Insomnie et jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Insomnie et jeûne

Message  admin2 le Mer 6 Fév 2013 - 23:21



Le jeûne pour améliorer la qualité du sommeil.

Fig 6 : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Une étude pilote sans groupe témoin (12), portant sur 15 sujets non obèses âgés de 19 ans à 59 ans ayant observé un jeûne complet d’une durée de 7 jours, a donné des résultats prometteurs. Cette étude a démontré que le jeûne n’avait pas d’effet sur le temps total de sommeil, mais qu’il diminuait le nombre de réveils pendant la nuit. De plus, des améliorations en ce qui concerne la qualité subjective du sommeil, l’énergie journalière, la balance émotionnelle perçue et la concentration ont aussi été observées.

12- Michalsen A, Schlegel F, et al. Effects of short-term modified fasting on sleep patterns and daytime vigilance in non-obese subjects: results of a pilot study. Ann Nutr Metab. 2003;47(5):194-200.

PS. On sait que beaucoup de jeûneurs dorment peu durant le jeûne. Cependant, suite à un jeûne, ceux qui avaient des problèmes d'insomnie voient souvent une amélioration.




admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Insomnie et jeûne

Message  Luc le Jeu 21 Jan 2016 - 7:39


Il est sans doute vrai, selon l'étude de la réponse précédente, que suite à un jeûne le sommeil est amélioré. Néanmoins, lors du jeûne, il est relativement rare que les gens dorment bien. La plupart des jeûneurs vous diront qu'ils ne dorment que quelques heures par nuit ... ! Ouf ! Heureusement, le jeûneur n'a pas à se lever le matin pour aller travailler, puisque le jeûne thérapeutique doit s'effectuer en période de repos.

Concernant les insomnies, la biologiste Boudreau écrit :

"Pendant que le jeûneur est allongé et tranquille, son corps en autolyse est très affairé. À certains moments du travail autolytique, le coeur travaille plus rapidement; il accélère son battement pour faire la livraison des matériaux requis pour le travail en cours et pour ramener les toxines délogées vers les organes excréteurs. Le sommeil en est affecté; le jeûneur se réveille souvent, fait des rêves burlesques et s'agite dans son lit.

Il est normal que les réactions d'autolyse soient plus fortes pendant la nuit; le repos sensoriel et l'apaisement nocturnes nous calment. Or plus nous sommes calmes, plus notre autolyse peut se déployer avec force; notre sommeil en est alors perturbé. C'est un joli paradoxe; plus on se repose, plus on autolyse; plus on autolyse, moins on dort."

Luc
Admin

Messages : 3470
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum