Re-alimentation apres un jeune court

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re-alimentation apres un jeune court

Message  nara le Jeu 28 Fév 2013 - 0:19


Y a t il des types de jus de fruits particulier a ne pas prendre?
Par exemple le jus de pommes?

Le deuxieme jour de reprise,peut on remanger du solide?
comme du riz avec beaucoup d eau?(En Thailande on appelle ca "joke" largement utilise lorsqu une personne est malade notament apres une indigestion).

Combien de temps doit durer la reprise alimentaire pour mon jeune de 4 jours?

nara

Messages : 31
Date d'inscription : 26/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Re-alimentation apres un jeune court

Message  admin2 le Jeu 28 Fév 2013 - 12:43


Il n'y a pas vraiment de jus de fruit ou de fruit interdits pour rompre le jeûne. Chaque jeûneur a des caractéristiques différentes dont on doit tenir compte.

Shelton écrit :

"On peut rompre un jeûne avec presque n’importe quel aliment, mais il faut être plus prudent si l’on prend des aliments concentrés. Il y a des facteurs individuels qui doivent être pris en considération. Sinclair raconte qu’il a rompu un jeûne avec une grande plaquemine japonaise bien mûre (kaki : fruit à la forme d’une tomate), et il dit qu’il fut pris de crampes violentes qui le firent se plier en deux. Un de ses amis eut une expérience semblable avec le jus d’une orange ; « mais c’était un homme à qui les fruits acides n’avaient jamais réussi »."

Généralement, la plupart des jeûneurs rompent le jeûne avec des jus de fruit tel le jus d'orange. D'autres le couperont avec des bouilons de légumes (eau de cuisson des légumes sans assaisonnement), surtout s'ils ont des antécédents de problèmes stomacaux.

Suite à un jeûne de 4 jours, la reprise alimentaire ne devrait pas causer de problèmes, quoique, tel que l'écrit Shelton, des facteurs individuels entre en ligne de compte. Il pourrait être rompu par des jus ou encore des fruits juteux. Tant qu'aux aliments solides, ils peuvent être introduits assez rapidement quoiqu'il soit avantageux d'étirer la reprise et de l'exécuter le plus progressivement possible afin d'augmenter l'efficacité du jeûne; on sait qu'en faisant ainsi, l'autolyse se poursuit durant cette période. Dans tous les cas, peu importe la longueur du jeûne, les quantités absorbées en début de reprise doivent être faibles.







admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum