expérience de jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

expérience de jeûne

Message  tikkafix le Ven 16 Aoû 2013 - 12:23

J'ai commencé mon jeûne (le 10 août) il y a 7 jours et je suis très satisfait d'être parvenu à le faire en restant à la maison. Je vais essayé de le poursuivre encore quelques jours et le termine au plus tard le 24 ou 25 août car la dernière semaine du mois je me rend dans ma famille où les repas sont un grand moment de convivialité.
Par le passé j'ai déjà jeûné mais seulement des jeûnes très courts le temps de weekend.
J'ai voulu faire ce jeûne car je suis en vacances et je sais qu'il me serait impossible de le faire quand je travaille car mon activité professionnelle est particulièrement stressante.
Mes deux motivations étaient les suivantes :
- Perte de poids : Je suis un sportif blessé depuis le mois de mars et alors qu'aujourd'hui ma blessure n'est plus d'actualité, j'ai grossi de mars à août sans m'en rendre compte. Au moment où j'ai rechaussé mes runnings, les sensations n'étaient pas là et quand je suis monté sur la balance j'ai fait le constat qu'il fallait absolument que je perde du poids pour reprendre mon activité sportive.
- Les bénéfices du jeûne sur l'organisme :  prévention du cancer, rajeunissement ainsi que les éventuels bénéfices du jeûne sur le plan psychologique. Au bout de mes 7 jours de jeûne, je décide de le prolonger pour quelques jours pour cela.
Mes premiers jours ont été difficiles. Je n'avais pas d'énergie et je suis resté souvent alité avec bon nombre de symptômes connus : nausées, migraine, langue chargée, mauvaise haleine, grosses difficultés de concentration, manque de souffle après le moindre effort et périodes de tachycardie, douleurs au ventre, impression d'avoir de la fièvre ... etc. Depuis deux jours ces symptômes s'atténuent ce qui représente pour moi un réel soulagement!
Les premiers jours j'ai bu de l'eau ainsi que de l'eau aromatisée pour éviter une élimination trop violente; depuis  je ne bois que de l'eau et des tisanes. Je me suis fait des massages au niveau du ventre pour soulager les douleurs ressenties. Aujourd'hui je ne prends plus que de l'eau et des tisanes. J'ai dû perdre environ 7 kilos.

tikkafix

Messages : 4
Date d'inscription : 16/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: expérience de jeûne

Message  Luc le Ven 16 Aoû 2013 - 16:54

Bienvenue sur ce forum et félicitations pour ce jeûne d'une semaine complété.

Ce jeûne se veut préventif et l'est effectivement. Même si nous jeûnons pour prévenir des problèmes de santé futurs, il se peut qu'il soit thérapeutique en tuant dans l'oeuf certaines affections latentes. Plus il sera effectué au repos, plus les résultats seront probants.

Pourquoi boire des tisanes? Ces produits, même naturels peuvent provoquer des effets négatifs sur un organisme en jeûne. Voir le sujet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Redonne-nous des nouvelles!






Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: expérience de jeûne

Message  tikkafix le Dim 18 Aoû 2013 - 15:14

Merci pour votre conseil; depuis deux jours, je ne bois plus que de l'eau. En fait je prenais des tisanes car je préfère le goût à celui de l'eau et j'avais entendu un reportage de Bernard Clavière qui préconisait de boire des tisanes pour atténuer la mauvaise haleine.
Aujourd'hui j'en suis à mon neuvième jour de jeûne et je ne rencontre plus de difficulté. Je garde seulement une mauvaise haleine avec la langue chargée, une faiblesse générale et la sensation d'avoir le ventre dur.
Comme je suis en vacances, je passe mes journées à me reposer en restant allongé à regarder la télévision, internet ou bien lire. Ma seule activité physique est celle du matin, où je me déplace pour acheter ma bouteille d'eau pour la journée. Là je remarque que je suis en difficulté pour effectuer le moindre effort : je marche lentement et quand je monte des escaliers mon rythme cardiaque augmente très rapidement.
Ce qui est difficile dans le jeûne, c'est de renoncer à toute vie sociale; j'use de stratégies pour repousser les sollicitations ou invitations.
Si mon corps me le permet, je pense faire durer ce jeune encore cinq ou six jours mais je ne pense pas aller plus loin car j'ai promis de rendre visite à ma famille en étant hébergé chez eux et je ne pense pas parvenir à leur faire entendre ma démarche. Il est vrai que j'aurais aimé faire un jeûne de vingt et un jour mais je me dis aussi qu'il n'est peut-être pas très raisonnable de le faire sans surveillance médicale.
Donc pour l'instant j'espère continuer à bien gérer ces prochaines journées.

tikkafix

Messages : 4
Date d'inscription : 16/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: expérience de jeûne

Message  Luc le Lun 19 Aoû 2013 - 8:43

Il est vrai qu'en jeûne, le goût de l'eau devient répugnant pour plusieurs.  En fait ce sont les sécrétions rejetées par l'organisme qui donnent ce goût qui devient difficile à supporter.  Dans ce cas, plutôt que de rompre le jeûne, il vaut mieux ajouter un peu de jus de citron à l'eau.  Mosséri parlait d'une c. à thé par litre ... on pourrait même aller jusqu'à 1 c. à table.  
 
Langue chargée, mauvaise haleine, fatique, réactions diverses est le lot de presque tous les jeûneurs, ce sont des indices que l'autolyse se poursuit.  Pour certains, même se lever pour aller uriner demande beaucoup d'effort.  
 
En effet, la vie sociale est interrompue durant le jeûne, nous sommes en mode nettoyage et reconstruction.  Pour ces raisons, le jeûneur doit planifier cette période en avertissant ses proches que durant x temps, aucune invitation ne sera acceptée et que vous serez en repos presque complet.
 
Il est bien de rompre le jeûne plusieurs jours avant une sortie afin que l'organisme puisse récupérer.  Ce temps permet à l'organisme de se renflouer progressivement, l'autolyse se poursuivant plus lentement.  Naturellement, en présence de gens qui ignorent tout du jeûne, jeûner n'est pas recommandé car ils vous bombarderont de questions qui nous stresseront et, de toute façon ne comprendront pas notre démarche.
 
Une fois les première journées passées, le jeûne n'est généralement pas plus difficile à la dixième journée qu'à la vingtième.  Il est cependant bien de ménager nos réserves en étant le moins actif possible.
 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: expérience de jeûne

Message  tikkafix le Jeu 22 Aoû 2013 - 12:32

Aujourd'hui jour n°13 : Je m'étonne d'être parvenu à tenir aussi longtemps.
Je rencontre des difficultés surtout au niveau du ventre avec l'impression d'avoir des aigreurs d'estomac notamment le soir. Pour me soulager j'ai fait des massages circulaires au niveau de cette zone, des lavements et aujourd'hui j'ai fait l'hypothèse que ces douleurs pouvaient avoir comme origine un manque d'activité physique. Je suis sorti faire des courses en augmentant légèrement mon activité. Ma langue est moins chargée mais j'ai davantage la bouche sèche.
Je me rends dans ma famille dans cinq jours, je pense éventuellement prolonger mon jeûne jusqu'à lundi matin, ce qui fera un total de 16 jours. Lundi je prendrai des fruits (j'ai acheté des pruneaux, des figues, un melon et des bananes) ainsi que le début de journée du mardi.. quand mardi soir j'arriverai chez mes parents, je demanderai pour le déjeuner seulement des fruits puis des fruits et légumes pour les jours suivants. La reprise me fait un peu peur; je crains qu'on me trouve trop mince et qu'on m'incite à me "remplumer" alors que j'ai lu que la reprise doit se faire de manière progressive.
Je viens de me peser : 64,5 kgs, 15,3 de pourcentage de masse grasse et IMC de 21,6 (je mesure 1m73).
Merci à vous pour vos conseils.

tikkafix

Messages : 4
Date d'inscription : 16/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: expérience de jeûne

Message  Luc le Jeu 22 Aoû 2013 - 17:34

Bravo pour ces 13 jours de jeûne complétés!

Il arrive relativement fréquemment que des jeûneurs ressentent des douleurs au niveau de l'estomac. Pourtant, lorsque nous examinons les différents ouvrages, il n'est pas question de cet ennuis. Il y a bien Shelton qui écrit qu'il peut y avoir des reflux gastriques mais que cela se passe habituellement après quelques jours de jeûne. Dans ton cas, y a-t-il des remontées acides? As-tu essayé de prendre un peu de jus de fruits non-acides comme des jus de pomme ou de raisin. Dans ton cas, les jus d'agrumes seraient à éviter. Avant de jeûner avais-tu ce type de douleur à l'estomac?

Puisque tu dois rendre visite à ta famille d'ici quelques jours, il serait peut-être mieux de rompre le jeûne plus tôt et de façon progressive. On sait que l'autolyse se poursuit pendant cette période.

Ton IMC est tout à fait dans les normales et même si nous mincissons, en quelques jours de reprise alimentaire, tu auras déjà meilleure mine.

Il est vrai qu'en étant plus actif et en exécutant des massages l'autolyse peut diminuer, car l'énergie est déviée vers l'effort musculaire. Tant qu'aux lavements, je n'en vois pas l'utilité, bien au contraire.


Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: expérience de jeûne

Message  tikkafix le Ven 23 Aoû 2013 - 9:54

Oui j'ai eu des remontées acides, des reflux gastriques et me suis déjà plaint de problèmes digestifs liés je suppose à une mauvaise hygiène alimentaire (malbouffe et stress) avec des maux de ventre, flatulences etc.. Hier j'ai bu un peu de jus de pomme de terre qui m'a soulagé.
Après ce jeûne je vais essayer de corriger mon régime alimentaire en privilégiant les fruits et légumes.
Je suis vos conseils pour la reprise alimentaire, j'interromps le jeûne demain en mangeant des fruits.
Merci encore pour votre soutien et vos conseils.

tikkafix

Messages : 4
Date d'inscription : 16/08/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: expérience de jeûne

Message  admin2 le Ven 23 Aoû 2013 - 12:05

Tu as choisi le bon jus, celui de la pomme de terre.  Un autre jus très efficace pour les problèmes d'estomac est le jus de chou.  Si tu peux trouver, dans les magasins d'alimentation naturelle, de l'écorse d'orme rouge en poudre (slippery elm), cette écorse est excellente pour tapisser l'estomac d'une couche de protection afin de favoriser la guérison. Les proportions à prendre peut être de deux cuillères à table dans environ 250 ml d'eau. Cette écorse est excellente pour les problèmes intestinaux dont le syndrome de l'intestin irritable.
 
Il est bien que tu rompes ton jeûne car nous avons eu quelques cas où le jeûne ne semblait pas venir à bout de ces ennuis et, même s'il était poursuivi, le problème ne semblait pas se régler.  Entre autre, un participant avait probablement développé un ulcère gastrique ou duodénal car il crachait du sang.  Des selles noires peuvent également indiquer qu'il a lésion.  Il faut donc être prudent, surtout si avant de jeûner des problèmes à ce niveau étaient déjà présents chez toi.

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: expérience de jeûne

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:01


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum