Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  LeeLoo le Sam 13 Jan 2018 - 9:31

Bonjour à tous!

Voici ma première expérience du jeûne et je tacherai de la détailler au maximum. Actuellement je n'en suis qu'au 4ème jour et quelques symptômes m'inquiètent.

J'ai décidé d'entreprendre ce jeûne pour les raisons suivantes:
- depuis quelques mois j'avais des pertes vaginales marrons-roses et des douleurs dans le bas ventre (ovaire peut-être) lors des rapports sexuels
- me débarrasser de mauvaises habitudes telles que la cigarette, l'alcool, ou autres drogues (bien que ceux-ci furent toujours occasionnels)
- en finir avec la dépression (envie de mourrir, haine envers ce monde...)
- décrasser le corps car je ne ressentais pas l'assimilation des nutriments malgré une alimentation très saine, digestion médiocre

Antécédents:
- aucune allergie mais un rhume chronique qui persista de 2007 à 2012 (trop de lait)
- infections urinaires et 2 cas de pyélonéphrite
- je tombais malade au moindre coup de vent
- un tel amour pour la nourriture que je mangeais de tout en grosse quantité

Actuellement mon poids de forme est de 55kg pour 1m74 (25 ans).

Une semaine avant de commencer le jeûne, je ne mangeais presque plus rien (soupes, amandes, fromage, fruits et légumes, le tout en très petites quantités) et les 3 derniers jours précédents le jeûne; jus d'orange et 2-3 fruits par jours. Je descendis à 52kg pour commencer le jeûne.

Les symptômes de nettoyage me semblent extrêmement précoces:

      Jour 1 (52,4kg) :
- légères douleurs dans le bas-ventre
- écoulements vaginaux marrons-roses et légères pertes de sang

      Jour 2 (51,2kg) :
- difficultés à dormir
- frissons constants, extrémités froides
- nausées, vomissements acides le soir
- sensation de fièvre
- palpitations constantes (pouls très fort et très rapides en continu)
- grande faiblesse
- langue blanchâtre

      Jour 3 (49,8kg) :
- grande faiblesse
- nausées légères
- langue blanchâtre
- pertes vaginales épaisses et légèrement granuleuses, couleur rouge clair parsemées de "grains de sable" rouges foncés
- palpitations constantes
- frissons
- obsession pour la nourriture (je vois la nourriture dans ma tête et ne pense qu'à la reprise alimentaire)

      Jour 4, aujourd'hui (il est 14h, je suis en France, pas encore pesée)
- grande faiblesse
- langue toujours blanchâtre
- douleurs lombaires au réveil
- palpitations au moindre mouvement
- légères douleurs dans la sphère ovarienne

Depuis le 2ème jour de jeûne, je suis au lit en quasi permanence, même la position assise est essoufflante.
Ayant récemment étudié le livre sur le jeûne du Docteur Shelton, je retrouve tous les symptômes d'élimination, mais je trouve leur venue assez précoce et très intense au 2ème jour seulement! Est-il possible que je sois tombée malade au même moment? J'en doute un peu.
De plus, j'ai fait une recherche sur Google des symptômes "douleurs pendant les rapports sexuels et pertes marrons-roses" et je suis tombée sur: cancer du col de l'utérus! Je ne préfère pas y croire mais cela m'a tout de même inquiétée. Ces pertes vaginales étranges (non-odorantes) indiquent pourtant que quelque chose cloche à cet endroit là...
Pour ce qui est de la faim, j'ai toujours l'impression d'avoir très faim, avec des crampes de l'estomac et des gargouillis, et bien-sûr, cette vision de toute cette bonne nourriture qui me manque (d'après Shelton, je suis une gloutonne! Heureusement j'ai fortement réduit mes quantités de nourriture et ne grignote plus entre les repas).

J'espérais trouver un peu de réconfort sur ce forum, ou des informations qui pourraient m'aider, ou même des conseils.

Merci d'avance pour votre patience et votre attention.
Bien cordialement,
Rachel.


PS: Désolée pour le roman!

LeeLoo

Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  Vima le Sam 13 Jan 2018 - 11:30

Tu es jeune donc ton organisme réagit vite, c'est signe de vitalité. Tu as apparemment grand besoin d'être détoxinée, ton corps agit, voilà. Concernant tes pertes vaginales, de toute façon tu avais des problèmes avant ; ton corps est donc en train de régénérer l'endroit.
Ne commence pas à écumer les sites internet concernant tes symptômes de jeûne, laisse faire ton corps, détends-toi, repose-toi.
Les palpitations, comme tu dis, sont signe de détoxification ; tous les éléments indésirables mis en circulation par le jeûne doivent être éliminés.
Tu es sur la bonne voie ! Surtout détends-toi et ne réfléchis plus ;-)

Vima

Messages : 56
Date d'inscription : 07/05/2014

http://www.cook-and-dome.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  LeeLoo le Sam 13 Jan 2018 - 11:37

Merci pour ces douces et apaisantes paroles

LeeLoo

Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  Vima le Sam 13 Jan 2018 - 12:30

Je t'en prie !
Je voulais ajouter que l'importance de tes symptômes de détoxination est aussi due au fait que tu as fait une descente alimentaire importante, donc au moment du début du jeûne, l'organisme était prêt à agir à fond ; mais vu l'importance de ces symptômes, tu as bien fait de faire cette descente, sinon cela aurait été sans doute plus violent. Donc pas grave, mais plus dur à supporter.
Concernant les nausées et la faim, peu-être bois-tu trop ; personnellement, c'est l'erreur que je faisais au début. Ne bois que si tu as vraiment soif. Et si tu te sens de taille, tu fais un jour sec (ou plus si tu as envie). Personnellement j'aime bien, cela booste le nettoyage, et rend le jeûne plus facile.

Vima

Messages : 56
Date d'inscription : 07/05/2014

http://www.cook-and-dome.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  LeeLoo le Sam 13 Jan 2018 - 12:43

D'accord, j'essaierai le jeûne sec dès que je m'en sentirai capable
Je dois boire entre 1L et 1,5L d'eau par jour, je bois quand j'ai soif et quand je ressens les tiraillements dans l'estomac, ça soulage. De plus, les urines sont toujours bien chargées.

Encore merci pour votre altruisme.

LeeLoo

Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  Hildigrim le Dim 14 Jan 2018 - 9:02

LeeLoo a écrit:Encore merci pour votre altruisme.

Bonjour,

Oui, c'est formidable ce site où chacun peut confier ses peurs, ses attentes, ses symptômes lorsqu'il jeûne. Il y a toujours une personne ou plusieurs pour répondre, rassurer, expliquer, comprendre, accueillir, c'est vraiment bien.

Bon courage pour ton jeûne. Les signes de détoxination sont parfois durs à supporter mais cela vaut le coup. Et je pense comme Vima que c'est heureux que tu aies fait une descente efficace car autrement les signes auraient été encore plus fort. Et, là encore Vima a raison, ta jeunesse est un atout.

Repose-toi bien, profite de ce moment que tu t'offres.

Bonne journée.

Amitiés.
HIldigrim

Hildigrim

Messages : 54
Date d'inscription : 18/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  Luc le Dim 14 Jan 2018 - 12:37


Bienvenue sur le forum,

Ce qu'ont écrit Vima et Hildigim est correct.  Il ne faut pas trop s'en faire avec les diverses réactions dues à l'autolyse, tout cela est normal, et parfois plus accentué chez certains jeûneurs.  Aussi, puisque tu es relativement jeune, l'autolyse s'active davantage.  Elle a sans doute même débuté avant le jeûne proprement dit.

Un jeûne fait au repos comme tu l'exécutes actuellement, est le plus efficace qui soit.

Plus ce jeûne sera prolongé, plus les résultats seront probants.

Si tu as des questions, n'hésite pas.

Bonne continuation !

avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4665
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  LeeLoo le Dim 14 Jan 2018 - 15:01

Merci à tous!

Le jeûne se déroule bien (malgré cette "faim" qui persiste et cette vision de nourriture accompagnée de crampes d'estomac).
Les symptômes ont nettement diminué mais la langue est toujours blanche avec une sensation de cheveux sur la langue.
Par contre, toujours une grande faiblesse, m'empêchant de me déplacer trop longtemps.

La perte de poids à stagné net au 4ème jour (jour 3: 49,8kg - jour 4: idem).
Aujourd'hui c'est le 5ème jour: 48,9kg.

J'ai lu sur quelques sources que boire un bouillon (je pense à faire bouillir 1 ou 2 poireaux et n'en boire que l'eau) pouvait relancer de plus belle les éliminations du jeûne, celles-ci semblant stagnantes depuis 2 jours.

Qu'en pensez-vous??

Merci d'avance.
Mes amitiés à tous.

LeeLoo

Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  Vima le Dim 14 Jan 2018 - 15:52

Au bout de plusieurs semaines, pourquoi pas ; mais pour toi cela me semble peu utile. C'est courant cette stagnation ; le corps fait des réserves d'eau pour mieux éliminer ensuite. Ou tu peux faire une journée jeûne sec.

Vima

Messages : 56
Date d'inscription : 07/05/2014

http://www.cook-and-dome.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  LeeLoo le Dim 14 Jan 2018 - 16:05

C'est noté!
Merci beaucoup!

LeeLoo

Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  Luc le Dim 14 Jan 2018 - 22:06


LeeLoo a écrit:
La perte de poids à stagné net au 4ème jour (jour 3: 49,8kg - jour 4: idem).
Aujourd'hui c'est le 5ème jour: 48,9kg.

J'ai lu sur quelques sources que boire un bouillon (je pense à faire bouillir 1 ou 2 poireaux et n'en boire que l'eau) pouvait relancer de plus belle les éliminations du jeûne, celles-ci semblant stagnantes depuis 2 jours.
Dans les faits, cela n'est pas rare que le poids stagne une journée ou deux. Probablement une certaine rétention d'eau. La stagnation du poids se produit surtout durant la deuxième semaine et les semaines subséquentes. La principale raison est que l'organisme se nourrit un peu différemment, se nourrissant de ses lipides.

Il vrai que Mosséri, lorsque le jeûneur restait au même poids pendant plusieurs jours, le faisait passer au demi-jeûne. Selon lui, c'était aussi efficace que le jeûne uniquement à l'eau. Il changeait pour le demi-jeûne après environ une semaine et demi ou deux semaines de jeûne intégral. En fin de carrière, il le faisait parfois encore plus tôt.

Donc, il n'y a pas d'inquiétude à y avoir. Le tout se replacera naturellement.

avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4665
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  LeeLoo le Lun 15 Jan 2018 - 21:09

Bonjour chers lecteurs!

Je vais gaiement sur le 7ème jour de jeûne et j'envisageais de commencer un jeûne sec d'un ou deux jours.
Seulement, depuis ce soir, une forte douleur jamais ressentie auparavant m'a surprise:
Tout au long du sternum (à partir du "plexus solaire") et jusque dans la gorge (je pense plutôt à l'oesophage).
Quand je suis couchée, si je me tourne ou me remets sur le dos, la douleur devient intense et remonte tout le long jusque dans la gorge. De même quand j'ai des petites remontées (mais aucun air ne sort), ou que je prends une grande inspiration, la douleur est forte avec ce déplacement de la douleur de bas en haut.

J'ai pensé à une petite crise d'acidité provenant de l'estomac ? Créant ces douleurs montantes avec des sensations de renvois inexistants? (Je n'ai jamais eu de problèmes d'estomac ou d'acidité)
De plus, la salivation est excessive, et j'avale sans cesse.

Pensez-vous qu'il soit mieux de reporter le jeûne sec après la disparition de ces symptômes?
Également, le jeûne sec ne serait-il pas "dangereux" pour une personne fragile des reins avec tendance aux cystites?

Je ne dors pratiquement plus ou pas avant le petit matin. De ce fait, je cogite énormément de tout et de rien, et ai même des idées noires qui ne me ressemblent pas (ou bien mon côté obscur qui ressort^^) ; étant quasiment végétarienne, je suis surprise d'avoir des pensées incontrôlables d'envie de manger des organes crus (foie, cœur) fraîchement dépecés et encore chauds! O_o
Désolée pour la parenthèse macabre, il fallait que ça sorte!

Merci de m'avoir lue, et à bientôt!

LeeLoo

Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  Luc le Lun 15 Jan 2018 - 22:35



Il est vrai que le jeûne sec a ses utilités dans certaines circonstances. En d'autres moments, Shelton ne semble pas en voir l'utilité, même si certains croient qu'un jeûne sec active davantage l'autolyse.

L'eau facilite, pour les reins, le transfert des déchets éliminés par l'autolyse vers la vessie.

À propos du jeûne sec, Shelton écrit concernant les désordres des liquides de l'organisme :

"N’importe quel flux, écoulement, diarrhée, bronchorrhée, hydropisie ; n’importe quel écoulement de liquide dans la plèvre (membrane entourant les poumons), la péricarde (membrane entourant le cœur), le péritoine, (paroi de la cavité abdominale), ou d’eau dans le cerveau ; n’importe quel écoulement de pus provenant de n’importe quelle suppuration chronique, la polyurie et d’autres (n’importe quel désordre des liquides contenus dans le corps) sont améliorés par une abstention totale de nourriture et d’eau. Toutes les conditions catarrhales, la rhinite, l’ozène, la bronchite, la colite, la métrite, la cystite, le rhume des foins, l’asthme et d’autres conditions catarrhales disparaissent rapidement à la suite d’un jeûne."

avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4665
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  LeeLoo le Sam 20 Jan 2018 - 13:30

Bonjour à tous!

11ème jour de jeûne. Seulement voilà:
J'ai eu un soucis personnel m'obligeant à déménager hier.
N'ayant constaté aucun regain d'énergie depuis le début, le 9eme jour au soir je mange un poireau en bouillon.
Le 10eme jour (pour le déménagement), le matin, une orange pressée très diluée, un fruit la journée, et 3 légumes en bouillon le soir. Cela m'a donné assez d'énergie pour sortir de mon lit et être active toute la journée (très difficile).
Couper ce jeûne a été une obligation, la langue était toujours jaunâtre et les urines chargées.
Dans la même journée, après avoir beaucoup marché, je me sens comme d'habitude très faible, et j'ai une sensation "d'eau dans les poumons" surtout en position assise.

Je décide de reprendre le jeûne aujourd'hui, enfin installée et au lit, à sec. La douleur aux poumons est toujours un peu présente, et la digestion des 2 repas ayant coupés le jeûne est désagréable. Mais j'ai mangé les fruits et légumes nature, en petite portion, ce qui, d'après mes lectures, ne stoppe pas totalement le jeûne.

A noter, depuis le début du jeûne à aujourd'hui:

-insomnie. Ne dors pas avant 5h et suis un "zombie" la journée.
-Je ne peux pas me déplacer, quand je me lève doucement, ça tourne, quand je range quelques affaires, essoufflement intense et je dois m'assoir. Les symptômes vont de mal en pire.
-mes yeux qui étaient éclatants, sont devenus ternes, vitreux et renfoncés.
-ma peau est devenue si fine et fragile, j'ai des coupures qui apparaissent et ne cicatrisent pas.
-voies respiratoires encombrées

Je fais maintenant 46kg pour 1m74, je pensais que le jeûne était bénéfique, mais je me transforme en squelette et vois presque apparaître la tête de mort sur mon visage, qui de base est déjà tres fin ("bouche de singe", pommettes saillantes, yeux renfoncés..)
Ma peau, mes cheveux se sont dégradés. Tous les muscles ont disparu et les os sont pointus. Quand j'ai tenté de remanger, de nouvelles douleurs sont apparues.

J'ai l'impression de ne plus pouvoir manger ni pouvoir jeûner.. Et je suis seule, je ne vois personne et n'ai personne à qui parler.
Je suis inquiète, j'espère m'en faire pour rien.

Merci de votre soutien.
Rachel.

LeeLoo

Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  Luc le Dim 21 Jan 2018 - 0:30


Bonsoir Rachel,

La seule chose à faire pour toi aujourd'hui, c'est de te reposer. Oublies les boites et reposes-toi.

Avoir pris un peu de jus et quelques fruits et légumes, était la chose à faire. Cela n'annule pas le jeûne, ce fut comme un demi-jeûne d'une ou deux journées, puis on reprend le jeûne.

L'apparence de maigreur se replace rapidement dès la reprise alimentaire, et en quelques semaines presque rien ne paraîtra de ton expérience.

Selon ton poids-santé évalué à 55 kg on peut enlever 25% afin de savoir jusqu'à quel poids tu pourrais descendre en toute sécurité. Donc 55kg - 25%= environ 41 kg.

Il ne faut pas t'inquiéter. Les symptômes ressentis tel la fatigue, les insomnies, essoufflements, battements cardiaques plus rapide à l'occasion ... font parties des réactions normales chez les jeûneurs

Si tu veux rompre le jeûne, il faut y aller en douceur par des jus de fruit (très peu à la fois) et en laissant une heure et plus avant de reprendre un nouveau jus. Le lendemain on boit un peu plus de jus, mais on laisse deux heures entre les prises. Par la suite des fruits juteux (toujours en petites quantités). ex. une demie orange, un demi pamplemousse, un peu de raisin. Une seule variété de fruit à la fois.

Bon courage !

Si tu as des questions, nous sommes là pour te répondre.

avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4665
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  LeeLoo le Dim 21 Jan 2018 - 7:37

Merci Luc pour cette réponse encourageante.

Je vais écouter vos conseils et poursuivre le jeûne en suivant mon instinct.
Dans 4 jours, je vais pratiquer une (seule et unique) hydrothérapie du côlon. Je sais que bon nombre de spécialistes du jeûne désapprouvent cette méthode, surtout si elle est répétée. Mais je pense qu'une seule peut être bénéfique et m'aider à ressentir plus rapidement un mieux-être à ce stade du jeûne.
Qu'en pensez vous?

LeeLoo

Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  Luc le Dim 21 Jan 2018 - 9:09


Bonjour,

Mon opinion sur l'hydrothérapie du côlon est basée sur ce que Shelton écrit ici dans son livre "Le Jeûne" :

La plus grande faute que je trouve dans l'ouvrage monumental de Carrington au sujet du jeûne est le fait qu'il insiste beaucoup sur les mesures coercitives : lavements, transpiration, absorption de grandes quantités d'eau, exercice, hydrothérapie, etc. Il pense qu'en employant ces moyens, le jeûne peut être écourté, et que des cas qui autrement seraient incurables peuvent ainsi se rétablir.

Son insistance pour qu'on fasse de l'exercice pendant le jeûne est basée sur l'idée que l'exercice stimule les organes excréteurs. Il pense que ceux qui font le plus de mouvements pendant le jeûne pourront éliminer le plus rapidement toutes les impuretés contenues dans leur corps. Macfadden était du même avis. Carrington dit que ceux qui font le plus d'exercice pourront terminer leur jeûne plus tôt. Je dirais qu'ils seront forcés de terminer leur jeûne plus tôt, et souvent prématurément,  cause de l’épuisement plus rapide de leurs réserves. Toutes ces mesures coercitives non seulement sont inutiles et futiles, mais elles provoquent de grosses pertes d’énergie et de réserves chez le jeûneur.

Toutes les formes de stimulation sont énervantes, et plus on les emploie, plus elles provoquent d’énervation. L’activité des organes d’élimination est proportionnelle à la quantité d’énergie fonctionnelle qui leur est fournie, et tous les efforts pour les maintenir en  activité constante , malgré le manque d’énergie, ne peut que diminuer leur capacité d’élimination. Car, tout ce qu'il nous semble avoir gagné au moyen d'une activité accrue obtenue par la contrainte, nous le perdons avec la réaction inévitable.

Toute nouvelle source d’énervation devient un nouvel obstacle à l’élimination. Tous nos efforts devraient tendre à conserver par tous les moyens les forces et les réserves du malade, et non à les dissiper aussi
rapidement que possible. Le repos, le calme, la tranquillité, la chaleur sont plus
importants que n'importe quelle méthode de traitement jamais connue.

L'emploi du lavement pendant le jeûne, qui est tant préconisé dans de nombreux milieux, est à la fois inutile et pernicieux ... Les malades qui entreprennent de jeûner actuellement, et auxquels on ne donne pas de lavement, guérissent plus rapidement et d'une manière plus stisfaisante que ceux à qui on en donne.  L'effet énervant du lavement  est indiscutable, et aucune personne d'expérience ne niera que c'est une épreuve pénible pour la plupart des malades.  Dans beaucoup de cas, il  cause une faiblesse immédiate qui dure souvent pendant des heures.

L'emploi de drogues 'purgatives' et d'eaux minérales (laxatives) pendant un jeûne est encore plus mauvais que l'emploi du lavement.  Pris par la bouche, comme ils le sont, ils occasionnent un énervement et un gaspillage provoqués par la sécrétion d'une grande quantité de mucus aqueux tout au long du tube digestif;  quant au lavement, il atteint seulement le côlon, sauf dans ces nombreux cas de constipation chronique où il existe une insuffisance de la valvule iléo-cecale.  Dans ce cas, l'eau et les fèces du  côlon sont souvent  renvoyées, par mouvement péristaltique inverse dans l'intestin grêle, et dans certains cas, les fèces et l'eau sont retransportées jusqu'à l'estomac et de là sont vomies.  La même chose arrive parfois dans l'irrigation du côlon, qui n'est qu'un lavement en plus grand qui coûte davantage et ne peut être administré par le patient lui-même.

Finalement, tu fais comme tu l'entends. Ici c'est l'opinion de Shelton.
avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4665
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  Vima le Dim 21 Jan 2018 - 14:21

Je rejoins ce que te dit Luc "par l'intermédiaire" de Shelton ; l'hydrothérapie du colon me semble réellement inopportune au moment où tu la prévois.
Tu es déjà très fatiguée, ce qui est normal, mais cette hydrothérapie nécessite une énergie nerveuse qui va t'épuiser encore plus. Tu vas mettre plus de temps à remonter.
Contrairement à ce que préconisent les hygiénistes, personnellement je préfère faire une purge avant de commencer un jeûne : on entre ainsi plus vite dedans et sans gaz, ni ballonnements, etc ; mais pas en sortie de jeûne.
Attends d'avoir repris une alimentation normale, et là elle pourra être bénéfique.

Vima

Messages : 56
Date d'inscription : 07/05/2014

http://www.cook-and-dome.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  LeeLoo le Dim 21 Jan 2018 - 19:44

Très bien, je vais y réfléchir à deux fois!
Merci beaucoup!

LeeLoo

Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  LeeLoo le Mar 23 Jan 2018 - 16:58

Bonjour,

Depuis mon dernier message ici, j'ai une sensation d'opression dans la cage thoracique presque constante. Et ce que je croyais être une sensation d'eau dans les poumons (à gauche) me semble maintenant comme étant très probablement une gêne à la rate, parfois un peu douloureuse.. Apres de nombreuses respirations et palpations, je suis presque certaine que c'est cet organe qui me gêne.
Pensez-vous que cela puisse être dû au fort amaigrissement, qui comprime la cage thoracique ? Ok réduise la place pour les organes ?

Cette semaine j'ai plutot été en demi jeûne en ne consommant que de l'eau, des jus d'orange et de citron dilués, et du jus de betterave lacto-fermenté.
Je sais que l'inquiétude n'aide en rien à aller mieux, mais aucun symptôme de mieux ni la moindre faim n'apparaît, je n'arrive pas à ne pas m'inquiéter, surtout étant maintenant oppressée avec des inspirations et expirations très courtes..

Si quelqu'un peut m'aider, Merci beaucoup...

LeeLoo

Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  Luc le Mer 24 Jan 2018 - 1:16


Bonsoir,

Je dois aller dormir car il est tard ici.

Que tu boives quelques jus d'orange ou de citron dilué n'est pas mauvais en soi. Il y a cependant le jus de betterave lacto-fermenté qui me dérange une peu. Du jus de betterave à l'extracteur ça va, mais lacto-fermenté je ne pense pas que ce soit une bonne idée.

Peut-être que d'autres participants qui connaissent bien le jeûne pourraient nous dire ce qu'ils en pensent.

PS. Un demi-jeûne s'exécute en deux prises : une de fruit (juteux) vers midi et une de légumes vers 18 h. selon Mosséri. Entre ces prises et durant la nuit l'autolyse s'active.
avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4665
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  LeeLoo le Mer 24 Jan 2018 - 5:20

Oui, j'ai bien eu l'impression que ce jus que l'on m'avait conseillé et que j'ai bêtement consommé faisait cloche... Une erreur que je suis sûre de ne pas reproduire. En effet pour les jus dilués, c'était une prise le midi et une prise tard le soir. Je suis de retour en jeûne hydrique et j'envisage d'ici quelques jours le jeûne sec.

Merci Luc pour ta réponse.
Je vous tiendrai informés de la suite des événements.

LeeLoo

Messages : 11
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  Lilie la Dragonne le Jeu 9 Aoû 2018 - 9:24

Lee loo, je découvre ton témoignage et je suis intéressée de savoir comment tu te portes à présent
Au plaisir,

Lilie la Dragonne

Messages : 11
Date d'inscription : 28/07/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Inquiétude face à quelques symptômes du jeûne...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum