Addictions et jeûne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Addictions et jeûne

Message  admin2 le Sam 22 Déc 2012 - 20:40



Tiré du livre "Et si on s'arrêtait un peu de manger ... de temps en temps" (Bernard Clavière)

Le jeûne a un effet si profond sur tous nos processus neuropsychiques qu’il n’est pas rare de voir des personnes perdre leur dépendance aux drogues (légales ou illégales) -le café, le tabac, l’alcool, le sucre, à commencer par les médicaments ! La plupart des gens sont surpris de la facilité avec laquelle
ils se libèrent de leurs addictions en jeûnant. Les habituels symptômes de manque bien connus des personnes dépendantes sont rapidement résolus par le jeûne. Tout ce qui nous contrôle et limite notre liberté est une addiction. Elle peut être physique, émotionnelle, mentale, consciente ou inconsciente, comme l’addiction à la nourriture, largement ignorée de la plupart d’entre nous. Si les addictions sont si faciles à acquérir, c’est parce qu’elles ne demandent aucun effort de notre part. Ouvrir une boîte de gâteaux, décapsuler une bouteille de bière, prendre une pilule, allumer une cigarette,
s’asseoir et se laisser aller… Surtout ne pas penser, ne pas se poser de questions.



admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Addictions et jeûne

Message  admin2 le Sam 22 Déc 2012 - 20:45



L’addiction à certains produits montre à quel point notre capacité de perception est distordue. Nous naissons avec des goûts clairement définis : pour un enfant, l’alcool est écoeurant, fumer est répugnant… Or, avec le temps et la répétition de la consommation, notre registre inné de perceptions naturelles se
modifie et se pervertit. Nous finissons par trouver plaisant de fumer et boire de l’alcool, et de manger tout un tas de nourritures industrielles.

Par son effet normalisateur de l’expérience sensorielle, le jeûne permet de raccourcir la période de transition d’un mode de vie antinaturel, inconscient, pour revenir à un mode de vie plus sain, qui soit l’expression d’une conscience accrue de notre être et du monde où nous vivons. Les jeuneurs retrouvent l’intuition des nécessités de leur corps, ils communiquent à nouveau avec lui et en prennent soin. Après quelques jours de jeûne, un fumeur retrouvera le dégoût inné pour la cigarette. Nos addictions sont aussi le signe que nous avons perdu notre capacité à gérer certaines émotions ; en fait, nous avons perdu le contact avec une partie de nous-mêmes, plus ou moins importante selon les personnes. Et pour nous libérer du malaise que cela entraîne nécessairement à des niveaux plus ou moins conscients, nous avons recours à des produits ou des actions pour « recouvrir » tout ça et ne pas y penser.





admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum