Témoignage de Jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Témoignage de Jeûne

Message  Lippizan le Lun 11 Mar 2013 - 16:11

En fait j’ai découvert seulement hier votre site Jeûne et santé, que je trouve génial, j’ai lu pas mal d’article intéressant, et je voulais apporter mon témoignage, si cela peut en aider plusieurs.

Je pratique le jeûne Biblique(*) depuis plus de 15 années maintenant, avec des périodes de creux et j’ai aussi eu des périodes intenses, un peu trop d’ailleurs car cela m’avait pas mal affaibli, c’est pourquoi j’avais du breaker, histoire de récupérer.

Je pense que le jeûne devrait être un style de vie, on ne jeûne pas une fois seulement, il faut bien comprendre que notre alimentation est trop riche et polluée, ce qui fait que notre corps n’a pas le temps de tout gérer, donc qu’es ce qu’il fait, il stock, le bon et le mauvais ! Le jeûne permet de rééquilibrer et nettoyer l’organisme en douceur, notre Créateur a tout prévu avec sagesse...

Je sais qu’au début on est impressionné par le coté performance, mais en fait une fois la discipline acquise, c’est très facile de jeûner. Perso j’ai déjà fait 40 jours plusieurs fois, et j’ai tellement jeuné dans le passé que je ne peux pas en faire la liste, mais bon la performance ne veut rien dire, c’est plutôt le degré d’intoxication qui devrait dicter le nombre et la durée des jeûnes...
N’oublions pas que notre organisme est composé d’environ 70.000 milliards de cellules… C’est pourquoi je pense qu’il faut quand même du temps pour détoxiquer l’organisme, surtout si on a eu de mauvaise habitude alimentaire, comme moi.

Un autre facteur très important et pourtant méconnu est la perméabilité intestinale ! Si vous êtes comme moi et que lorsque vous manger de la viande rouge, vous avez des gros exémas sur la peau, il est probable que vous en souffriez, et de ce faite il faut être plus vigilant sur son alimentation. (Vu ce qu’ils donnent à manger aux bêtes, ce n’est pas étonnent…). Cela veut aussi dire que l’on est plus sujet aux toxines, pesticides et autre. (Je précise que je ne soufre pas du leaky gut syndrome, mais présente une certaine sensibilité).

L’erreur aussi que je faisais dans le passé, c’est que je jeûnais mais sans avoir d’abord réformé mon alimentation! Donc je nettoyais avec le jeûne et je me polluais de nouveau juste après avec la mal bouffe (je devrais dire la sale bouffe), car je n’avais pas la connaissance à ce sujet, pour moi tout ce qui ce mangeait était bon, grave erreur...

La chose à savoir concernant le jeûne, c’est qu’il est beaucoup plus facile d’entrer dans le jeûne lorsque l’on n’est plus sous l’addiction du sucre blanc! D’ailleurs c’est un poison. Voir ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Ce que j’ai aussi appris, c’est qu’il y a des périodes plus propices au jeûne que d’autre, printemps et automne. Il faut éviter l’hiver au tant que possible, cela affaiblit le système immunitaire. Si on se bat contre la maladie ce n’est pas toujours faisable, dans ce cas avant d’entrer dans le jeûne je conseil de stimuler le système immunitaire avec du magnésium + de la vitamine D3, et des infusions de Pau d’Arco ou de Chaca, au moins pendant 15 jours avant de débuter. Cela peut aussi être fait après un jeûne, c’est même conseillé.

Le jeûne à sec stimule l’activité de la thyroïde, donc a tendance à accélérer tout le métabolisme. Le jeûne hydrique c’est le contraire, il ralentie le métabolisme. Donc quand il fait froid c’est beaucoup plus facile de jeûner sans eau, cela réchauffe l’organisme. Il est bien aussi dans un long jeûne d’alterner jour sec et hydrique, sans dépasser les 3 jours à secs.

Le jeûne à sec est recommandé pour éliminer tout ce qui est maladie infectieuse (déchets colloïdales), alors que le jeune à l'eau est plutôt favorable à l'élimination des déchets cristalloïdes, tout ce qui est maladie avec douleur sans fièvre, arthrose, rhumatisme, goutte, etc.

Autre chose importante, quand on fait un long jeûne, donc hydrique, il est bon de ne prendre que de l’eau, car tout autre substance, thé, infusion, etc. maintien le système digestif actif et donc de ce fait limite le travail de détox à ce niveau-là!

Maintenant quand je fais un long jeûne, je commence les 3 premiers jours avec des jus de légumes, thé et infusions, pour favoriser le drainage des toxines des premiers jours, ensuite je passe uniquement à l’eau, et s’il ne fait pas trop chaud quelques jours à secs, ou sinon en réduisant la quantité d’eau.

J’ai découvert sur votre site le demi-jeûne, je vais essayer cela la prochaine fois, après un long jeûne, mais avec la nuance qu’au début je ne prendrais que des légumes cuits…

Coté résultat de mes jeûnes, la première chose c’est la détox de mon organisme, ensuite la guérison de divers inflammation (épaule, anche, pied, début d’Ernie discale) qui ne passait pas malgré tout ce que la médecine peu nous donner aujourd’hui.
J’ai eu de plus un accident au genou, qui a entraîné une inflammation du cartilage de la rotule (il appelle cela une chondropathie fémoro patellaire, diagnostiquée au stade débutant) qui ne guérissait pas même au bout de 18 mois. Tous les spécialistes que j’ai vu me disait qu’il ne pouvait rien pour moi.
J’ai fait 4 jeûnes à secs de 3 jours à intervalle de 15 jours entre, puis un long jeûne de 15 jours à l’eau sauf les premiers jours avec thé et infusions. Et à la suite de cela la guérison a commencé progressivement, surtout 1 mois ½ après.
Je comprends à la suite de ces expériences, que le jeûne nettoie le terrain, et lorsque l’on se réalimente le corps peu combattre et guérir la maladie.

Souhaitant que ma petite expérience puisse vous aider.

(*) Par jeûne Biblique j’entends, la pratique selon les différents exemples mentionnés dans la Bible. Exemple :
- Jeûne d’Esther 3 jours sans manger ni boire,
- Jeûne de Daniel 21 jours sans viande, laitage, sucre, vin, (très efficace contre les inflammations et très facile à faire)
- Jeûne de Jésus-Christ et Moïse, 40 jours.

Je suis Chrétien, donc pour moi la référence ce trouve dans la Bible…


Dernière édition par Lippizan le Lun 18 Mar 2013 - 20:16, édité 1 fois

Lippizan

Messages : 6
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 49
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jeûne

Message  admin2 le Lun 11 Mar 2013 - 21:11

Bienvenue sur ce forum!

Très intéressantes tes expériences de jeûne. Il y a beaucoup de détails dans ton commentaire et, afin de bien répondre sans rien oublier, les réponses seront intercalées dans ton message.


_____________________________________________

En fait j’ai découvert seulement hier votre site Jeûne et santé, que je trouve génial, j’ai lu pas mal d’article intéressant, et je voulais apporter mon témoignage, si cela peut en aider plusieurs.

Je pratique le jeûne Biblique(*) depuis plus de 15 années maintenant, avec des périodes de creux et j’ai aussi eu des périodes intenses, un peu trop d’ailleurs car cela m’avait pas mal affaibli, c’est pourquoi j’avais du breaker, histoire de récupérer.

Je pense que le jeûne devrait être un style de vie, on ne jeûne pas une fois seulement, il faut bien comprendre que notre alimentation est trop riche et polluée, ce qui fait que notre corps n’a pas le temps de tout gérer, donc qu’es ce qu’il fait, il stock, le bon et le mauvais ! Le jeûne permet de rééquilibrer et nettoyer l’organisme en douceur, notre Créateur a tout prévu avec sagesse...

Jeûner est assurément bon pour l'organisme mais il faut tout de même faire attention pour ne pas dépasser nos limites. La biologiste Nicole Boudreau écrit à ce propos : "Le jeûne n'est pas un mode de vie: il est un moyen correctif. On ne passe pas sa vie à jeûner, mais on jeûne pour se régénérer de la fatigue métabolique engendrée par le surmenage. Dans la vie de tous les jours, il est préférable de rechercher l'équilibre par une alimentaion saine et un repos adéquat. En fait, dormir chaque nuit est un jeûne; pendant le sommeil, le corps ne bouge plus, ne mange plus, et la fatigue de la journée peut se dissiper. C'est le jeûne quotidien."

De son côté, Shelton écrivait à Albert Mosséri à propos de la fréquence des jeûnes lui disant ceci : "Un long jeûne chaque année, si nécesaire, je n'ai aucune objection à cela. Mais des jeûnes courts trop fréquemment répétés et trop rapprochés ont fait du mal. Les jeûnes courts peuvent être répétés avec profit, mais il y a ceux qui en ont abusé."


Je sais qu’au début on est impressionné par le coté performance, mais en fait une fois la discipline acquise, c’est très facile de jeûner. Perso j’ai déjà fait 40 jours plusieurs fois, et j’ai tellement jeuné dans le passé que je ne peux pas en faire la liste, mais bon la performance ne veut rien dire, c’est plutôt le degré d’intoxication qui devrait dicter le nombre et la durée des jeûnes...
N’oublions pas que notre organisme est composé d’environ 70.000 milliards de cellules… C’est pourquoi je pense qu’il faut quand même du temps pour détoxiquer l’organisme, surtout si on a eu de mauvaise habitude alimentaire, comme moi.

Sur ce site, nous avons quelques jeûneurs de plus de 40 jours. Ces longs jeûnes sont parfois nécessaires lors de maladies chroniques. D'ailleurs, selon les divers témoignages, des jeûneurs doivent exécuter plusieurs longs jeûnes pour des affections importantes. Néanmoins, pour maintenir l'organisme détoxiqué, un jeûne moins long d'une ou deux semaines par année devrait être suffisant. Naturellement, si nous retombons dans nos mauvaises habitudes alimentaires et autres, la toxémie reviendra avec ses conséquences.

Un autre facteur très important et pourtant méconnu est la perméabilité intestinale ! Si vous êtes comme moi et que lorsque vous manger de la viande rouge, vous avez des gros exémas sur la peau, il est probable que vous en souffriez, et de ce faite il faut être plus vigilant sur son alimentation. (Vu ce qu’ils donnent à manger aux bêtes, ce n’est pas étonnent…). Cela veut aussi dire que l’on est plus sujet aux toxines, pesticides et autre.

Selon Mérien, en période de jeûne, contrairement à ce qu'écrit le docteur Georges Mouton concernant le "Leaky Gut Syndrome" ou perméabilité intestinale (voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ) il n'y a pas d'échange des intestins vers l'organisme puisque le phénomène est inversé, l'intestin grêle servant d'organe excréteur. Voir ce qu'écrit Désiré Mérien à ce sujet dans Activité intestinale durant le jeûne : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L’erreur aussi que je faisais dans le passé, c’est que je jeûnais mais sans avoir d’abord réformé mon alimentation! Donc je nettoyais avec le jeûne et je me polluais de nouveau juste après avec la mal bouffe (je devrais dire la sale bouffe), car je n’avais pas la connaissance à ce sujet, pour moi tout ce qui ce mangeait était bon, grave erreur...

La chose à savoir concernant le jeûne, c’est qu’il est beaucoup plus facile d’entrer dans le jeûne lorsque l’on n’est plus sous l’addiction du sucre blanc! D’ailleurs c’est un poison. Etant un nouveau membre je ne peu pas poster de lien expliquant la chose.

En effet, nous sommes tous un peu les artisans de nos problèmes de santé en absorbant n'importe quoi, pensant que tout ce qu'on nous offre, dont les aliments industrialisés n'est pas mauvais pour nous. Erreur, grande erreur! Les gens achètent des mets préparés au lieu de cuisiner à partir des aliments de base.

Ce que j’ai aussi appris, c’est qu’il y a des périodes plus propices au jeûne que d’autre, printemps et automne. Il faut éviter l’hiver au tant que possible, cela affaiblit le système immunitaire. Si on se bat contre la maladie ce n’est pas toujours faisable, dans ce cas avant d’entrer dans le jeûne je conseil de stimuler le système immunitaire avec du magnésium + de la vitamine D3, et des infusions de Pau d’Arco ou de Chaca, au moins pendant 15 jours avant de débuter. Cela peut aussi être fait après un jeûne, c’est même conseillé.

Il y a plusieurs théories sur la période favorable pour jeûner, certains disent que tout comme le font plusieurs animaux le jeûne devrait s'effectuer durant l'hiver, en autant que le jeûneur n'ait pas froid. D'autres parlent de l'automne, certains du printemps ou de l'été ... Finalement, la biologiste Nicole Boudreau écrit : "l'autolyse n'est pas un phénomène physiologique saisonnier; elle est un processus routinier de toutes nos réparations physiologiques, qu'il pleuve, qu'il neige ou que les feuilles tombent." Tant qu'au système immunitaire, le jeûne en soi augmente notre immunité. Voir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le jeûne à sec stimule l’activité de la thyroïde, donc a tendance à accélérer tout le métabolisme. Le jeûne hydrique c’est le contraire, il ralentie le métabolisme. Donc quand il fait froid c’est beaucoup plus facile de jeûner sans eau, cela réchauffe l’organisme. Il est bien aussi dans un long jeûne d’alterner jour sec et hydrique, sans dépasser les 3 jours à secs.

Autre chose importante, quand on fait un long jeûne, donc hydrique, il est bon de ne prendre que de l’eau, car tout autre substance, thé, infusion, etc. maintien le système digestif actif et donc de ce fait limite le travail de détox à ce niveau-là!

D'ailleurs, Shelton Rocan et Boudreau préconisent de ne boire que de l'eau durant le jeûne. Le jeûne intégral est selon leurs avis, le plus puissant qui soit, en autant que nous puissions le tolérer. Il vaut mieux parfois limiter les réactions de l'autolys par des jus de fruits plutôt que de cesser le jeûne. Néanmoins, si nous pouvions ne jeûner qu'à l'eau, ce serait l'idéal.

Maintenant quand je fais un long jeûne, je commence les 3 premiers jours avec des jus de légumes, thé et infusions, pour favoriser le drainage des toxines des premiers jours, ensuite je passe uniquement à l’eau, et s’il ne fait pas trop chaud quelques jours à secs, ou sinon en réduisant la quantité d’eau.

J’ai découvert sur votre site le demi-jeûne, je vais essayer cela la prochaine fois, après un long jeûne, mais avec la nuance qu’au début je ne prendrais que des légumes cuits…

Il est vrai qu'on peut amorcer le jeûne de différentes façons tout comme on peut également le rompre différemment. L'important, peu importe le type de jeûne qu'on choisit, c'est le repos qui stimule l'activité autolytique.

Coté résultat de mes jeûnes, la première chose c’est la détox de mon organisme, ensuite la guérison de divers inflammation (épaule, anche, pied, début d’Ernie discale) qui ne passait pas malgré tout ce que la médecine peu nous donner aujourd’hui.
J’ai eu de plus un accident au genou, qui a entraîné une inflammation du cartilage de la rotule (il appelle cela une chondropathie fémoro patellaire, diagnostiquée au stade débutant) qui ne guérissait pas même au bout de 18 mois. Tous les spécialistes que j’ai vu me disait qu’il ne pouvait rien pour moi.
J’ai fait 4 jeûnes à secs de 3 jours à intervalle de 15 jours entre, puis un long jeûne de 15 jours à l’eau sauf les premiers jours avec thé et infusions. Et à la suite de cela la guérison a commencé progressivement, surtout 1 mois ½ après.
Je comprends à la suite de ces expériences, que le jeûne nettoie le terrain, et lorsque l’on se réalimente le corps peu combattre et guérir la maladie.

Tous ces résultats, même si la médecine clame que ce n'est pas prouvé scientifiquement, montrent de façon indéniable la grande capacité du jeûne.

Souhaitant que ma petite expérience puisse vous aider.

Merci pour ton témoignage!


(*) Par jeûne Biblique j’entends, la pratique selon les différents exemples mentionnés dans la Bible. Exemple :
- Jeûne d’Esther 3 jours sans manger ni boire,
- Jeûne de Daniel 21 jours sans viande, laitage, sucre, vin, (très efficace contre les inflammations et très facile à faire)
- Jeûne de Jésus-Christ et Moïse, 40 jours.

Je suis Chrétien, donc pour moi la référence ce trouve dans la Bible…

Sur le présent site, un sujet traite justement du jeûne dans la Bible. voir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jeûne

Message  hald le Mar 12 Mar 2013 - 4:28

Merci beaucoup en effet pour ce témoignage.

De mon côté, je fais une jeûne hebdomadaire d'une journée depuis quelques mois, et plus ça va, plus j'ai l'impression d'avoir froid, même si je me couvre d'avantage ces journées.

Je n'ai pas remarqué de différence quand je bois ou non, car en règle générale, je ne bois pas, je n'ai pas soif. Mais sur cette courte durée, c'est sans doute différent!


hald

Messages : 121
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jeûne

Message  admin2 le Mar 12 Mar 2013 - 8:44

Bonjour Lippizan,

Dans les divers jeûnes dont parle la Bible, tu mentionnes celui de Daniel, peux-tu me donner la référence biblique du jeûne de 21 jours du prophète Daniel, chapitre et versets?

Merci à l'avance


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jeûne

Message  Lippizan le Mar 12 Mar 2013 - 9:45

admin2 a écrit:Bonjour Lippizan,

Dans les divers jeûnes dont parle la Bible, tu mentionnes celui de Daniel, peux-tu me donner la référence biblique du jeûne de 21 jours du prophète Daniel, chapitre et versets?

Merci à l'avance

Bonjour,

Le passage ce trouve dans le livre de Daniel, chapitre 10, versets 2 et 3.

En faite j'ai pratiqué ce jeûne sur une durée de 40 jours à 3 reprises, avec un intervalle minimum de 2 mois. Il ne faut pas en abuser car cela affaiblit le système immunitaire (l'organisme à quand même besoin de protéine de qualité, en tout cas pour moi qui suit du groupe O+). Cela m'a beaucoup aidé avec mon problème de genou qui chauffait constamment, un spécialiste m'a expliqué que mon genou exprimait la souffrance par la chaleur.
En faite il faut éliminer tout ce qui est protéine animal, vin et sucre (mets délicat dans le verset), donc essentiellement fruits et légumes. C'est un jeûne qui est connu dans le milieu évangélique. Cela m'a guérit aussi l'inflammation de l'épaule et le début d'Ernit discale.


Lippizan

Messages : 6
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 49
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jeûne

Message  Lippizan le Mar 12 Mar 2013 - 9:51

hald a écrit:Merci beaucoup en effet pour ce témoignage.

De mon côté, je fais une jeûne hebdomadaire d'une journée depuis quelques mois, et plus ça va, plus j'ai l'impression d'avoir froid, même si je me couvre d'avantage ces journées.

Je n'ai pas remarqué de différence quand je bois ou non, car en règle générale, je ne bois pas, je n'ai pas soif. Mais sur cette courte durée, c'est sans doute différent!


Bonjour,

Une journée n'est pas suffisant pour activer l'autolyse. En une journée l'organisme puise uniquement dans ses réserve de glycogène, selon l'individu et la masse musculaire 2 à 5 jours de réserve.
Vous avez froid parce que votre corps s'attend à manger et il vous manifeste son désir de cette façon...

Lippizan

Messages : 6
Date d'inscription : 10/03/2013
Age : 49
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jeûne

Message  hald le Mar 12 Mar 2013 - 10:05

Ok. Merci.

hald

Messages : 121
Date d'inscription : 18/06/2012
Age : 45

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jeûne

Message  admin2 le Mar 12 Mar 2013 - 11:56

Lippizan a écrit:
admin2 a écrit:Bonjour Lippizan,

Dans les divers jeûnes dont parle la Bible, tu mentionnes celui de Daniel, peux-tu me donner la référence biblique du jeûne de 21 jours du prophète Daniel, chapitre et versets?

Merci à l'avance


Le passage ce trouve dans le livre de Daniel, chapitre 10, versets 2 et 3.



Merci pour cette réponse!

Il est intéressant de comparer comment sont traduits ces versets dans différentes traductions de la Bible :

Bible en Français Courant : "J'observai les rites de deuil pendant trois semaines complètes: Je ne mangeai aucun mets délicats, je ne consommai ni viande ni vin ...

Bible de Jérusalem : "je faisais une pénitence de trois semaines; je ne mangeais point de nourriture désirable; viande ni vin n'approchaient de ma bouche ...

Bible de Darby : "Je menai deuil trois semaines; je ne mangeai pas de pain agréable, et la chair et le vin n'entrèrent pas dans ma bouche ...

Traduction du Monde Nouveau : "Je fus dans le deuil pendant trois semaines entières. Je ne mangeai pas de pain délicat, et ni chair ni vin n'entrèrent dans ma bouche ...

On peut constater que toutes ces traductions disent sensiblement la même chose avec des mots parfois un peu différents. Dans les autres Bible que je possède : TOB, Moînes de Maredsous, Crampon, Cardinal Liénart, Amyot et Louis Second, ce sont les mots "mets délicats" qui sont employés.








admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignage de Jeûne

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 19:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum