Asthmatique depuis 27 ans le jeûne régla mon problème

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Asthmatique depuis 27 ans le jeûne régla mon problème

Message  admin2 le Mar 5 Mar 2013 - 9:44

Asthme

J'ai 43 ans, je suis asthmatique depuis plus de 16 ans (1 ière grossesse). Au cours de toutes ces années, j'ai changé de traitement maintes et maintes fois. Un traitement à la cortisone me fit perdre 15 kg ce qui me désespéra. Il fut aussi question de m'enlever une partie d'un poumon, mon mari s'y opposa heureusement! À l'époque, j'étais tellement découragée que j'aurais laissé faire!

Revenons au début: asthme pendant ma grossesse, terribles crises après l'accouchement (à la montée du lait) puis un état asthmatique s'installa et ensuite le docteur diagnostiqua: asthme cardiaque. Résultat: activité réduite au minimum. Pour moi, ce fut la dépression.

Alors un cousin m'emmena à Paris, un docteur soignait avec des piqûres. Dès la 2 ième j'eus une nette améliorationo. Au bout de quelques mois, je lui dis mon désir d'avoir d'autres enfants. Il me répondit que dans l'état actuel de mon coeur, ce serait dangereux pour moi. Puis, un jour il donna le feu vert. Ma 2 ième grossesse se passa dans de bonnes conditions, mais à la montée du lait, l'asthme revenait avec toute son intensité. Ma tension baissa de façon dangereuse. Je n'avais plus la force de porter le bébé. (+ 4 kg). Dès que j'en eu la force, je retournai à Paris. Mais un nouveau problème survint. Chaque mois à l'époque des règles, un furoncle ferme et gros comme le petit doigt se formait à la place de chaque piqûre. Lorsqu'il y en eut une dizaine, je me vis dans l'impossibilité de continuer le traitement.

Alors, j'eus à nouveau recours à la médecine classique pour en arriver cet hiver à 2 ou 3 suppositoires par jour et une dizaine de vaporisations de Ventoline plus une piqûre en cas de grosses crises et d'autres médicaments.

Après correspondance avec Monsieur Mosséri, j'ai décidé de venir dans son Hôtel de Cure. Avant de venir ici, j'avais supprimé tous les médicaments sauf les suppositoires et la Ventoline. J'ai suivi la semaine de préparation (yaourts, fruits et crudités). Je suis arrivée le 5 février et j'ai eu une crise la nuit. Je n'ai pu résiter. J'ai mis un suppositoire. Monsieur Mosséri me dit qu'il fallait supporter la prochaine crise sans soulagement avec un demi-suppositoire. Le dimanche soir, j'ai patienté un bout de temps et manquant de courage, j'ai mis un demi-suppositoire. Ce fut la dernière fois. Le lundi pas de crise, le mardi vers 4 heures une crise commença et un quart d'heure après terminée sans médicaments. Plus d'asthme les jours suivants. Je crois rêver. J'ai perdu 5 kg au cours de ces 8 jours. Me voilà donc libéré en peu de temps. C. Th



admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum