Jeûne et maladie génétique/congénitale

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Jeûne et maladie génétique/congénitale

Message  Dodie le Mer 31 Oct 2018 - 23:34

Bonjour,

J'ai développé à l'age de 23 ans un lymphoedoeme primaire, maladie congénitale du réseau lymphatique qui produit un gonflement des membres atteint suite à une stagnation de la lymphe ne circulant plus correctement.

Quels sont les effets du jeûne sur ces pathologies génétiques ?

A -t-on des témoignages ou des études sur celles là ?

Vous remerciant

Dodie

Messages : 64
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et maladie génétique/congénitale

Message  Dodie le Sam 3 Nov 2018 - 21:55

Pas de réponse sur les maladie d'origine génétique ?

Dodie

Messages : 64
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et maladie génétique/congénitale

Message  Vima le Sam 3 Nov 2018 - 22:40

Quand on dit "maladie génétique", nous savons depuis quelques années déjà que la génétique n'est responsable que pour 15%. Tout le reste est de l'épigénétique, c'est à dire des choix de vie, donc bien sûr que le jeûne peut avoir un effet favorable, de même qu'une alimentation physiologique, une hygiène de vie correcte concernant la. gestion des émotions, du stress, l'exercice physique, etc.

Vima

Messages : 58
Date d'inscription : 07/05/2014

http://www.cook-and-dome.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et maladie génétique/congénitale

Message  Dodie le Sam 3 Nov 2018 - 23:03

Merci Vima

Vous n'estimez pas à quel point votre réponse m'enplie d'espoir!
Je ne connaissait pas ce fait de seulement 15 pour cent de cause génétique, le reste dépendant des facteurs environnementaux, avez vous des articles ou sites qui etaye ce que vous avancez?

Merci encore

Dodie

Messages : 64
Date d'inscription : 19/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et maladie génétique/congénitale

Message  Vima le Dim 4 Nov 2018 - 5:17

Je suis absolument sûre de ce que je dis ; ce sont des études avérées d'éminents professeurs ; vous pouvez chercher sur internet, vous trouverez très facilement des sources précises. En effet, c'est très encourageant si l'on est concerné, cela signifie que ce n'est en rien une fatalité, mais que l'on peut être soi-même pleinement actif. Et le jeûne est souverain, de même que l'alimentation ; vous devriez lire par exemple L'éloge du cru, de Dominique Guyaux, qui est en rémission d'une grave sclérose en plaque depuis une trentaine d'années (alors que les médecins lui prédisaient le fauteuil roulant à 30 ans), grâce à une alimentation physiologique crue ; il explique scientifiquement dans son livre la nécessité d'une telle alimentation.

Vima

Messages : 58
Date d'inscription : 07/05/2014

http://www.cook-and-dome.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et maladie génétique/congénitale

Message  Jeff le Mar 6 Nov 2018 - 11:10

je confirme aussi ce qui est dit au sujet du génome, selon mes différents lectures, c'est à peu près 90% des gènes qui seront totalement modifié durant notre vie. Nos façons de nous alimenter, de faire de l’exercice, de dormir, de méditer, etc. sont donc très important.

c'est pour beaucoup plus simple de penser que c'est la faute "à nos ancêtres" et à continuer de foncer tête baissée dans le mur. Mais non, une grande part de ce qui nous arrive et de notre propre responsabilité.

Jeff
Modérateur

Messages : 154
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 48
Localisation : Suisse romande

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et maladie génétique/congénitale

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum