Questions de Mélissa sur l'autolyse

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Questions de Mélissa sur l'autolyse

Message  Luc le Sam 20 Avr 2013 - 9:43

melissamelissa a écrit:
Bonjour
J'ai découvert ce forum suite à une information que je chercher sur le jeûne. Je ressent de plus en plus le besoin de jeuner je le pratique sur 2 à 3 jours. Maintenant je souhaite allez plus loin. J'ai 40 ans je suis une femme, pas de problème particulier de santé, néamoins j'aimerais perdre une 10 de kilogs mais ce n'est pas mon objectif avec le jeûne. Je démarre demain car ce matin j'ai pris mon dernier déjeuner. Voilà pour ma présentation succint hélas mais que dire de plus, parler de soi et toujours difficile. Merci de votre lecture. Cordialement.

J'en profite pour poser quelques questions : comment rentrer en autolyse. ? Il m'a semblé avoir était dans un état d'auto nettoyage urine abondante et foncer lors de mon dernier jeûne. Le citron est il toléré ? d'aprés ce que je lis oui... Pourrais je prendre des chumgum ? voilà merci

Pour répondre à tes interrogations, voici :

L'entrée en autolyse s'effectue après l'utilisation de nos réserves intestinales au cours des premières 24 à 48h. Le biologiste Jean Rocan écrit :

L'autolyse commence véritablement après l'épuisement des réserves intestinales. L'organisme doit alors se nourrir de ses réserves, bonnes et mauvaises, de ses foyers infectieux, de ses tissus endommagés; en recyclant la matière obtenue par la désinitégration des réserves et des tissus endommagés, notre organisme fait d'une pierre deux coups: il se régénère tout en se nourrissant.

Dans le magazine scientifique EfferveSciences, il est question du début de l'autolyse:

Durant les deux premiers jours (de jeûne), l’organisme se met au repos et consomme ses superflus de glycogène. Ce n’est qu’ensuite que le jeûne provoque une ”digestion interne” (autolyse)

On peut donc en conclure que l'autolyse démarre vraiment à la deuxième ou troisième journée de jeûne. C'est d'ailleurs durant cette période où l'organisme passe en mode autolitique que des sensations parfois dérangeantes se produisent; nausées, fatigue, vertiges, maux de tête et autres malaises ... mais ces effets ne sont pas nécessairement présents chez tous les jeûneurs.

Tant qu'au citron, la gomme à mâcher ou autre "aliment", il est préférable de s'en abstenir afin de laisser l'organisme se nourrir le plus possible de ses réserves. En fait, c'est le but du jeûne, l'utilisation de ses réserves bonnes et mauvaises ... surtout mauvaises afin d'éliminer les agents toxiques. Pour la gomme à mâcher, on n'a qu'à lire la très longue liste des ingrédients pour se convaincre qu'il n'y a rien de bon pour l'organisme, surtout en jeûne.



Luc
Admin

Messages : 3467
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Questions de Mélissa sur l'autolyse

Message  melissamelissa le Sam 20 Avr 2013 - 10:52

Bon je vous remercie de votre réponse, je commence demain je vous tiendrais au courant.

melissamelissa

Messages : 35
Date d'inscription : 17/04/2013
Age : 46
Localisation : TOULOUSE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum