. La question qu'on peut se poser est : Lorsque le jeûneur ne perd plus de poids durant quelques jours, est-ce parceque l'autolyse s'est arrêtée par manque de certaines réserves? Ceci contredit les observations scientifique de Duverney-Guichard puisqu'en principe après 7 jours ou 14 jours de jeûne les réserves sont amplement suffisantes.


Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Luc le Ven 30 Aoû 2013 - 23:16

Tes diverses réactions ressenties Amelle sont sans doute toutes dues à l'autolyse.  Elles peuvent varier d'une personne à l'autre ainsi qu'en intensité.  Certains jeûneurs  sont si fatigués qu'ils peuvent à peine se déplacer lors d'un jeûne intégral.  Pour ces personnes, impossible de travailler mais, si ces mêmes personnes prennent un peu de jus de fruits ou quelques fruits durant la journée, même si ces quantités sont minimes, elles retrouvent une certaine forme d'énergie. Aussi, chose parfois inquiétante pour les jeûneurs n'ayant pas une bonne connaissance de cette thérapie, certains symptômes semblent augmenter, ce qui n'est qu'une étape temporaire menant à la guérison.  
 
On sait également que si nous sommes en présence de douleurs difficiles à supporter, un peu de jus de fruit ralentit l'autolyse, nous donnant un répit.  Après quelques heures, l'autolyse reprend et l'élimination se poursuit.  Donc, même prise en faible quantité la nourriture retarde un peu l'autolyse sans l'arrêter complètement, pour repartir en grande par la suite.  Le demi-jeûne aiderait donc le jeûneur à mieux supporter l'autolyse.  On peut donc penser logiquement qu'un demi-jeûne donnera de bons résultats, mais à plus long terme.  Cependant, si notre organisme devient en manque de vitamines et minéraux, après plusieurs semaines de jeûne, l'autolyse pourrait être réactivée par la prise de petites quantités de fruits et légumes tel que le suggère Mosséri.
 
Le repos est important, tout comme les autres conditions favorisant l'autolyse : jeûner dans un endroit calme, reposant, sans stress ni bruit, ni froidure, ni contrariété ... etc.  Tout cela aide l'organisme à éliminer et à se régénérer.

Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  roch37 le Sam 31 Aoû 2013 - 17:22

Pour Luc,
J'ai lu Mosséri depuis le début (y compris sa revue), surtout pour les expériences qu'il relate. Mais il arrive parfois que les Maîtres se prennent un peu pour "Dieu". Créer une loi (non validée au moins par ses pairs) qui porte son nom ... ça fait bizarre !!!

Pour Amelle,
Je vois que ta perte de poids va bien maintenant ...
Je suis admiratif devant ton choix de jeûner en continuant à travailler, ta volonté, ton courage ... pas facile de jeûner sans supervision et en travaillant ! Tes lectures sur le thème du jeûne, à commencer sur ce site, t'apporteront beaucoup ... savoir pour faire et faire pour savoir ...
Je suis certain que tu vas réussir
Bon courage

roch37

Messages : 89
Date d'inscription : 30/05/2012
Localisation : France - Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Luc le Sam 31 Aoû 2013 - 19:44

roch37 a écrit:Pour Luc,
J'ai lu Mosséri depuis le début (y compris sa revue), surtout pour les expériences qu'il relate. Mais il arrive parfois que les Maîtres se prennent un peu pour "Dieu". Créer une loi (non validée au moins par ses pairs) qui porte son nom ... ça fait bizarre !!!
 
En effet Robert, c'est spécial.  
 
Il y a quelques années, je communiquais de temps à autre avec Jean-Claude Gruau (jeûneur ayant éliminé un cancer),via courriel et via Messenger .  Il me racontait que lorsqu'il avait supervisé le jeûne de Michel Dagon chez-lui (autre cancer éliminé par le jeûne), il avait communiqué avec Albert Mosséri afin d'obtenir quelques conseils. Jean-Claude me disait et que ce monsieur était assez particulier, un peu comme tu le qualifies précédemment.  
 
Concernant les témoignages de guérison par le jeûne que Mosséri raconte dans ses écrits, il serait instructif si nous pouvions les insérer sur le présent site.  Ceux que l'on retrouve ici actuellement, sont tous des témoignages d'avant 1980 car ils sont tirés de son livre "Jeûner pour revivre" publié en cette année.  
 
Si tu pouvais me faire parvenir ceux qui ne sont pas déjà racontés ici sur le sujet :  [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] je pourrais les y insérer.  Si ce n'est pas trop ardu pour toi.

Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon 1er jeune hydrique

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 0:11


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum