(28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

(28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  PeSSouZiX le Lun 29 Oct 2012 - 7:47

Bonjour à tous.

Je fais un jeûne de 42 jours.
C'est la 1ère fois.
J'ai commencé par faire 7 jours en mai dernier, pour voir comment je réagissais.
Ça n'a pas été facile ... Mais c'est un peu normal car je fumais ! Je suis très dépendante du tabac depuis 25 ans.
Donc, j'arrivais très bien à me passer de manger, mais pas de fumer :/

Ce jeûne actuel, j'y pense depuis longtemps (depuis la 1ère tentative) et je le prends très au sérieux.
Du coup, j'ai stoppé net les roulées ! Et ça marche !
J'ai commencé le 15 Octobre et ça fera donc presque 15 jours que je ne fume plus :
- sans sensation de manque
- sans aucune nervosité
- sans sauts d'humeur
- et, bien sûr, sans se rabattre sur la nourriture "grasse, salée, sucrée" ou autres boissons apaisantes ... ^^

C'est, pour moi, déjà un miracle, un cadeau. Je veux arrêter de fumer depuis des années, mais peur de le faire car (tendance boulimique) je sais que je compenserai par les sucreries + peur des effets du sevrage, surtout ceux du mental.
Il y a tout de même un petit prix à payer, le "cadeau" n'est pas complètement gratuit :
Je suis très vite affamée à la moindre vue d'une de ces nourritures grasse, salée, sucrée ............
L'addiction est toujours là, mais elle s'est reportée sur cette nourriture que je ne consomme pas en temps normal. Je l'évite pour privilégier une nourriture + saine,naturelle, équilibrée, etc.
Mais, évidemment, j'adore ce genre de bouffe pas catholique mais si bonne .............. :P'
D'ailleurs, j'arrête vite d'en parler car la faim me gagne !

Depuis 15 jours, ça frise parfois l'infernal car je travaille dans un commerce rempli de nourritures de toutes sortes, et il y a aussi un buffet ... les parfums, les odeurs !!!!!!!!!!! Qu'est-ce que mon nez s'est réveillé !!!! Il m'arrive de "sniffer" des aliments, comme un chien ! :'/
Je passe des moments à encaisser des clients qui s'achètent à manger, tout ces emballages qui me passent sous le nez, qui font tant envie ...
Je vois les gens manger, et PIRE parfois, ne pas finir et jeter, gaspiller les restes ! :'''(
Et moi, non, aucune envie de fumer ... Juste envie de leur arracher leur panini/confiserie des mains !

Voilà le petit bilan pour l'instant, après 2 semaines. Et j'en suis déjà extrêmement HEUREUSE.

J'en viens aux interrogations :

Quand j'ai commencé le jeûne, je pesais 52,40 kilos (pour 1,65 m)
Ajourd'hui, je pèse 46 kilos ...
Combien pensez-vous que je puisse perdre encore ?
Vais-je arrêter de perdre du poids à un moment donné ?

Je précise que je travaille encore jusqu'à demain (emploi polyvalent et assez physique)
A partir de mercredi, je suis en vacance jusqu'au 27 Novembre.
Mais voilà la question qui me taraude maintenant :
Si le jeûne se termine le 25/11 et que j'ai 2 jours pour reprendre l'alimentation, est-ce que je vais être capable de reprendre mon boulot le 28/11 ?
Est-ce que je peux espérer conserver du tonus jusqu'à la fin du jeûne ?
Est-ce que reprendre l'alimentation donne immédiatement de l'énergie physique ou, au contraire, la transition peut fatiguer ?

Bref, je m'inquiète un peu pour mon retour au taff.
Je sais, j'ai planifié juste, mais je ne pense pas que j'aurais pu commencer avant, et assurer 3 semaines de travail en tournant à vide.
Je tiens bien le coup 4h, mais les 4 autres ... c'est dur ! Le régime tombe et je passe en mode "ralenti". (et je bave devant toute cette bouffe qui me cerne !!!)

Pour l'eau, je ne sais pas où aller pour trouver de l'eau distillée à boire.
J'ai de l'eau minérale, je la fait bouillir et la laisse refroidir. C'est bien ?

Je vous remercie d'avance de prendre le temps de me lire et de m'éclairer.
A bientôt


Dernière édition par PeSSouZiX le Jeu 8 Nov 2012 - 13:43, édité 1 fois

PeSSouZiX

Messages : 19
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Alpes Maritimes, France.

http://camd.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  Luc le Lun 29 Oct 2012 - 10:25



Bienvenue sur le forum!

La première question qui me vient à l'esprit : pourquoi un jeûne de 42 jours?

Le long jeûne est préconisé pour ceux ayant un problème de santé important à régler, un problème chronique. Tout jeûne devrait être exécuté au repos, surtout le long jeûne car nos réserves ne sont pas illimitées. Dans ton cas, avec un IMC à 19,1 en début de jeûne, jeûner deux ou trois semaines est déjà relativement long. D'ailleurs, Shelton écrit qu'un jeûne actif ne devrait pas durer plus d'une dizaine de jours pour une personne en bonne santé. Il était d'accord pour qu'une personne grasse soit active durant le jeûne si celui-ci était pour maigrir. Aussi, jeûner dans des conditions où diverses tentations sont présentes n'aide pas; il est conseillé de jeûner dans un endroit calme, chaud, loin de toute forme de pollution.

As-tu des problèmes de santé particuliers, assez importants pour vouloir jeûner si longtemps?

Étant donné qu'à partir de demain, le travail sera terminé, si nous voulons maximiser les bienfaits du jeûne, il faudrait vraiment prendre du repos. Dans les faits, c'est le repos qui stimule la régénération et le rétablissement. Il serait plus logique de racourcir ce jeûne à 21 jours et d'effectuer une reprise alimentaire plus longue et très progressive; cela serait sans doute plus profitable qu'un jeûne de 42 jours avec une reprise alimentaire trop courte. À titre d'exemple, le témoignage d'Isabelle Moser raconté sur ce site, qui jeûna 42 jours, en a eu pour 6 semaines avant de reprendre la forme, elle avait perdu 37% de son poids normal et cela avait pris environ 6 mois pour retrouver ce poids normal. Shelton propose une reprise alimentaire aussi longue qu'a été le jeûne. Pour la perte de poids, voir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tant qu'à l'eau à boire durant le jeûne, la moins minéralisée possible est préférable. Donc une eau de source ou encore une eau traitée par osmose inversée qui élimine presqu'à 100% les minéraux inorganiques qu'elle contient. Il y a bien sûr l'eau distillée qui n'est pas évidente à trouver et beaucoup plus chère. Faire bouillir l'eau ne donne rien car cela n'élimine pas les minéraux, au contraire, si elle est bouillies trop longtemps, ils seront plus concentrés. On peut faire bouillir l'eau si celle-ci n'est pas sûre, dans le sens qu'elle pourrait contenir des bactéries, ce qui n'est pas le cas de l'eau embouteillée. Voir : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au plaisir!










Luc
Admin

Messages : 3460
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  PeSSouZiX le Lun 29 Oct 2012 - 18:01

Merci pour le Welcome et ta réponse Luc !

Pourquoi 42 Jours ?
Parce que j'aurais voulu bénéficier d'un "reset" total, une remise à zéro de tout mes compteurs.
Je suis dans une période de ma vie qui va vers ce besoin de nouveau départ, repartir sur du neuf, et me sentir vraiment bien à nouveau (après avoir été mal beaucoup trop longtemps)

J'ai, effectivement, quelques problèmes de santé chroniques:
Grosse scoliose et donc >> arthrose sévère des lombaires (j'ai droit aux douleurs après chaque fin de journée de taff)
Dérèglement hormonale, plus de règles, j'ai eu un micro adénome de l'hypophise (anciennement traité), et je fait de l'hyper-prolactinémie...
J'ai aussi de l'Herpes.
Et un dentiste m'a récemment annoncé que j'avais 2 kystes latents que j'allais devoir envisager de faire retirer ...

C'est un documentaire sur ARTE, diffusé en mars ou avril, qui m'a fait découvrir le jeûne thérapeuthique.
Ce doc m'a interpellée, m'a parlée, ça a fait un déclic, j'ai aussitôt voulu m'y intéresser et tenter l'expérience.

Luc, tu penses que je ne serais pas capable de reprendre mon travail si je m'en tiens à 42 jours ?
Il se trouve que je reprends le 27, en plus ... donc seulement 1 journée pour me remettre à m'alimenter.
Et si je m'arrêtais à 40 jours ?
Faut-il absolument que ce soit des multiples de 7 ?
Est-on affaibli à la fin d'un long jeûne ?

Là, je ne le suis pas, malgrés les journées de travail.
Je suis très en forme (seulement moins endurante dans l'effort prolongé), mais si j'ai des pauses, je peux être modérément active sans peine.
Le truc, c'est les pauses. Comme le sommeil, je dors par tranches de 2 ou 3h. Plus possible de faire 6 ou 7h d'affilée.
Alors je me débrouille pour arrivée à cumuler suffisament d'heure de sommeil pour tenir la journée.
Quand je serais en vacance, ce sera plus cool.

Je ne fume plus et pourtant, je me découvre une humeur jovial et détendue que je ne me rappelle pas avoir eu...
Je souris très facilement, j'ai envie de rigoler, je bavarde volontier, ça sort tout seul, je me reconnais à peine ...
Rien ne semble capable d'emousser cette humeur parfaite et si légère.
Je ne suis tellement pas habituée à me sentir si bien, si calme, si sereine, si confiante, si optimiste, si ouverte (aware !), si positive, si gaie, etc, etc !!

Pour l'instant, ce jeûne me comble et je sais que ce n'est pas fini, que le meilleur reste à venir.
J'espère, Luc, que tu ne vas pas me dire que 40 ou 42 jours, dans mon cas, c'est pas faisaible ...
Je suis très motivée, j'aimerais vraiment beaucoup pouvoir aller au bout.

PeSSouZiX

Messages : 19
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Alpes Maritimes, France.

http://camd.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  Luc le Lun 29 Oct 2012 - 21:23

Bonsoir,

Il faut d’abord comprendre qu’un jeûne actif n’est pas thérapeutique écrit Boudreau. La raison est bien simple, l’énergie nécessaire pour régénérer l’organisme est déviée vers l’effort musculaire. Lorsque le jeûne est exécuté au repos, l’autolyse et la régénération peuvent s’exécuter de façon presque continuelle, contrairement au jeûne actif où le phénomène ne s’exécutera uniquement lorsque le corps sera au repos. Puisque ce jeûne a pour but de régler divers problèmes de santé, il serait primordial qu’il soit fait correctement.

Un ouvrage sur le jeûne te serait utile si tu n’en as pas; nous suggérons « Jeûner pour sa santé » qui est un excellent livre pour le jeûne exécuté uniquement à l’eau. Est-ce bien un jeûne à l’eau que tu fais depuis deux semaines? Dans certains cas, surtout pour ceux ayant des problèmes chroniques importants, qu’il faille exécuter quelques jeûnes, quoique si le jeûne est exécuté comme il se doit, le temps peut être moins long.

L’autolyse n’est pas un phénomène cyclique, elle s’exécute lorsque l’organisme remplit les conditions pour qu’elle se mette en branle, peu importe la saison et le nombre de jours de jeûne. Il faut normalement quelques jours avant qu’elle agisse, le temps que les nutriments contenus dans les intestins aient été assimilés. Oublions donc les multiples de 7.

Il est impossible de dire comment un jeûneur sera au 40e jour de jeûne mais, quelques jours de reprise alimentaire ne sont assurément pas suffisants pour refaire nos forces. En début de reprise, les quantités de nourriture sont minimes et ne donnent pas suffisamment d’énergie à l’organisme, cela peut prendre quelques semaines avant que les quantités, surtout suite à un très long jeûne, soient suffisantes. Les forces reprennent lentement. Lire le témoignage d’Isabelle Moser : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Je ne peux pas te dire de jeûner 42 jours tout comme je ne peux pas te dire le contraire, la décision t’appartient. On sait qu’un long jeûne est nécessaire mais faut-il en avoir la capacité. Je ne crois pas qu’une personne avec un IMC à 19 au départ puisse exécuter un si long jeûne, surtout s’il n’est pas exécuté au repos complet et que la réalimentation soit excamotée!

Il vaut mieux avoir des objectifs plus réalistes et les mener à bon port. À titre d'exemple, un jeûne de 28 jours au repos, suivi d'une réalimentation très progressive devrait donner de bons résultats, quitte à exécuter un autre jeûne une fois les réserves refaites. Boudreau écrit que les jeûnes s'additionnent et que l'autolyse poursuit le travail là où elle l'avait laissé.






Luc
Admin

Messages : 3460
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  PeSSouZiX le Mar 30 Oct 2012 - 3:30

Je comprends Luc ...
Ma motivation est + grande que les moyens dont je dispose
Je n'ai pas assez pris en compte ce temps de ré-adaptation à l'alimentation.

Je vais aller tranquillement jusqu'à 28 jours.
Pour cette fois ! ^^ (évidemment je ne souhaite pas me retrouver au chômage, mais si ça doit m'arriver un jour, et ben, c'est clair, j'en profiterais ! :p)

Parce qu'il est donc impossible d'accomplir un long jeûne lorsqu'on a un travail ?
Je ne peux obtenir qu'un congé d'un mois maximum ...
Il faudrait que je me mette en arrêt maladie (lol, c'est ironique !) au moins 2 mois ! ^^

Ce que je crains un peu, c'est qu'en arrêtant de jeûner à seulement 28 jours, mon addiction au tabac ne soit pas suffisament partie, qu'elle risque de se manifester à nouveau en recommençant à manger, que la tentation de fumer soit toujours présente ...
Même si je sais très bien que jeûner 28 jours me fera un grand bien, est-ce que ce sera suffisant pour soulager cette arthrose que je traine depuis des années, ou réparer ce dérèglement hormonale que j'ai depuis encore + d'années ? Et ces 2 kystes dans les gencives ? J'ai tellement pas envie d'en passer par ces opérations !!! (déjà subi une, je connais!)

Pour ce qui est de mon activité durant les 15 premiers jours, elle se résume à 9 jours en réalité:
Je bosse 5 jours et j'ai 3 jours de repos, rebosse 5 jours, et 3 jours repos, tout le temps comme ça.
Donc, sur ces 15 jours, tu enlèves 6 jours.

Ce que tu m'apprends aussi (entre autres ! ;)), c'est que j'ai démarré mon jeûne en étant déjà trop maigre ..............!
Je vais t'écouter, je vais rester raisonnable. Pas la peine de saboter, ou de faire n'importe quoi pour risquer des conséquences facheuses ensuite.

Mais je suis triste de devoir renoncer à un big one ...

Tu me dis que les jeûnes successifs se cumulent dans leurs effets.
Alors, si, l'année prochaine, j'en refais un de 28 jours, est-ce qu'il reprendra la thérapie là où il l'a laissé au jeûne précédent ? Même si cela remonte à un an ?

Merci infiniment Luc pour toutes ces informations précieuses, ton écoute et ton aide :-)

P.S : Oui, jeûne à l'eau. Environ 1 litre/jour, et moins quand je suis en repos. Je bois quand j'ai soif, sans me forcer.

PeSSouZiX

Messages : 19
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Alpes Maritimes, France.

http://camd.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  Luc le Mar 30 Oct 2012 - 10:53



Jeûner et travailler, surtout si ce travail demande des efforts physiques fait que nos réserves s’épuisent à vitesse grand V. Nous connaissons un participant qui fit de longs jeûnes (30, 35, 40 jours) tout en travaillant, mais cet homme avait un physique d’athlète et aucune maladie apparente. Ce n’est cependant pas recommandé.

Un jeûne de 28 jours est un long jeûne et peu d’ennuis de santé y résistent. Pour le tabagisme, un jeûne d’une semaine et même moins est habituellement positif. Tant qu’à l’arthrose, selon ce qu’on peut lire dans le livre de Mosséri, ça pourrait demander quelques longs jeûnes tout en ayant une bonne alimentation entre les jeûnes. Tant qu’au dérèglement hormonal, Boudreau mentionne que cela ne prend généralement pas un long jeûne. En fait, la plupart des femmes ayant jeûné pour des ennuis concernant le cycle menstruel ont réglé ce problème par des jeûnes d’une quinzaine de jours et moins. D’ailleurs, Boudreau écrit que les glandes se régénèrent facilement. Fait intéressant, mon épouse, qui depuis son adolescence avait ce problème de règles difficiles (longues, douloureuses, abondantes ou absentes etc.) régla définitivement ce problème lors d’un jeûne. Pour ce qui est des kystes, il serait surprenant qu’un jeûne de 28 jours n’en vienne pas à bout.

Si pour les deux semaines de jeûne qu’il te reste est fait correctement, soit le plus possible au repos, il serait surprenant que la plupart de tes ennuis ne soient pas réglés, sauf peut-être l’arthrose qui pourrait demander un ou d’autres jeûnes.

Boudreau écrit : "D'un jeûne à l'autre, l'autolyse progresse; la détoxication reprend là où elle s'était arrêtée. Lucie, qui souffrait de fatigue chronique, a jeûné à deux reprises pour obtenir des résultats satisfaisants. Ayant appris à bien se nourrir, elle a conservé après son premier jeûne un bon état physiologique. Le deuxième jeûne fut donc doublement fructueux et efficace. Les réactions s'enchaînent d'un jeûne à l'autre, en autant que l'état physiologique n'ait pas été détérioré par la reprise d'habitudes nocives (alcool, cigarette, excès de viandes ou de gras)." (Boudreau)


Luc
Admin

Messages : 3460
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  PeSSouZiX le Mar 30 Oct 2012 - 19:26

Ouf, c'était mon dernier jour de boulot today et oui, vraiment, il était temps que ça s'arrête !
Oui mon travail est principalement physique (sauf quand j'aide en caisse), j'ai serré les dents ces derniers jours, mais aujourd'hui, j'ai senti que j'étais à bout ... :/
Seul la volonté m'a fait tenir, parce qu'il le fallait, sauver un peu les apparences. Mais mes jambes ne semblaient plus vouloir me porter, j'ai eu des palpitations après des efforts, et des vertiges quand je me relevais trop vite. Là-bas, personne n'est au courant de ce que je fais.

Bravo Luc pour toutes tes indications que je note soigneusement !
Mes jambes coupées d'aujourd'hui ont peut-être une autre explication : en fin de journée, pertes blanches. Oo
Ça ne m'était pas arrivée de façon naturelle depuis + de 20 ans ...
Alors, pour le dérèglement hormonale, et malgrés que je me sois épuisée au travail, il semblerait qu'il y ait déjà eu une action du jeûne de ce côté là ... comme tu le dis ! >> après une 15aine de jours !
C'est magique, incroyable, je n'en reviens pas ... La nature est Grande.

Maintenant, je t'écoute ! Pour les 12 jours qui restent, ce sera REPOS/glandage, rien de fatiguant ! Que de la détente et du calme ... BONHEUR ! ♥

Ta dernière réponse me mets en joie : la plupart de mes tracas envolés en seulement 28 jours de jeûne, même les kystes ? Alléluia !!!
J'espère tant que ce sera bien le cas ...

Pour celui que je referais l'année prochaine (en restant à 28 jours), je n'oublirai pas, cette fois, de me rembourrer avant. 5 ou 6 bons kilos supplémentaires pour ne plus en baver autant durant les 15 premiers jours, avoir une réserve. 6 kilos, c'est bien ce que j'ai perdu en 15 jours. Mais ça se ralentit, je ne perds plus autant, je suis toujours à 46 depuis bien 2 ou 3 jours. Ça me rassure.

Merci encore Luc pour toutes ces informations indispensables qui m'ont évitée de courrir à la catastrophe !
Merci au forum, source d'infos FIABLES !
Je l'ai découvert alors que je m'aprètais a procéder à une purge à l'eau salée (au 3ème jours).
Je n'en avais pas du tout envie, mais je croyais que c'était utile ... J'ai préféré vérifié avant et là, tout de suite, grâce à ce forum, j'ai évité de faire une connerie !

Je vous donnerai des nouvelles de la suite.
J'aurais sans doute besoin de conseils pour la reprise alimentaire.

Je vous souhaite à tous et à toi, Luc, une excellente continuation

PeSSouZiX

Messages : 19
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Alpes Maritimes, France.

http://camd.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  Luc le Mar 30 Oct 2012 - 22:22



Maintenant que tu pourras jeûner au repos, l’autolyse se mettra en branle de façon encore plus évidente, provoquant sans doute divers malaises et excrétions diverses. Il est même un peu surprenant que des maux de dos n’aient pas encore été ressentis. Il faut dire que pour ces premiers 15 jours de jeûne, l’énergie était plutôt occupée à te soutenir physiquement qu’à te régénérer.

Voir les différents sujets sur le forum suivant qui contient des informations importantes sur le déroulement du jeûne.

"Éléments de connaissances sur le jeûne"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

N’hésite pas si tu as des interrogations.



Luc
Admin

Messages : 3460
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  PeSSouZiX le Jeu 1 Nov 2012 - 6:35

Je parcours le lien que tu m'as donné, c'est un régal.

Oui, je me pose encore une question ... Je suis en repos depuis hier.
Hier, en journée, je n'avais plus la force de me mettre debout, gros vertige au levé, obligée de me tenir pour pas tomber.
Je suis restée couchée presque toute la journée, sans vraiment dormir, juste rester au repos.
Ça s'est arrangé en soirée. (conséquence de mes 10 jours de travail ?)

La question que je me pose surtout, c'est à propos de l'eau :
De toutes évidences, j'ai mal préparé mon jeûne. Je n'ai pas d'eau pure, je bois de l'eau minérale.
Est-ce que cette eau minéralisée empêche le jeûne de se dérouler comme il se doit ?
Est-ce à cause des minéraux contenus dans cette eau que je reste obsédée par la nourriture ?
Ou bien cette obsession est liée à mon addiction au tabac dont je ne serais pas totalement sevrée ?

Et passer presque un mois à fantasmer sur la nourriture, est-ce que ça peut laisser des séquelles ensuite ? (comme ceux qui ont souffert de la faim et qui passent le reste de leur vie à stocker, à avoir peur de manquer...). Car j'avoue que je ne rêve que d'une chose : M'EMPIFFRER !
Je rêve de ça, mais même en rêve, je jeûne ! Dans l'un d'eux, je me vois goûter, mâcher plein de bonnes choses, mais je recrache tout à chaque fois. ^^'

J'attends les effets de l'autolyse (depuis hier), mais rien pour l'instant.
Alors j'espère que cette eau minérale n'est pas en train de tout gâcher, que je ne suis pas en train de jeûner pour rien ... :/
1 kilos en moins aujour'hui (45), ça se remet à baisser depuis hier.


Dernière édition par PeSSouZiX le Jeu 1 Nov 2012 - 12:12, édité 1 fois

PeSSouZiX

Messages : 19
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Alpes Maritimes, France.

http://camd.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  Luc le Jeu 1 Nov 2012 - 11:01



On peut penser, tel que tu le mentionnes, que les 10 jours de travail alors que le jeûne s’exécutait ont épuisé l’organisme et qu’il doit maintenant récupérer par le repos complet. D’ailleurs, il n’y a qu’une façon de stimuler l’autolyse selon Mosséri, c’est de donner à l’organisme de l’énergie vitale. Il écrit :

« Le véritable stockage des réserves d'énergie, la recharge des batteries corporelles se produisent pendant le repos. La stimulation (irritation ou excitation) d'un corps déjà épuisé, ne fait que précipiter l'épuisement des quelques réserves restantes, et amène l'effondrement final plus rapidement. Plus le corps est stimulé. Plus vite il atteint l'état d’épuisement total.

Les cellules ont besoin, pour fonctionner, d'énergie nerveuse. Quand celle-ci est abondante, elles éliminent beaucoup, sinon elles éliminent peu. Comment augmenter cette énergie nerveuse? Simplement en économisant sur les dépenses physiques, musculaires, digestives, sexuelles, etc. Comment économiser? Par le repos musculaire, celui de l'estomac, etc. »

Rester coucher, même sans dormir est la chose à faire actuellement dans ton cas car ton corps a été surmené durant les deux dernières semaines.

En ce qui concerne l’eau, une eau de source peu minéralisée peut faire l’affaire. On sait que les eaux embouteillées ne sont pas toutes pareilles. L’idée de boire une eau peu minéralisée est d’éviter qu’il y ait des dépôts de minéraux inorganiques dans l’organisme. Il ne faut tout de même pas trop s’en inquiéter, ce n’est pas l’eau qui fera que le jeûne sera réussi ou pas. Ce n’est pas non plus l’eau ni le tabac qui te rendent ‘obsédée’ par la nourriture et cela ne laissera pas non plus des séquelles par la suite. La sensation de faim peut être causée par bien des facteurs, bien souvent psychologiques. Il faut donc éviter de regarder la télé ou des revues où plein d’annonces de nourriture sont omniprésentes. Une autre raison pour laquelle un jeûneur peut avoir faim, une faim réelle est le manque de certains éléments, des carences quelconques de notre organisme. Boudreau écrit à ce sujet :

«Si, par exception, une personne en jeûne éprouve une faim soutenue et douloureuse, on peut en déduire que son corps est carencé; cette sensation indique que le corps a besoin de nutriments et qu'il est préférable de cesser le jeûne. »

Tant qu’à l’autolyse, elle s’effectue, qu’on le ressente ou pas puisque le corps n’a pas le choix de se nourrir de ses réserves, faisant ainsi le ménage. Encore là, il faut laisser le temps à ton organisme de reprendre le dessus par le repos qu’il requérait depuis le début du jeûne.



Luc
Admin

Messages : 3460
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  PeSSouZiX le Jeu 1 Nov 2012 - 12:39

Très bien, merci beaucoup Luc, pour tes réponses complètes :-)

Non, ce n'est pas une faim physique, douloureuse. C'est juste dans la tête ;-)

L'année prochaine, je commencerai le jeûne 10 jours avant (sur les 10 jours, seulement 5 de travail effectif) mes vacances (et non 15) et puis, j'aurais pris 6 kilos de plus, au préalable (réserves pour tenir) !
Je prendrai encore 1 bon mois entier de vacances et j'aurai donc 18 jours de jeûne au repos + 12 jours pour 1 reprise alimentaire tranquille.
Et je me débrouillerai pour avoir une eau osmosée ... faut que je me renseigne là-dessus ...

Merci Luc !

PeSSouZiX

Messages : 19
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Alpes Maritimes, France.

http://camd.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  PeSSouZiX le Jeu 1 Nov 2012 - 21:00

Luc, j'ai un gros soucis ...
Je m'excuse de te demander cela, ça me gêne d'abuser de ton aide, de ton temps, mais là, je ne sais plus trop quoi faire, j'ai tout essayé mais je n'y arrive pas !

Mon père voulais m'inviter à manger. Sur le moment, ne sachant pas trop quelle excuse trouver, je me suis dis que c'était mon père et que je pouvais être honnête avec lui, ne pas lui cacher, ne pas lui mentir, alors je lui ai dit.

Aujourd'hui, il m'ordonne presque d'arrêter, il crois que je me suicide !
Il crois que je jeûne pour maigrir !
Il me prend pour une folle irresponsable !

Pourrais-tu lui adresser un petit message ? En quelques mots, lui expliquer que je ne cours aucun danger, même en ayant perdu quelques kilos (que je reprendrais ensuite, évidemment!)
Mon père lis ce sujet.

Je t'en serais infiniment reconnaissante Luc.
Encore désolée de te demander cela :/

PeSSouZiX

Messages : 19
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Alpes Maritimes, France.

http://camd.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  PeSSouZiX le Jeu 1 Nov 2012 - 21:02

Je suis si contrariée par cette situation confictuelle avec mon père que je me suis remise à fumer ...

PeSSouZiX

Messages : 19
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Alpes Maritimes, France.

http://camd.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  Luc le Jeu 1 Nov 2012 - 23:04

Bonsoir,

Bien sûr que c'est stressant pour une personne n'ayant aucune connaissance du jeûne. Néanmoins,
le jeûne est un acte naturel utilisé dans toute la création et n'a rien de dangereux. Il remet tout simplement les pendules à l'heure pour repartir à neuf.

Cette thérapie est même utilisée et payée par la sécurité sociale de certains pays comme l'Allemagne!

Luc

PS. Je m'excuse pour le retard à te répondre, ici il n'est que 22h, je viens tout juste de voir ton message. Si tu veux poursuivre ton jeûne, il faudrait cesser à nouveau de fumer.

Luc
Admin

Messages : 3460
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  PeSSouZiX le Ven 2 Nov 2012 - 8:55

Ne t'excuse pas Luc, c'est vraiment très aimable à toi d'avoir pris la peine d'adresser ce message à mon père à 22h du soir, alors que tu as sans doute mieux à faire.
Hélas, il n'a pas réussi à rassurer mon père qui dit, maintenant qu'il y a "non assistance à personne en danger" ... :/

Nous avons clos le sujet, chacun campant sur ses positions et j'en suis affectée.

Hier, au moment où je sentais mes nerfs flancher (à cause de ce conflit), il trainait une très vieille cigarette dans un état piteux et peu ragoûtant.
Je l'ai trouvé ignoble au goût, mais elle m'a calmée ...

Il reste 10 jours de jeûne, après l'effort physique de la première partie, et le stress de cet échange douloureux avec mon père, il ne doit régner que du calme.
Que mon jeûne puisse ENFIN bénéficier des bonnes conditions pour accomplir son oeuvre !

Mais cela m'intéresserais de savoir s'il y a , dans ce forum, un sujet consacré au jeûne vu par l'entourage ?
Comment gérer une période de jeûne avec ses relations familiales ou autres ?
Faut-il jeûner en secret ?
Comment faire face aux proches qui s'affolent ?
Pourquoi, chez nous, le jeûne a une image si négative, pourquoi tant d'hostilité vis à vis du jeûne ?

Quand j'ai fait celui de 7 jours, en mai dernier, j'en ai parlé plus ouvertement.
Toutes les réactions furent unanimes :
"Vous êtes FOLLE !!!"

Je ne comprends pas.
La plupart des gens s'abime la santé siamment avec des produits dangereux, à court ou long terme, en vente libre, médicaments, drogues, mauvaises alimentations, mauvaises boissons, etc ... (oui, en plus, arf ! Ils paient pour s'empoisonner ! ... bah, au moins, leur conscience est sauve : ILS CONSOMMENT !)
Personne ne s'offusque de cela.
Je dis que j'ai jeûné 7 jours et on me traite de folle et d'extrêmiste... Oo'


Dernière édition par PeSSouZiX le Mer 7 Nov 2012 - 7:26, édité 1 fois

PeSSouZiX

Messages : 19
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Alpes Maritimes, France.

http://camd.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  Luc le Ven 2 Nov 2012 - 11:16


Il y a bien un sujet qui traite des points soulevés par les détracteurs du jeûne où nous répondons à leurs interventions. Nous avions été sur un de ces sites où tout ce qui n'est pas "habituel" est considéré comme de la charlatanerie.

Voici le lien vers cette discussion :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'ignore si tu es membre de notre autre site Le JEÛNE thérapeutique où d'autres discussions sont présentes en rapport avec la réaction des gens vs le jeûne. Cependant, actuellement, si nous ne sommes pas déjà membre, il est possible qu'il soit impossible d'y accéder en raison des problèmes que nous avons avec Windows Live Groupes. Essayons pour vérifier en cliquant sur ce lien :

INTOLÉRANCE générale face au jeûne



Luc
Admin

Messages : 3460
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  Luc le Ven 2 Nov 2012 - 11:34



Une autre façon de montrer que le jeûne n'est pas dangereux et que, bien au contraire, peut régler divers problèmes de santé est de visionner la vidéo "Le jeûne, une nouvelle thérapie" que tu as d'ailleurs déjà visionné sur Arte.

En faisant quelques recherches sur internet, elle devrait se trouver assez facilement.

Luc
Admin

Messages : 3460
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  PeSSouZiX le Mer 7 Nov 2012 - 8:05

Merci pour les liens, Luc, toujours bien utils ;-)

J'ai montré la vidéo du jeûne thérapeutique à mon père ... Elle a fait mouche !!! :-D
Cette vidéo lui a ouvert les yeux ! :o)))
J'aurais dû lui montrer + tôt !

A présent, il comprend le sens de ma démarche, il a compris que ce n'était ni un régime (dans mon cas), ni un acte suicidaire, mais bien un soin, une cure, une thérapie GENERALE.
J'en suis extrêmement heureuse !
Et je mets beaucoup de points d'exclamation ... ^^

Comble de bonheur >>>> maintenant, il envisage même de tenter l'expérience lui-même, un de ces jours !!!!!!! :-D
Quelle magnifique évolution depuis notre tout premier dialogue sur le sujet !

Gloire à cette vidéo !
Car, même si elle n'est pas parfaite, elle remplit quand même son rôle d'information.
Mon père m'a dit qu'il l'avait trouvé trop courte ! Il aurait voulu en savoir plus !
Oui, elle n'approfondit pas suffisament, beaucoup de choses peu ou pas abordées.
Mais elle est suffisante pour une 1ère approche fondée.

Et ce passage : Nous ne sommes pas programmés pour manger tout le temps à profusion ! Et toc ! :p

Quant à moi, ça va, tout se passe bien, mais je suis tout de même assez pressée d'en finir .... trop assaillie d'images de bons plats ! :/
Je reste convaincue que l'arrêt du tabac intensifie ces pulsions de festin, car c'est surtout le soir que ça devient violent, au moment ou je recherche habituellement la détente et la récompense après la journée de boulot.
C'est mon cerveau qui réclame, pas le corps. Lui, il se porte très bien.

Mon haleine s'est allégée, je n'ai plus la bouche aussi pâteuse, chargée et nauséabonde.
Mon poids actuel : 43,50 kg (Papa, pas de panique ! Je peux aller, tranquille, jusqu'à 40, aucun danger. ^^)
Et d'ici lundi, je ne pourrai pas perdre 3 kilos parce que je perds moins vite maintenant.

Mais vivement dimanche que j'aille au marché faire le plein de fruits !
Je vais kiffer GRAVE lundi !!! ^^
Et, finallement, merci Luc, MERCI de m'avoir ouvert les yeux : dans ma situation, 40 jours, c'était de la folie, irréalisable (genre rattaquer le boulot 2 jours après ... mais bien sûr ! x - x)

Je tenterai peut-être 40 jours, mais seulement quand les bonnes conditions seront réunies.
Sinon, je me contenterai de faire mes 28, ou 21 jours tout les ans, ou tout les 2 ans, selon l'envie, les besoins ...
Perso, je trouve plus judicieux d'en faire un plus court, mais plus souvent, s'il suffit à me garder en bonne santé.

Voilà les nouvelles :-)
à bientôt, portez vous bien ! ;o)

PeSSouZiX

Messages : 19
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Alpes Maritimes, France.

http://camd.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  admin2 le Mer 7 Nov 2012 - 14:23

Bonjour,

Quelles bonnes nouvelles! Nous étions un peu inquiets, ne sachant pas ce qu'il advenait de toi. Nous pensions même que tu avais arrêté ton jeûne.

En effet, c'est le manque de connaissance qui fait en sorte que les gens sont contre le jeûne. Cette vidéo a ouvert les yeux de plusieurs ... surtout ceux qui ont daigné l'écouter... les autres resterons contre, mais ceux-ci ont de moins en moins d'arguments pour justifier leur position.

En ce qui nous concerne, mon épouse et moi, lorsque nous avons entendu parler du jeûne, il y a 35 ans, à l'étée 1977, nous avons immédiatement acheté le livre du docteur Shelton et tenté l'expérience. À partir ce ce moment, nous avons commencé à en parler autour de nous, mais peu de gens étaient réceptifs. Avec le temps les mentalités ont changé (légèrement) et la connaissance faisant son oeuvre, le jeûne commence à percer. C'est d'ailleurs le but du présent site, le troisièmes que nous fondons depuis bientôt huit annnées.

Bravo encore pour la poursuite de ton jeûne, même si cela n'est pas toujours facile. Néanmoins, contrairement à bien d'autres jeûneurs (dont mon épouse qui est actuellement en jeûne depuis 6 jours), il semble que tu sois bien. Lorsque Lison jeûne, c'est très difficile, elle doit rester au lit car elle devient très faible et des maux d'estomac presqu'intolérables l'assaillent lors de poussées d'autolyse. Mais, elle doit jeûner une fois par année pour que ses articulations redeviennent presqu'en parfait état pour une autre année. Avec le jeûne, sa polyarthrite rhumatoïde est contrôlée sans aucun médicament, d'ailleurs, Lison ne prend aucun médicament depuis de nombreuses années, le jeûne est son remède.

À noter que tu ne faisais pas une bêtise en voulant jeûner 40 jours, ce qui aurait été possible car ton autonomie semble excellente, même si ton poids était relativement bas. Le hic était la reprise qui n'aurait durée que deux ou trois jours. Suite à un très long jeûne, le retour à la normale peut prendre plusieurs semaines, voire quelques mois. Il ne faut pas oublier que la reprise alimentaire et le retour à l'activité physique doivent se faire très progressivement et que, durant ce temps, l'autolyse se poursuit, maximisant le jeûne.

À la prochaine!

PS. Pour la réalimentation, voir le sujet suivant. À noter que la reprise peut varier selon les particularités de chacun. Les spécialistes ne disent pas tous la même chose concernant la réalimentation, il faut choisir la façon de faire qui correspond à notre condition.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  PeSSouZiX le Jeu 8 Nov 2012 - 8:12

Bonjour admin2 :-)

40 jours, non, je n'aurais réellement pas pu.
Avec 2 mois de repos, oui, sans problème, physiquement, mentalement, je sais maintenant que j'en suis très capable.
Quand j'ai opté pour un jeûne de 40/42 jours, je n'ai absolument pas pris en compte la période de réadaptation physique, et celle de la reprise alimentaire.
Là, je suis à 43 kilos au bout de 24 jours, combien j'aurais pesé au bout de 40j ?? 35k ?
Plus rien dans les muscles, plus aucune endurance physique, et je rattaque le boulot ?

Un job qui conssite à 8h non stop d'activités physiques ... Mon taff, c'est quasiment du marathon !
Je suis employée polyvalente dans 1 station service d'autoroute (je bosse seule dans ma fonction, peu d'aide), et fait principalement de l'entretien, dedans, dehors, partout, tout le temps, sauf quand je file un coup de main aux collègues ou si y a des livraisons.
Bref, pas vraiment de temps mort, surtout quand c'est comme ces derniers mois où y a du monde presque en pernanence (donc, il vaut mieux avoir la pêche ... oh oui, une bonne pêche ... arf ! Faut que je me calme ! Mes fruits m'obsèdent !! :P''' )

Et j'ai bien vu comme j'ai eu du mal à assurer lors ma dernière semaine de travail avant les vacances, et ce, alors que je n'en n'étais qu'à ma 2ème semaine de jeûne.
Donc, dans ces conditions, ça aurait été totalement impossible, "reprise alimentaire et retour à l'activité physique devant se faire très progressivement" ... no way !
(et je te remercie encore Luc ! ^^)

Tu parles de "poussées d'autolyse" ... Je n'ai pas l'impression d'en avoir eu ... :/
Ou bien, c'était pendant que je dormais ?
Il y a bien eu des jours où je me suis sentie plus faible (en début de vacances), besoin de m'allonger, aucun entrain, amorphe ... mais jamais aucun malaise, aucune douleur, rien ... alors que j'attendais cela, pour avoir une confirmation qu'il se passait bien quelque chose. Mais là ... J'en arriverais presque à douter !

Tu me dis que mon autonomie semble excellente >> elle l'est ! Presque trop ...
Je suis carrément trop en forme, et ça commence à m'inquiéter
Hier, j'ai presque fait le tour du compteur, levé 6 ou 7h, couché >> 5h du mat !
Je n'étais pas fatiguée !
En journée, je vaque à de petites occupations, pas fatiguantes, mais je n'arrive pas à rester vraiment tranquille, à aller m'allonger un peu pour me détendre (effet du manque de tabac ??)
Je peux avoir de petits coups de barre, mais ils passent rapidement.
Et dans tout ça, aucun signe d'autolyse ... :/

Alors oui, carrément, je commence à douter.
Hier soir (enfin plutôt ce matin), en me changeant pour aller dormir, j'ai eu une très désagréable surprise :
J'ai découvert que j'avais une splendide irruption d'herpes ! Oo'
Je ne l'avais pas ressentie (pas les démangeaisons qui accompagnent généralement), et pourtant voilà ...
Que dois-je en conclure ??

Franchement, à 4 jours de la fin du jeûne, je ne sais plus quoi penser.
J'en arrive même à croire que ça n'aura servi à rien et qu'au prochain rendez-vous chez le dentiste, on me confirmera que j'ai bien plusieurs kystes à extraire ... :'(
Se peut-il qu'il y ait des exceptions ? Que le jeûne ne soit pas à 100% efficace pour tout le monde ?
Que dois-je comprendre de ces absences de "signe" d'autolyse ? De cette affreuse irruption ? De cette forme générale ? (alors que je sens bien que ma forme physique est restreinte, limitée)

A 4 jours de la fin de ce jeûne, je commence à me dire que j'ai fait tout cela pour rien ...
Ça ne m'aura pas fait de mal, et surement du bien, mais est-ce que ça aura eu les bienfaits que j'en attendais tant ?
Je commence à en douter, vraiment.

J'ai chopé un coup de froid juste avant les vacances, un vulgaire rhume. Du fait du jeûne, il ne s'est pas franchement déclaré, mais par contre, il traine, il s'étale sur la durée.
Aujourd'hui, 10 jours après, j'en suis à la fin, le moment où je tousse beaucoup au levé (toujours comme ça mes fins de rhume), j'ai même failli vomir ce matin, tellement je toussais (et crachais).
Est-ce que cela peut perturber un jeûne ?

Pour la reprise alimentaire, j'ai envie de suivre le programme de Jean Rocan, à la fin de cette page :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Très pratique ce menu sur 14 jours ! :-)
Et cela me parait fournir une très bonne base. Qu'en pensez-vous ?

Je vous remercie pour votre écoute, votre attention, votre enseignement, et votre aide.
J'aime votre forum ! ♥

à bientôt ;o)

PeSSouZiX

Messages : 19
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Alpes Maritimes, France.

http://camd.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  Luc le Jeu 8 Nov 2012 - 10:02




Au départ, pour chasser toutes tes inquiétudes concernant le déploiement de l'autolyse chez toi, voici ce qu'écrit Boudreau concernant cela:

"Puisque les jeûnes se suivent et ne se ressemblent pas, signalons enfin que pour bien des gens, le jeûne se déroule sans malaise, sans symptôme marqué et sans trouble du sommeil. Ces personnes chanceuses se demandent avec dépit si elles se détoxiquent, malgré l'absence de signes évidents. Bien qu'elles ne ressentent pas nettement les processus de détoxication qui s'opèrent en elles, ceux-ci sont incontournables: en jeûne total, l'organisme n'a pas le choix de faire l'autolyse de ses réserves et de ses structures endommagées, car il doit trouver des énergies pour survivre."

Il y a cependant une chose qui me "turlupine" (chicotte) comme on dit chez-nous est qu'il semble que tu sois peut-être un peu trop active. On sait que pour se régénérer, l'organisme a besoin d'énergie et de repos. Le fait de te coucher à 5h du matin ne me dit rien de bon. Qu'on se repose sans dormir, ça va et c'est le lot de plusieurs jeûneurs, mais si nous sommes actifs et que nous ne nous reposons pas suffisamment, les calories sont brûlées pour entretenir l'effort musculaire et mental, il en reste moins pour la régénération.

Concernant certaines réactions, la recrudescene de certains symptômes ex: poussée d'herpès, indique que l'autolyse agit. Tout cela se résorbera et disparaître pour de bon, soit durant le jeûne ou pendant la réalimentation progressive. Le fait de tousser et de cracher fait partie de l'élimination, surtout chez un fumeur. Rien ne t'empêche d'ajouter quelques jours à ton jeûne, si ça peut te rassurer. Il te resteras encore assez de temps pour la reprise.

Pour l'herpès, voir le sujet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

À propos de ton autonomie pour un jeûne de 40 jours, je parlais biensûr d'un jeûne exécuté dans les conditions recommandées par les spécialistes et non pas comme tu voulais l'exécuter, en trvaillant et sans reprise adéquate.

La perte de poids, si nous sommes au repos diminue pour devenir presque nulle vers la fin d'un long jeûne.

Pour la réalimentation, ce que donne Rocan est très bien et peut être adapté selon ce qui est disponible dans notre région. Il ne faudra cependant pas oublier qu'il n'y a pas seulement la reprise alimentaire qui doit être progressive, mais également notre activité physique pour permettre à notre organisme de renflouer les muscles tout en se faisant des réserves.

Au plaisir!


Luc
Admin

Messages : 3460
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  PeSSouZiX le Jeu 8 Nov 2012 - 12:34

Tout le plaisir est pour moi, Luc :o)

Vos réponses sont toujours complètes et instructives, c'est bien cool !

Oui Luc, cette activité constante me tarabuste également ...
Je m'efforce de la minimiser, mais "c'est plus fort que moi" (les psys aiment relever ce genre de termes ^^), je n'arrive pas à me calmer !
Alors, pour arrêter de m'affairer (plein de petits rangements, jardinage sur le balcon, etc), je me scotche sur l'ordinateur ... là, au moins, je ne bouge plus trop. Mais ma tête n'est pas au repos ... Elle ne peut pas, je dois l'occuper car dès qu'elle ne l'est plus, elle se remplit de visons de nourritures, de plats allèchants, de desserts, même l'image d'un sandwish jambon beurre me fait fantasmer ! Et tout ça, sans sollicitation environnementale ! Je zappe les pubs, je zappe dès que ça se corse à ce sujet, chez moi, pas de bon miam qui traine, personne autour pour me tenter, je ne sors pas ...

Pour moi, c'est évident, je suis absolument certaine d'avoir l'explication de cette nervosité compulsive et de ces obsessions récurentes >>> l'arrêt du tabac !
J'en mets ma main à couper dans le feu !

Ok je ne fume plus, mais j'en paie les conséquences ...

J'ai mieux géré le sevrage quand je travaillais (malgrès les milliers de sollicitations extérieurs et permanentes !) parce que travailler m'épuisait et je ne pouvais plus me permettre d'être énervée. Au contraire, j'étais d'un zen à toutes épreuves !
C'est aussi à cause de cette épuisement dû au travail que je me suis beaucoup mieux reposée en début de vacances (je récupérais).

Maintenant, plus dépuisement, la nervosité est là, elle ne me lache pas ... :/
Et jeûner ne parvient pas à y remédier.
C'est dire comme je suis grave accro ...

J'espère juste que ça n'a pas trop gâché cette 1ère vraie tentative de jeûne.
Mais je comprends bien que cela a sapé pas mal les bénéfices et c'est très dommage.

Je remettrai ça l'année prochaine. Le prochain se passera mieux, je pense.
On va dire que l'actuel aura été un galop d'essai.

;-)

PeSSouZiX

Messages : 19
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Alpes Maritimes, France.

http://camd.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  Luc le Ven 9 Nov 2012 - 13:51



Tu es sans doute du genre active, pour ne pas dire hyperactive, comme certains enfants qui bougent toujours! Tant qu'au cerveau, il n'y a pas d'interrupteur pour le mettre à "off" et dormir, et ça pour la plupart des gens. Tel que tu le dis, au moins, lorsque tu es à l'ordinateur tu es assise donnant plus de repos à ton corps. Concernant le repos, Boudreau écrit :

"Dans la vie de tous les jours, ces activités de régénération se déploient surtout la nuit, quand le corps est inactif. Chaque nuit de sommeil est une pause au cours de laquelle le corps se détoxique et se rééquilibre. Ces activités réparatrices ne s'accomplissent pas non plus si l'on jeûne debout. Le jeûne en repos est donc doublement payant: l'organisme désintègre ses toxines et ses strurctures usées pour se sustenter, et l'état de repos exalte les activités de réparation. Le jeûne devient donc thérapeutique."

Ce que nous devons comprendre, à la lecture de ce texte est que l'organisme peut très bien désintégrer ses toxines, que l'on soit actif ou pas mais, pour la réparation (régénération), le repos est nécessaire. Au moins, ce qui est encourageant est que si durant la nuit nous dormons ou à tout le moins nous sommes au repos, la régénération s'effectuera pendant plusieurs heures.

Tant qu'à l'idée que ton excitation soit due au tabagisme, dont tu as mis fin il y a environ 3 semaines, selon Lison, ça ne pourrait être ça car avec tout ce temps, le sevrage est assurément complété. Les gens qui cessent de fumer ou de boire énormément de café, peuvent avoir des effets de manque et être nerveux pendant quelques jours, voire quelques semaines mais en jeûne, ce temps est racourci puisque l'élimination de ces toxines s'opère beaucoup plus rapidement.

À tout événement, il est certain que l'organisme retire des bienfaits d'un jeûne et, d'après Boudreau, lors d'un prochain jeûne, la régénération se poursuivra là où elle avait laissé.








Luc
Admin

Messages : 3460
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  PeSSouZiX le Sam 10 Nov 2012 - 9:44

Luc a écrit:
À tout événement, il est certain que l'organisme retire des bienfaits d'un jeûne et, d'après Boudreau, lors d'un prochain jeûne, la régénération se poursuivra là où elle avait laissé.
C'est ce qui me console un peu dans le sens où, non, je n'aurais pas fait cela pour rien, même si mon jeûne actuel aura été laborieux jusqu'à la fin !
Alors le poursuivre de quelques jours, pas la peine... car je crois qu'il est frappé de malchance ce pauvre jeûne ! ^^

Vendredi 26/10 (je bossais encore), coupure volontaire d'eau chaude ! (un dégât des eaux 3 étages en dessous. Les occupants absents, le syndic s'est pas cassé la tête, allez hop, on coupe et tant pis pour les occupants présents, familles, personnes âgées, des 7 autres étages !)
C'est tombé au moment où les températures se sont mises à chuter, passant de 25° en journée à 10° et 0° la nuit.
D'où mon coup de froid !
Cette satanée coupure va durer 12 jours !
Et m'aura coûté d'innombrables coups de téléphone et des emportements légitimes devant le laxisme. (stress !)

Le conflit avec mon père ... (stress!)
Mes voisins qui ont l'air de s'être mis d'accord pour, tous, faire des travaux en même temps. Ils se relayent :-)
Pouvoir me détendre, me reposer en journée ? Nooon .......... (stress !)
La phase finale du rhume : la toux ! Même gosse, j'ai toujours eu des rhumes qui se terminaient par 10 ou 15 jours de toux.
J'en suis là, depuis 3, 4 jours et c'est très pénible car je ne peux pas dormir.
Mes crises de toux se déclenchent dès que je suis allongée.
Hier, je me suis forcée à aller au lit plus tôt (3h du mat ^^), 2h après, je ne dormais parce que dès que je commençais à m'assoupir, crise de toux m'obligeant à me redresser pour la faire passer :/
Ce cirque à duré jusqu'à 10h du mat. J'ai dû dormir 2h par tranches d'une demi-heure à chaque fois, entre coupée de longue séances de toux.

Je ne suis ni active, ni hyperactive, juste une fausse calme, pleine de nervosité dedans.
Je m'active au travail parce que je suis payée pour ça, le boulot m'y oblige, mais sinon, j'adore ne rien faire, contempler, procrastiner, me laisser vivre, flemmarder, etc, et je suis une sédendaire, j'aime rester chez moi à bidouiller tranquillement.

Hélas, on ne se libère pas du tabac si facilement, et si vite. Certains y parviennent sans doute, les fumeurs modérés, ceux qui ne sont pas trop addict.
Mais pour les fumeurs très dépendants, c'est plus compliqué, parce que ça se passe beaucoup dans la tête.
Le sevrage physique, il est rapide, mais pas celui du mental.
La cigarette est un "doudou', le pouce que l'enfant met à la bouche, c'est la tétine !
Et à comparer avec la "bibine", c'est la même chose :
L'ancien alcoolique se garde bien de retoucher un verre d'alcool car il sait qu'un seul suffit à rouvrir le robinet !
Et ce, même des années après avoir arrêté l'alcool.

Bien des anciens fumeurs se montrent d'une intolérence extrême vis à vis des fumeurs qui les entourent.
Cela s'explique par le fait que leur esprit n'est pas sevré, qu'ils sont bel et bien toujours en manque, et que voir d'autres fumer exacerbe ce manque.
J'avais un patron qui avait arrêté de fumer pendant 7 ans. Un jour, un "ami" lui a proposé une cigarette. Mon patron l'a acceptée se croyant à l'abris d'une rechute.
Il a rechuté.

PeSSouZiX

Messages : 19
Date d'inscription : 21/10/2012
Localisation : Alpes Maritimes, France.

http://camd.deviantart.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  admin2 le Sam 10 Nov 2012 - 17:13

Bonsoir,

En effet, selon tes dires, ce jeûne ne fut pas de tout repos! Problèmes de chauffage et d’eau chaude, temps froid, ennuis avec le propriétaire, travaux bruyants, conflit familial … etc. tout ça n’aide pas à exécuter un jeûne comme il se doit. Cependant, malgré tout, l’élimination se fait tout de même puisque l’organisme doit se nourrir; c’est plutôt la régénération qui s’exécute difficilement d’après Boudreau.

Il faut aussi te dire que c’est une première expérience et qu’assurément, lors du prochain jeûne, les mêmes erreurs seront probablement évitées. À mon avis, un jeûne moins long, bien mené, est plus efficace qu’un plus long dans de mauvaises conditions.

Tu as sans doute raison en disant que psychologiquement, le sevrage de la nicotine ou encore ‘l’habitude’ en soi de fumer, peut durer très longtemps. Néanmoins, ton corps s’est nettoyé de ces substances néfastes, voire mortelle à la longue. À tout événement, tu auras au moins réussi à arrêter le tabagisme, ce qui est déjà un grand pas de fait pour ta santé.

C’est donc bientôt la réalimentation!

Attention aux quantités!



admin2

Messages : 865
Date d'inscription : 04/06/2012

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: (28 jours) Témoignage + Quelques interrogations

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 5:34


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum