Oligo-éléments et jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Oligo-éléments et jeûne

Message  admin2 le Dim 14 Avr 2013 - 22:05

D'un point de vue nutritionnel, il est possible de distinguer deux types d'oligo-éléments selon le risque de carence :
oligo-éléments essentiels à risque de carence démontré : Magnésium, Iode, Fer, Cuivre, Zinc, Sélénium, Chrome, Molybdène,
oligo-éléments essentiels à faible risque de carence ou non prouvée chez l'Homme : Manganèse, Silicium, Vanadium, Nickel et Étain

À l'inverse, certains oligo-éléments sont toxiques à hautes doses. D'autres ne le sont pas vraiment, mais peuvent être à l'origine de déséquilibres entre les éléments : un excès de zinc entraîne par exemple une carence en cuivre.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Oligo-%C3%A9l%C3%A9ment

_____________________________________________

Tiré de la thèse de doctorat du docteur Michel Duverney-Guichard : Le jeûne, approche médicale et scientifique

Oligo-éléments (OE)

D'après Forssen (1972), ce sont des éléments de la matière vivante dont la teneur représente moins de 0,01% du poids sec du corps humain.

On distingue les oligo-éléments indispensables à la vie, dits essentiels, qui ont un rôle physiologique, des oligo-éléments "anormaux" qui peuvent avoir une action toxique.

1.5.1.2.4 Transport sanguin

- des protéines relativement spécifiques dont certaines sont de véritables métallo-protéines.
- enfin, l'OE (oligo-élément) peut exister au niveau sanguin à l’état d'ion libre dans une proportion infime.

Le jeûne peut affecter le transport sanguin en particulier dans la mesure où il peut exister des changements quantitatifs et qualitatifs des différents transporteurs, des modifications du milieu sanguin (hémoconcentration ou dilution. acide-cétose, etc.).

1.5.1.2.5. Stockage

II fait intervenir des protéines spécifiques et non spécifiques. Il est le plus souvent hépatique mais intéresse aussi d'autres tissus. On sait peu de chose sur la disponibilité des différentes formes de stockage et le rôle que peut jouer la lyse tissulaire dans la fourniture d' d'OÉ.

1.5.1.2.6. Elimination.

Elle est essentiellement hépatique pour les O.E. cationiques (Fer. Cu, Zu, Mh, Ni) avec existence possible d'un cycle entérohépatique :

Elle est surtout urinaire pour les d'OÉ anioniques (iode, fluor. sélénium).

L'élimination fécale cesse au cours du jeûne prolongé mais le milieu intestinal peut éventuellement représenter une zone d'élimination «interne» (teneur en OE des premières selles émises après un jeûne ?)

Les modifications de l'élimination urinaire des d'OÉ au cours du jeûne sont peu documentées. La diminution de la filtration, l'augmentation de la réabsorption tubulaire peuvent-elles limiter la fuite d'OÉ ?


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oligo-éléments et jeûne

Message  admin2 le Dim 14 Avr 2013 - 22:28

1.5.2. Fer (Fe)

Le fer est quantitativement le plus important des oligo-éléments. Sa teneur totale est d'environ 5 grammes. La quantité de fer existant dans l'organisme sous forme ionisée libre est infime. Le fer existe en fait sous forme de complexes hétéroprotéiniques parmi lesquels on distingue selon que le fer est lié ou non à une porphyrine les composés héminiques ou non héminiques.

Stockage

Le fer est stocké au niveau du système réticulo-endothélial, principalement au niveau du foie, de la rate et de la moelle osseuse. Le stock total représente 1 à 1.5 g sous forme soit de ferritine soit d’hémosidérine

Élimination

Un des caractères fondamentaux du métabolisme du fer, chez l’homme consiste dans la capacité d’élimination limitée pour ce métal. Le seul moyen par lequel le corps élimine une quantité importante de fer est l’hémorragie. La desquamation des cellules gastro intestinales et cutanées, l’urine et la sueur. Habituellement, les pertes quotidiennes s’élèvent à 0.5 – 1.5 mg.

________________________________________________

Nous n’avons pas de référence bibliographique concernant le fer au cours d’un jeûne prolongé.

Les résultats de notre étude montrent : Des valeurs relativement stables de la sidérémie rapportée aux mesures faites à J-5.
– Une baisse du fer urinaire. Une courbe décroissante de la transferrine alors que la coefficient de saturation s’élève (si l’on tient compte des valeurs à J-5). La ferritine enfin a tendance à augmenter.

Il n’existe donc pas de baisse du statut en fer. Celle-ci est d’ailleurs peu probable puisque si les pertes quotidiennes restent proches de 1 mg/j au cours du jeûne, ce qui correspond aux pertes physiologiques habituelles, après 30 jours de jeûne, leur total serait de 30 mg ce qui ne représente pas plus de 3% des réserves martiales et moins de 1% du fer total de l’organisme.

Si la baisse de la transférrine peut se comprendre par une éventuelle limitation de synthèses protéique, l’élévation de la ferritine n’est pas claire.



Évolution du fer sérique du 5e jour d'avant-jeûne (J-5) au 5e jour suite au jeûne qui dura 42 jours (J47).

Les lignes horizontales en pointillé représentent les limites des valeurs normales. On peut constater que le fer sérique en cours de jeûne ne diminue pas mais augmente. D'ailleurs, plusieurs jeûneurs ayant une fatigue constante avant le jeûne, dont une anémie avait été diagnostiquée, ont vu cette anémie disparaître suite au jeûne. Des hémoglobines et des ferritines sous les normales ont vu leurs taux remonter dans les normales hautes. Voir certains cas : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t129-carences-y-a-t-il-des-carences-lors-d-un-jeune





admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oligo-éléments et jeûne

Message  admin2 le Lun 15 Avr 2013 - 22:56


1.5.3. Zinc (Zn)

Les taux les plus élevés sont trouvés dans la prostate, la rétine, la choroïde de l'oeil, globalement, la proportion rapportée à la peau, aux muscles et aux os est de loin la plus importante.

Les modifications du statut du zinc démontrées au cours du jeûne sont spécifiques de cette situation et peuvent difficilement être étudiées de façon dissociée. Si l'on considère le zinc érythrocytaire et leucocytaire comme le reflet du zinc tissulaire, de même le zinc ultra filtrable comme la fraction disponible «active» du zinc sérique, il est tentant de penser que les différents tissus et organes utilisant le zinc pour les multiples fonctions dans lesquelles il est impliqué disposent d'un apport zincique plus important. Il n'est pas démontré que celui-ci représente un Facteur d'activation ou de facilitation, et ce particulièrement dans une situation de jeûne. Cependant, si l'on acceptait ce raisonnement et la possibilité de la satisfaction des besoins cellulaires autres, énergétiques, plastiques, vitaminiques, etc. on pourrait alors émettre des hypothèses sur des effets favorables du jeûne grâce à l'élévation du zinc. Ainsi pourrions-nous évoquer entre autres une facilitation des réactions de défenses immunitaires, une accélération des processus de cicatrisation et de réparation, une augmentation de la capacité de transport d'oxygène par les globules rouges et de leur résistance à l'hémolyse, une amélioration du goût et de l'odorat, etc.

Dans "Jeûner pour sa santé", la biologiste Nicole Boudreau écrit à propos du zinc :

L'augmentation du zinc sanguin est lié au renforcement des réactions immunitaires, puisqu'elle favorise l'activité des messagers chimiques de l'organisme qui stimulent les réactions de défense (hormone thymique, lymphokine, facteur de déverloppement lymphoïde). Enfin, le zinc favorise la division des cellules de défense.



admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oligo-éléments et jeûne

Message  Luc le Mar 16 Avr 2013 - 11:09

.

Luc
Admin

Messages : 3460
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Oligo-éléments et jeûne

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum