Autolyse et jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Autolyse et jeûne

Message  admin2 le Jeu 7 Juin 2012 - 11:02



L'autolyse est le principe de base du nettoyage et de la guérison par le jeûne. C'est de ce processus que viennent presque tous les bienfaits du jeûne.

L'exemple le plus évident de l'autolyse est celui de la grenouille. Le têtard, avant de se transformer en grenouille développe quatre pattes. Lorsque celles-ci sont entièrement constituées, la queue qu était tellement utile au têtard ne lui sert plus à rien; aussi procède-t-il à son élimination, non en la faisant tomber, mais en l'absorbant.

Pendant la période où la queue de l'ex-têtard est en voie d'absorption, la jeune grenouille ne mange pas. En fait. la grenouille se nourrit des éléments contenus dans sa queue.

C'est ce qui se passe également chez l'animal ou l'homme qui jeûne. Il va se nourrir des graisses, tissus inutiles, excroissances morbides, de façon très sélective. À titre d'exemple, l'autolyse sur la grenouille n'attaquera pas un organe utile pour se nourrir, ni à une autre pattes, seulement les tissus qui ne lui serviront plus.

"Il est intéressant de noter que ce contrôle de l'autolyse s'étend également aux tissus malades, tels que tumeurs, dépôts, écoulements, etc. et qu'il n'est pas limité aux tissus normaux. Des enzymes intra-cellulaires qu'il possède, le corps est capable de digérer ses propres protéines, lipides et glucides (...) Le corps est capable de contrôler le processus d'auto-digestion, et il le limite strictement aux tissus non essentiels. Le corps est capable d'utiliser les produits terminaux de la désintégration autolytique de ses propres tissus pour nourrir ses parties les plus essentielles et les plus vitales."

"Au cours de ma popre expérience, j'ai vu de nombreux fibromes de l'utérus et du sein, des lipomes sur diverses parties du corps, des épithéliomes tout un groupe de myomes et d'autres tumeurs être autolysés et disparaître pendant un jeûne entrepris par le malade. J'ai vu des verrues disparaître en cours de jeûne et j'en ai vu d'autres sur lesquels le jeûne semblait n'avoir aucun effet. Je n'ai jamais vu un grain de beauté affecté par le jeûne. J'ai vu des kystes complètement dissous par le jeûne et d'autres réduits."

("Le Jeûne" de H.M. Shelton : chap. V)



admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Autolyse des déchets

Message  Luc le Lun 29 Oct 2012 - 15:33




L'autolyse des déchets

En jeûne, notre corps désagrège les graisses et les déchets qui obstruent ou gênent ses tissus, tels les dépôts de cholestérol, les plaques graisseuses des artères (athéromes), les infiltrations calcaires dans les articulations ou les artères, les calculs et les débris des cellules. Il s'ensuit une baisse considérable des triglycérides sanguins (sorte de graisses) et du taux de cholestérol. Les scories, qui épaississent les parois capillaires et accélèrent le vieillissement des organes, sont scindées, puis recyclées ou éliminées. La pression artérielle se corrige au fur et à mesure que les vaisseaux sanguins se débarrassent de leurs graisses et de leurs scories.

Les radicaux libres sont neutralisés puis éliminés. L'un des indices de cette élimination est la baisse du facteur RH2 rapportée par le Dr Sebatiano Simione, un médecin italien qui poursuit des recherches sur les effets thérapeutiques du jeûne. Le facteur RH2 est une mesure bioélectronique du sang, qui décrit sa potentialité électrique et sa capacité régulatrice. Chez les gens jeunes et sains, le facteur RH2 est de 22 ou 23. Ce facteur est supérieur à 30 chez les gens intoxiqués, qui souffrent des maladies "de civilisation". La baisse du facteur RH2 indique que le milieu physiologique subira moins d'oxydation de ses molécules utiles et qu'il sera plus stable.

L'autolyse des déchets internes permet un drainage profond du milieu nourricier dans lequel baignent nos cellules. Le nettoyage se fait au niveau de tous les tissus de l'organisme, sans exception. Et l'assainissement de leur milieu nourricier permet aux cellules malades de se régénérer. Tout le métabolisme s'en trouve amélioré; le milieu interne étant assaini, toutes les réactions de défense s'y déroulent efficacement. Le "terrain" n'est plus prédisposé aux infections microbiennes. (Boudreau)



Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

l'autolyse de façon ordonnée

Message  Luc le Lun 29 Oct 2012 - 15:46



Durant le jeûne, le phénomène de l'autolyse entre en action. C'est un phénomène que le corps contrôle parfaitement et par lequel les matériaux inutiles sont d'abord digérés. Les premiers à être digérés sont la graisse, les excroissances morbides, puis les autres tissus. C'est ainsi que les tumeurs sont éliminées, alors que le système nerveux n'est pas touché. (Mosséri)


Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autolyse et jeûne

Message  Luc le Lun 29 Oct 2012 - 15:49

"L'autolyse commence véritablement après l'épuisement des réserves intestinales. L'organisme doit alors se nourrir de ses réserves, bonnes et mauvaises, de ses foyers infectieux, de ses tissus endommagés; en recyclant la matière obtenue par la désinitégration des réserves et des tissus endommagés, notre organisme fait d'une pierre deux coups: il se régénère tout en se nourrissant.

Ce sont les pires foyers infectieux qui sont autolysés en premier, et les toxines les plus irritantes sont neutralisées. Notre organisme procède donc par la résolution des problèmes organiques les plus urgents, et l'autolyse démarre en grand.

Tous les organes participent à l'élimination des toxines: les reins, les poumons, la gorge, les cheveux, les intestins, les organes génitaux ... L'urine devient malodorante et foncée; l'odeur corporelle devient âcre, la langue s'épaissit et blanchit et les cheveux deviennent ternes.

En temps normal, l'autolyse des foyers d'infection est lente, problématique et nécessite un niveau de résistance élevé. Pendant le jeûne, au contraire, l'autolyse des foyers d'infection est essentielle, accélérée et exhaustive." (Rocan)



Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autolyse et jeûne

Message  Luc le Lun 29 Oct 2012 - 16:01




"Tous les vivants ont cette propriété d'excréter les toxines de la façon la moins dommageable à l'organisme, lorsque le rein est surchargé.

Les cheveux excrètent l'arsenic, les dents excrètent le fluor sous forme de fluoroapatite, le lymphe excrète ses déchets à travers la peau, la vésicule biliaire excrète des calculs par la voie du canal cholédoque, les reins excrètent les calculs rénaux dans les uretères, etc.

Dans le cerveau, les microglies se comportent comme les macrophages. Elles phagocytent les neurones dégénérescents et excrètent les résidus toxiques dans la lymphe céphlo-rachidienne qui les véhicule vers le pharynx. Le foie, en plus de ses nombreuses fonctons, neutralise les produits de la putréfaction intestinale, phénol, indol et scatol, ainsi que les ptomaïnes. De plus, les cellules hépatiques phagocytent les bactéries pathogènes.

Le comportement homéostasique de l'organisme s'est toujours révélé d'une logique infiniment supérieure à celle de l'intellect humain. Ainsi, lorsque les foyers d'infections ont été complètement autolysés, ou lorsque l'organisme ne trouve pas suffisamment de matières nutritives dans le foyer, alors il commence l'autolyse des tissus adpeux. Donc, l'autolyse des tissus inférieurs non vitaux est effectué proportionnellement à leur importance dans l'échelle des valeurs.

Tout au long du jeûne, l'organisme procède par étapes bien définies avec une sagesse et une compétence qui feraient pleurer de jalousie tous les prix Nobel des deux dernières décades." (Médecine de Demain / Jean Rocan)




Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

apoptose

Message  Luc le Lun 29 Oct 2012 - 16:16




Durant les deux premiers jours (de jeûne), l’organisme se met au repos et consomme ses superflus de glycogène. Ce n’est qu’ensuite que le jeûne provoque une ”digestion interne” de nombreux éléments cellulaires dont l’organisme se trouve ultérieurement allégé. Reste à savoir si ce phénomène d’autolyse est un phénomène physiologique sans danger, ou s’il conduit à des situations redoutables, délétères, voire mortelles…

Ce qui est sûr, c’est que la fonte cellulaire qui accompagne, toutes manifestations qui sont signe de mort cellulaire par nécrose, avec déversement dans l’organisme du cytoplasme gorgé de substances agressives, pyrogènes, dolosives. Aucun de ces symptômes qui sont ressentis lors de maladies infectieuses ou organiques n’apparaissent pendant le jeûne. Le jeûne n’est pas une maladie.
Pourtant, les cellules diminuent de taille, et certaines disparaissent.
C’est qu’elles subissent lors de l’autolyse un phénomène qui n’est connu que depuis quelques années, et qui est une des plus belle piste pour comprendre la vie : le phénomène d’apoptose.

Contrairement à la mort cellulaire par nécrose, qui est un phénomène maladif ou accidentel, où la cellule meurt pour des causes extérieures, souffre et déverse son contenu qui va agresser les cellules voisines (souffrance, inflammation, mise en route d’une réaction immunitaire), la mort cellulaire par apoptose est en fait un choix individuel de la cellule, selon des informations de l’écosystème immédiatement contigu (les tissus voisins, le taux de thyroxines…) ou alentour (la température, le cycle lunaire, etc.). Ces informations, en ” poussant ” certains gènes de l’ADN nucléaire, mettent en route une fragmentation de la cellule en des dizaines de petites vésicules qui contiennent toutes un peu de cytoplasme, un peu de fragments chromosomiques, un peu d’organites internes… mais qui gardent toutes une membrane intègre : pas un microgramme du contenu de la cellule en apoptose, ne se déverse dans le conjonctif.

L’opération se fait sans douleur. Et, bien en dehors du jeûne, l’apoptose est un phénomène universel, fondamental pour comprendre le développement embryonnaire, de nombreuses maladies aiguës ou chronique, le vieillissement ... (EfferveSciences)

http://www.effervesciences.com/index.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Apoptose



Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

L'autolyse est plus forte la nuit

Message  admin2 le Dim 4 Nov 2012 - 18:44

L'autolyse est plus forte la nuit

Pendant que le jeûneur est allongé et tranquille, son corps en autolyse est très affairé.  À certains moments du travail autolytique, le coeur travaille plus rapidement;  il accélère son battement pour faire la livraison des matériaux requis pour le travail en cours et pour ramener les toxines délogées vers les organes excréteurs.  Le sommeil en est affecté;  le jeûneur se réveille souvent, fait des rêves burlesques et s'agite dans son lit.

Il est normal que les réactions d'autolyse soient plus fortes pendant la nuit;  le repos sensoriel et l'apaisement nocturnes nous calment.  Or plus nous sommes calmes, plus notre autolyse peut se déployer avec force;  notre sommeil en est alors perturbé.  C'est un joli paradoxe;  plus on se repose, plus on autolyse;  plus on autolyse, moins on dort. (Boudreau)

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Autolyse : amplification des symptômes

Message  admin2 le Dim 4 Nov 2012 - 18:58




Amplification d'un signe de toxémie

Le corps en jeûne autolyse ses tissus endommagés et ses mauvaises réserves. Que ressent-on quand l'autolyse se déploie dans nos organes? Quels sont les signes de l'autolyse?

L'autolyse se manifeste le plus souvent par une amplification d'un signe de toxémie. Tout signe de toxémie est un indicateur d'une usure, d'un engorgement; il survient lorsque notre organisme tente une pousée d'élimination pour se détoxiquer ou se réparer; en jeûne, on laisse l'élimination ou la répration s'accomplir jusqu'au bout. (Boudreau)



admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Autolyse : élimination + régénération

Message  admin2 le Ven 9 Nov 2012 - 14:32

L'autolyse s'effectue en deux phases, d'abord l'élimination puis la réparation (régénération).

Certains jeûneurs pensent que s'ils sont actifs, cela augmentera l'élimination. On pourrait répondre par oui ou par non et tous auraient raison.

Un texte de la biologiste Nicole Boudreau concernant l'élimination jettera un peu de lumière. Elle écrit :

"Dans la vie de tous les jours, ces activités de régénération se déploient surtout la nuit, quand le corps est inactif. Chaque nuit de sommeil est une pause au cours de laquelle le corps se détoxique et se rééquilibre. Ces activités réparatrices ne s'accomplissent pas non plus si l'on jeûne debout. Le jeûne en repos est donc doublement payant: l'organisme désintègre ses toxines et ses strurctures usées pour se sustenter, et l'état de repos exalte les activités de réparation. Le jeûne devient donc thérapeutique."

Ce que nous devons comprendre, à la lecture de ce texte est que l'organisme peut très bien désintégrer ses toxines, que l'on soit actif ou pas mais, pour la réparation (régénération), le repos est nécessaire. Au moins, ce qui est encourageant est que si durant la nuit nous dormons ou à tout le moins nous sommes au repos, la régénération (réparation) s'effectuera pendant plusieurs heures.

Donc, dirons certains, il vaut mieux jeûner en étant actif pour éliminer davantage! Cependant, on sait qu'un organisme en jeûne vit sur ses réserves et rien d'autre. On sait également que la régénération exige beaucoup d'énergie et que si nous sommes actifs, l'énergie nécessaire pour la régénération n'ira pas à cette régénération mais aux muscles qui ont la priorité puisqu'ils doivent soutenir le jeûneur. La régénération sera donc remise à plus tard. Puisque nous vivons sur nos réserves qui, même si nous sommes bien portant, ne sont pas illimitées, elles pourraient éventuellement devenir insuffisantes (en vitamines et minéraux), insuffisantes pour effectuer la régénération. On pourrait donc éliminer les agents toxiques de notre organisme sans qu'il y ait nécessairement régénération par manque d'énergie pour effectuer le travail.

C'est une question de calories et d'énergie écrit Boudreau : "Pour se détoxiquer en profondeur, le corps a besoin d'énergie; or le travail musculaire multiplie de dix à vingt fois sa dépense énergétique par rapport à l'organisme en repos. C'est un coût énergétique très onéreux pour un organisme en jeûne qui vit de ses réserves."

Donc, le jeûne en repos est doublement payant selon la biologiste: "l'organisme désintègre ses toxines et ses strurctures usées pour se sustenter, et l'état de repos exalte les activités de réparation. Le jeûne devient donc thérapeutique."








admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Élimination, régénération et énergie vitale

Message  admin2 le Mar 25 Déc 2012 - 21:50


Tel que mentionné plus haut, l'organisme en jeûne a besoin d'énergie pour se nettoyer en profondeur et plus particulièrement pour se régénérer, sinon, le processus ne pourra pas terminer le travail à accomplir.

Nous pourrions comparer l'énergie nécessaire à celle d'une batterie sur laquelle de nombreux accessoires sont branchés. Tant que la batterie possédera assez de voltage et d'ampérage, elle pourra suffire à la demande mais, si nous ajoutons trop d'accessoires, la batterie finira par manquer d'énergie et se déchargera. Même si nous plaçons un chargeur pour lui redonner de la puissance, cela sera inutile si nous n'enlevons pas les accessoires branchés. Il faut donc libérer la batterie de ses accessoires et charger la batterie complètement.

C'est un peu ce qui se produit lors du jeûne, notre organisme a besoin d'énergie pour se régénérer. Comme dans l'exemple de la batterie, si nous lui demandons trop d'efforts physiques, l'organisme déviera cette énergie vers les muscles et il n'en restera plus pour la régénération des organes lésés. Pour cette raison, le repos est donc indiqué lors d'un jeûne thérapeutique afin d'économiser l'énergie et compléter le processus menant à la guérison.




admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Chirurgie sans bistouri (Clavière)

Message  admin2 le Sam 29 Déc 2012 - 0:43



On dit souvent que le jeûne est une chirurgie sans bistouri. Mieux encore : le jeûne est une chirurgie au laser de haute précision. Le chirurgien le plus talentueux ne pourra jamais atteindre une telle perfection.

Le jeûne peut éliminer n’importe quelle tumeur, si compliquée et mal placée qu’elle soit, sans endommager la moindre cellule saine ! Aucun tissu, aucun organe sain ne sera touché… Le corps fait preuve d’une intelligence supérieure. Il sait exactement ce qui est bon pour lui pour promouvoir un bon équilibre de son fonctionnement. Ce mécanisme naturel, à l’oeuvre lors du jeûne, est infaillible et d’une totale efficacité. Dans un amas de cellules enchevêtrées, il fera la différence entre les cellules cancéreuses et les cellules saines. Vous imaginez ça ? Réfléchissez-y et demandez-vous si ça ne vaut pas la peine d’essayer…

Et puis, il est intéressant de noter que chaque jeûne reprend là où le dernier nous avait laissé, à condition bien sûr de ne pas faire trop d’erreurs entre les périodes de détoxination. Le processus de régénération se poursuit ainsi jusqu’à des limites que nous ne connaissons pas encore… (Bernard Clavière)




admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Autolyse et jeûne

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 16:00


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum