Eczema staphylocoque et post jeune

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Luc le Jeu 25 Jan 2018 - 21:46


Il est surprenant que de telles réactions apparaissent lors de la réalimentation. Cela se produit habituellement durant le jeûne, une augmentation temporaire des symptômes fait généralement partie du processus de guérison ...

En ce qui concerne ton cas, je ne sais quoi te dire. Ta réalimentation me semble correcte, ce qui a comme effet de poursuivre l'autolyse pendant quelques jours. Serait-ce une phase de réapparition temporaire des symptômes ? Je ne saurais dire.

Poursuis ta réalimentation de façon très progressive, en surveillant les quantités.
Évite de mélanger plusieurs types d'aliments dans un même repas.

Tu peux prendre le modèle proposé par le biologiste Jean Rocan suite à un jeûne de 14 jours. Voir sur ce sujet, la dernière réponse :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

À tout événement, un jeûne de 21 jours, peu importe les résultats obtenus, ne peut qu'apporter des bienfaits à l'organisme.



avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Sahara le Ven 26 Jan 2018 - 9:01

Je trouve cela très bizarre aussi.

Cette nuit j'ai très mal dormi. Comme si le jeûne avait empire cet état sousjacent et maintenant c'est le sommeil, que j'ai toujours eu très bon, qui est altéré.

C'est compliqué. L'eczéma revient sur le visage, les bras les mains. Je ne sais pas quoi faire.

A-t-on déjà vu des états empirés par le jeûne? Parce que depuis mon premier jeûne il y a 3 ans, je n'ai pas d'amélioration réelle de l'eczéma. Au contraire presque, j'ai accumulé d'autres symptômes. Je ne sais pas si cette voie est faite pour moi et maintenant que j'ai commencé difficile de faire marche arrière.

La thèse hygiéniste, du coup je commence à en douter pas mal. Et si l'éliminitation c'etait du vent? Si ma maladie s'auto-regénérait par d'autres processus ?

J'ai une alimentation plus qu'équilibrée, soucieuse de tout et ça n'est pas concluant, même des années plus tard. Je reste malade...

Sahara

Messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Sahara le Ven 26 Jan 2018 - 10:19

Je vais tenter de rester positive.

J'ai lu quelque part le récit d'une fille qui avait des problèmes de peau, qui comme moi se sont atténués pendant le jeûne puis dont la peau a reflambé lors de la réalimentation. Elle a pu avoir des résultats mais bien plus tard.

Quant à mon dernier jeûne de 10jours, cela avait fait exactement la même chose, mais ça s'était calmé un peu ensuite. Seulement, j'ai compris plus tard qu'un pharmacien m'avait vendu une crème à la cortisone, l'amelioration y étaut peut-être liée, je ne me souviens plus exactement.
En tout cas les mois qui ont suivi ce jeûne ont été terribles, sûrement les pires de ma vie niveau eczéma.

On verra pour celui-ci, je dois rester positive.

Sahara

Messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Luc le Ven 26 Jan 2018 - 10:35



Bonjour Sahara,

Mon épouse et moi avons relu tes derniers messages afin d'essayer de comprendre le pourquoi de ces réactions suite à un jeûne de 21 jours.

La réalimentation des 3 premiers jours semble correcte.

Mais déjà au quatrième jour tu écris :

Aujourd'hui j'ai mangé végétal mais plus solide : poireaux cuit vapeur, moitié de mangue, salade de fruits, et velouté épais potimarron et pomme de terre. Les quantités sont plus grandes. Je ne sais pas si je vais trop vite, c'est dur de tenir. Ça travaille dans le ventre, rien à évacuer pour le moment par contre.

Lison me dit que suite à un long jeûne de 21 jours, on doit rompre avec des jus ou un bouillon de légumes (eau de cuisson des légume sans assaisonnement) pour quatre ou cinq jour. Par le suite des fruits juteux (ex. pastèques, raisins, orange ...) puis des légumes. Les quantités doivent être très petites.

Les poireaux doivent être évités.

Dans ton velouté potimarron et pomme de terre a été fait à base de quoi ? (y avait-il du lait ou de la crème ?)

Pour l'instant base-toi sur le menu proposé par le biologiste Rocan sur le lien donné précédemment, mais en augmentant le temps et en diminuant les quantités suggérées, car le menu de Rocan était pour un jeûne de 14 jours.

Selon Boudreau, il est préférable de manger très peu mais de manger plus souvent durant la première semaine.

Nous souhaitons que ta situation se replace et soi certaine que le jeûne ne détériore pas ta situation.  Peut-être que Klee pourrait te parler de son cas. Klee jeûna à trois reprises pour une moyenne de 21 jours chaque fois.
Aujourd'hui, avec ses jeûnes et son régime alimentaire, sa situation s'est améliorée.

Au plaisir !

avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Sahara le Ven 26 Jan 2018 - 13:28

Merci beaucoup de prendre ce temps pour moi.

J'ai effectivement un peu trop mangé hier mais pas trop rapprochés. Je l'ai senti ce matin car j'avais le ventre un peu brassé mais rien de grave. J'ai évacué, mangé léger aujourd'hui et ça va.

Pour ce qui est des aliments, je suis uniquement au végétal, pas même un peu d'huile au fond d'une poêle, et encore moins de beurre dans le velouté.
J'avais l'intention de tenir ce régime minimum 7 jours voire 10 pour prolonger l'autolyse. Aujourd'hui je me suis fait une potée de chou vert patate carotte poireau. Le seul petit vice que je me laisse, c'est le sel, sinon c'est trop dur et pas goûteux du tout ! J'ai envie de prendre du plaisir à savourer ces plats simples, et c'est le cas.

J'ai rompu mon jeûne au jus de légumes verts bien dilué, puis le lendemain, légumes et fruits en jus mélangés. A la base je voulais enchaîner sur une cure de jus, mais ça suffit pour moi à présent, je veux retourner tranquillement à une alimentation normale.

C'est vrai que les symptômes sont là, et ce qui est bizarre, c'est que sans avoir complètement disparu, à la fin du jeûne on peut dire que mon eczéma était bien tranquille, plutôt sec, etc. A nouveau, il suinte un peu, le visage tiraille, des plaques apparaissent, ce n'est pas encore la bérézina, mais tout eczémateux sévère connait ce sentiment redoutable quand on voit apparaître les premières plaques dans le miroir. La peur ! Peur que tout redégringole à nouveau, hors de contrôle.

J'ai aussi des réactions étranges qui ne correspondent pas à des symptômes courants chez moi : migraines depuis aujourd'hui, pas très fortes mais entêtantes, et voila deux nuits que je me réveille fréquemment. Je me gratte, j'ai chaud, je me retourne.

Je suis un peu abasourdie car à l'inverse de tous les récits de grands eczémateux, moi, je dors. Même quand ça gratte, ça pique, ça saigne, quand je m'endors, c'est pour une ligne droite jusqu'au lendemain matin. Et comme je tiens à ce petit privilège ! J'espère que je ne me suis pas déréglée, en fait !

Je crois qu'il n'y a encore pas grand chose de plus à faire sinon attendre...

J'espère aussi que Klee passera par là pour parler de son expérience, ou toute autre personne qui aurait vécu quelque chose d'un peu similaire...

A vous lire, et merci encore !

Sahara

Messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Luc le Sam 27 Jan 2018 - 10:15


Puisque Klee n'est pas venu sur le forum depuis quelques mois, je te place ici les liens menant ses trois derniers jeûnes :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Sahara le Sam 27 Jan 2018 - 18:46

Merci pour ces liens. C'est effectivement intéressant de lire sa progression.

De mon côté, l'eczéma reste plutôt sec même s'il prend le visage. Rouge aux mains. Ça me démange et dérange encore pas mal mais ça reste mieux qu'avant le jeûne.
Je ne mange encore que fruits et légumes, je redoute de passer aux céréales ou produits laitiers et de tout voir flamber.

Par contre j'abuse sur les quantités mais je n'arrive pas à me retenir, j'ai tout le temps faim ! Alors j'engloutis soupe, gratin et potée, tout végétal, compotes et fruits en très peu de temps... une vraie ogresse.

J'ai eu des résultats d'analyses sanguines complètes, résultats : Taux d'Ige à 955 (alors qu'il devrait être inférieur à 160...), cela montre qu'il y a une forte réaction à un allergène chez moi, reste à trouver le ou lesquels.
Sinon la ferritine est assez élevée également ainsi que Hematocrite TGMH. Le taux de sodium en revanche est très bas.
Je ne sais pas ce que cela signifie.. dans tous les cas je vois un medecin lundi qui m'en dira plus mais je ne suis pas trop inquiète (sauf pour l'enquête sur le ou les allergènes qui me semble être un travail de fourmi, chercher l'aiguiller dans la botte de foin)...

Sahara

Messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Luc le Sam 27 Jan 2018 - 22:27



Merci pour les résultats sanguins. Quand ont-ils été pris ?

On sait que durant un jeûne, certains paramètres peuvent être faussés. Par exemple la glycémie, l'acide urique sérique et autres, mais le tout se replace rapidement, sauf peut-être l'acide urique sérique qui demeure un peu plus élevée durant la réalimentation.  Ça fini par redescendre.

Généralement, un jeûne règle rapidement les cas d'anémie.  Je vois d'ailleurs que ta ferritine, l'hématocrite et probablement l'hémoglobine doivent être dans les normales hautes.  Le jeûne agit rapidement sur cela.
avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Sahara le Dim 28 Jan 2018 - 8:16

J'ai fait la prise de sang il y a 3 jours, durant la réalilentation.

Aujourd'hui dur réveil, yeux tout gonflés peau suintante, je crois que le simple fait d'avoir mangé de la tomate hier m'a rendue allergique. Je me suis grattée toute la nuit les bras.

Bref pour l'instant toujours pas d'effet notoire de ce jeûne, mon eczéma reste, je le sens, très puissant, prêt à bondir, et le pire c'est les joues qui gonflent. Il devient un problème vraiment visible... dur à accepter après toutes ces semaines d'"effort" dans le jeûne. Résultats pour l'instant vraiment décevants...

Sahara

Messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Sahara le Lun 29 Jan 2018 - 6:07

Juste un mot pour dire que mon eczéma est pire encore.
Je suis revenue au même état qu'avant le jeûne.
Je pense à aller aux urgences.

Sahara

Messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Zoe-nightmare le Lun 29 Jan 2018 - 9:58

Sahara, je te souhaite bon courage dans ton parcours de soin. Je t envoie ce qe j ai de plus positif.
Je suis ton parcours et espère entendre meilleure nouvelles de ta santé.
Bonne après midi et courage

Zoe-nightmare

Messages : 34
Date d'inscription : 28/09/2017
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Sahara le Lun 29 Jan 2018 - 10:04

Merci Zoé, je suis le tien aussi..., c'est réconfortant de se savoir soutenue.

Sahara

Messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Serge Falmagne 2 le Mar 30 Jan 2018 - 22:18

Bonjour Sahara.

Les maladies chroniques - et d'autant plus qu'on s'éloigne de ses vingt ans - ne se règlent pas en 21 jours. Tes 21 jours dont tu es si fière (et tu peux), s'il t'en faut 40 ou 60, ne sont rien ! Il n'existe QUE l'auto-guérison (le jeûne). Ceux qui ne payent pas leur ardoise restent endettés, et alors que les intérêts financiers sont fictifs, les intérêts de l'ardoise qui nous concerne sont bien réels : l'ardoise s'alourdit. Ceux qui ne commencent jamais à la payer dégénèrent, ceux qui en payent une partie font du surplace.

Rien dans la société ambiante ne nous porte à comprendre à quel point nous maltraitons notre corps. Cependant tout est comptabilisé.

La santé est l'état normal du corps. Pour comprendre un organisme vivant, qui est d'une beauté et d'une perfection qui dépassent notre entendement, nous sommes obligés de le réduire à un système. Tout système a un point d'équilibre qu'il tente continuellement de garder ou récupérer. Plus il s'éloigne de son point d'équilibre, plus sa tension interne augmente. Elle est extrême lorsque le système est sur le point de s'effondrer.

Il est maintenant évident que dans ton cas, 21 jours n'est qu'une partie du chemin. Il te faut tabler sur un jeûne préliminaire, arbitraire de 40 jours, suivi d'un demi-jeûne qui doit être poursuivi jusqu'à résorption complète de ta problématique. Pourquoi scinder la guérison en 2 phases ? Parce que notre environnement et nos organismes sont méchamment appauvris et impuissants à se sortir du pétrin où nous les avons mis.

D'où un nouveau concept, un nouveau mode de jeûne, un jeûne que nous pouvons mentalement supporter alors qu'il doit durer si longtemps : le jeûne non hydrique. Sans prosélytisme aucun, ni aucune fierté de ma part, je t'invite à comprendre ce mode de jeûne que je préconise en lisant ces forums où j'ai beaucoup écrit :
> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

D'après ce que tu as écrit, il me semble que tu as compris que l'eczéma n'est qu'un moyen dont tu "bénéficies" pour faire sortir les poisons irritants. L'eczéma n'est pas le problème, mais un moyen ainsi qu'un baromètre. C'est violent, peut-être comme ton inconscient rejette violemment le mode de vie qu'on t'a fait adopter. Ce qui est à la source de cet eczéma est peut-être aussi à la source de ton débouché sur le jeûne (?).

Ton mental et ton physique doivent assimiler l'expérience de 21 jours qui tu viens de terminer. Cela prendra entre 3 et 6 mois avant que tu puisses repartir en jeûne. Dans l'état épouvantable avec lequel tu dois manger maintenant, tout ton être crie, supplie pour avoir de l'énergie, et c'est le cerveau limbique (primaire, reptilien, chargé de la survie) qui mène le jeu et fait manger beaucoup. C'est très variable d'une personne à l'autre. Il y a la solution du repas unique (one stroke a day - un choc par jour !). Il y a la solution plus puissante de faire un jeûne de 24 heures tous les 2 jours, càd manger tous les jours. Dans tous les cas, plus on est crudivore, plus on contrôle la quantité. (Un repas sans crudité ou jus frais, c'est de la folie.)

J'espère que tu comprends mon audace à te parler aussi franchement. Qui suis-je pour être autorisé à croire que je sais ce qui est bon pour toi ?

(Merci Luc pour tout ce que tu nous donnes, et excuse-moi de dévier du seul jeûne hydrique.)

Serge Falmagne 2

Messages : 89
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Mais sinon...

Message  Bernie Noel le Jeu 1 Fév 2018 - 8:53

Bonjour Sahara,

Je suppose que ton eczéma ne s'est pas résorbé?

Je me demandais, puisqu'il s'agit d'une réaction inflammatoire/allergique, en attendant d'en trouver la cause, si tu avais essayé des plantes pour te rendre la vie plus agréable?

Je pense à un mélange ortie/plantain :50/50 infusion d'1 cuillère à soupe par tasse 3X par jour (à ajuster selon tes sensations), ce mélange fonctionne très bien pour un tas de réactions allergiques, ça vaut vraiment le coup d’essayer. Puis là c'est pas vraiment la saison mais ce sont des plantes que l'on trouve un peu partout sinon.

Je pensais aussi à la bardane qui est réputée pour ses propriétés dépuratives et particulièrement pour les problèmes de peau qui y sont souvent liés. Là par contre une teinture est préférable si l'alcool ne te pose pas de problème, sinon, un extrait sec.

Voilà, si ça peut t'aider un peu, bon rétablissement.

Bernie Noel

Messages : 14
Date d'inscription : 27/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Sahara le Jeu 1 Fév 2018 - 9:45

Bonjour Bernie !

Merci de ton message et tes conseils!

Effectivement les plantes pourraient peut-être m'aider un peu. J'avais étudié la question à un moment mais l'eczéma était encore plus sorti. Comme je ne sais pas jamais si c est ce qu on appelle crise d'élimination ou crise tout court... j'avais abandonné. Je pense que j'etais allergique au bouleau.

Ton mélange ortie/plantain semble aller à l'essentiel je vais tester. La bardane j'en ai aussi, je vais en prendre.

Mon état est clairement lié à un terrain allergique/inflammatoire mais je n'ai pas plus de précision. Tous les récents tests sont négatifs...

J'ai aussi un problème infectieux qui avait été exacerbé par mon second jeûne : infections au staphylocoque doré (abcès, petits boutons etc). C'est un mal très difficile à gérer et ce jeûne ne m'en a pas debarrassée.

Pour faire un petit résumé 10 jours après ma reprise alimentaire : l'eczéma est toujours très présent, très inflammé, mais beaucoup moins suintant qu'avant le jeûne. En revanche il s'est installé sur le visage et je me réveille tous les matins très gonflée, plaques sur les joues et le front : je prends des antihistaminiques... je sais que ce n'est pas terrible et en plus ca ne marche pas bien, mais me voir ainsi me déprime et j'ai peur que cet état perdure (comme les boutons de staphylocoques ont duré/se sont installés/proliféré suite à mon second jeûne...)

Je me sens quand même moins handicapée par cet eczéma qu'avant le jeûne, ne serait-ce que parce qu'il est moins suintant et me gratte beaucoup moins!! juste pour cela, ca valait le coup (il n est pas tout a fait sec encore... loin de là, mais c'est bien mieux.)
Je vais aussi assez bien à la selle moi qui suis toujours un peu bloquée de ce côté là, à présent on peut dire selon l'expression consacrée que "ça va". Mais bon mon alimentation est végétalienne donc normal aussi.

Niveau alimentaire, j'ai des accès de boulimie! Envie de manger manger, et pour l'instant je m en tiens encore à peu près à la verdure, j'évite les céréales et produits venant des animaux. Mais je fais des écarts. J'ai repris 7kg.
A partir d'aujourd'hui, j'essaie de m'en tenir à 3 gros repas et éviter les grignotages entre.

Un ami qui a jeûné en meme temps que moi (du 10e au 21e jour) traverse la même boulimie...

Allez je vais me jeter un petit pastis a la bardane/ortie histoire de tester...

Sahara

Messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Luc le Jeu 1 Fév 2018 - 21:06



Chers amis(ies), il faudra cesser cette attitude de confrontation car je devrai 'verrouiller' cette discussion ou effacer plusieurs de vos messages.

Merci !

Luc

avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Sahara le Ven 2 Fév 2018 - 5:50

Bonjour Bernie, Luc

D'abord Luc, desolée pour les confrontations. Honnêtement ne te gêne pas si tu dois effacer des messages qui te semblent inappropriés.

Bernie merci pour ton message qui m'a fait sourire !
Comme tu le dis, ça va, ça vient, même des jours après la fin du jeûne l'état continue d'évoluer... rien n'est figé.

Hier je n'ai pas trouvé le plantain, en revanche j'ai de l'ortie et bardane dc je commence les infusions tous les jours. J'ai aussi trouvé du thé oolong dont les vertus sont vantées pour l'eczéma et autres problèmes, alors j'en ai acheté..

Mon visage a bien dégonflé, quasi normal aujourd"hui. Hélas j'ai du mal à ne pas craquer sur les céréales (blé) depuis quelques jours, c'est vraiment difficile cette discipline après tant d'abstinence. J'espère que ça va se réguler.

Comment gères-tu la réalimentation de ton côté ? As tu des accès de faim toi aussi, ou es-tu plus mesuré?
Je me demande si ce n'est pas vraiment une question de caractère. Déjà en temps normal je suis une grande gourmette/gourmande depuis toute petite, en temps de jeûne je fantasme la nourriture et en réalimentation j'ai envie de me ruer sur tous les trucs bons... mais certains ne semblent pas traverser cela de la même manière...

As-tu réglé des problèmes précis avec ce jeûne?

Pour ma part je souhaitais encore ici remercier Luc et Lison aussi, que je n'ai jamais eue directement mais dont je sais qu'elle suit aussi : vous êtes d'une patience remarquable. A chaque jeûne dont j'ai retranscrit l'expérience ici, je panique beaucoup sur les symptômes, la légitimité du jeûne dans mon cas, etc. Et à chaque fois, j'ai en retour des bons mots et remarques qui me rassurent et sont comme le fil conducteur auquel m'accrocher. Donc du fond du coeur, merci.

Sahara

Messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

re

Message  Bernie Noel le Ven 2 Fév 2018 - 12:15

Bonjour Sahara,

ET bien moi je n'ai fait qu'un jeûne de 8 jours, donc ça va, c'est pas très compliqué, les 3 premiers jours, puis j'ai introduit les graisses et les oeufs puis c'etait tout... Par contre, durant le jeûne... c’était terrible, je bavais devant les pubs Burger King... J'en parle ici: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le blé, je l'évite le plus possible depuis 2-3 ans maintenant, je me suis rendu compte que cela crée chez moi une sorte d’inflammation généralisée, ça se traduit par des douleurs diffuses un peu partout dans le corps, des ballonnements, problèmes de transit, et influe même sur mon moral et la perception des choses... Plus de 30 ans, à me demander pourquoi j'avais ces problèmes et pas les autres... Ca me fait rire maintenant mais c'est une vraie drogue, le véritable opium de peuple c'est le blé selon moi!  Et les produits laitiers, chez moi ça se traduit par des rhinites allergiques et des douleurs articulaires... Plus ça va et moins j'en ai envie et quand j'y retouche, j'y prend de moins en moins plaisir donc ça va... Mais du coup, voilà, je ne serais pas étonné si ton eczéma était ta  façon de réagir face à des toxiques et pourquoi pas le blé et/ou les produits laitiers... ? Ce qui est bien c'est qu'il suffit "juste " de s'en passer pendant 4 à 6 semaines pour être fixé.

Hier je me suis fait plaisir, je me suis acheté du nougat bon bein le paquet y est passé mais bon c'est pas grave, de toute façon, quand j'ai acheté le paquet, je savais bien comment ça allait se passer.... Non mais sinon au quotidien, je me sert des fruits...fruits à volonté! Bon, il va peut être falloir que je change de politique maintenant que j'ai quelques Kg en trop mais je trouve que c'est un moindre mal, je me sens tellement mieux qu'avant...  

Tu peux peut être augmenter la part des graisses et ajouter un peu de protéines? Personnellement, ma faim s'est calmée à partir de ce moment là.



Bernie Noel

Messages : 14
Date d'inscription : 27/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Sahara le Ven 2 Fév 2018 - 14:35

Bonsoir Bernie !

Huit jours, c'est déjà bien. Bernard Clavière parle d'un réel processus de nettoyage enclenché à partir de 12 jours, mais dans les faits, on voit bien qu'une journée de jeûne c'est déjà du plus. Tout dépend des vertus qu'on y cherche je crois. Si c'est vraiment pour "guérir", thérapeutique, il doit être préférable d'aller au-delà de 10/12 jours il me semble. En deçà, c'est peut-être plutôt un nettoyage type entretien... Enfin je stipule, parce que chacun sa carrosserie et son moteur hein ! (ca c'est pour faire dans la métaphore poétique)

Sérieusement, nous ne sommes vraiment pas tous égaux devant la santé. Certains passent toute leur vie loin des problèmes, loin des médecins, d'autres attrapent des maladies alors qu'ils ne sont encore que des enfants... D'où mon scepticisme sur les théories hygiénistes. De fait, je parle pour mon cas, l'eczéma est souvent perçu et présenté comme une surcharge ou une intoxication, dans les faits, on n'en sait rien. On voit bien qu'il y a des dysfonctionnements qui s'accentuent avec la malbouffe, mais le corps peut aussi dégénérer sans apports négatifs de l'extérieur. D'où le nombre incalculables de pathologies différentes et variables selon les individus. Mon eczéma par exemple ne s'apparente pas du tout à celui d'autres personnes, il est lié à une pathologie infectieuse qui n'existe pas chez tous les eczémateux (en tout cas je n'ai pas rencontré d'autres personnes présentant les mêmes symptômes).

Aussi, nombre d'eczémateux sont soignés par une méthode d'ostéopathie (Gesret) qui ne met en rien l'alimentation comme pièce centrale de la guérison (même s'ils ne conseillent pas non plus de passer sa vie chez McDo, hein !). Et cette méthode fonctionne et a fonctionné sur de nombreux individus, qui continuent à côté à manger pâtes, pizza et fromages, sans même s'être interrogés sur leur alimentation, alors quand on leur parle de jeûne... Et pourtant, ils guérissent ! Sur le long terme, peut-être auront-ils d'autres problèmes liés à leur hygiène de vie, mais de l'eczéma, ils guérissent sans "hygiène alimentaire" particulière...

Après tu as raison, il est certain que la plupart des eczémateux aujourd'hui s'éloignent des céréales et des laitages, privilégient le cru, les jus, voire le jeûne, etc. Et ça fonctionne. Mais il y a aussi peut-être d'autres voies. Certains guérissent avec des magnétiseurs... Sur moi d'ailleurs, cette technique avait eu beaucoup d'effets (énorme crise d'élimination) même si à terme elle ne m'en a pas débarrassé. Cependant, j'ai déjà tenu plus de 6 semaines sans céréales ni produits laitiers, et je n'ai pas vu d'amélioration de ma peau... Peut-être devrais-je tenir plus longtemps..

Bref, désolée, je m'étale un peu, mais c'est pour mieux m'interroger, et éventuellement partager ces questionnements avec les personnes qui rencontrent ce même type de problème, que l'on parle d'eczéma ou de maladies chroniques un peu particulières.

J'ai de l'eczéma depuis enfant, alors que je suis née à la maison dans une vieille ferme en pleine campagne, par voie basse, allaitée, fille d'un agriculteur bio, grandi en pleine nature, soignée à la propolis, aux plantes, homéopathie, etc. Mes parents étaient des écolos, ils étaient prudents et éveillés aux problématiques de santé publique... alors ces toxines, d'où venait-elle ? C'est la raison de toutes ces questions.

Chaque thérapeute a sa théorie selon sa spécialité... le magnétiseur parle d'énergie, l'énergéticienne de transgénérationnalité, le vaudou d'âmes de défunts qui me possèdent, l'hygiéniste de toxines, le dermatologue de déficience de la barrière cutanée, le gastro-entérologue de perméabilité intestinale, le psy de chocs émotionnels non résolus, l'allergogue, l'hypnotiseur, l'ostéopathe, la méthode Cauet... Et chacun est sûr, tellement sûr de lui ! C'est difficile de faire la part des choses au milieu de tout ça... Franchement j'ai du mal.

Voilà c'est juste un petit constat ! Peut-être qu'il te parlera Bernie, ou à d'autres !

Je crois dans tous les cas que c'est une erreur de penser que l'on détient la solution, l'unique, et qu'il faut toujours rester conscients que nous faisons des CHOIX, même s'ils sont désespérés et motivés par un ras-le-bol ou une succession d'échecs dans d'autres thérapies.

Ton anecdote Burger King me fait beaucoup rire... L'ami qui jeûnait en même temps que moi, à distance, m'a écrit un soir de son 4e ou 5e jour, alors qu'on fantasmait complètement sur la nourriture : "Ce soir, en rentrant, j'ai regardé le mec du kebab dans les yeux." Je voyais tout à fait de quoi il parlait et j'ai imaginé le mec du kebab, qui a du se demander qui était ce type louche...

Si nous n'avons pas les mêmes symptômes, je me reconnais dans le mode de vie que tu décris.
J'ai 30 ans, j'ai été une très grosse fumeuse pendant 16/17 ans (commencé à 10 ans en CM2, bravo ! et arrêts et reprises depuis 4 ans, mais arrêts de plus en plus longs et affirmés !) et bonne buveuse également... grosse buveuse même on peut dire, il y a encore trois ans. Comme toi, réforme alimentaire avec le signal de la peau qui s'enflamme de plus en plus.

Mon seul problème est d'avoir l'impression que plus j'en fait, plus mon corps élimine, plus j'ai de l'eczéma. Plus j'ai de l'eczéma, plus je nettoie, plus je deviens sensible et réactive aux "toxines".. Comme un cercle vertueux, mais qui est aussi un peu vicieux pour mon côté fêtarde qui aimerait se retrouver un peu !!

Désolée d'avoir fait long, je suis trop bavarde à l'écrit !

J'avais une question, qu'appelles-tu les graisses ? Le beurre etc ? N'est-ce pas des produits laitiers ? Je mange beaucoup d'aliments avec huiles végétales genre olive ou colza, ce sont des graisses ? Sinon peux-tu me donner des exemples d'aliments ?

Bien à toi et merci d'avoir partagé ton expérience !

Sahara

Messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Hildigrim le Ven 2 Fév 2018 - 17:57

Sahara a écrit: Chaque thérapeute a sa théorie selon sa spécialité... le magnétiseur parle d'énergie, l'énergéticienne de transgénérationnalité, le vaudou d'âmes de défunts qui me possèdent, l'hygiéniste de toxines, le dermatologue de déficience de la barrière cutanée, le gastro-entérologue de perméabilité intestinale, le psy de chocs émotionnels non résolus, allergologue, l'hypnotiseur, l'ostéopathe, la méthode Cauet... Et chacun est sûr, tellement sûr de lui ! C'est difficile de faire la part des choses au milieu de tout ça... Franchement j'ai du mal.

Bonsoir,

Merci pour ton long message, merci pour tous ces échanges passionnants. Ce que tu écris, juste au dessus, de mon point de vue, c'est exactement ça. Chacun voit  une facette et une facette seulement de ce qu'il croit être la réalité entière. Mais la vie, oserais-je dire, la Création, est bien plus complexe que ce que nous pouvons imaginer.   D'une certaine façon, il se peut que chaque thérapeute ait raison avec l'angle qui est le sien. Qui sait ? Et même la science, qui est censée être totalement objective, on sait bien qu'elle ne l'est pas.

C'est à chacun à trouver sa voie et c'est sans doute très bien ainsi. Mais que c'est dur parfois.

Bon courage pour tout.  De tout coeur avec vous tous.

Hildigrim

Hildigrim

Messages : 54
Date d'inscription : 18/09/2017

Revenir en haut Aller en bas

re

Message  Bernie Noel le Ven 2 Fév 2018 - 19:48

Bonsoir Sahara,

Alors oui, c'est vrai que 8 jours c'est peu et du coup,je suis agréablement surpris du résultat. C'est un gros nettoyage en effet. J'aurais bien aimé continuer un peu plus pour mon problème de hanche. Ce qui à compté aussi dans ce jeûne, c'est qu'il n'est que la suite d'un nettoyage qui à débuté en réalité il y a 2ans (J'ai déja eu droit aux boutons, courbatures, fatigue et même odeur corporelle franchement dégeulasse...) Pour rester dans la poésie, j'avais déja passé le karcher, et là j'ai passé le polish.... par contre j'ai pas ramassé les trucs dégeux entre les sièges.... yeah...

Pour le reste aussi, tu as complètement raison, le blé et les produits laitiers c'est une piste parmi d'autres. Les causes peuvent être multiples et les solutions aussi... Les plantes m'aident régulièrement, j'ai eu aussi la chance de passer chez un bon magnétiseur, je compte retourner chez l'ostéo, et maintenant, je découvre les vertus du jeûne et elles me paraissent vraiment très intéressantes.

Je sais qu'il y a une part de génétique dans tout ça : La fragilité des intestins, je la tiens de ma mère, qui la tiens de son père... mon amie, a hérité d'une fragilité du système veineux... et d'autres comme tu dis, ont l'air d'avoir tout pour eux.... J'ai entendu des histoires assez étonnantes, de maux qui sautent des générations ou encore suivent les réincarnations... Je sais pas.

Je m'y suis repris à plusieurs fois pour me sortir de l'alcool et du tabac. Une fois j'ai compris que le tabac, l'alcool, n'étaient en fait qu'une petite partie d'une plus grande équation, une équation à plusieurs inconnues...j'avais supprimé l'alcool depuis 2 ans et le tabac depuis 10 mois, et au final, ça n'allait pas... j'ai compris à ce moment là que j'essayais, a l'aide de ces 2 substances différentes, de régler un problème plus profond, un problème que je n'arrivais pas encore à identifier réellement...

Tu es vachement lucide et tu as le souci de vérité, tu va bien finir par résoudre ton équation! (bon, je dis ça...j'ai pas fini moi,le travail d'une vie...)

Oui, sinon, ce que j’entends par graisses, ce sont les huiles, le beurre, la crème de coco,(la crême fraiche perso j'évite), les avocats, les noix etc...

Bon, j'espère que c'est pas trop confus, j'ai du mal à développer moi par contre...

Et puis une "vidéo" que je trouve pas mal, on reste dans l'hygiénisme mais bon: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bernie Noel

Messages : 14
Date d'inscription : 27/03/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Luc le Ven 2 Fév 2018 - 20:42

Sahara a écrit:
Chaque thérapeute a sa théorie selon sa spécialité... le magnétiseur parle d'énergie, l'énergéticienne de transgénérationnalité, le vaudou d'âmes de défunts qui me possèdent, l'hygiéniste de toxines, le dermatologue de déficience de la barrière cutanée, le gastro-entérologue de perméabilité intestinale, le psy de chocs émotionnels non résolus, l'allergogue, l'hypnotiseur, l'ostéopathe, la méthode Cauet... Et chacun est sûr, tellement sûr de lui ! C'est difficile de faire la part des choses au milieu de tout ça... Franchement j'ai du mal.
En effet, chacun prêche pour sa paroisse, comme on dit chez-nous ... et tous ont un peu raison. Chaque pratique donne des résultats, mais pas chez tous malheureusement.

Depuis des décennies, selon le problème à régler (pour nous et nos cinq enfants), nous avons consulté des chiropraticiens, des ostéopathes, des iridologues, des orthothérapeutes (technique entre la chiropraxie et la massothérapie), la technique Bowen, des naturopathes,  des massothérapeutes, le jeûne, l'homéopathie, la réflexologie ... etc. ... et j'en oublie probablement.

On peut dire que cela a fonctionné ou à tout le moins, amélioré certaines situations par ces diverses techniques, sans toutefois toujours réussir.  Moi qui ne croit pas vraiment à l'homéopathie, j'ai vu une de nos filles guérir (otites à répétition) avec cette technique.  Je disais à mon épouse que c'était un hasard !

Il y a quelques années, suite  un accident de vélo, je perdais l'équilibre. Lorsque j'étais couché sur le dos, toute la chambre se mettait à tourner par séquences très rapides. Notre chiropraticien, un homme d'une grande expérience replaça le tout en deux séances, alors que la médecine proposait des soins relativement compliqués.

Oui, chacun a son expertise qui peut améliorer notre sort ... tous ont donc raison finalement.

Dans tout ça, ces thérapeutes aide l'organisme à guérir, à se guérir lui-même, comme le jeûne le fait. Le jeûne place le malade dans une situation où toutes ses énergies sont consacrées à se guérir lui-même. En principe, cela devrait fonctionner mais, plusieurs facteurs peuvent faire la différence entre un succès et un échec.

Nous sommes formidablement créés,  tout ça n'est pas l'effet du hasard, comme les évolutionnistes tentent de nous en convaincre.

Alléluia !

avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour

Message  Sahara le Sam 3 Fév 2018 - 7:02

Bonjour !

Merci à tous les trois, Hildigrim, Luc et Bernie pour vos retours à mes questionnements ! C'est vraiment intéressant de voir vos différents points de vue, c'est très riche !

Je trouve aussi génial qu'il y ait tant de pratiques et de croyances différentes, et du coup, tant d'issues possibles pour s'en sortir. Tant de portes à ouvrir, j'ai l'impression d'être Alice au pays des Merveilles, à chercher mon chemin en courant après le lapin du temps qui passe (parce que oui, tout cela, c'est du temps, les années défilent et on aimerait pouvoir appuyer sur pause le temps de guérir...).

Merci pour la vidéo Bernie, je vais regarder ça ! J'ai vu récemment la conférence d'un certain Gregg Braden "La Divine Matrice", conférence à Milan. Il parvient justement, dans une démonstration étonnante, à nous faire comprendre le pouvoir du coeur dans la guérison.
Il suffirait d'être avant tout convaincu d'une technique pour qu'elle fonctionne et cela, il le démontre scientifiquement, c'est assez ahurissant. Je l'ai regardée avec mon scepticisme habituel, mais en achevé le visionnage plutôt très convaincue, et j'y repense souvent depuis. Si cette conférence vous intéresse, vous la trouverez sur Youtube. Oh bah tant qu'on y est, voici le lien ! Attention elle dure 4h ! L'avantage, c'est qu'on est pas obligé de regarder tout le temps, on peut se la mettre en mode "radio"
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En tout cas, dans la peau de quelqu'un qui se traine son eczéma depuis l'enfance, c'est compliqué parfois d'être face à tous ces spécialistes et de ne pas trouver LA solution... ce que je supporte de moins en moins, c'est vraiment l'aspect "j'ai ta réponse, j'ai tout cerné de ton problème, je vais te guérir", j'y ai tellement porté du crédit à une époque, mille fois déçue, alors je suis devenue méfiante et très sceptique. Je préfère poser des questions plutôt qu'affirmer des vérités...

Mais je dois avouer que le jeûne... pour le moment c'est vraiment ce que j'ai testé de plus radical, qui plus est par moi-même et totalement GRATUIT (après des milliers d'euros passés en crèmes consultations et autres depuis 30 ans, c'est non négligeable !) Mais le chemin est long, on verra où cela nous mènera.

Depuis quelques années, j'apprends à plus écouter mon corps, guetter ses réactions pour mieux comprendre, au même titre que ce que tu peux constater avec le gluten et les PLV, Bernie. Et cela, c'est sûrement la richesse d'un tel processus, où nous sommes finalement notre propre thérapeute, le jeûne est une partie de cette attention nouvelle que l'on se porte...

Quant à l'alcool, le tabac !! Petite partie d'une grande équation, cela me parle tellement !! Quand on commence à aller vers la guérison, on ne se rend pas compte à quel point le chemin va être long, mais aussi belle la renaissance qui nous attend ! Car même en étant encore "malade" à ce jour, je peux dire que la renaissance a déjà eu lieu : il y a dix ans, j'étais couverte d'eczéma, je vivais en coloc, je buvais et fumais comme un pompier, mangeais n'importe quoi tout le temps et j'ai des souvenirs de m'enfermer dans ma chambre pour me gratter jusqu'au sang, plaques sur le visage, le cou... je glissais jusqu'à la salle de bains pour me "soigner" rapidement, cortisone, et retournais à la fête. A l'époque, mon eczéma n'avait pas encore pris une telle ampleur (ou est-ce que je faisais juste taire ma souffrance physique.. ?), mais les quelques souvenirs que j'ai des démangeaisons sont violents et mon mal-être de l'époque bien palpable ! A l'époque, je ne souffrais pas de dermatite atopique, j'avais un "petit problème de peau". Je détournais l'attention, de moi-même et des autres, et me grattais dans mon coin... Je ne parle même pas du versant psy, j'étais complètement à la ramasse, torturée, etc.

Je ne dis pas qu'actuelllement je traverse les meilleures années de ma vie, vu qu'elles sont toutes consacrées à un processus de guérison devenu inévitable, mais au moins j'agis, j'en parle et j'avance (je crois) !

Il me semble que que c'est Crazy Horse qui a dit : "Tu es ton propre chemin, tu es le message." Tout est là. C'est effectivement le travail d'une vie, mais c'est passionnant !

Personnellement, j'ai encore du mal à affirmer socialement tout cela. Je me débats encore entre mes pulsions rock n'roll et mon envie de guérir avec sagesse ! Mais je trouverai l'équilibre, c'est certain !

Merci Bernie pour la petite précision sur les graisses ! Ca tombe bien, c'est tout ce qui est bon !

Bien à vous tous amis jeûneurs ! Ravie de pouvoir échanger avec vous.

Sahara, la traversée du désert !

Sahara

Messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Sahara le Sam 3 Fév 2018 - 11:43

Ce n'est pas Crazy Horse qui l'a écrit mais voici le message :

Dans l’esprit de Crazy Horse

Le silence, disent-ils,
est la voix de la complicité
Le silence hurle.
Le silence est un message,
au même titre que ne rien faire
est un acte.
Laissez ce que vous êtes retentir
et résonner
en chaque mot
et chaque acte.
Oui, devenez ce que vous êtes.
il n’y a pas moyen d’échapper
ni à votre être propre
ni à la responsabilité qui est la votre.
Ce que vous faites
est ce que vous êtes.
Vous êtes
votre propre mérite.
Vous devenez
votre propre messager.
Vous êtes le message.

Léonard Peltier
Trad. André Chenet

Sahara

Messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Sahara le Lun 12 Fév 2018 - 19:16

Salut bonsoir!

Petit passage à 21 jours après la reprise alimentaire (suite à mon jeûne de 21 jours).

J'ai surmonté pas trop mal les boulimies (quelques écarts mais rattrapés ensuite). J'ai aussi réduit les repas, je mange 2 à 3 fois par jour sur une plage horaire de 8 heures. Grosse quantités mais essentiellement fruits et légumes. J'ai remangé 2 fois de la viande en tout petite quantité. Quasi pas de produits laitiers. Les sucres c'est ma faiblesse, et pas la moins nocive, j'ai fait quelques craquages gâteaux industriels...

Niveau poids, toujours très mince mais dynamique. J'ai repris la natation, le vélo et la marche, sans forcer, mais un peu chaque jour. Je bois beaucoup de tisanes : bardane/ortie comme conseillé par Bernie et du thé oolong (dt il paraît qu'il est bon pour l'eczéma).

Niveau symptômes : j'ai eu une bonne crise pdt la réalimentation, qui s'est tassée ensuite, mais l'eczéma ne s'est pas effacé comme à la fin du jeûne. Malgré mes efforts je suis toujours en galère : port de gants, eczéma dans le cou le visage. La différence c est qu'il est qd même moins suintant. Je remarque que si je mange trop de sucre un jour, le lendemain je raque direct, ma peau s'enflamme. Avant c'était constant donc les pistes étaient brouillées. En ce moment, l'eczéma peut sortir mais je peux réajuster le tir en mangeant fruits/légumes les jours suivants. Il faut de la rigueur, je suis loin d'être guérie, je fais gaffe à tout, la douche et l'eau restent périlleuse, les démangeaisons ne st pas loin.

Mauvaise surprise depuis une petite semaine, éruption d'abcès en grand nombre sur le corps, qui prolifèrent très vite malgré mon souci d'hygiène, asptie, etc.
Je ne sais pas si c'est encore de l'élimination ou juste mon système immunitaire qui est raplapla et laisse se développer le staphylocoque doré qui semble squatter mes veines et tissus sans relâche. Je suis crevée, maux de tête, etc. Mais j'ai commencé depuis qq jours les bains de siège méthode Louis Kuhne et c'est peut être lié à cela. J'espère ne pas me trainer ces boutons pendant des mois.

Voilà, retour sur le jeûne après 3 semaines : ... divisée, un peu déçue, encore en attente... je me sens fragile et je traîne mes problème, loin de l'état fortifié que j'avais projeté en commençant le jeûne. D'un autre côté mon eczéma est bien plus gérable et je peux vivre ma vie à 60-70% (contre 10 % avant le jeûne). Mais au moindre écart il semble vouloir réapparaitre sous la même forme et aux même endroits. Je reste très prudente...

Bien à vous, amis du jeûne

Sahara

Messages : 39
Date d'inscription : 05/08/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Eczema staphylocoque et post jeune

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum