Jeûne de 30 jours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne de 30 jours

Message  SunsetSunshine le Jeu 14 Mar 2013 - 12:02

Bonjour,

Je m'appelle Olivia, j'ai 22 ans et je suis une grande adepte du jeûne, jusqu'à présent mon plus long jeûne pratiqué aura été de 13 jours, mon entourage familial ne me permettant pas de le poursuivre au-delà.
Autrement j'ai réalisé en tout 5 jeûnes entre 7 et 8 jours.
Je ne connaissais pas du tout cette pratique auparavant et il faut dire que mon entourage est totalement contre donc il a été difficile pour moi de poursuivre mes convictions.
La raison principale pour laquelle j'ai démarré mon premier jeûne fût que tout simplement je sentais que mon corps autant que mon esprit en avait besoin, je vis des moments très difficiles et le jeûne m'a permis de retrouver une paix intérieure et un bien-être spirituel.
La seconde raison est que depuis 2 ans suite à certains évènement traumatisant, j'ai une relation très particulière avec la nourriture, c'est comme si je l'utilisais à fin de me détruire, parfois elle me dégoute, parfois elle me réconforte et c'est bien cela le problème, je suis passée par de nombreuses crises de boulimies que je me suis infligée à moi-même, je n'ai jamais trouvé de solution me permettant d'en finir avec ce combat contre moi même.
Seulement voilà aujourd'hui je ressens le besoin de me soigner par le jeûne, en effet c'est le seul moyen que j'ai trouvé, me permettant de me "sevré" et de me guérir de ma relation avec la nourriture et moi-même.
J'ai donc décidé d'entamer un jeûne de 30 jours avant tout pour retrouver un bien-être physique et psychique.
Pour moi les plus grosses difficultés seront de gérer mon entourage je ne peux pas les informer de mon jeûne car ils refusent de comprendre à quel points les effets peuvent-être bénéfiques sur ma santé. Pour eux c'est une "torture" et c'est "suicidaire", cela m'attriste qu'il ne soit pas un peu plus ouvert d'esprit mais tant pis je mènerais cette expérience seule.

1er jour:
Je ressens la faim, mais ça va je la gère bien (après quelques jeûnes pratiqués, il est vraiment plus facile d'en démarrer un nouveau) de plus je suis très motivée, pour moi à ce stade du jeûne tout est une question de mentale, les 3 premiers jours étant les plus difficiles. Sinon au niveau des symptômes: faim et palpitations, du mal à trouver le sommeil mais j'ai très bien dormir.

2ème jour:
J'ai faim, la nourriture occupe tout mon esprit et je me mets à penser à des plats que je pourrais cuisiner ou à des choses que ne n'ai pas mangées depuis des années mais que j'aimerais manger maintenant. (J'ai très bien dormis, étonnamment longtemps)

3ème jour:
C'est assez incroyable j'ai carrément rêvé de nourriture lol, mais la faim disparait peu à peu je l'ai ressenti qu'une seule fois au moment du coucher sinon je commence à me sentir très faible et j'ai beaucoup de vertige, quand je me lève je vacille beaucoup donc je me repose énormément et boit tous les jours presque 2 litres d'eau.
J'ai également des courbatures très douloureuses surtout dans les jambes au niveau des mollets mais ça va c'est gérable. Je me suis aussi réveillée en étant gelée, et j'ai eu froid toute la journée, impossible de me réchauffer.
Pour ce qui est du sommeil j'ai toujours du mal à trouver le sommeil mais une fois endormie, je dors comme un bébé.

4ème jour:
Un peu difficile ( je ne ressent pas la faim d'un point de vue physiologique, c'est plus dans la tête, quelqu'un m'a parler de nourriture et le soir j'y ai beaucoup repensé, il a Il a fallu que je lutte avec moi-même pour garder ma motivation de départ) sinon je me sen très nauséeuse, haleine et langue n'en parlons même pas mais bon c'est tout à fait normal et c'est plutôt bon signe de savoir que les toxines de mon corps commencent à être éliminées.
J'ai toujours autant de courbatures. Et des palpitations.

5ème jour:
Je me sen vraiment bien plutôt en forme, assez joyeuse, voir euphorique parfois, je suis vraiment faible seulement quand je me lève un peu trop vite ou porte quelques chose d’un peu lourd. Je ne fais pas trop d'effort physique pour le moment car je ressens le besoin de me reposer. Cette nuit je n'ai pas beaucoup dormis

6ème jour:
Je me réveille épuisée mais ne ressent toujours pas la fin parfois mon ventre gargouille mais cela devient de plus en plus rare.
J'ai encore des vertiges, la langue chargée, mais sinon je trouve que mon teint c'est vraiment éclaircit, mes yeux sont lumineux et ce n'est pas pour me lancer des fleurs mais j'ai l'air rayonnante lol (Cela faisait 2, 3 jours que je l’avais remarqué mais j'avais oublié de le mentionner)
Sinon aujourd'hui j'ai très très froid mais à part ça ça va, j'ai juste vue une pub à la télé qui m'a un peu taquiné et m'a polluer l'esprit pour quelques heures comme je pensais à ce plat que j'aimerais manger lol.
Sinon la journée c'est très bien déroulé. J’ai même fait 1heure de danse même si le début fut laborieux car j’étais un peu faible au niveau des jambes, c’est comme si je pesais une tonne c’est un fardeau de me porter moi-même lol.
Le soir tard, j'étais allongé et allait bientôt dormir j'avais toujours aussi froid, mais j'ai ressenti comme un léger coup de chaud puis très mal au ventre et très envie de vomir. Ca a fini par passer et j’ai pu m’endormir paisiblement.

7ème jour :
J’ai moins dormis mais je me réveille en forme même si je serais bien resté au lit plus longtemps  Pour ce qui est de la nourriture et de la faim, aujourd’hui je l’ai complètement oublié, j’ai carrément oublié de boire durant toute la matinée et le début d’aprèm, c’est pour dire à quel point je n’y pensais pas. Mais il y a toujours un moment ou la soif revient, j’aime boire de l’eau bien fraiche, et je bois à peu près 2 litres d’eau par jour, parfois moins mais jamais moins qu’un litre et demi, parfois plus quand j’ai très soif.
Cette après-midi je commence à angoisser, ce soir j’ai un anniversaire en famille auxquels je ne peux échapper et je ne sais pas comment je vais réussir à me dépêtrer de cette situation afin de ne pas manger.
Il faut que je trouve une excuse mais laquelle surtout que samedi rebelote on le refaire en famille avec d’autres personnes, donc ça sera deux jours pour moi très difficile comment je verrais défilé sous mes yeux des plats, du pain, des amuses gueules et de bon desserts. Bref ça me contrarie beaucoup car jusqu’à présent tout va bien et je me sen vraiment capable de continuer comme cela longtemps.
Cependant j’ai peur qu’être face à autant de nourriture deux jours peu espacé dans la même semaine me fasse revenir mes anciens démons. Donc je sen que ça va être un combat contre moi-même pour ne pas craquer surtout en rentrant chez moi (étant donné mon passé de crise de boulimie) Mais bon je n’ai vraiment mais alors vraiment pas envie de gâcher mon jeune pour un unique repas !
J’ai besoin de trouver une excuse valable, j’ai pensé à dire que j’avais une gastro donc pas faim, ce qui pourrais durer jusqu’au samedi et serait compréhensible, la seule chose c’est que si je dis ça je ne pourrais pas faire de câlins et de bisous à mon petit neveux adoré de 10 mois lol donc bon je ne sais pas trop en tout cas je ne suis pas très enchanté d’allé à un anniversaire durant mon jeune.
Je trouve ce site absolument génial et c’est un réel plaisir de partager mon expérience du jeûne avec vous.
Je réécrirais très bientôt pour vous raconter la suite de mon jeûne et l’issue de mon dilemme (dîner d’anniversaire lol)

Je vous souhaite à tous une très bonne soirée.

A très vite

Olivia

SunsetSunshine

Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  admin2 le Jeu 14 Mar 2013 - 17:29


Bienvenue sur le forum!

Comme on peut le constater, le jeûne fut expérimenté à plusieurs reprises, même si tu n'as que 22 ans. Les motifs de ceux-ci semblent plutôt d'ordre spirituel, quoiqu'indéniablement le jeûne joue sur le physique, améliorant généralement sa condition.

Néanmoins, les conditions dans lesquelles le jeûne s'exécute ont de l'importance sur le déroulement de celui-ci ainsi que sur les résultats obtenus. Plusieurs facteurs doivent se réunir afin que le jeûne soit un succès et non une simple perte de calorie sans régénération. Pour ce faire, afin d'économiser nos réserves, surtout si nous exécutons un jeûne intégral (eau seulement), le repos doit être favorisé.

Autres points importants, il faut éviter les stress, le froid, les inquiétudes ... etc. tout en se reposant le plus possible car, selon les spécialistes c'est lui qui stimule la régénération de l'organisme, à tout point de vue, physique et psychique.

D'autres détails doivent aussi être respectés : les réserves de l'organisme IMC (poids vs taille), y a-t-il des certaines contre-indications, prenons-nous des médicaments pour un problème de santé quelconque ...

Au départ, il faudrait connaître ton poids et ta taille afin de calculer l'IMC et s'il n'y a pas de contre-indications.

Je ne suis pas certains non plus, selon ton témoignage, que les conditions pour jeûner soient réunies.

Voir les sujets du forum : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  SunsetSunshine le Jeu 14 Mar 2013 - 21:38

Bonjour et merci de votre réponse rapide

Pour ce qui est des conditions de mon jeûne pour le moment, je suis au calme, pas de stress en perspective et je ne fais que me reposer chez moi, je sors quand même tous les deux jours pour m'aérer l'esprit mais sinon la plupart du temps je reste allongé ou assise.
Je suis en bonne santé et ne prend absolument aucun médicaments, et ne suit aucun traitement.
Physiquement, le seul problème que j'ai rencontré sont des douleurs récurrentes dans les lombaires suite à trop de ménage, ou baby-sitting tout le temps plié en deux ou baisser avec les petits bout de chous dont je m'occupais.
Je suis étudiante par correspondance donc je n'ai pas de réelle contrainte au niveau de mon emploi du temps, ce qui me cause beaucoup moins de stress. Pour le moment je m'occupe en bouquinant; en révisant et en regardant un film le soir avant de m'endormir.
Pour ce qui est de mon poids, je pèse 74 kilos pour 1m70 pour un poids de départ de 60 kilos (j'ai pris 14 kilos ces deux dernières années même si je suis très sportives. J'ai actuellement un IMC de 25.6, ce qui correspond à un léger surpoids.
Mon but n'est pas de perdre du poids en réalisant cette nouvelle expérience du jeûne, même si bien sûr c'est un plus, je voudrais avant tout m'apaiser et détoxifier mon corps de toutes ces toxines accumulés à cause de la nourriture industrielle. A la suite de ce jeûne, je compte changer mon mode de vie et donc mes habitudes alimentaires, en mangeant principalement bio et équilibré.

Pensez-vous que je suis trop jeune pour réaliser ce jeûne de 30 jours? Les conditions dans lesquelles je le mène ne sont-elles pas adaptées?

La seule cause de stress auxquels j'ai dû faire face dernièrement fut un anniversaire qui a eu lieu ce soir, tout compte fait tous c’est bien passé je n'ai pas eu à rompre mon jeûne et j'étais très détendue.
Dans tous les cas si je voyais que mon corps émettait quelconque résistance je ne prendrais pas le risque de poursuivre et je romprais le jeûne mais pour le moment vraiment tous se déroule bien, aujourd'hui fut ma meilleure journée.
Je vous remercie de l'attention que vous portez à mes messages.

Bien Cordialement

Olivia

SunsetSunshine

Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  admin2 le Ven 15 Mar 2013 - 0:09


Merci pour ces précisions concernant ta situation. Cela était un peu inquiétant car nous pensions que tu étais aux études à plein temps et que ce jeûne à l’eau n’était pas exécuté au repos, selon certains détails. Aussi, en plus, il semblait y avoir de l’opposition familiale.

Il y a quelques années, sur notre autre site maintenant fermé, une jeûneuse ayant environ ton âge avait entrepris un long jeûne de 40 jours. Les conditions n’étaient vraiment pas propices car elle devait se déplacer chaque jour pour aller à l’université. Cette jeune fille était fatiguée et jeûnait dans de mauvaises conditions psychologiques car, tout comme toi, ses parents (elle habitait chez-eux) étaient opposés. Elle jeûnait en cachette pour perdre du poids (disant à ses parents qu’elle mangeait à l’université). Le jeûne en était à près de 30 jours sans qu’on sache finalement comment cela c’était terminé car nous n’avions plus de nouvelles d’elle.

Concernant ton poids, si je comprends bien, il y a 7 jours tu pesais 74 kg pour un IMC à 25.6. Avec cet IMC les réserves devraient être suffisantes pour jeûner facilement 30 jours.

Au plaisir de te lire !

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  SunsetSunshine le Ven 15 Mar 2013 - 9:19


Bien sûr, je comprends votre inquiétude, Merci beaucoup pour votre réponse et ces conseils précieux me voilà rassuré
C'est un vrai plaisir de se sentir soutenue dans ma démarche.
Il est vrai qu'il y a une opposition familiale mais comme je vis à présent dans mon propre appartement, il est beaucoup plus facile pour moi d'entreprendre un plus long jeûne sans subir le stress des personnes de mon entourage qui ne comprendrait pas ma démarche. D'ailleurs depuis le début de mon jeûne je les vois moins souvent afin de me préserver. Mais quand il s'agit d'un jour spécial comme un anniversaire, je ne peux y échappé.

Aujourd’hui c'est mon 8ème jour:
Je me sens un peu faible au réveil mais à la fois bien reposé car j'ai très bien dormis, Puis quand je me lève, je sens mes jambes beaucoup moins flageolantes que les autres jours.
En plus aujourd'hui il fait froid mais très beau du coup je pense aller faire un tour dans un parc et prendre un petit bain de soleil puis je rentrerais réviser et me reposé.
Pour ce qui est de l'haleine ou de la langue, et bien aujourd'hui au réveil les symptômes se sont largement atténués, Niveau moral je suis contente et je me sens bien.
Pour ce qui est de mon poids je ne me pèse pas mais je vois bien que j'ai minci.
Je me pèserais à la fin de mon jeûne car je n'ai pas envie de me détourner de mon objectif principal et que mon poids devienne une obsession ou une cause de stress donc je préfère ne pas savoir pour le moment et continué dans ma lancé.
Très bonne journée à vous et merci à tous ceux qui me liront.

SunsetSunshine

Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  SunsetSunshine le Sam 16 Mar 2013 - 9:25

8ème jour et 9 ème jour:

Bonjour,

Finalement moi qui avait prévu de passer mon 8ème jour tranquillement à la maison c’est transformé en vrai parcours du combattant, j’ai pas arrêté de courir toute la journée (malgré moi) car j’ai dû allé acheter un cadeau pour ma sœur le matin ce qui m’a pris beaucoup plus de temps que prévu du coup j’ai beaucoup marché ensuite ma sœur m’a téléphoné pour me demander de venir l’aider à tout préparer pour son dîner du lendemain et je ne pouvais pas refuser en plus elle était avec mon petit neveux qui à moins d’un ans .
Je me suis donc retrouvé à la rejoindre à pied sur le chemin (30 minutes de marches mais il faisait beau donc c’était agréable)
Mais ensuite elle m’a demandé de l’aider à faire les courses, je l’ai donc accompagné, on était hyper chargé et c’était pas facile de porter les sacs parce que je me sentais vraiment fatigué, ensuite en arrivant, j’ai donc cuisiner son gâteau d’anniversaire (un craquant au chocolat pralin), des muffins salés et des verrines au saumon.
Autant dire qu’en rentrant chez moi j’étais vraiment épuisée, je n’avais vraiment pas prévu une telle journée !
Le seul côté positif c’est que bizarrement passé dans ses rayons de nourritures et même faire la cuisine m’a laissé complètement indifférente et même si bien sûr il y avait de bonnes odeurs, je n’avais pas faim et je n’avais pas envie d’en manger même si tout avait l’air délicieux.
Sinon j’ai quand même eu le droit à une réflexion d’une de mes sœurs qui m’a dit par téléphone qu’elle trouvait que je ne mangeais pas du tout… Du coup j’étais un peu contrariée qu’elle l’a remarqué, je n’ai vraiment pas envie qu’elles me rendent la tâche plus difficile pour la suite de mon jeûne.
Ce soir pour mon 9ème jour de jeûne, je me rends donc à cette anniversaire ou ma mère mes sœurs et 15 autres personnes seront présente j’espère réussir à faire semblant d’avoir mangé pour ne pas subir de remarques le lendemain.
En tout cas hier soir en rentrant chez moi après une telle journée je ne me sentais vraiment pas bien, j’avais mal au cœur, j’étais très faible et j’ai mis beaucoup de temps à m’endormir alors que j’étais crevée et ce matin je me suis réveillée tôt.

Aujourd’hui je me sens mieux, mais vraiment paresseuse et ‘ai encore les jambes un peu flageolantes.
J’ai hâte que cet anniversaire soit passé pour bien me reposé dimanche et reprendre mon quotidien du jeûne et être au calme…

SunsetSunshine

Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  admin2 le Sam 16 Mar 2013 - 10:47


Bonjour,

Il est dommage que tu ne puisses pas jeûner en toute tranquilité sans devoir plaire à tous. Dès le départ, il est certain que personne ne sera convaincu que le jeûne soit une bonne chose. D'ailleurs, dans notre famille, même nos enfants, tous grands aujourd'hui, qui pourtant ont vu les bienfaits du jeûne, ne sont pas des adeptes de cette thérapie. Tes parents et les membres de ta famille doivent tous savoir que tu es actuellement en jeûne et le sauront assurément s'ils ne te voient pas manger; d'ailleurs, ils doivent commencer à connaître ta stratégie car cela fait au moins 5 ou 6 jeûnes que tu exécutes. Pourquoi ne pas leur dire tout simplement que tu es en jeûne et que pour quelques temps tu ne pourras pas participer à leurs événements. Ceci t'éviteras des stress inutiles et, quoiqu'ils ne seront pas d'accord avec ta façon de faire, ne t'embêterons pas pour quelques semaines et tu pourras jeûner dans le calme et le repos.


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  SunsetSunshine le Sam 16 Mar 2013 - 11:07


Merci pour vos conseils,

En fait, pour les autres jeûnes que j'avais pratiqués, ma famille n'était pas au courant car chaque fois je profitais des vacances lorsque mes parents partaient une semaine ou plus pour le faire, je n'avais donc besoin de me cacher de personne et c'était plus facile. Sauf pour le dernier ou ma mère me soupçonnait de manger très peu car je ne dînais pas avec eux le soir.
Le problème c'est que j'ai essayé deux fois de parler du jeûne à ma mère en lui expliquant les bienfaits et les miracles que ça pouvait faire sur notre santé à tous mais elle était vraiment septique et me regardais comme-ci j'étais une illuminée...
Je ne peux pas non plus en discuté avec mes sœurs car je sais d'avance qu'elles se braqueront et tenteront par tous les moyens de me stopper dans ma démarche, elles ont une vision très arrêté des choses et si elles sont convaincue que ce que je fais est mal elles ne changeront malheureusement pas d'avis, je le regrette, mais tant pis c'est comme ça.
Mes sœurs sont convaincues qu'il faut être "dingue" pour jeûner et d'ailleurs lors de repas je les ai entendus plusieurs fois mentionner le fait qu'elle ne comprenait pas les gens qui se mettait en danger etc. et qu’elles ne pourraient jamais réussir à se passer de manger plus de 2 jours.
Je n'ai vraiment pas envie de créer un conflit avec elles autour de ma décision et de mon jeûne donc je ne pense vraiment pas pouvoir leur dire...
Depuis que j'habite à côté de mes grandes sœurs, il est difficile de refuser leurs invitations et même si j'ai essayé plusieurs fois elles insistent, et je ne sais pas trop dire non.
Normalement après ce soir ma prochaine semaine devrait bien se dérouler et il n'y a pas de dîner familial prévu donc j'ai juste vraiment hâte d'être demain et de pouvoir me détendre.
Mais bon cette après-midi je me sens beaucoup mieux, j'ai repris des couleurs et j'ai la forme donc ça s'annonce plutôt bien.

Très bon weekend à vous et merci encore.

SunsetSunshine

Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

11ème jour

Message  SunsetSunshine le Lun 18 Mar 2013 - 8:57

Bonjour,

Finalement la soirée de samedi soir s’est bien déroulée, comme c’était un buffet, je me suis servi comme tout le monde mais en fait après j’ai tout reposé dans la cuisine, ni vu ni connu, du coup personne n’a remarqué que je n’avais pas mangé, même ma mère et ma sœur qui m’ont apportés deux fois une part de quiches… Donc je suis plutôt contente.

10ème jour :

Journée un peu bizarre, en fait je me sens plutôt en forme, les courbatures dans les mollets ou jambes flageolantes ont totalement disparus.
Par contre toute la journée j’ai eu cette sensation désagréable d’avoir quelques chose au fond de la bouche ou dans la gorge, ça m’a beaucoup gêné car ça me donnait envie de vomir, j’ai eu beau me brosser les dents 10 fois et boire énormément d’eau, rien ne l’a fait passer, j’ai donc eu du mal à m’endormir en plus je ne sais pas si le 10ème jour correspond déjà à une nouvelle étape du jeûne mais j’ai eu l’impression d’avoir le ventre un peu gonflé et j’avais des douleurs à l’estomac.
J’ai également ressenti la faim, chose que je n’avais pas ressenti depuis longtemps, même mon ventre à gargouillé, j’ai pensé beaucoup de fois à la nourriture sans non plus que je sente comme une envie folle de me jeter dessus. Alors je me dis que c’est peut-être lié à la soirée d’hier je ne sais pas, bizarrement quand j’étais face à toute cette nourriture je n’avais pas faim du tout.

11ème jour :

Au réveil je me sens mieux que la veille, cette sensation d’avoir quelques choses dans la gorge à presque disparu mais je la sens encore un peu. J’ai dormis 7h mais je suis très en forme aujourd’hui, ce qui me donne envie d’aller me balader mais malheureusement le temps ne s’y prête pas du tout alors je vais rester me reposé chez moi.

SunsetSunshine

Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  Luc le Lun 18 Mar 2013 - 10:29

Les réactions dues à l'autolyse sont multiples et peuvent varier d'un jeûneur à l'autre et chez la même personne d'un jeûne à l'autre. Néanmoins, on note souvent que certaines réactions reviennent chez des jeûneurs pour la simple raison que le précédent jeûne n'a probablement pas encore terminé le travail autolytique à ce niveau. À titre d'exemple, Lyne qui exécuta plusieurs jeûnes de plus de 30 jours nota que vers ± le 25e jour et ça à chacun de ses jeûnes, des douleurs stomacales faisaient leur apparition. C'est donc dire qu'un problème à ce niveau n'était pas encore réglé. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Les mauvais goûts de la bouche sont ce qui découragent plusieurs jeûneurs. L'eau semble très mauvaise et malheureusement, rien ne semble réussir à le faire disparaître.

Attention à l'activité physique; même si nous sommes relativement en forme, il vaut tout de même mieux se reposer pour favoriser la régénération qui ne s'exécute qu'en période de repos. Voir :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






Luc
Admin

Messages : 3468
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

12ème jour

Message  SunsetSunshine le Mar 19 Mar 2013 - 7:51

12ème jour:

Bonjour et merci pour vos conseils et ces informations qui m'éclairent un peu plus sur les symptômes de l'autolyse.
Je sens bien que je suis en pleins dedans car ma journée d'hier fut vraiment difficile, non pas d'un point de vue "énergie" mais surtout à cause de tous ces symptômes, je suis restée allongée presque toute la journée, et je n'avais pas le moral au beau fixe.
Hier j'ai continué de pensé à la nourriture, mais surtout j'avais terriblement envie de vomir à cause de cette sensation d'avoir quelque chose qui me gêne au fond de la gorge, c'est vraiment très désagréable, même boire de l'eau ne fut pas une partie de plaisir... J'en suis même venue à avoir des pensées négatives, moi qui étais si motivée, je n'arrêtais pas de me dire que si c'était comme ça pour les prochains 18 jours, je n'arriverais jamais à tenir...

Enfin bon aujourd'hui j'ai toujours les même symptômes, c'est toujours un peu moins fort le matin et j'ai l'impression que ça se réveille l'après-midi et la nuit. Sinon j'ai ressenti des palpitations mais je n'ai plus du tout mal au ventre.

Bonne journée

SunsetSunshine

Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  admin2 le Mar 19 Mar 2013 - 10:20



Tous ces détails concernant les effets ressentis sont normaux, voire même souhaitables! Bien sûr, on ne prend pas plaisir à souffrir ou à se sentir inconfortable mais, lorsqu'on jeûne, tous ces symptômes font parties du rétablissement et sont des indices indiquant qu'il s'exécute. Généralement, les jeûneurs vont ressentir des malaises parfois très importants, qui ne dureront que quelques heures pour ensuite s'atténuer et disparaître. C'est comme si l'autolyse se déployait à un endroit précis puis, une fois le travail terminé, un autre chantier sur une autre partie de notre organisme était entrepris. Et, plus nous nous reposons, plus les "ouvriers" s'activent ... donc, durant le "quart de nuit", le chantier bourdonne d'activités.

Boudreau écrit :

"Puisque chaque personne a des gènes exclusifs, un tempérament particulier, un environnement familial personnel et des habitudes de vie bien à elle, son état de santé et ses réactions la démarquent (...)

En période de jeûne, les différences se maintiennent. Comme le degré d'intoxication et d'endommagement des tissus de l'organisme varie d'une personne à l'autre, les réactions d'autolyse diffèrent d'une personne à l'autre. (...)

La vitalité de la personne, la présence d'autres foyers toxémiques dans l'organisme qui solliciteront aussi son système de défense et l'état de détente que la personne saura atteindre influenceront le déroulement du jeûne et la durée des réactions d'autolyse."

Avec le temps,notre état physiologique change. Notre corps est plus ou moins intoxiqué selon le niveau de stress et de fatigue et les écarts alimentaires auxquels nous le soumettons. (...) C'est pourquoi le deuxième ou le trosième jeûne d'une personne différera du premier et portera le sceau de son état physiologique du moment.

Un autre phénomène explique les changements ressentis d'un jeûne à l'autre: plus on jeûne, plus l'autolyse se déroule à des niveaux profonds. (...)

La pratique du jeûne présente un avantage incontestable: tous les organes et les tissus sont sujets à l'autolyse. Quel que soit le lieu de l'infection, nos 100 000 kilomètres de vaisseaux sanguins y ont accès et livrent à chaque cellule l'oxygène et les nutriments essentiels à sa régénération. (...)

Puisque les jeûnes se suivent et ne se ressemblent pas, signalons enfin que pour bien des gens, le jeûne se déroule sans malaise. (...) Bien qu'elles ne ressentent pas nettement les processus de détoxication qui s'opèrent en elles, ceux-ci sont incontournables: en jeûne total, l'organisme n'a pas le choix de faire l'autolyse de ses réserves et de ses structures endommagées, car il doit trouver des énergies pour survivre."

Pendant que le jeûneur est allongé et tranquille, son corps en autolyse est très affairé. À certains moments du travail autolytique, le coeur travaille plus rapidement; il accélère son battement pour faire la livraison des matériaux requis pour le travail en cours et pour ramener les toxines délogées vers les organes excréteurs. Le sommeil en est affecté; le jeûneur se réveille souvent, fait des rêves burlesques et s'agite dans son lit.

Il est normal que les réactions d'autolyse soient plus fortes pendant la nuit; le repos sensoriel et l'apaisement nocturnes nous calment. Or plus nous sommes calmes, plus notre autolyse peut se déployer avec force; notre sommeil en est alors perturbé. C'est un joli pradoxe; plus on se repose, plus on autolyse; plus on autolyse, moins on dort.


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  SunsetSunshine le Mar 19 Mar 2013 - 11:27


Merci beaucoup pour le temps que vous consacrez à lire mes messages et à me répondre.
En ce moment je me repose vraiment 24/24 presque allongé tout le temps, pensez-vous qu'une petite ballade d'une heure par jour ou tous les deux jours en marchant calmement ne serait pas raisonnable de ma part?

Je sais que l'autolyse fonctionne le mieux possible au repos, mais là je suis tout le temps au repos lol, je suis une personne très active et sportive de nature et je dois dire que je commence à déprimer un peu à force d'être tout le temps allongé ou assise, même si bien sûr je ressens le besoin de me reposer...
J'espère vraiment que les effets de l'autolyse vont bientôt s'atténuer, aujourd'hui j'ai mal dans les lombaires donc je me dis que c'est plutôt bon signe et que ça va peut-être agir à ce niveau-là.

Sinon j'aimerais un petit peu éclairer la vision des choses de ma mère, de mon beau-père et de mon père (qui lui est plus compréhensif mais il est très occupé alors je ne lui en ait pas encore parlé mais je compte le faire bientôt) à propos du jeûne.
Je me suis souvenue de ce reportage très intéressant passé sur Arte "jeûne une nouvelle thérapie" et je l'ai retrouvé sur internet
alors je leur ai envoyé par mail en leur expliquant que c'était assez incroyable le pouvoir d'auto guérison et de régénération que le corps disposait et qu'il se suffisait à lui-même pour guérir de nombreux maux...
J'espère que ce court reportage les éclairera un petit peu et qu'ils me prendront moins pour une "illuminé" après l'avoir vu.
D'ailleurs avez-vous d'autres reportages ou liens à me conseiller que je pourrais leur envoyer comme ils sont novices en la matière... Pour faire disparaître leurs croyances et leurs peurs ils ont besoin d'être rassuré et de comprendre le mécanisme.
Merci beaucoup d'avance !

SunsetSunshine

Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  admin2 le Mar 19 Mar 2013 - 15:09

pensez-vous qu'une petite ballade d'une heure par jour ou tous les deux jours en marchant calmement ne serait pas raisonnable de ma part?

Bien sûr que cela peut se faire, en autant que tu aies l'énergie pour l'exécuter. Néanmoins, si nous nous sentons trop fatigués pour y aller, il vaut sans doute mieux se reposer.

"jeûne une nouvelle thérapie"
... je leur ai envoyé par mail en leur expliquant que c'était assez incroyable le pouvoir d'auto guérison et de régénération que le corps disposait et qu'il se suffisait à lui-même pour guérir de nombreux maux...
J'espère que ce court reportage les éclairera un petit peu et qu'ils me prendront moins pour une "illuminé" après l'avoir vu.

Cette vidéo est assurément le meilleur témoignage que tu puisses leur donner. Cette vidéo apporte des preuves scientifiques, des témoignages de médecins et de chercheurs ... qui auront certainement plus d'influences auprès d'eux qu'un membre de leur famille, puisque ... "Nul n'est prophète dans son propre pays"

Nous avons bien quelques vidéos sur le site dont ceux de Bernard Clavière

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

13ème jour + dilemme

Message  SunsetSunshine le Mer 20 Mar 2013 - 7:46

Merci beaucoup pour ces deux liens (d’ailleurs j’avais déjà regardé ces deux vidéos sur internet).

J’ai eu ma mère au téléphone ce matin (elle n’a pas encore regardé la vidéo je lui ait dit que c’était très intéressant et qu’il y avait de nombreux témoignages de médecins…) alors on verra, j’attends qu’elle la voit.
Sinon elle m’a annoncé qu’avec mes sœurs ont étaient invités à dîner chez eux samedi soir.

Alors on verra j’espère pouvoir feindre de manger… Décidément ce jeûne n’est pas des plus faciles à cause de mon entourage. De plus elle m’a annoncé que pour Pâques nous partons 4, 5 jours à la campagne, je suis contente dans un sens mais dans un autre non car là je serais 5 jours 24 sur 24 avec eux et je ne pourrais pas faire semblant de manger, à cette période-là, j’en serais déjà à 22 jours de jeûne. Je serais à 8 jours près de mon but initial c’est tellement dommage…
Du coup avez-vous des conseils, pensez-vous que je puisse pratiquer pendant ces 5 jours en famille le semi-jeûne et donc consommer 500 g de fruits frais par jour et 500 g de légumes vert ? Je me dis que de cette manière en me voyant manger ils ne pourront rien dire et comme ça je ne romps pas totalement mon jeûne et peut-être même qu’en rentrant chez moi je peux reprendre ma deuxième semaine de vrai jeûne pour le terminer et aller au bout de mon but ? Quand pensez-vous ?
Sinon demain midi je dois aller déjeuner le midi chez ma sœur car mon père sera la et nous le faisons une fois par semaine, je ne suis pas trop inquiète même si ça va un peu m’agacer si j’ai le droit à des remarques, déjà avant je ne mangeais pas souvent le midi alors j’utiliserais cette excuse en disant que j’ai pris un brunch le matin et que je n’ai pas faim et je demanderais à ma sœur si je peux emporter les restes…
13ème jour :
Ça va mais depuis hier j’ai très mal aux lombaires dans le bas du dos, peut-être est-ce dû au fait que je sois beaucoup allongé ou assise, je ne sais pas.
Par contre j’ai bien dormis même si je me suis réveillée tôt, j’étais grelotante au réveil, j’avais très froid, puis c’est passé.
Au niveau de ma gorge et de l’haleine ça a beaucoup diminué donc ça me rassure et me laisse envisager la possibilité d’atteindre mon but 

Aujourd’hui j’ai envie de me reposer alors je pense prendre un bon bain chaud pour me détendre et me réchauffer et si l’envie est là j’irais peut-être un peu marcher cet après-midi, quoi que j’ai du ménage à faire et ça représente déjà une grosse dépense énergétique, donc je ne veux pas forcer. D’autant plus que je sens que l’autolyse fait bien son travail car je suis épuisée alors que je ne bouge pas ^^

Merci d’avance pour votre réponse et désolé à chaque fois j’écris des romans, ça doit-être mon côté pipelette qui ressort lol puis ça fait tellement de bien de pouvoir parler de mon jeûne et de cette expérience comme dans mon entourage je ne peux en discuter avec personne…

Bonne journée

SunsetSunshine

Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  admin2 le Mer 20 Mar 2013 - 9:49

Selon ce qu'écrit Mosséri, il semble qu'on puisse passer au demi-jeûne à tout moment et manger les quantités prescrites jusqu'à ce que la langue redevienne rosée. Ensuite, reprendre le jeûne intégral jusqu'à ce que le poids stagne à nouveau, puis reprendre à nouveau le demi-jeûne.

Peut-être donne-il plus d'explications sur sa méthode dans ses derniers livres. J'ignore s'il y a une reprise avec des jus pour passer au demi-jeûne car, si nous jeûnons depuis une semaine ou deux, commencer à manger directement des fruits pourrait incommoder certains à l'estomac plus fragile.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

PS. Je viens d'ajouter de nouvelles informations sur le demi-jeûne de Mosséri

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]






admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  SunsetSunshine le Mer 20 Mar 2013 - 12:31

Oui c'est ce que j'ai pensé aussi surtout que je ne pense pas être capable de mangé autant juste après le jeûne,
Je pense que les 4 premiers jours je m'en tiendrais à du bouillon et du jus de pamplemousse ou orange pressée dillué, ensuite je testerais les fruits et légumes crus entiers, je ne connais pas du tout le demis jeûne, j'ai lu les forums et sur internet mais je ne sais pas trop si certains légumes ou fruits sont à proscrire.
En tout cas merci pour ces liens très intéressant.

SunsetSunshine

Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

16ème jour

Message  SunsetSunshine le Ven 22 Mar 2013 - 15:00

16ème jour:

Tout se passe bien, Je suis contente d'avoir dépassé le cap des 2 semaines, c'est mon plus long jeûne réalisé, par contre mon ventre ne s'arrête pas de gargouiller depuis 2 jours. Et je suis toujours nauséeuse à cause des effets de l'autolyse.
J'espère que cette semaine sera plus facile car je commence à avoir beaucoup de boulot avec mes exams qui approchent.
Je me posais une question par rapport à ma future reprise alimentaire, par exemple, je sais qu'il n'y aura pas un weekend sans que j'echappe à un repas trop copieux, entre les anniversaires, les repas de familles tout ça, du coup je me demandais si il était possible de jeûner juste une journée par semaine après un repas trop copieux? Ou si cela n'était pas recommandé.

Bonne soirée.

SunsetSunshine

Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  admin2 le Ven 22 Mar 2013 - 20:45


Il n'y a pas de solution miracle, on jeûne ou on ne jeûne pas! Il y a toujours le demi-jeûne de Mosséri qui est très facile à suivre, permettant de manger tout de même assez pour minimiser les réactions désagréables dues l'autolyse. Néanmoins, tout comme pour le jeûne intégral, c'est le repos qui maximisera les bienfaits.

Puisque qu'il semble que tu ne pourras pas poursuivre le jeûne intégral, compte tenu de ta situation familiale et des examens universitaires à passer (chez toi ou à l'extérieur), il vaut peut-être mieux rompre ce jeûne et te réalimenter graduellement.

Une journée de jeûne par semaine, tout en mangeant bien le reste de la semaine, surtout une fois qu'un jeûne de plus de deux semaines vient d'être exécuté ne peut qu'être bénéfique. Il faut cependant éviter les excès avant et après la journée de jeûne. Boudreau écrit :

"Le véritable jeûne hebdomadaire est une journée de repos bénéfique si elle est insérée dans un rythme de vie régulier, sans soubresauts de gourmandise en aval ou en amont."
Puis elle donne un exemple :

"Jean, un botaniste âgé de 60 ans, jeûnait tous les lundis, car il consacrait ses week-ends à la dégustation de repas gastronomiques. Le jeûne du lundi suivait le trop-plein du dimanche et ne servait qu'à terminer la digestion des repas opulents de la veille. C'est une habitude louable de faire abstinence après la bombance, mais le métabolisme général se trouve soumis à des stimulations extrêmes qui n'apportent pas un repos physiologique réel."




admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

22ème jour

Message  SunsetSunshine le Mer 27 Mar 2013 - 21:42

Je suis fatiguée et mon ventre gargouille tout le temps mais en ce moment je suis aussi beaucoup plus active,
Demain je pars en weekend avec ma famille, je ne pourrais donc pas poursuivre un jeûne intégral jusqu'au 30 jours fixé. Mais vu mon état de fatigue je me demande si je n'avais pas des carences alimentaires avant de démarrer ce jeûne. Car ces 3 derniers jours la faim fut vraiment très présente.
J’ai fais 22 jours de jeûne intégral. Pour les 7 jours prochains je prévois de passer au semi-jeûne, légumes, fruits, avant de repasser à une alimentation "normale" et saine.
Et je pense que pour rompre mon jeûne, le premier jour je boirais uniquement du jus d'orange pressé dilué.
Demain sera donc ma dernière journée de jeûne intégral.
Je vous tiens au courant pour la reprise alimentaire à mon retour de weekend.

Bonne journée

SunsetSunshine

Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  admin2 le Jeu 28 Mar 2013 - 9:32



Félicitations pour ce jeûne de plus de trois semaines!

Y a-t-il des observations positives, tels des améliorations physiques, des problèmes de santé réglés ou améliorés suite à ces 23 jours de jeûne. À noter que l'autolyse se poursuivra pendant un certain temps, même si la reprise alimentaire est débutée; donc, d'autres résultats pourraient être observés.

Quel était le poids en début de jeûne et qu'est-il maintenant?

Pour la rupture, des jus de fruits filtrés et coupé d'eau pour les premières prises peuvent être indiqués, surtout si habituellement notre estomac est plutôt capricieux. Par la suite, des jus complets et des fruits juteux peuvent être consommés. Attendre au moins 1 à 2h entre les premiers jus tout en limitant les quantités à 50 à 75 ml de jus pour ne pas brusquer notre système gastro-intestinal.

Voir les sujets sur la réalimentation :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Semi jeûne et Réalimentation

Message  SunsetSunshine le Mar 9 Avr 2013 - 10:40

Bonjour et Merci

Je n'ai pas pu vous écrire plus tôt car j'ai prolongé mon séjour à la campagne ou je n'avais pas internet, du coup ma dernière semaine de semi jeûne s'est très bien passé, même en faisant beaucoup d'activités physiques la bas.
Au début de mon jeûne intégral je pesais 74 kilos pour 170 cm (j'avais pris 14 kilos très rapidement et récemment)
Et bien à la fin de mes 3 semaines de jeûnes intégral et de ma dernière semaine de semi jeûne, j'ai perdu en tout 15 kilos, ça fait 5 jours que je me réalimente normalement et j'ai repris 3 kilos, je pèse actuellement 62 kilos, sachant que mon poids de forme est de 60 kilos... J'ai donc réellement perdu 12 kilos. Je ne m'attendais pas à perdre autant et je suis ravie, d'autant plus que je n'ai pas du tout perdue ma masse musculaire.
Pour ce qui est des effets bénéfiques je le ressens surtout au niveau de l'alimentation comme j'avais des tendances boulimiques, j'ai l'impression que ce jeûne m'a guéri de mon rapport complexe avec la nourriture, je n'ai ressenti aucune crises, ni fringales, ni stress en mangeant.
Je dors aussi beaucoup mieux et j'ai moins mal au dos. Par contre je suis surprise car j'ai un retard de règle de 10 jours et c'est la première fois que ça m'arrive donc je pense que c'est lié à mon jeûne et je me demande si c'est normal.
Sinon je suis en pleine forme et j'ai repris les nombreuses activités physiques qui je l'avoue me manquait beaucoup car je suis de nature très sportive.
J'ai couru 1h et demi sans m'arrêter à un rythme soutenu et réguliers et je n'étais même pas fatiguée en arrivant, sachant que la matinée avait été très sportive également, vraiment après ce jeûne je suis revigorée et pleine d'énergie.
Je n'ai eu aucun problème de digestion ou intestinal, même en démarrant le semi-jeûne avec une orange pressé diluée puis avec des concombres et des tomates, (en très petite quantité le lendemain)
Ma réalimentation est peut-être un peu trop rapide mais ça devenait difficile à cause des repas en famille, donc j'ai déjà réintégré des protéines (du poisson blanc) et des féculent (du quinoa) mais en petite quantité et je n'ai eu aucun désagrément.
Je suis ravie de cette expérience que j'espère un jour pouvoir poursuivre à nouveau mais cette fois ci sans le stress de ma famille....
Je vous remercie pour votre soutient et tous vos conseils qui ont été précieux pour moi
Comme les weekends futures seront surement copieux à cause des évènements anniversaires, repas de familles tout ça, je pense qu'après chacun d'eux je m'octroierais un jour de jeûne pour poursuivre ma digestion du repas de la veille.


SunsetSunshine

Messages : 13
Date d'inscription : 14/03/2013
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  admin2 le Mar 9 Avr 2013 - 17:58

Félicitations pour ce jeûne qui donna quelques résultats intéressants!

Tel que tu l'écris, si ton prochain jeûne pouvait être exécuté sans contrainte familiale, il pourrait probablement être encore plus efficace.

Pour répondre à ton interrogation :

Par contre je suis surprise car j'ai un retard de règle de 10 jours et c'est la première fois que ça m'arrive donc je pense que c'est lié à mon jeûne et je me demande si c'est normal.

Généralement c'est plutôt l'inverse qui se produit, les règles sont devancées ... peu importe, le jeûne remet les pendules à l'heure et ces dérèglements temporaires se replacent pour le mieux. On peut lire concernant le cycle menstruel et le jeûne sur le sujet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

D'après les expériences de Morgulis* sur des animaux : "Les organes mâles de même que les organes femelles sont capables de se guérir et de se réparer pendant le jeûne. La menstruation est souvent avancée d'une semaine ou deux. Après cela, elle cesse complètement. Les toubles de l'ovulation cèdent très rapidement à la bonne influence du jeûne", écrit-il.
Voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En ce qui a trait à l'activité physique suite à un jeûne, il faut y aller progressivement. Boudreau écrit à ce propos dans "Jeûner pour sa santé". Voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

À la prochaine et si tu viens qu'à jeûner à nouveau, n'hésite pas à venir raconter ton expérience.


* Professeur Sergius Morgulis: biochimiste du Collège de médecine, Université du Nebraska (É.U.) auteur de "Fasting and Undernutrition" 1923

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 30 jours

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:51


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum