Polyarthrite rhumatoïde ; témoignage de Lison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Polyarthrite rhumatoïde ; témoignage de Lison

Message  admin2 le Lun 4 Juin 2012 - 17:02

À l'arrivée de la ménopause, Lison fut affectée par des raideurs et douleurs à plusieurs articulations, tant du côté gauche que du côté droit : épaules, coudes, poignets, hanches, genoux, chevilles.

La décision de jeûner pour résoudre un problème de polyarthrite-rhumatoïde avait été prise par Lison suite à diverses recherches dont une mentionnée sur PasseportSanté.net : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Étant donné que dans l'étude les jeûnes avaient été de 7 à 10 jours c'est ce que fit Lison.  Nous nous demandions bien si cela allait porter du fruit car, six mois plus tôt, au printemps, même une cure de 24 jours au raisin précédée de 2 jours à l'eau n'avait rien donné concernant ses articulations qui étaient toujours douloureuses après cette cure.

Qu'en serait-il cette fois-ci ?  Au bout de la 7e journée de jeûne, les articulations des mains semblaient être plus flexibles et moins douloureuses.  Cependant, même s'il y avait eu une certaine amélioration, ça ne semblait pas suffisant.  À noter que ce jeûne fut également très difficile et les quatre premiers jours furent très pénibles pour Lison : maux de têtes continuels et nausées ainsi que quelques vomissements.  Il s'en fallut de peu pour qu'elle y renonce à la quatrième journée.  Mais le 5e jour fut un tournant, ses maux de tête disparurent même si les nausées continuèrent tout en s'atténuant les jours suivant.  L'objectif du départ était alors de 7 jours ... il n'en restait que deux à ajouter à ce cinquième jour.

Donc, rendue au 7e jour de jeûne en buvant en moyenne deux litres d'eau par jour et au repos presque complet,  compte tenu que les résultats escomptés n'étaient pas ce qu'elle avait souhaité, Lison décida de poursuivre le jeûne jusqu'au dixième jour, tant qu'à avoir passé les journées les plus difficiles.

À la fin de la 8e  journée elle nota une amélioration marquée de la souplesse de ses articulations !  Au 9e jour, elle ne ressentait plus aucune douleur au mains, ni aux coudes, ni aux genoux ... !  Quelle surprise inespérée!  Elle décida donc de commencer la réalimentation à la fin de ce neuvième jour.   C'était tout à fait merveilleux !

Maintenant, nous verrons bien combien de temps dureront les bienfaits de ce jeûne de 9 jours.  Aussi, comme plusieurs le savent, Lison avait déjà le mode d'alimentation lacto-végétarien et dans l'étude, les gens s'alimentant de cette façon restaient en général neuf mois avant que les douleurs refassent leur apparition.....  

Environ 8 à 9 mois plus tard, certaines raideurs et douleurs (beaucoup moindres qu'avant le jeûne) se pointèrent le nez, mais étant très supportables.  Lison fit un nouveau jeûne court environ une année plus tard, suite au premier, qui la débarrassa à nouveau de ses douleurs et raideurs.  Il faut préciser qu'avant son premier jeûne, une année plus tôt, Lison marchait difficilement avec une canne, n'arrivait plus à coudre, tricotter, jardiner ... et, lors de sorties plus longues devait se mouvoir en fauteuil roulant !  Rien de tout cela n'est maintenant nécessaire.  

Les années passèrent et Lison peut toujours tricotter, coudre, jardiner ... mais doit refaire un court jeûne chaque année pour remettre les pendules à l'heure.  Peut-être qu'un long jeûne pourrait régler définitivement ce problème mais, puisque les jeûnes de Lison sont tellement difficiles, elle préfère exécuter un court jeûne chaque année.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum