question sur la non-perte de poids pendant un jeûne long

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

question sur la non-perte de poids pendant un jeûne long

Message  Ghyslaine Van den Berghe le Dim 23 Sep 2018 - 11:15

Bonjour,
j'ai accueilli chez moi ma sœur, qui effectue un jeûne dans l'espoir de se débarrasser d'une polyarthrite très active et très douloureuse. elle en est aujourd'hui à son 21 ème jour. Ce que je n'arrive pas à comprendre (et j'ai remarqué la même chose dans le cahier de suivi d'un précédent jeûne long), c'est qu'elle reste souvent plusieurs jours avec le même poids, avant de perdre à nouveau, que ce soit 600 g, 400 voire seulement 200g.
Naturellement j'ai vérifié la balance en me pesant moi-même, et elle m'a donné le même poids que ma balance habituelle.
Quelqu'un a-t-il déjà eu ce genre de situation, et comment peut on expliquer cela ? Bien sur, en restant au chaud et sans bouger beaucoup, le corps ne dépense pas beaucoup. mais il faut bien qu'il dépense (consomme) de la graisse ou quoi que ce soit dont il préfère se débarrasser, pour survivre, n'est-ce pas ?
Par ailleurs les constantes chez elle sont bonnes, température, tension, pouls, hydratation...
Donc j'aimerais bien comprendre.
cordialement, Ghyslaine

Ghyslaine Van den Berghe
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la non-perte de poids pendant un jeûne long

Message  maricali le Dim 23 Sep 2018 - 14:09

Bonjour, je ne sais pas trop l'expliquer mais après la perte de poids de la première semaine, je perds très très peu ensuite.... mon dernier jeûne de trois semaines : perte de 5 kg la première semaine et ensuite 2 kg seulement pour l'ensemble des deux semaines suivantes

maricali

Messages : 136
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la non-perte de poids pendant un jeûne long

Message  Toad le Dim 23 Sep 2018 - 16:23

Bonjour.
Il n'est pas impossible que le corps stocke pendant plusieurs jours les déchets métaboliques de façon à ce que le poids global demeure constant.
Un catabolisme continu n'implique pas une élimination immédiate.
L'évolution du poids à très court terme n'est pas nécessairement révélatrice de la consommation d'énergie.
De plus, il peut y avoir des composants très légers et très énergétiques alors que d'autres composants seraient très lourds et peu énergétiques.
Sans compter la rétention d'eau à + ou - 1 litre près (soit 2 litres en variation).
Tous ces facteurs donnent une fluctuation à très courte échelle qui peuvent aller à l'opposé de ce qui est attendu au niveau de la moyenne hebdomadaire sur une journée.
Je ne suis absolument pas étonné par une telle évolution.
Je suis le premier à désespérer le matin sur ma balance quand je vois que je n'ai rien perdu par rapport à la veille...
L'absence de perte de poids ne me semble pas le signe d'une anomalie dans le déroulement d'un jeûne.
Toad.

Toad

Messages : 17
Date d'inscription : 20/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Merci !

Message  Ghyslaine Van den Berghe le Lun 24 Sep 2018 - 5:29

Merci bien pour ces éléments de réponse sur cette question qui m'intrigue beaucoup. Bien sûr quand ma sœur reste 3/4 jours sans changer de poids, on s'interroge : est-ce que le corps continue bien son nettoyage ? mais j'imagine que oui, et il faut juste s'armer de patience.
Je crois que : patience est le maître mot du jeûne long...

Ghyslaine Van den Berghe
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la non-perte de poids pendant un jeûne long

Message  Jeff le Lun 24 Sep 2018 - 9:04

c'est tout a fait normal. On perd énormément de poids la premières semaine, un peu moins la seconde et à partir de la troisième la perte est moindre.

Il arrive même parfois que je reprenne du poids d'un jour à l'autre, ceci dépend surtout du liquide ingérer.

pour te donner une idée, j'en suis à ma troisième semaine et j'ai perdu: 5kg la 1ère, 4kg la 2ème et 2 la 3ème.

Pas d'inquiétude, tout va bien.

Jeff
Modérateur

Messages : 172
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 48
Localisation : Suisse romande

Revenir en haut Aller en bas

trente-quatrième jour de jeûne

Message  Ghyslaine Van den Berghe le Sam 6 Oct 2018 - 15:07

Merci pour vos messages. Aujourd'hui ma sœur termine son 34ème jour de jeûne. Elle pesait 50 kilo au départ, et en pesait 40 hier matin... Elle continue à faire de long paliers sans perte de poids. E bien qu'elle ait perdu bien sûr, au niveau des fesses, cuisses, ventre, elle ne fait même pas maigre !
Nous avons eu très peur qu'elle recommence le même problème que son dernier jeûne long il y a 5 ans, à savoir dégoût de l'eau et vomissements dés qu'elle buvait, mais bien qu''elle trouve l'eau "lourde" dans son ventre elle ne la rejette pas. par contre elle a des spasmes plusieurs fois par 24 heure, c'est très pénible, et surtout fatigant, au début elle rejetait de la bile et maintenant seulement un peu de salive mousseuse. Je me demande si le fait de ne plus avoir de vésicule biliaire ne complique pas les choses ? j'ai vu que le problème avait déjà été posé sur le site.
Ma sœur voudrait très fort réussir à aller au bout du jeûne, c'est à dire jusqu'au retour de la faim, toujours dans l'espoir que cela règle son problème de polyarthrite. Ses douleurs et inflammations ont disparu dans la première semaine du jeûne, mais cela ne veut pas dire que la maladie a disparu complètement.
En attendant, c'est massages fréquents, bouillotte et encouragements à garder le moral...
merci pour vos éventuels commentaires

Ghyslaine Van den Berghe
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la non-perte de poids pendant un jeûne long

Message  Toad le Dim 7 Oct 2018 - 12:27

Bonjour Ghyslaine,
Bravo à votre sœur. 10 kilo en 34 jours, c'est pas beaucoup. Moi je perds 7 kg en 15 jours mais la question de poids ne dit pas tout. Votre sœur fait-elle des promenades ?
Je me pose plusieurs questions.
Il faudrait trouver une eau qui convienne.
Sans vouloir vous commander, j'achèterai une dizaine de marque d'eaux minérales et je les gouterais jusqu'à ce qu'une eau convienne.
Il faut éplucher les étiquettes et les concentrations en minéraux.
La mont rouscous ou volvic sont 2 eaux très peu minéralisées, il faudrait au moins en essayer l'une des 2.
Je trouve que la résolution de l'eau est primordiale avant même celle du jeûne.
Il ne faut pas hésiter à refaire des tests d'eaux minérales tous les mois pour coller à un goût sans cesse mouvant.
Cependant, un régime alimentaire avec 50% de légumes frais (hors jeûne évidement) dans l'assiette aidera au mieux au niveau des minéraux assimilables.

Je ne crois pas que d'attendre le retour de la faim soit une question primordiale dans le cas de votre sœur.
Avec 34 jours de jeûne, si le jeûne aidait à la résolution du problème, il y aurait déjà des prémisses.
Le jeûne va calmer l'inflammation, il devrait y avoir des soulagement au niveau des articulation pendant le jeûne, cela va donner une appréciation de surface.
Parfois, les prémisses apparaissent après la rupture du jeûne, les vertus du jeûne peuvent donc apparaitre à retardement.
Cependant, le jeûne peut régler quelques problèmes qui vont donner l'illusion d'une résolution provisoire après rupture, mais pas le problème qu'on recherche, il peut donc avoir une rechute à terme à cause des mauvaises habitudes.
Il faut donc attendre une rupture de jeûne consolidée pour voir si le jeûne avait vraiment les vertus nécessaires pour vaincre la maladie en profondeur.


Pour les problème d'arthrite, je ne négligerais pas le problème de l'eau et de minéraux.
A-t-elle essayé un jeûne sec de 3 jours ?
Ça peut parler au niveau de l'hypertonicité (trop de pression en eau) ou de concentration en minéraux.

Toad

Messages : 17
Date d'inscription : 20/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

toujours à propos de l'eau et de la perte de poids

Message  Ghyslaine Van den Berghe le Lun 8 Oct 2018 - 11:37

Merci pour votre réponse Toad,
A propos de la perte de poids, elle continue à perdre très peu, il y a des fois où je me demande si elle ne vis pas de l'air du temps ! toujours par long palier où son poids ne bouge pas, puis ça descend (un peu.
Quand au problème de l'eau, lors de son précédent jeûne long nous avions fait une recherche et changé d'eau plusieurs fois sans que cela change quoi que ce soit. Actuellement j'achète de la "Mont Blanc" qui est très peu minéralisée et qui a un ph neutre.
Je pense que son problème de polyarthrite n'es pas dû à une mauvaise alimentation. nous venons d'une famille végétarienne qui suivait déjà Shelton en grande partie... mais si l'alimentation est très importante, il y a d'autres facteurs : la sédentarité (travail très prenant qui laissait peu de place aux loisirs, à l'exercice, et surtout, beaucoup de stress, de grosses causes de chagrin et d'angoisse... et ma sœur à tendance à somatiser à outrance, dans le genre, se démolir toute les dents à force de les serrer la nuit...
Vous ne pensez pas qu'on peut guérir d'une polyarthrite ? n'est ce pas de cela qu'à guéri Buchinger quelque chose comme ça), celui qui a créé une clinique de jeûne en Allemagne ?
En tout cas ma sœur veut mettre toutes les chances de son côté, et c'est pourquoi elle voudrait aller jusqu'au bout... à tort ou à raison. et, vous me demander si elle fait des promenades, non, elle a plutôt du mal à se lever du lit...
Ah, dernière chose : Elle a fait un jeûne sec de trois jours quelques temps avant de venir chez moi ; et en fait, elle a démarré son jeûne long actuel par 5 jours de jeûne sec, puis elle a continué en buvant.
Voilà; j'espère seulement de tout mon coeur que ce jeûne va bientôt se terminer, et qu'il aura des suites positives... même si pas dans l'immédiat !

Ghyslaine Van den Berghe
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la non-perte de poids pendant un jeûne long

Message  Toad le Mer 10 Oct 2018 - 5:05

Ghyslaine Van den Berghe a écrit:Vous ne pensez pas qu'on peut guérir d'une polyarthrite ?
Je pense que les vérités ne peuvent être tirées que de ses propres expériences et qu'elles ne sont valables que pour soi-même.
Il est possible que le jeûne hydrique ne soit pas suffisant pour guérir et il est aussi possible que, contrairement au jeûne hydrique, les prémisses de guérison par le jeûne sec apparaissent très tardivement.
Le jeûne sec interviendrait sur les chaines carbonées, l'eau et les minéraux alors que le jeûne hydrique n'interviendrait que sur les chaines carbonées.
Le jeûne sec aurait donc un domaine d'intervention plus large que celui du jeûne hydrique.
Comme les prémisses de guérison du jeûne sec peuvent être très tardives, elles pourraient être masquées en dépit d'échantillons de jeûnes secs.
Si la résolution venait avec un jeûne hydrique, tant mieux, car le jeûne sec n'est pas aussi aisé que le jeûne hydrique en terme de délais et d'effets secondaires.
En ayurvéda, des problèmes d'articulations sont traités avec des saunas (les saunas traitent aussi l'eau et les minéraux comme le jeûne sec).
Cependant, il me semble que le jeûne est quand-même préférable pour conforter au mieux une guérison.
Je dis donc, simplement, qu'il existe peut-être une autre piste au cas où le jeûne hydrique ne résolve pas le problème.


Les liens sur certains mots sont des automatismes extérieurs sur lesquels le rédacteur du message n'a aucun contrôle.

Toad

Messages : 17
Date d'inscription : 20/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la non-perte de poids pendant un jeûne long

Message  Bountygong le Sam 20 Oct 2018 - 4:31

Bonjour Ghyslaine Van den Berghe, quelles sont les nouvelles de votre sœur ? Est-elle en phase de réalimentation ? Souvent au début de cette phase, on peut constater un rebond de l'autolyse et des problèmes qui n'avaient pas été guéris par le jeûne le sont durant cette phase. Elle n'est donc pas à négliger.
Dans l'attente de vos nouvelles.
avatar
Bountygong
Modératrice

Messages : 358
Date d'inscription : 05/08/2017
Localisation : Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: question sur la non-perte de poids pendant un jeûne long

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum