1er jeûne "long"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

1er jeûne "long"

Message  Lorent le Mer 11 Avr 2018 - 8:58

Bonjour,
Je viens de débuter mon premier jeûne de longue durée (a mon échelle). Je vais tâcher d'aller au delà de 7 jours. Vu le nombre et l'ampleur de mes soucis de santé ce ne cera certainement pas suffisant, mais ce sera par contre un apprentissage. 1ère mise à jour demain matin.


Dernière édition par Lorent le Mer 11 Avr 2018 - 12:01, édité 1 fois

Lorent

Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Bountygong le Mer 11 Avr 2018 - 11:29

Bonjour Lorent,
Bravo pour cette décision. N'hésite pas à nous tenir au courant.
avatar
Bountygong
Modératrice

Messages : 322
Date d'inscription : 05/08/2017
Localisation : Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  maricali le Mer 11 Avr 2018 - 11:43

Bon courage Lorent, bon jeûne

maricali

Messages : 129
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Frédéric-Pierre le Mer 11 Avr 2018 - 12:58

Bon courage Lorent !

Je sors moi même de mon premier jeûne de 7 jours, cela peut être difficile à certains moments; j'en ai tiré beaucoup de satisfaction au final.

Frédéric-Pierre

Messages : 12
Date d'inscription : 30/03/2018
Localisation : Haute Vienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Lorent le Mer 11 Avr 2018 - 16:51

Merci J'y pense depuis longtemps. Puisque la nourriture me rend malade, la logique est d'essayer de ne pas manger pendant qq temps. Laisser le temps au corps de reparer ce qui doit l'être sans être constamment agressé.. On verra !

Lorent

Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Klee le Mer 11 Avr 2018 - 18:04

Bon jeûne à toi, Lorent, et au plaisir de lire ton avancée !
avatar
Klee
Admin

Messages : 660
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Lorent le Jeu 12 Avr 2018 - 3:20

1er Jour

Enfin, 20 heures plutôt. Rien à signaler, trop tôt encore sans doute.
Poids 74.6kg au saut du lit.

Ça fait bizarre de se dire qu'on ne va rien manger pendant plus d'une semaine. C'est reposant aussi qq part: plus de courses a faire, plus de vaisselle, plus besoin de cuisiner, etc.

Lorent

Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Bountygong le Jeu 12 Avr 2018 - 11:41

Lorent a écrit:1er Jour

Enfin, 20 heures plutôt. Rien à signaler, trop tôt encore sans doute.
Poids 74.6kg au saut du lit.

Ça fait bizarre de se dire qu'on ne va rien manger pendant plus d'une semaine. C'est reposant aussi qq part: plus de courses a faire, plus de vaisselle, plus besoin de cuisiner, etc.
C'est ce que j'apprécie le plus au quotidien dans le jeûne intermittent et le jeûne.
avatar
Bountygong
Modératrice

Messages : 322
Date d'inscription : 05/08/2017
Localisation : Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Lorent le Ven 13 Avr 2018 - 3:11

2ème jour

Poids au saut du lit 73.8kg.
Mal dormi (6h), difficile de m'endormir.
Rien de particulier sinon à signaler. Je n'ai pas trop faim, même si j'ai très envie de manger. Ce qui me fait me demander si la plupart du temps, je ne mange pas de manière mécanique, sans avoir vraiment faim.
Pas d'amélioration de mon état, pas d'aggravation non plus.

Lorent

Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Lorent le Sam 14 Avr 2018 - 2:59

3ème jour

Poids au saut du lit, 72.9.

Tjs rien de spécial à signaler. Il ne se passe pas grand chose encore, si ce n'est mauvaise haleine peut être plus prononcée, et chute de tension (connu) quand je me lève trop vite.

On continue l'expérience...

Lorent

Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Bountygong le Sam 14 Avr 2018 - 3:17

Toujours pas de symptômes de détoxication ? Peut-être passeras-tu à travers, je te souhaite que cela soit le cas. Normalement le 3ème et le 4ème jours sont les plus compliqués.
Bonne poursuite de jeûne.
avatar
Bountygong
Modératrice

Messages : 322
Date d'inscription : 05/08/2017
Localisation : Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Lorent le Sam 14 Avr 2018 - 3:18

nop, RAS.

Encore 4 ou 5 jours devant moi, je finirai par être fixé

Lorent

Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Lorent le Sam 14 Avr 2018 - 12:07

Je pense bien que je viens d'expérimenter l'acétose. Sueur froide, envie de vomir, essoufflement.
Par ailleurs plus aucune force dans les jambes.
Également chute de tension assez violente lorsque je me mets debout. Va falloir penser a tjs passer par la position assise qq secondes...
Heureusement c'est passé. Je suis au repos en route vers jour 4...
Premier effet visible, les peaux mortes et autre rougeurs que j'ai d'habitude autour du nez s'estompent. Pe un hasard, a suivre.

Lorent

Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Lorent le Dim 15 Avr 2018 - 3:00

4ème jour

Poids au saut du lit 72.1kg.

Les choses sérieuses commencent, avec une exacerbation de la gène au ventre, qui est gonflé alors qu'il n'y a plus rien dedans. Egalement l'inflammation de la sacro-iliaque qui se réveille.
Mon ventre est dur, je vais faire qq exercices de respiration en espérant que ça le relache un peu.

Nauséeux aussi.
Comme quoi, avant d'entrer en Autolyse, il faut absolument être en cétose avant? Si je comprends bien mon corps et ce que j'ai lu ici et là, c'est maintenant que commence le nettoyage...

Lorent

Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Klee le Dim 15 Avr 2018 - 17:08

Bonjour Lorent,

Voici ce qu'indique le docteur Duverney-Guichard dans sa thèse :

Si la production de corps cétonique est maximale en 3 jours de jeûne, le niveau sanguin continue de s’élever progressivement jusqu’à la fin de la 2e semaine quand un plateau est atteint. Cette élévation progressive est surtout fonction de la diminution du métabolisme des corps cétoniques par le muscle comme le jeûne se poursuit.

Ainsi, les corps cétoniques sont vers le 3e ou 4e jour à un niveau de 1 à 2 mmol/l et peuvent atteindre 6 à 10 mmol/l vers la 2e semaine. La limitation de la consommation périphérique des corps cétonique est donc un mécanisme d’adaptation pour assurer le maintien des apports nutritifs au cerveau qui utilisant alors de façon préférentielle les corps cétoniques diminue ses besoins en glucose donc la néoglucogenèse et la mobilisation des protéines musculaires.

Plus loin il ajoute :

Concernant le cerveau, l'acidose est indispensable pour maintenir un gradient hémato méningé et permettre l'utilisation des corps cétoniques et pourrait être responsable de la diminution de la sensation de faim voire de la survenue d'une certaine euphorie.

Les mécanismes semblent aller de pair.

La nausée est un signe caractéristique de cette transition progressive vers la cétogénèse. Bon courage à toi en espérant que cela ne durera pas trop !
avatar
Klee
Admin

Messages : 660
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Lorent le Lun 16 Avr 2018 - 4:05

5ème jour

Poids au saut du lit 71.5kg. On dirait que j'ai trouvé mon rythme de croisière niveau perte de poids: 600gr/jour. Ce qui est un peu étonnant, car si on considère - hypothèse, 6cal/gr (un mix d'un peu de protéine et bcp lipide), ça représente 3800 calories. Or, je ne dépense sans doute pas plus de la moitié. Sans doute que dans le poids perdu dont je parle s'ajoute du tissus de soutien, et de l'eau, non métabolisable.

Concernant mon état, hier à été une journée difficile: persistance de la gêne au ventre (qui est toujours gonflé - mais moins), recrudescence de mon inflammation  de la sacro-iliaque (bas du dos), retour d'une vieille douleur de type nerveuse au coude (nerf médian écrasé à cet endroit). La langue est tjs chargée, et j'ai toujours une haleine désagréable. Les chutes de tension sont tjs très marquée et piégeuse, j'ai déjà du me rassoire en urgence plus d'une fois. Au niveau mental, ça va, c'est stable. Fatigué cependant, mais c'est bien logique.
Bref, j'espère que c'est bien le corps qui travaille sur tout cela, et que je ne m'inflige pas ce jeûne en vain.

Je viens de passer la moitié de la durée du jeûne. J'envisage d'aller jusqu'à 10 jours maximum, avec un minimum de 8 jours. En fonction des symptômes.

On verra demain

Lorent

Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Jeff le Lun 16 Avr 2018 - 11:41

le réveil des vielles douleurs, c'est qu'il se passe quelque chose et que ce n'était pas résolu, mais juste oublié par le corps. c'est une belle découverte, en te lisant je me souviens de mon premier jeûne de 7 jours... cela a été mon plus difficile. C'est marrant, je viens de faire 21 jours, et c'était mon plus facile. J'aurai aimé le continuer, mais j'ai dû le rompre manque de temps.

Bon courage, c'est un apprentissage de plus en plus facile au fil des pratiques.

Jeff
Modérateur

Messages : 115
Date d'inscription : 12/05/2017
Age : 47
Localisation : Suisse romande

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Lorent le Lun 16 Avr 2018 - 11:54

Ce que j'apprécie particulièrement avec le jeune, c'est que c'est une thérapie pour laquelle on a besoin de personne. Et également, personne ne peut nous empêcher de jeûner. Ce n'est pas comme les médicaments ou il faut payer, avoir une prescription, être soumis au lobby pharmaceutique et médical. Non, c'est tout simple, et c'est une démarche personnelle.

Par contre, quelque part, c'est un privilège de pouvoir se le permettre. Tout le monde ne peut pas se permettre de "s’arrêter" pendant 1-2-3 semaines.

Je ne connais pas encore les effets à long terme que ce jeune aura sur moi, mais c'est déjà une réussite dans le sens ou il m'a fait prendre conscience de l'incroyable capacité de guérison du corps humain, ainsi que de la non moins incroyable détérioration de la santé humaine causée par notre mode de vie dans nos sociétés occidentales. On vit plus longtemps, mais à quel prix??

Alimentation industrielle dénaturée de ses éléments nutritifs et protecteur (calories vides), perturbateurs endocrinien, pollution, manque d'activité physique, manque de soleil, manque d'eau pure, manque de sommeil, pollution électromagnétique, médicaments qui font pire que bien à moyen terme, et j'en passe.

Tout ça dans une douce inconscience collective, collectivité qui préfère fermer les yeux en se délestant de la responsabilité de sa santé personnelle sur des médecins qui sont totalement dépassé par la quantité d'information à gérer (AUCUN médecin n'est à jour dans la recherche scientifique), et qui est totalement intoxiqué par la puissance des lobbys.

Pauvre espèce... :/

Lorent

Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Klee le Lun 16 Avr 2018 - 12:24

Bonjour Lorent,

C'est drôle de constater à quel point on passe tous (ou en tout cas beaucoup ^^ !) par les mêmes réflexions lorsque l'on s'essaie au jeûne : je me souviens de réflexions identiques lors de mon premier jeûne.

Bonne continuation !
avatar
Klee
Admin

Messages : 660
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Lorent le Lun 16 Avr 2018 - 12:33

Merci pour les encouragement ! Sans ce forum, je ne pense sincèrement pas que je tiendrais !
Pour se qui est des considerations, je pense qu'une longue periode de jeûne permet de se reconnecter a soit même. C'est sans doute aussi une thérapie cognitive qui nous ancre dans le présent, ici et maintenant, en étant a 100% a l'écoute de sois.

Je me rends compte que si j'arrête a 8 js, j'arrêterai le nettoyage quand il deviendra vraiment interessant. Du coup je pense a switcher dans deux jours sur un demi jeûne. Existe til sur ce forum une liste de fruit et legume plus approprié pour ce faire ?

Lorent

Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Bountygong le Lun 16 Avr 2018 - 13:59

Tu trouveras les informations de base ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Mosséri privilégiait les pommes, balai intestinal, et les fruits riches en eau, mais n'avait en fait pas de recommandation particulière comme tu pourras le lire sur ce sujet. Je te dirais de privilégier les fruits et légumes de saison, bio de préférence.
Bonne poursuite de jeûne/demi-jeûne
avatar
Bountygong
Modératrice

Messages : 322
Date d'inscription : 05/08/2017
Localisation : Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Lorent le Lun 16 Avr 2018 - 15:38

Merci bien ! Je vais donc prendre les fruits et legumes bio les plus riches en nutriments en evitant les legumes riche en amidon (source de bien des maux chez moi) et les fruits a index glycemique élevé.

Lorent

Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Lorent le Mar 17 Avr 2018 - 3:06

6ème jour

Poids au saut du lit: 70.9kg.

Les symptômes extra digestif refluent, par exemple, je suis moins gêné au coude et dans le bas du dos, par contre, le ventre, c'est pas encore ça! Abdomen dur comme de la pierre, quasiment impossible de faire de la respiration ventrale. Diaphragme complètement bloqué!

Je vais faire qq exercices de respiration ventrale pour essayer de débloquer cela car c'est très désagréable (impression de ne plus savoir respirer).

Bonne journée!

Lorent

Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Bountygong le Mar 17 Avr 2018 - 12:03

Bonjour,
as-tu essayé de poser une bouillotte presque chaude sur ton abdomen ? La chaleur peut faire beaucoup de bien dans ce genre de symptômes, comme on peut le voir à travers plusieurs témoignages sur le forum. Moi-même je l'ai expérimenté, ayant mal dans la région du foie, une bouillotte chaude m'avait grandement soulagée, et rapidement.
Bon courage !
avatar
Bountygong
Modératrice

Messages : 322
Date d'inscription : 05/08/2017
Localisation : Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Lorent le Mar 17 Avr 2018 - 14:17

Bonjour,
Effectivement, c'est une bonne idée! Actuellement, je prends un bain avec des sels de la mer morte tous les jours, mais c'est un luxe que je ne pourrai pas toujours me permettre
Me reste à acheter une bouillotte!

Concernant le jeûne, j'ai décidé de passer au demi jeûne fin de cette journée. En effet, je me sentais vraiment très fatigué, et comme j'ai écouté les conseils donnés, j'ai décidé également d'écouter mon corps (l'un ne s'opposant pas à l'autre d'ailleurs!). Ce dernier me disait: "tu as besoin d'un peu d'énergie!"
Par ailleurs, je ne perdais plus de poids (poids fin de journée=poids de ce matin), et donc, j'ai appliqué ce que j'ai lu dans le forum sur le demi-jeune ici même, à savoir rendre de l'énergie au corps afin qu'il puisse continuer son travail de nettoyage.

Et donc, j'ai mangé une pomme, bio. La saveur d'une pomme ne m'avait jamais semblé aussi exquise. Je l'ai savourée, en mangeant très lentement, et en profitant de chacune des mastications.
Ça peut paraître con de présenter cela comme ça, mais je dois préciser que j'ai toujours mangé trop vite, par mécanisme, comme un accroc au tabac par qui s'allume vite une clope quand il a le temps.
Or, s'il y a bien qqch que j'ai compris avec mes dernières lectures et expériences, c'est que le corps humain n'est PAS fait pour être alimenté en permanence.

Ces mauvaises habitudes que j'ai depuis mon enfance ont très certainement été un facteur supplémentaire dans le déclenchement de ma maladie inflammatoire des intestins!
Maladie inflammatoire dont d’ailleurs le principal symptôme (le sang dans les selles) à disparu à l'heure actuelle (en fait, ça avait disparu dés le 2ème jour mais j'ai oublié de le signaler).

A l'avenir, je vais mettre en oeuvre le régime 5:2, et ferai un jeûne de 48h une fois par mois (un we en somme).

Pour ce qui est du court terme, étant donné que je viens de passer au demi-jeûne qui semble plus facile à suivre, je vais probablement tâcher de prolonger au delà de ce que j'avais prévu initialement (8-10 jours).
Comme gros symptôme qui n'a pas encore disparu, il reste le ventre gonflé, et cette sensation de tiraillement dans l'abodmen (aucun souplesse).
Je pense qu'il y a dans mon ventre une hypertrophie d'un tissu (mésentère, péritoine, colon??). Si cette situation ne se normalise pas d'ici la fin du jeûne, j'irai faire un examen d'imagerie médical pour vérifier...

A bientôt pour la suite des aventures

Lorent

Messages : 67
Date d'inscription : 09/04/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er jeûne "long"

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum