Tumeurs et Cancers : Leur Disparition Naturelle par l'Autolyse (Shelton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tumeurs et Cancers : Leur Disparition Naturelle par l'Autolyse (Shelton)

Message  admin2 le Jeu 22 Nov 2012 - 16:57

"Tumeurs et cancers : leur disparition naturelle par autolyse" (Herbert M. Shelton)


Note:  La première édition de ce livre fut écrite en 1957.  Même si elle date d'une cinquantaine d'années,  les similitudes avec la situation actuelle sont frappantes.  À l'époque, tout comme aujourd'hui, des diagnostics de cancers étaient souvent erronés.  On traitait  des tuberculeux qui ne l'était pas tout comme on le faisait pour des cancers du sein et autres.  À l'époque, la recherche était surtout axée sur la destruction du cancer, moins sur les causes et nullement sur la prévention.  

(Les quelques citations présentées plus bas sont tirées de ce livre qui compte 192 pages)


_________________________________________


Quelques statistiques sur le cancer de l'ovaire en France:

En 1952  on dénombrait   5,5  cas par 100 000 femmes

En 1982 .....................10,6 .......................................................

En 2005 ......................8,1 ......................................................

cancer du sein:

En 1950  ....................31,5 .....................................................

En 1980  ....................56,8 .....................................................

En 2009  ...................101,5  ....................................................

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


On peut constater par ces statistiques que même avec toute la recherche effectuée et la technologie moderne, le taux de cancer, depuis plus de 50 ans n'a pas vraiment changé, même qu'il y a augmentation de cas, particulièrement pour le cancer du sein.  Peut-être qu'on ne cherche pas dans la bonne direction!

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tumeurs et Cancers : Leur Disparition Naturelle par l'Autolyse (Shelton)

Message  admin2 le Jeu 22 Nov 2012 - 19:05



Les symptômes

Les tumeurs, par exemple, ne produisent pas de symptômes, écrit Shelton. Elles sont souvent situées de telle façon et croissent dans de telles proportions qu’elles produisent une pression, une occlusion ou une obstruction, ou par pression sur un nerf, donnent de la névrite et de la dégénérescence nerveuse. La pression sur le nerf optique peut produire la cécité. Une tumeur dans l’intestin peut causer l’obstruction. Les tumeurs fibroïdes sont dites être la cause de milliers de symptômes, mais ceci est réfuté par le fait que dès que la toxémie est éliminée et que l’alimentation est corrigée, la maladie est soulagée de ses symptômes qui ne reviennent jamais, en dépit de la tumeur, à moins qu’elle ne retourne à ses habitudes faussées de vivre. Le malaise causé par une indigestion intestinale est souvent diagnostiqué fibrome.



admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tumeurs et Cancers : Leur Disparition Naturelle par l'Autolyse (Shelton)

Message  admin2 le Jeu 22 Nov 2012 - 19:29



Les soins

Les tumeurs étant composées des mêmes sortes de tissus que les autres structures du corps, sont susceptibles de désintégration autolytique, tout comme le tissu normal, et subissent ainsi que le prouve l’expérience, la dissolution et l’absorption grâce à des circonstances variées, mais spécialement pendant le jeûne. Le lecteur qui peut comprendre comment le jeûne réduit la quantité de graisse du corps et comment il réduit la grosseur des muscles, peut aussi comprendre comment il réduira la grosseur de la tumeur, ou la fera disparaître tout à la fois.

Il lui manque alors, seulement de réaliser que le processus de désintégration (autolyse) de la tumeur se produit beaucoup plus rapidement que celui du tissu normal.

Il y a plus de cent ans, Graham notait que lorsque le corps use plus de nourriture qu’il n’en reçoit journellement, « c’est une loi générale de l’économie vitale » que « les absorbants qui décomposent les substances s’emparent toujours, d’abord, de celles qui sont de moindre utilité dans l’économie ; et par là, toutes les accumulations morbides, telles que les loupes, goitres, tumeurs, abcès, etc… diminuent rapidement et souvent disparaissent complètement grâce à une abstinence sévère et prolongée, et à un jeûne ».

Par suite de circonstances variées, les unes connues, les autres inconnues (le type de la tumeur, sa situation, le poids du malade, l’état général du corps, les conditions locales, etc…) la vitesse d’absorption du corps, varie chez les individus jeûnant.


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tumeurs et Cancers : Leur Disparition Naturelle par l'Autolyse (Shelton)

Message  admin2 le Jeu 22 Nov 2012 - 19:33



La suppression des tumeurs par autolyse a plusieurs avantages sur leur suppression chirurgicale. La chirurgie est toujours dangereuse ; l’autolyse est un processus physiologique et ne comporte pas de danger. La chirurgie amoindrit toujours la vitalité, et ajoute ainsi à la perversion métabolique qui est à l’origine de la tumeur. Le jeûne, par lequel l’autolyse de la tumeur est accélérée, normalise la nutrition, et permet l’élimination des toxines accumulées, aidant ainsi à supprimer la cause de la tumeur. Après l’enlèvement chirurgical, les tumeurs tendant à revenir. Après leur absorption autolityque, il y a peu de tendance à récidive. Les tumeurs reviennent sous une forme maligne, après l’opération. La tendance à la malignité est supprimée par le jeûne.

admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tumeurs et Cancers : Leur Disparition Naturelle par l'Autolyse (Shelton)

Message  admin2 le Jeu 22 Nov 2012 - 19:43


Limites de l'autolyse

Le processus a ses limitations, et les tumeurs qui ont pu se développer jusqu’à des dimensions énormes seront seulement réduites de volume ; tandis que tous les kystes ne seront pas ainsi absorbés. Il est recommandé, par conséquent, d’entreprendre le ou les jeûnes nécessaires pendant que la tumeur ou le kyste est comparativement petit.

Une autre limitation doit être notée : à savoir que les tumeurs qui sont situées de telle façon qu’elles arrêteront le courant lymphatique continueront à croître (se nourrissant de l’excès de lymphe derrière elles) en dépit du jeûne.

Dans les cas où la complète absorption n’est pas obtenue, la tumeur est suffisamment réduite pour ne plus constituer une menace. Par la suite, un mode de vie correct préviendra une augmentation de sa croissance. En vérité, nous avons un nombre de cas où la tumeur régressait par la suite d’un mode de vie correct après le jeûne.

Il est nécessaire d’ajouter que toutes les causes de toxémie et d’énervation* doivent être corrigées, et qu’une bonne santé doit être bâtie par l’utilisation convenable de chaque facteur hygiénique. Dans le fibrome utérin, l’utérus doit être rendu à une position normale, et la congestion sanguine du bassin, doit être supprimée. (Hygienic System vol. VII)


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tumeurs et Cancers : Leur Disparition Naturelle par l'Autolyse (Shelton)

Message  admin2 le Jeu 22 Nov 2012 - 19:53



Causes

Le cancer n’est pas dû à une cause spécifique ; ce n’est pas une maladie spécifique ; c’est l’anneau final d’un enchaînement de causes et d’effets qui remontent loin dans la vie du patient. Comme les médecins et les chercheurs portent toute leur attention sur le dernier anneau de la chaîne, ils n’arrivent pas évidemment à trouver un moyen de prévenir cette maladie. Quand les principes de continuité et d’unité de la maladie auront enfin été introduits en pathologie, la cause du cancer cessera alors d’être un mystère.

Le cancer guérit rarement, même dans les circonstances les plus favorables. Il en sera toujours ainsi, quel que soit le nombre de spécifiques que les chercheurs puissent découvrir. L’apparition du cancer dénote en effet que l’organisme se trouve modifié si profondément dans un sens pathologique morbide qu’il ne lui reste qu’une partie minime de son potentiel d’auto-défense et d’auto-régénération, de sorte qu’il ne lui reste que peu de pouvoir de revenir au point de départ. Bien qu’il ne soit pas impossible de guérir du cancer, surtout à ses premières étapes, il n’en demeure pas moins que les rétablissements sont extrêmement rares et le seront toujours en toute probabilité.




admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tumeurs et Cancers : Leur Disparition Naturelle par l'Autolyse (Shelton)

Message  admin2 le Jeu 22 Nov 2012 - 20:22

Cancer à ses débuts

Quand le développement cancéreux n’en est qu’à ses premières étapes, c’est-à-dire lorsqu’il est encore difficile de dire si telle tumeur est cancéreuse ou non, il y a encore moyen que le développement pathologique soit arrêté, que la tumeur soit résorbée, et que la santé se rétablisse, si l’on met le patient en état d’éliminer les poisons accumulés dans son organisme, et s’il réforme tout son mode de vie.

Les habitudes de vie qui produisent l’énervation* et finalement la toxémie, de laquelle dérivent toutes les manifestations pathologiques, devront recevoir une attention particulière si nous désirons prévenir le cancer.

Des années d’énervation et de toxémie ne peuvent pas ne pas aboutir à une certaines forme pathologique, cancer ou autre.

_______________________________________


* "L'énervation, écrit le Dr Vetrano² est un état d'énergie nerveuse amoindrie. Cet état se produit inévitablement quand on vit de telle manière que l'énergie nerveuse est uséee plus vite qu'elle n'est rechargée. C'est un peu, dans un sens, de la fatigue nerveuse. L'activité de tout genre fait dépenser de l'énergie nerveuse. On peut le ressentir et on peut ne pas le ressentir. Certains vivent dans un état d'excitation émotive qui les empêche de ressentir la fatigue. Ce n'est que rarement qu'ils la ressentiront. La toxémie et la maladie deviennent inévitables quand on est énervé, à moins de n'être pas sujet aux lois de la physiologie."

² Le Dr Vivian Vetrano DC, hMD, PhD, DSci, une collaboratrice du Dr Herbert M. Shelton, obtint son doctorat en médecine en 1965. Elle est également docteur en chiropractie.



admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tumeurs et Cancers : Leur Disparition Naturelle par l'Autolyse (Shelton)

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum