Jeûne sec, autolyse

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Jeûne sec, autolyse

Message  Polber le Mer 23 Mai 2018 - 6:01

Bonjour tout le monde,

Ça fait maintenant deux mois que je me suis essayée au jeûne et donc que je lis les forums toujours bien documentés de ce site.
J'ai d'abord fait un jeûne hydrique de 6 jours toute seule, puis avec mon copain on a voulu réessayer ensemble il y a quelques semaines car lui a une santé fébrile pour son âge (il a 24 ans, j'en ai bientôt 21). Il a des problèmes d'œsophage, un transit fragilisé, des yeux qui supportent mal la lumière, des brûlures d'estomac (qui sont plus des remontées d'acide), gencives et dents qui saignent fréquemment etc... Je l'ai initié aux bains dérivatifs et nous mangeons mieux, et j'ai vu une nette amélioration pour ce qui est de l'humeur notamment, et de la flore intestinale. Depuis le 1er jeûne, il n'a pratiquement plus de brûlures d'estomac (chose incroyable pour lui) à part quand il mange ou boit des produits nocifs (la bière notamment).
Bref, cela fait 35h que nous sommes en jeûne sec et l'autolyse a clairement commencé pour lui pendant la nuit : courbatures, maux de tête, de ventre, crises d'angoisse, froid, urine foncée et langue blanche... C'est la première fois qu'il passe 35h sans boire même pas une gorgée de quelque chose. Le truc,c'est que moi j'ai zéro effet encore... Enfin juste l'urine très foncée et la langue blanche, sinon je me sens bien et n'ai ni faim ni soif. Est-ce normal de moins réagir ? Est-ce que ça veut dire que j'ai moins de toxines à éliminer ? Parce que j'ai quand même du mauvais gras à enlever je le sens et j'ai l'impression que le nettoyage en profondeur fonctionne moins bien sûr moi
En tout cas nous allons continuer encore quelques jours pour moi et lui, vous pensez qu'il doit continuer le jeûne sec ou est-ce que c'est dangereux s'il souffre ?

Polber

Messages : 1
Date d'inscription : 22/05/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne sec, autolyse

Message  Klee le Mer 23 Mai 2018 - 7:14

Bonjour Polber et bienvenue à toi sur le forum !

Bravo à vous deux d'intégrer le jeûne dans vos pratiques de mieux-être.

Sur le fond, chaque corps est différent avec des problématiques personnelles à régler. Particulièrement pour ce qui concerne le jeûne, comparaison n'est pas raison. D'autant que ce n'est pas parce que l'on ne ressent rien, qu'il ne se passe rien. Bref, il y a peut-être moins de choses à régler chez toi que pour ton copain... ou pas ^^ !!

Après, entre jeûne sec et jeûne hydrique... A titre personnel, je ne suis pas un fervent partisan du jeûne sec. Je lui préfère le jeûne hydrique où l'on boit à sa soif : ce type de jeûne permet de durer plus longtemps qu'un jeûne sec, sans se poser de questions existentielles sur la dangerosité de ne pas boire pendant plusieurs jours.

Une solution intermédiaire réside dans le fait d'alterner les jours de jeûne sec et les jours de jeûne hydrique.

Bon jeûne à vous deux !
avatar
Klee
Admin

Messages : 585
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne sec, autolyse

Message  Jeff le Mer 30 Mai 2018 - 11:05

bravo et bonne initiative!

Je trouve rude de commencer avec le jeûne sec, c'est tout de même plus souple la première fois en jeûne hydrique. Comme Klee, je ne pratique que le jeûne à l'eau.

Par contre, la description des maux de ton ami m'a un peu effrayé... tous ces symptômes à 24ans?

oui , le jeûne lui fera du bien, mais il est urgent pour lui selon moi d'analyser son mode de vie et de prendre des mesures afin qu'il prenne soins de lui ;-)

Jeff
Modérateur

Messages : 87
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 47
Localisation : Suisse romande

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne sec, autolyse

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum