Durant un seul jour un jeûne sec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Durant un seul jour un jeûne sec

Message  Hirondelle le Dim 11 Nov 2012 - 19:55

J'ai fait plusieurs jeûnes dans ma vie... comme on dit le jeûne c'est du terrain connu !

Une fois durant le jeûne à l'eau j'ai arrêté spontanément un jour de boire de l'eau.
J'étais autour de mon 5e jour de jeûne à l'eau, (...)

Je n'étais pas rassuré de ne pas boire l'eau, c'était la 1ère fois, et je n'avais pas lu sur ce sujet.
Je ne savais pas que le jeûne sec existait. En fait je ne l'ai appris qu'hier en navigant sur ce forum.

ET voilà ce qui m'est arrivé :
J'ai fait une grosse selle foncée et il y avait des vers blancs vivants qui en sortaient.
Enfin pour les couleurs je ne suis pas sûre...j'ai oublié depuis le temps.
Ouachhh, j'ai tiré la chasse d'eau rapidement.

Je suis végétarienne depuis des années et des années !
Qu'est-ce que c'est ça !

Aucune idée. Était-ce des vers attrapés durant un voyage en Inde?

Mais le jeûne sec m'en a libéré, ce qu'un jeûne ordinaire n'aurait pas fait !

Ce que j'ai compris c'est que les vers ne pouvaient alors plus être alimenté,
n'ayant pas d'eau, et la pulsion était de sortir, car il mourait en moi.


Hirondelle

Messages : 2
Date d'inscription : 11/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Durant un seul jour un jeûne sec

Message  Luc le Dim 11 Nov 2012 - 23:02


Merci pour ton témoignage sur ton jeûne sec.

Durant le jeûne, le contenu intestinal peut être évacué si l'organisme sent le besoin de le faire. Cependant, qu'il soit évacué ou pas, il n'est pas dangereux pour l'organisme. D'ailleurs, lorsqu'on examine les intestins d'un animal hibernant (ex: l'ours), au printemps, écrit Shelton, "la chair de l'ours a subi un changement complet et remarquable. (...) A ce moment, on trouve peu de déchets dans les voies digestives, et l'intestin est sans odeur et tout à fait exempt de bactéries, aucune culture de flore intestinale ou de bacilles ne pourrait être obtenue."

De son côté, Mosséri ajoute que "la présence de selles n'empoisonne pas le corps durant le jeûne. Le corps s'arrange pour qu'il en soit autrement. En effet, il s'en protège en déversant de la bile sur les selles puis en les desséchant, cela pour les empêcher de fermenter ou de se putréfier." Puis il ajoute :

"Chaleur et humidité, voilà les deux facteurs de putréfaction. De plus, la bile rend aseptique le contenu intestinal. En effet, les animaux qui jeûnent ont les intestins totalement aseptiques au bout de 7 jours seulement. Quand on ouvre leurs intestins, on ne sent aucune putréfaction."

Finalement, on peut penser que l'organisme aurait, tôt ou tard, expulsé ces parasites, que le jeûne ait été sec ou non.





Luc
Admin

Messages : 3466
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum