Vidéo : Le jeûne, une nouvelle thérapie? (durée 55 min.)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vidéo : Le jeûne, une nouvelle thérapie? (durée 55 min.)

Message  Luc le Lun 2 Juil 2012 - 17:29

Admin : les liens de la vidéo n'étant plus actifs pour cause de droits d'auteur, j'ai supprimé les deux post avec les liens.

N.B. Citation prise sur le site Docteur Nature : Moyens naturels de santé, développement personnel. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Sortie sur Arte du documentaire sur le jeûne

"Après le printemps arabe en 2011, voici venu le printemps du jeûne en 2012 !
Des articles partout, des émissions de radio, et un grand et beau documentaire TV…
Voilà ! Super, on a redécouvert l’eau tiède !!!
Mais je ne veux pas dissimuler ma joie ; s’il faut passer par des « découvertes scientifiques », ainsi soit-il.

Le doc diffusé le jeudi 29 mars sur Arte est formidable et on remercie chaleureusement ses auteurs. Mais enfin…

Des millions de personnes guérissent depuis toujours des maladies les plus lourdes simplement en cessant de manger, ([Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] mais on ne s’y intéresse que lorsque des scientifiques entérinent : « OK, ils ont le droit de guérir, nous sommes d’accord » !!!
Alors oui, on peut être goguenard et sourire en douce… tout en savourant cette victoire égotique pour tous ceux qui prêchaient dans le désert depuis tant d’années. Les grands pionniers du jeûne qui ont été marginalisés, ostracisés par l’establishment médical, comme le docteur Edouard Bertholet ou le docteur Yves Vivini qui a dû s’expatrier pour pouvoir aider des malades par le jeûne. Jack Lang est allé jeûner dans sa clinique de Mallorque dans les années 1970. Non, on ne voulait pas de ça chez nous, merci.

Le jeûne est-il enfin en passe d’être reconnu comme le premier moyen naturel de santé, le plus vieux, le plus simple, le plus efficace, universel,… et gratuit ? On peut l’espérer.

Une remarque : le titre de leur documentaire Le Jeûne, une nouvelle thérapie, est doublement mal choisi – mais on pardonne aux réalisateurs, qui ne sont pas des spécialistes.
En effet, le jeûne n’est ni nouveau, ni assimilable à une thérapie.

Le jeûne n’est pas nouveau (!), il est même plus vieux que l’espèce humaine, puisque tous les mammifères s’arrêtent de manger dès qu’ils sont malades ou pour respecter des cycles naturels. Or les humains sont d’abord des mammifères, mais doués du libre arbitre… dont ils font souvent un usage délétère ! Résultat :

« Le début du présent millénaire marque à peu près la période où les gens meurent davantage de suralimentation que de sous-alimentation. » Dr Stephan Rössner, directeur de l’Unité de l’obésité, hôpital de l’Université de Huddinge, Suède.

Le jeûne n’est pas non plus une thérapie, car qui dit thérapie dit thérapeute ou médecin. Or le jeûne ne requiert aucune compétence, aucune formation, aucun encadrement. Il suffit de s’arrêter de manger !!
Le jeûne permet de nous libérer du joug de la médecine traditionnelle qui s’est approprié la santé, comme les religions s’étaient approprié la spiritualité, ou les politiciens les affaires publiques.
L’heure est à la libération – des peuples, des consciences… Libérons aussi la santé !

Aujourd’hui, en cas de problème, le réflexe immédiat est de consulter ; ça évite de réfléchir, de penser par soi-même ! Pourtant, quel que soit la douleur, le symptôme, il est primordial de laisser la nature agir !
C’est-à-dire, jeûner, et se reposer. Comme le font nos chiens et nos chats.
Un bon jeûne étant bien sûr le repos du corps, du mental, et des émotions.
Ecoutez l’interview de Bernard Clavière sur Radio Médecine douce [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et allez sur son site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Et lisez son livre magnifique « Et si on s’arrêtait un peu de manger… de temps en temps ». Bientôt réédité chez Nature & Partage.

Rafraîchissant !"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Dernière édition par Luc le Dim 15 Juil 2012 - 17:10, édité 3 fois

Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

points intéressants sur cette vidéo

Message  Luc le Ven 13 Juil 2012 - 14:00


Bonjour à tous,

Cette vidéo est fort intéressante, d’autant plus qu’elle fut diffusée à grande échelle. Pour ceux qui sont déjà familiers avec le jeûne thérapeutique, rien de neuf n’est réellement appris puisque le Dr Shelton parlait de toutes ces choses bien avant que les médecins russes s’intéressent au jeûne.

Puisque peu d’études sur le jeûne sont actuellement disponibles, ce documentaire montre sans l’ombre d’un doute que le jeûne est efficace dans d’innombrables problèmes de santé, sans effet secondaire. D’ailleurs, très récemment, des expériences faites en Californie par le chercheur Valter D. Longo montrent que le jeûne donne des résultats spectaculaires sur les animaux atteints de cancer. Déjà des hommes et des femmes atteints de cancers ont expérimenté le jeûne dans la clinique de recherche du Dr Longo et on noté une grande amélioration lors des traitements de chimiothérapie … une histoire à suivre!

Si vous avez vu cette vidéo, il serait intéressant que vous donniez vos commentaires sur cette discussion. Peut-être y a-t-il des questions concernant certaines façons de faire qui vous semblent un peu différentes des techniques du Dr Shelton!






Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

point décevant

Message  Luc le Ven 13 Juil 2012 - 14:01



Vers la fin de la vidéo, certaines révélations à propos du jeûne en Russie m’ont déçu. Il est dit que depuis la chute du communisme (dans les années 90), les cliniques de jeûne ne sont plus exploitées par le gouvernement mais par l’entreprise privée. Dommage puisque ce sont seulement les riches qui peuvent maintenant profiter d’un suivi médical durant leurs jeûnes.


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Points divergeants par rapport à Shelton et Boudreau

Message  Luc le Ven 13 Juil 2012 - 14:05




Vers le début de la vidéo, on montre une clinique de jeûne où les curistes font diverses activités physiques deux heures par jour, reçoivent des bains de vapeur, sauna, des massages … etc..

Toutes ces activités, selon la vidéo aideraient à éliminer les toxines accumulées dans l’organisme du jeûneur. Ceci semble contradictoire avec ce qu’écrivent Shelton et d’autres spécialistes du jeûne qui, au contraire, demandent aux jeûneurs de se reposer le plus possible afin que l’élimination (autolyse) puisse être augmentée.

Il faudrait commencer par essayer de comprendre ce qu’est l’élimination! Voici ce qu’on peut lire dans « Jeûner pour revivre » :

« Pour aider l'élimination, il faudrait savoir au moins comment elle se déroule. Éliminer ne veut pas dire aller à la selle, car le contenu des intestins est déjà hors de l'organisme et sortira tôt ou tard. L'élimination se passe surtout au niveau des cellules qui forment tout l'organisme. Nous avons tous étudié la première leçon de biologie où on nous décrit la cellule par un petit cercle entouré d'une membrane avec un noyau au centre. Quand cette cellule trouve sur son chemin une particule alimentaire, elle l'englobe, la digère, l'absorbe et l'assimile. Après cette élaboration, elle rejette les déchets dans le sang. Voilà l'élimination (l'autolye). C'est l'élimination des déchets cellulaires dans le sang, déchets du métabolisme. Comment peut-on aider cette élimination-là?

Ensuite, quand le sang se charge de ces déchets, les reins les filtrent pour les rejeter dans la vessie en tant qu'urine. Une autre partie de ces déchets trouve son chemin vers les poumons qui les oxydent par la respiration. Enfin, une dernière partie est déversée dans les intestins en attendant d'être évacuée avec les selles. Ainsi, quand on va à la selle, on évacue des déchets déjà éliminés par les cellules. Quand on urine, on rejette des déchets déjà éliminés au niveau des cellules. Comment peut-on aider cette élimination?

L'élimination au niveau des cellules se fait à l 'aide de l'énergie nerveuse. Nous pouvons aider cette élimination si nous assurons un débit abondant d'énergie nerveuse. L'énergie nerveuse, nous ne pouvons pas la fournir ou nous la procurer. Tout ce que nous pouvons faire, c'est écnonomiser sa dépense pour recharger nos batteries. Et le seul moyen de recharger nos batteries, c'est par le repos et le sommeil. Donc, nous avons à notre disposition un moyen passif et non actif pour augmenter l'énergie nerveuse.

Par contre, quand on fait des massages, de l'hydrothérapie, des bains, de la marche, du travail ou toute autre activité durant le jeûne, on dépense son énergie nerveuse et il n'en restera plus beaucoup pour l'élimination. Voilà pourquoi toutes ces mesures dévient l'énergie vers les muscles et les organes au lieu de la garder concentrée dans l'autolyse. » (Mosséri)

À remarquer que dans les premières années où Shelton supervisait des jeûnes, il mettait l’accent sur l’activité physique. Après quelques années, se rendant compte que ses patients qui n’étaient pas actifs se rétablissaient plus rapidement. Il élimina donc cette façon de faire, tout comme il le fit pour les purges et les lavements qui également soutiraient énormément l’énergie vitale nécessaire pour l’autolyse et la régénération.


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Point de vue de Boudreau

Message  Luc le Ven 13 Juil 2012 - 14:08



De son côté, la biologiste Nicole Boudreau, qui jeûna à plusieurs reprises et supervisa des milliers de jeûnes abonde dans le même sens. Elle écrit dans "Jeûner pour sa santé" :


"Le jeûne actif n'est pas thérapeutique. C'est une question de calories et d'énergie. Pour se détoxiquer en profondeur, le corps a besoin d'énergie; or le travail musculaire multiplie de dix à vingt fois sa dépense énergétique par rapport à l'organisme en repos. C'est un coût énergétique très onéreux pour un organisme en jeûne qui vit de ses réserves.

Quand une personne marche, elle doit fournir des calories aux muscles longs de ses cuisses; la crirculation sanguine est amplifiée dans les jambes en action au détriment des autres organes. Le débit sanguin dans l'organisme ne peut être maximal dans tous les organes à la fois. Lorsqu'il y a afflux supplémentaire de sang dans un organe en travail, il y a baisse dans un autre.

Un organe en autolyse a besoin d'un apport d'énergie important, et la circulation sanguine s'y intensifie. La personne qui jeûne ressent clairement cet accroissement localisé du débit sanguin; elle ressent un engorgement dans l'organe en autolyse. Si elle décide de courir, la circulation sanguine est immédiatement canalisée vers les muscles des jambes; l'autolyse cesse alors complètement dans l'organe où elle se déroulait.

Les processus d'autolyse sont exigeants. Le repos stimule l'autolyse et l'activité physique le freine. Il est donc nettement préférable de garder le lit en période de jeûne et de dormir le plus possible. En panne de sommeil, on se détend, on reste allongé et on rêvasse. Pendant que l'on se repose et que l'on dort, le corps se transforme, se rénove.

Dans la vie de tous les jours, ces activités de régénération se déploient surtout la nuit, quand le corps est inactif. Chaque nuit de sommeil est une pause au cours de laquelle le corps se détoxique et se rééquilibre. Ces activités réparatrices ne s'accomplissent pas non plus si l'on jeûne debout.

Le jeûne en repos est donc doublement payant: l'organisme désintègre ses toxines et ses strurctures usées pour se sustenter, et l'état de repos exalte les activités de réparation. Le jeûne devient donc thérapeutique. Et la motivation à le pratiquer s'en trouve décuplée."




Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Au point de vue pratique

Message  Luc le Sam 14 Juil 2012 - 8:53


Même s'il semble y avoir contradiction entre les diverses façons d'exécuter un jeûne, il n'en demeure pas moins que l'organisme du curiste en profite. Lorsque nous ne jeûnons pas, durant la nuit le corps passe en mode nettoyage, d'ailleurs la langue chargée et la mauvaise haleine du matin en font foi.

L'important est que l'organisme utilise ses propres réserves pour se nourrir, passant ainsi en mode autolyse pour se nourrir et se régénérer. Donc, jeûner ou manger très peu active ce processus. Néanmoins, il semble que pour se régénérer, notre système nécessite beaucoup d'énergie vitale, ce que le repos lui procure.


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Vidéo : Le jeûne, une nouvelle thérapie? (durée 55 min.)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 10:02


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum