Premier jeûne. se régénérer un esprit fatigué..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Premier jeûne. se régénérer un esprit fatigué..

Message  Kailasanatha le Jeu 9 Mai 2013 - 18:19

Bonsoir,

Je poste ce message car je souhaite faire mon premier jeûne. J’ai quelques questions auxquelles je n’ai pu trouver de réponses malgré mes recherches, et dans mon entourage peu s’y connaissent !
J’ai 24 ans, pèse 62 kg pour 1m74. Je sors d’une très longue période de révisions, d’une année extrêmement chargée, beaucoup d’excès, beaucoup de travail… qui m’a mise au bout du rouleau. Un intense besoin de me ressourcer, le corps et l’esprit se fait sentir.
Je souhaite débuter mon jeûne mercredi prochain, après mon dernier ‘gros’ examen- ou jeudi, si je suis trop fatiguée la veille. J’aimerais tenter un jeûne d’une semaine, peut-être dix jours si je m’en sens l’envie et la force. Soit du 16 au 22, ou du 16 au 25. Je me pose plusieurs questions concernant la marche à suivre car :
- je passe une dissertation sur table le 21. Cela ne me stresse pas, ce sera un exercice de réflexion où pour la première fois depuis des mois je pourrai activer ma pensée (et non ressortir par cœur des informations.) Je vais avoir, pendant ma semaine de jeûne essentiellement des livres à lire pour préparer cette épreuve : n’ayant plus aucune énergie mentale pour y arriver, j’en suis peu à peu arriver à l’idée d’entreprendre ce jeûne pour me donner une nouvelle impulsion. J’ai lu qu’une période de jeûne était propice à la réflexion. Qu’en pensez-vous ? D’autre part, j’aimerais pouvoir aller en bibliothèque pour consulter des ouvrages.
Je garde des enfants deux jours par semaine 2h, ils sont adorables, et ce moment est une vraie détente pour moi mais je me demande s’il est raisonnable de conserver cette responsabilité.

Vous pourrez me dire de commencer mon jeûne plus tard, mais ça n’est pas possible : je pars cinq jours en vacances le 28- des vacances « sociales » où il me serait impossible de jeûner. Par la suite, j’enchaîne sur une autre période d’examens où le stress sera cette fois ci présent. Enfin, quelques jours après je pars en voyage pour un mois avec 3 amies, il n’est donc pas non plus souhaitable à ce moment là..
Je ne veux pas repousser au mois d’août : j’en ressens un besoin très fort maintenant.
J’envisage donc de faire un demi-jeûne, un yaourt maigre le matin, jus de fruits coupés à l’eau, et bouillons passés de légumes le soir si j’en ressens le besoin. Pensez-vous que c’est mieux, où, compte-tenu de ma situation un jeûne à l'eau est-il envisageable ?

Une dernière question : est-il possible de faire l’amour pendant un jeûne ? J’entends par là, le fait que le corps tourne au ralenti ne peut-il pas provoquer un malaise lors de l’orgasme ? (je m’excuse pour cette question, mais je n’ai pu y trouver de réponse…)


Merci d’avance pour vos réponses, je viendrai témoigner du déroulement de mon jeûne quelque soit la forme prise.
C.

Kailasanatha

Messages : 1
Date d'inscription : 09/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier jeûne. se régénérer un esprit fatigué..

Message  admin2 le Jeu 9 Mai 2013 - 21:59


Bienvenue sur le forum!

Il est définitivement préférable d'exécuter un jeûne de 7 jours à l'eau et au repos suivi d'une reprise alimentaire progressive, qui sera décidément plus efficace qu'un "jeûne" même de 14 jours en absorbant divers aliments liquides tout en escamotant la reprise alimentaire.

À noter que les jeûneurs ne réagissent pas tous de la même façon; certains sont en forme physiquement, d'autres ressentent des effets indésirables handicapents (nausées, vomissements, maux de tête, douleurs diverses) alors qu'un bon nombre doivent presque garder le lit en raison d'une grande fatigue. On ne sait jamais comment le jeûne se déroulera.

Un jeûne intégral doit s'exécuter au repos, sans effort physique et mental. Tant qu'aux relations sexuelles en période de jeûne, elles sont contre-indiquées et, de toute façon, la libido est généralement au point mort durant cette période selon Shelton.

En ce qui concerne la concentration, selon les observations du docteur Duverney-Guichard, dans sa thèse de doctorat sur le jeûne, il écrit:

Étude neuro psychologique : L'analyse des différents tests et épreuves pratiqués n'a pas montré de modification des performances au cours des 3 premiers examens. Par contre, à partir de la 4e semaine, on note une détérioration avec un abaissement des rendements à toutes les épreuves. Ceci n'est pas dû à une diminution des capacités intellectuelles, mais à une baisse de l'efficience liée à un ralentissement général.

Il ne faut donc pas compter améliorer ses performances en période de jeûne, surtout si nous sommes accablés de nausées ou maux divers qui auront plutôt un effet contraire. Suite à un jeûne et une reprise exécutés correctement, oui nos performances devraient être améliorées.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]









admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum