1er Jeûne de 14 jours

Aller en bas

1er Jeûne de 14 jours

Message  Julien le Sam 30 Déc 2017 - 11:49

Bonjour tout le monde,

Me revoilà sur ce forum après 3 ans d'absence.

Nous avons décidé, ma compagne et moi, d’entreprendre, en cette fin d’année 2017, un jeûne long (initialement 8 jours pour elle et 14 pour moi). Ce projet est pensé depuis plusieurs mois déjà vu la difficulté que l’on peut avoir à se réserver un tel laps de temps pour soi.
Nous avions déjà effectué un premier jeûne de 5 jours il y a 3 ans dont j’ai donné la description ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Et j’avais à la suite de ce premier jeûne comme but d’en refaire un plus long, plus “thérapeutique”.

Les raisons qui me poussent à effectuer un jeûne long sont les suivantes :
- allergies de types démangeaisons et éternuements très fréquentes (surtout l’été dernier, elles s’étaient atténuer fortement suite à un protocole long en Ostéopathie nommé NAET, malheureusement elles sont revenues et
 ont été très pénibles) C’est la raison principale qui m’a poussé à faire un jeûne long, entre temps elles se sont ré-attenuées mais la motivation du jeûne est restée par crainte de leurs retours
- psoriasis sur les coudes, les genoux et les mollets présent depuis mes 15 ans
- j’ajoute une raison mais pour celle-ci je ne suis pas sûr que le jeûne aie un impact conséquent, j’ai des céphalées depuis une vingtaine d’année, elles pouvaient être puissantes mais tant que je prenais des médicaments
 (Aspirine puis Ibuprofène plus récemment) ça passait. La fréquence variait de 7 à 10 jours entre chaque céphalée. Mais depuis 3 mois elles se sont fortement accentuées et la fréquence s’est élevée à une céphalée tous les
 deux à trois jours, voire tous les jours
- bien-être général dû au jeûne

Pour ma compagne, les raisons principales sont un bien-être induits par le jeûne et une solidarité dans ma démarche que j’apprécie fortement. Elle ne souffre pas de maux particulier.

Nous avons décidé cette fois (et grâce aux recommandations de ce forum il y 3 ans) de ne pas effectuer une quelconque purge en début jeûne. Les derniers repas ont été pour elle très légers (2 fruits et une salades la veille du jeûne) pour moi assez lourds, je n'ai pas vraiment pu m'y soustraire mais j'ai essayé de manger avec modération (2 repas de Noël le 25 décembre)
Nous avons également décidé d’un jeûne de type hydrique à l’exception pour moi d’une prise de 1 sachet par jour d’Enabiane (compléments de sels minéraux conseillés par le Dr Coudron dans son ouvrage Le guide pratique du jeûne) tant je redoutais des céphalées surpuissantes et intenables sans Ibuprofène ou Aspirine en début de jeûne.
Nous avons également lu le Guide complet du Jeûne du Dr Jason Fung (très intéressant même s’il ne parle pas du jeûne thérapeutique, il décrit très bien les processus en jeu lors d’un jeûne et le pourquoi de l’échec de nombreux régimes, je le recommande en complément d’autres lectures)
Nous finissons également un cycle de méditation de 8 semaines (connu sous l’acronyme MBSR), nous allons donc pratiquer durant notre jeûne et cela aide beaucoup notamment sur l’observation de la faim qui est principalement psychologique en ce début de jêune
Nous sommes au repos la journée, lecture méditation, un peu d’activité (jeux, films, un peu de ménage et d'obligations quotidiennes)

Les premiers jours se passent plutôt bien, forte céphalée pour moi à l’issu du deuxième jour et nuit très très difficile mais j’ai tenu sans cachet et le lendemain ça allait mieux, j’ai toujours un “fond” migraineux mais c’est supportable, des courbatures la nuit surtout dans les cuisses, des douleurs supportables au niveau d’anciennes blessures. Ma compagne se sent plutôt bien, elle ne souffre pas de céphalée mais a parfois des ballonnements et des courbatures également la nuit.

Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de la situation ces prochains jours et surtout de l’évolution de mes soucis de santé par la suite.

La principale question que l’on se pose est sur la reprise alimentaire après le jeûne, quelqu’un pourrait il nous éclairer sur un protocole précis, sûr et validé de reprise alimentaire jour après jour.
Merci d’avance pour vos commentaires et vos retours

Julien

Julien

Messages : 11
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er Jeûne de 14 jours

Message  Luc le Lun 1 Jan 2018 - 12:28


Julien a écrit :

Bonjour tout le monde,

Me revoilà sur ce forum après 3 ans d'absence.

Bon retour sur le forum !

Nous avons décidé, ma compagne et moi, d’entreprendre, en cette fin d’année 2017, un jeûne long (initialement 8 jours pour elle et 14 pour moi). Ce projet est pensé depuis plusieurs mois déjà vu la difficulté que l’on peut avoir à se réserver un tel laps de temps pour soi.
Nous avions déjà effectué un premier jeûne de 5 jours il y a 3 ans dont j’ai donné la description ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Et j’avais à la suite de ce premier jeûne comme but d’en refaire un plus long, plus “thérapeutique”.

Bravo pour votre démarche. Il est évident que plus le jeûne sera long et effectué au repos, plus les résultats devraient être au rendez-vous.

Aussi, le fait d'avoir déjà jeûné, vous n'êtes pas en terrain inconnu.


Les raisons qui me poussent à effectuer un jeûne long sont les suivantes :
- allergies de types démangeaisons et éternuements très fréquentes (surtout l’été dernier, elles s’étaient atténuer fortement suite à un protocole long en Ostéopathie nommé NAET, malheureusement elles sont revenues et ont été très pénibles) C’est la raison principale qui m’a poussé à faire un jeûne long, entre temps elles se sont ré-attenuées mais la motivation du jeûne est restée par crainte de leurs retours
- psoriasis sur les coudes, les genoux et les mollets présent depuis mes 15 ans
- j’ajoute une raison mais pour celle-ci je ne suis pas sûr que le jeûne aie un impact conséquent, j’ai des céphalées depuis une vingtaine d’année, elles pouvaient être puissantes mais tant que je prenais des médicaments
 (Aspirine puis Ibuprofène plus récemment) ça passait. La fréquence variait de 7 à 10 jours entre chaque céphalée. Mais depuis 3 mois elles se sont fortement accentuées et la fréquence s’est élevée à une céphalée tous les
 deux à trois jours, voire tous les jours
- bien-être général dû au jeûne

Naturellement, nous ne pouvons pas affirmer que le jeûne réglera tous ces ennuis suite à un jeûne de 14 jours. Néanmoins, des jeûneurs ont déjà réglé ces ennui par le jeûne thérapeutique.

Pour ma compagne, les raisons principales sont un bien-être induits par le jeûne et une solidarité dans ma démarche que j’apprécie fortement. Elle ne souffre pas de maux particulier.

Bravo à ta compagne, car souvent, trop souvent, les conjoints ou les proches sont opposés à cette pratique.

Nous avons décidé cette fois (et grâce aux recommandations de ce forum il y 3 ans) de ne pas effectuer une quelconque purge en début jeûne. Les derniers repas ont été pour elle très légers (2 fruits et une salades la veille du jeûne) pour moi assez lourds, je n'ai pas vraiment pu m'y soustraire mais j'ai essayé de manger avec modération (2 repas de Noël le 25 décembre)

Cela n'a pas de réelle importance, plusieurs jeûnent sans descente alimentaire. À noter qu'exécuter une descente peut accentuer l'autolyse plus rapidement. C'est surtout de cette façon (sans descente) que mon épouse exécute ses jeûnes tout en se reposant.

Nous avons également décidé d’un jeûne de type hydrique à l’exception pour moi d’une prise de 1 sachet par jour d’Enabiane (compléments de sels minéraux conseillés par le Dr Coudron dans son ouvrage Le guide pratique du jeûne) tant je redoutais des céphalées surpuissantes et intenables sans Ibuprofène ou Aspirine en début de jeûne.
Nous avons également lu le Guide complet du Jeûne du Dr Jason Fung (très intéressant même s’il ne parle pas du jeûne thérapeutique, il décrit très bien les processus en jeu lors d’un jeûne et le pourquoi de l’échec de nombreux régimes, je le recommande en complément d’autres lectures)

Nous croyons, comme Shelton et autres hygiénistes, que le jeûne ne doit pas être supplémenté. À tout événement, un jeûne (même long) ne crée pas de carences. Lire [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Nous finissons également un cycle de méditation de 8 semaines (connu sous l’acronyme MBSR), nous allons donc pratiquer durant notre jeûne et cela aide beaucoup notamment sur l’observation de la faim qui est principalement psychologique en ce début de jêune
Nous sommes au repos la journée, lecture méditation, un peu d’activité (jeux, films, un peu de ménage et d'obligations quotidiennes)

En autant que votre technique de méditation ne soutire pas d'énergie, ça peut aller.


Les premiers jours se passent plutôt bien, forte céphalée pour moi à l’issu du deuxième jour et nuit très très difficile mais j’ai tenu sans cachet et le lendemain ça allait mieux, j’ai toujours un “fond” migraineux mais c’est supportable, des courbatures la nuit surtout dans les cuisses, des douleurs supportables au niveau d’anciennes blessures. Ma compagne se sent plutôt bien, elle ne souffre pas de céphalée mais a parfois des ballonnements et des courbatures également la nuit.

Oui, les nuits sont généralement les moments de la journée les plus difficiles à supporter. En raison du repos, l'autolyse s'accentue.

Nous vous tiendrons au courant de l’évolution de la situation ces prochains jours et surtout de l’évolution de mes soucis de santé par la suite.

La principale question que l’on se pose est sur la reprise alimentaire après le jeûne, quelqu’un pourrait il nous éclairer sur un protocole précis, sûr et validé de reprise alimentaire jour après jour.
Merci d’avance pour vos commentaires et vos retours

Au plaisir de suivre votre cheminement. Restez fort et, lorsque cela n'est pas trop pénible, il faut endurer les douleurs. Si notre état devient trop difficile et que l'autolyse devient trop importante, un peu de jus de fruit donnera un peu de répit sans vraiment affecter l'autolyse. Pour la reprise alimentaire, nous y reviendrons.

Julien

Au plaisir !



avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4665
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er Jeûne de 14 jours

Message  Julien le Mar 2 Jan 2018 - 6:06

Bonjour,

Merci Luc pour ta réponse bienveillante, sache que nous t'en sommes reconnaissants car elle nous soutient dans notre démarche. Tu prends le temps de lire et de répondre à de nombreux messages et j'apprécie énormément cet altruisme.

Un petit compte-rendu intermédiaire de notre jeûne :

J'attaque ce matin mon 8ème jour (ma compagne son 7ème), les céphalées ont progressivement diminué du 3ème au 6ème jour sans être jamais insupportables, je peux dire qu'aujourd'hui cela fait 9 jours que je n'ai pas pris un seul cachet et rien qu'en cela, c'est un grande victoire pour moi, cela n'était pas arrivé depuis des années ... Cela ne signifie pas forcément la fin définitive des céphalées pour moi, peut-être, à la reprise de ma vie courante reviendront-elles, mais déjà savoir que je peux grâce au jeûne passer plus de 3 jours sans cachet (avec la traversée d'une céphalée costaud quand même) est une grande satisfaction.

Du côté des allergies, j'ai commencé depuis 3 nuits à avoir de nombreuses démangeaisons (comme celles que j'ai pendant mes "saisons" de démangeaisons, et de l'urticaire, diminution tout de même entre la première nuit et les suivantes), pas ou peu de démangeaisons/urticaire le jour.

Du côté du psoriasis, pas vraiment d'amélioration significative pour le moment.

Depuis 2 jours, bouche très "pâteuse" et haleine forte.

Les nuits sont courtes (pour moi) 6/7h de sommeil mais aucune fatigue ou envie de dormir le jour (génial pour quelqu'un qui en général en dessous de 8h de sommeil est fatigué/somnolent toute la journée), réveils fréquents la nuit après 4h.

Du côté de ma compagne, tout se déroule bien et cela lui semble relativement facile.

Sinon, le jeûne se passe très bien à présent, nous sommes tous les deux bien et continuons notre "petit" rythme quotidien entre lecture, méditation, yoga (léger) et discussion (+ 1 film par jour quand même :-)) et nous sommes bluffés d'en arriver aussi loin en bonne forme, quelle grande satisfaction et fierté. Nous ne regrettons vraiment pas d'avoir tout mis de côté pendant deux semaines pour faire ce jeûne (et trinquer à l'eau le soir du 31 :-)).

Voilà pour ce petit compte-rendu intermédiaire, je reviens vers vous bien sûr dans quelques jours, et bien sûr j'attends vos remarques et commentaires.
Mon amie va reprendre l'alimentation après son 9ème jour, le 10ème jour elle prévoit un bouillon de légume pour commencer, qu'en pensez vous ?

Bonne journée et au plaisir !

Julien

Julien

Messages : 11
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er Jeûne de 14 jours

Message  Luc le Mer 3 Jan 2018 - 8:59



Julien a écrit :

Bonjour,

Merci Luc pour ta réponse bienveillante, sache que nous t'en sommes reconnaissants car elle nous soutient dans notre démarche. Tu prends le temps de lire et de répondre à de nombreux messages et j'apprécie énormément cet altruisme.

Merci Julien pour tes encouragements.  Mais sache que c'est un plaisir pour moi d'aider les autres.  Jésus n'a-t-il pas dit : " Il y a plus de bonheur à donner qu'à recevoir ! "

Un petit compte-rendu intermédiaire de notre jeûne :

J'attaque ce matin mon 8ème jour (ma compagne son 7ème), les céphalées ont progressivement diminué du 3ème au 6ème jour sans être jamais insupportables, je peux dire qu'aujourd'hui cela fait 9 jours que je n'ai pas pris un seul cachet et rien qu'en cela, c'est un grande victoire pour moi, cela n'était pas arrivé depuis des années ... Cela ne signifie pas forcément la fin définitive des céphalées pour moi, peut-être, à la reprise de ma vie courante reviendront-elles, mais déjà savoir que je peux grâce au jeûne passer plus de 3 jours sans cachet (avec la traversée d'une céphalée costaud quand même) est une grande satisfaction.

Il est possible que ces céphalées reviennent, mais de façon plus espacées et moins douloureuses. Tes ennuis de santé peuvent nécessiter un troisième jeûne, voire un quatrième. Aussi, ton précédent jeûne n'étant que de cinq jours, cela est habituellement nettement insuffisant pour se débarrasser de psoriasis ou autres ennuis.  Tant qu'aux céphalées, peut-être sont-elles reliées à un aliment particulier, où encore au stress ... où à un déplacement vertébral.  As-tu déjà eu des traitements en chiropractie ou autres techniques du même type ?

Du côté des allergies, j'ai commencé depuis 3 nuits à avoir de nombreuses démangeaisons (comme celles que j'ai pendant mes "saisons" de démangeaisons, et de l'urticaire, diminution tout de même entre la première nuit et les suivantes), pas ou peu de démangeaisons/urticaire le jour.

Cela est bon signe.  Cela fait généralement partie du processus d'élimination.


Du côté du psoriasis, pas vraiment d'amélioration significative pour le moment.

Tel que mentionné plus haut, pour le psoriasis, cela peut demander des jeûnes plus longs.  

Depuis 2 jours, bouche très "pâteuse" et haleine forte.

Il n'y a pas grand chose à faire pour cela. On peut toujours se rincer la bouche avec de l'eau salée, ou encore avec un peu de jus de citron dans un peu d'eau. Tout ça n'a qu'un effet très temporaire.


Les nuits sont courtes (pour moi) 6/7h de sommeil mais aucune fatigue ou envie de dormir le jour (génial pour quelqu'un qui en général en dessous de 8h de sommeil est fatigué/somnolent toute la journée), réveils fréquents la nuit après 4h.

Si tu dors 6 ou 7 heures par nuit, cela est beaucoup mieux que la moyenne des jeûneurs.

Du côté de ma compagne, tout se déroule bien et cela lui semble relativement facile.

Sinon, le jeûne se passe très bien à présent, nous sommes tous les deux bien et continuons notre "petit" rythme quotidien entre lecture, méditation, yoga (léger) et discussion (+ 1 film par jour quand même :-)) et nous sommes bluffés d'en arriver aussi loin en bonne forme, quelle grande satisfaction et fierté. Nous ne regrettons vraiment pas d'avoir tout mis de côté pendant deux semaines pour faire ce jeûne (et trinquer à l'eau le soir du 31 :-)).

C'est merveilleux !

Voilà pour ce petit compte-rendu intermédiaire, je reviens vers vous bien sûr dans quelques jours, et bien sûr j'attends vos remarques et commentaires.
Mon amie va reprendre l'alimentation après son 9ème jour, le 10ème jour elle prévoit un bouillon de légume pour commencer, qu'en pensez vous ?

Un bouillon de légumes (eau de cuisson des légumes sans assaisonnement) est sans doute la façon la plus sécuritaire de rompre un jeûne.  C'est de cette façon que Mosséri rompait les jeûnes de ses patients ayant habituellement des ennuis d'estomac.

Il faut aussi comprendre que rompre un jeûne après 9 jours de jeûne n'est généralement pas problématique.  Ce n'est pas comme se réalimenter suite à un jeûne de 28 jours et plus.  Néanmoins, il est toujours préférable, afin que l'autolyse se poursuive pendant la réalimentation, d'y aller le plus progressivement possible, tant sur les quantités que sur les variétés.

Bonne journée et au plaisir !

Julien

Au plaisir !

avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4665
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er Jeûne de 14 jours

Message  Julien le Jeu 4 Jan 2018 - 12:05

Bonjour,

Merci à nouveau Luc pour tes retours qui sont toujours très appréciables ! Merci pour les conseils sur la ré-alimentation.

Des nouvelles de l'avancement de notre jeûne, 9ème et dernier jour pour ma compagne, 10ème jour pour moi. Nous avons perdu tous les deux 8,5% de notre poids initial.
Pour ma compagne, tout se passe bien, les nuits sont bonnes ainsi que les journées, rien de particulier à signaler si ce n'est une résorption de désquamations qu'elle avait sur la langue.
De mon côté, pour les céphalées, elles ont quasiment disparus ces derniers jours à l'exception de la nuit dernière, cela m'a nécessité de dormir une heure assis mais à l'issu j'ai pu me rendormir sans douleur, ce qui n'aurait jamais été le cas auparavant (en me réveillant et en sentant la douleur, je me suis dis "là sans cachet ça va être compliqué" et bien non !) donc j'en suis vraiment ravi.

Pour te répondre sur les céphalées, j'ai consulté énormément et toutes sortes de pratique : chiropractie, ostéopathie, acupuncture, reiki, neurologue, myothérapie (c'est cette pratique qui m'a le plus soulagé), magnétiseur. Récemment j'ai insisté auprès de mon médecin pour des examens, résultats : hypermétropie donc port de lunettes susceptible de résoudre le problème, pas de résultats en fait; radio du crâne : légère arthrose des cervicales, donc IRM et là double hernie discale au niveau des cervicales, mais la hernie est elle à l'origine des céphalées, les spécialistes ne sont pas sûrs; intolérance alimentaire, j'ai fait un test sur 100 aliments, pas ou très faibles intolérances à deux ou trois que je ne consomme pas ou très peu; les stress n'est pas très présent tant dans la vie pro que vie privée ... Voilà, on verra le résultat en reprenant la vie courante. Une question tout de même, le jeûne peut-il aider à résorber une hernie discale sachant que celle-ci est désormais reconnu comme étant une inflammation ?

Par contre du côté du psiorasis, je suis surpris, je m'attendais réellement à un début de résorption au bout de 9/10 jours mais aucune progression, connait on des cas de résorption grâce au jeûne ? Quel longueur de jeûne est nécessaire en général pour ce problème? Je dois dire que je suis un peu déçu de ce côté là mais j'accepte.

Enfin les démangeaisons et urticaire, elles sont très présentes la nuit avec un pic avant-hier mais ont fortement diminué la nuit dernière. A voir les nuits prochaines ... J'espère aussi retrouvé un impact positif pendant les saisons propices à ces démangeaisons (printemps->automne)

Sinon je suis moins en forme depuis 2 jours, peu d'énergie physique alors que j'avais un bon regain avant et mentalement je commence à trouver ça long mais bon je m'accroche !

Merci pour votre lecture et vos commentaires.

Julien

Julien

Messages : 11
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er Jeûne de 14 jours

Message  Isalafrisée le Ven 5 Jan 2018 - 4:04

Bonjour Julien
Quel genre de jêune faite vous ?

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Isalafrisée

Messages : 2
Date d'inscription : 04/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er Jeûne de 14 jours

Message  Julien le Ven 5 Jan 2018 - 4:42

Bonjour,

Comme je l'indiquais dans le premier message, c'est un jeûne hydrique, donc uniquement à l'eau (environ 1,5l/jour) rien d'autre (j'ai seulement pris dans les 3 premiers jours de mon jeûne une sachet d'enabiane par jour (10gr) dilué dans de l'eau, ce sont des sels minéraux sensés atténués les céphalées des premiers jours puis j'ai arrêté ensuite).
Bonne journée.

Julien

Julien

Messages : 11
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er Jeûne de 14 jours

Message  Isalafrisée le Ven 5 Jan 2018 - 5:11

Désolée je n'avais pas vu le premier. Moi je suis la méthode Buchinger mais j'ai tout de même des maux de tête.
Bonne continuation et bonne année

Envoyé depuis l'appli Topic'it

Isalafrisée

Messages : 2
Date d'inscription : 04/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er Jeûne de 14 jours

Message  Luc le Ven 5 Jan 2018 - 12:50


Julien a écrit :
Pour te répondre sur les céphalées, j'ai consulté énormément et toutes sortes de pratique : chiropractie, ostéopathie, acupuncture, reiki, neurologue, myothérapie (c'est cette pratique qui m'a le plus soulagé), magnétiseur. Récemment j'ai insisté auprès de mon médecin pour des examens, résultats : hypermétropie donc port de lunettes susceptible de résoudre le problème, pas de résultats en fait; radio du crâne : légère arthrose des cervicales, donc IRM et là double hernie discale au niveau des cervicales, mais la hernie est elle à l'origine des céphalées, les spécialistes ne sont pas sûrs; intolérance alimentaire, j'ai fait un test sur 100 aliments, pas ou très faibles intolérances à deux ou trois que je ne consomme pas ou très peu; les stress n'est pas très présent tant dans la vie pro que vie privée ... Voilà, on verra le résultat en reprenant la vie courante. Une question tout de même, le jeûne peut-il aider à résorber une hernie discale sachant que celle-ci est désormais reconnu comme étant une inflammation ?

En effet, on peut dire que tu as fait le tour d'à peu près tout ce qui aurait pu normalement découvrir l'origine de tes maux de tête. Dis-toi que tu n'est pas le seul dans cette situation. Mon épouse a commencé à jeûner en 1977 justement pour des problèmes de migraines.  Plus de 40 ans plus  tard, son problème n'est toujours pas réglé, même suite à de nombreux jeûnes et demi-jeûnes.  Elle a exécuté un cheminement semblable au tien ... elle a tout essayé ou presque, mais sans réel succès.  Cela n'est peut-être pas très encourageant pour toi, mais il se peut que dans ton cas, un jeûne relativement long puisse en venir à bout. Pour t'encourager un peu, l'an passé, durant un demi-jeûne très stricte de 45 jours, Lison fut pour ainsi dire sans maux de tête.  Elle s'est tellement bien sentie durant ce jeûne.  Mais les maux de tête on repris par la suite. Nous en ignorons la ou les causes.
Malgré tout ça, les jeûnes de mon épouse ont réglé une multitude d'autres problèmes de santé ... sauf ses migraines. Dommage. :-(

Concernant les hernies discales, certains jeûneurs ont eu du succès suite à de longs jeûnes. Le cas d'un participant sur notre premier forum en 2005 est raconté : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Par contre du côté du psiorasis, je suis surpris, je m'attendais réellement à un début de résorption au bout de 9/10 jours mais aucune progression, connait on des cas de résorption grâce au jeûne ? Quel longueur de jeûne est nécessaire en général pour ce problème? Je dois dire que je suis un peu déçu de ce côté là mais j'accepte.

Il faut comprendre que l'organisme procède par priorité. Ce qu'il y a de prioritaire pour nous n'est pas nécessairement la priorité de l'organisme.  Il semble que l'organisme  s'occupe d'un problème à la fois.

Voici plusieurs liens concernant le psoriasis sur le présent forum :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Enfin les démangeaisons et urticaire, elles sont très présentes la nuit avec un pic avant-hier mais ont fortement diminué la nuit dernière. A voir les nuits prochaines ... J'espère aussi retrouvé un impact positif pendant les saisons propices à ces démangeaisons (printemps->automne)


Pour tes démangeaisons, il semble que tu sois sur la bonne piste.


Il ne faut pas lâcher, le meilleur est sans doute à venir !


Au plaisir !

avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4665
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er Jeûne de 14 jours

Message  Julien le Dim 7 Jan 2018 - 9:54

Bonjour tout le monde !

Encore un grand et chaleureux merci pour tes réponses Luc et le temps que tu y consacres !

Dimanche 7 janvier, 13ème jour, j'approche de la fin et je n'en suis pas mécontent. Pas que j'ai souffert du jeûne, je suis d'ailleurs surpris de ne pas avoir connu plus de maux au cours de jeûne vu mon état antérieur, surpris et ravi, au final, à part la céphalée d'enfer du 2ème jour, pas d'évènement douloureux à signaler. Bien sûr les nuits étaient agitées et courtes, accompagnées de démangeaisons et urticaire mais il y a pire quand même.
Non, si je ne suis pas mécontent d'en finir, c'est que j'ai ressenti à partir du 10ème jour, une très grande lassitude et une réelle envie d'en finir, envie de reprendre les activités normales, de sortir à l'extérieur. Par contre le plus important pour moi n'était pas de reprendre l'alimentation, là aussi du côté de la faim, on ne la pas ou peu ressenti durant ce jeûne, ce qui est quand même formidable et gratifiant de lâcher cette servitude aux 3 repas/jour.

Ma compagne a repris, à son 10ème jour (le 11ème pour moi), son alimentation (cause travail) mais légèrement, 12cl de bouillon de légume à midi, le soir une mini-soupe et 5 cuillères de riz/ratatouille. Nous avions une alimentation saine (basée sur les recommandations du livre La meilleure façon de manger) mais elle décide de s'orienter vers un régime plutôt type cétogène. Elle va bien et est très satisfaite de son jeûne qui pour elle s'est fait sans difficulté majeure.

De mon côté, toujours pas d'apparition de céphalée, par contre démangeaisons apparaissent toujours la nuit et disparaissent le jour, et de l'urticaire, j'ai d'ailleurs remarqué une spécificité hier qui m'intrigue, les éruptions cutanées de la nuit (assez importantes) se localisent essentiellement à l'arrière du coup sur la partie droite, ce qui correspond exactement à la zone d'où irradient initialement mes maux de têtes et mes tensions dans le cou. Je trouve cela pour le moins étrange, y a t'il un lien de causalité ? je n'en sais rien . Par contre ces éruptions continuent et je n'aurais donc pas une sortie de nuit sans urticaire avant la fin de mon jeûne, ce qui est dommageable je pense, si cela correspond à un procédé du corps d'élimination/réparation dans cette zone ...
Difficile pour moi de poursuivre au delà de 14 jours, je reprends le travail et c'est déjà un miracle que j'ai pu caser ce temps la. Mais si je me sens assez en forme, je poursuivrai en étant au ralenti au travail, ce n'est pas gagné mais on verra.

Voilà pour le moment, au plaisir de lire vos commentaires et réponses.
Bonne journée

Julien

Julien

Messages : 11
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er Jeûne de 14 jours

Message  Luc le Mar 9 Jan 2018 - 0:15


Merci pour vos expériences !

Le tout semble s'être déroulé sans trop d'ennuis, plus particulièrement pour ta compagne.

Tant qu'aux réactions cutanées, il est difficile de les relier à quelque chose de précis. Cela peut avoir plusieurs causes. Espérons que tes céphalées diminueront en fréquence et en intensité ... et pourquoi pas disparaître définitivement ... cela est également possible.

Quel était le principal but du jeûne de ta compagne et est-ce que les résultats ont été probants ?

Bravo pour vos jeûnes !


avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4665
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er Jeûne de 14 jours

Message  Julien le Ven 12 Jan 2018 - 7:54

Prolongement de mon jeûne :

Bonjour tout le monde,

Et bien oui ! j'ai finalement décidé de prolonger mon jeûne malgré la reprise du travail (une reprise très douce et une forme correcte me l'ont permis). En effet, vu les symptômes persistants à l'issu de chaque nuit, j'ai pensé qu'il serait dommage de ne pas poursuivre jusqu'à la disparition de ceux-ci. J'en suis donc aujourd'hui à mon 18ème jour, résultats : au fil des nuits l'urticaire s'est estompé et les démangeaisons atténuées pour finir ce matin avec pas du tout d'urticaire et qqs démangeaisons dans la nuit. Par contre, un autre phénomène a pris le relais la nuit dernière, une céphalée !!! je rappelle que je n'en avais plus eue depuis le 3ème jour. C'est peut être la suite de la "réparation" de mes soucis, on verra bien ... En tout cas elle était différente de celles que je connais en temps normal, pas de tension dans la nuque. Tout cela m'encourage. Par contre, je suis vraiment contraint d'arrêter demain, je dois reprendre le cours de ma vie, donc je verrai ce qu'il se passe la nuit prochaine mais il est fort probable que tout ne soit pas évacué ou résolu ... Mais je suis très fier d'être allé jusque là.

Je remercie à nouveau ce forum d'entraide et tout spécialement Luc pour ses réponses et conseils avisés. Et j'ai encore quelques question :

- j'ai remarqué ce matin une désquamation assez important sur ma langue, côté droit (encore ce côté droit) sur la partie extérieur, une bande d'environ 1cm de largeur, je n'ai jamais eu cela, est ce normal ? qu'est ce que cela signifie ?
- y a t'il un protocole particulier de réalimentation sur le quel je pourrai me baser après ces 18 jours de jeûne ?

Merci pour vos réponses !

Ah et pour répondre à ta question Luc, ma compagne a entrepris ce jeûne pour les bienfaits globaux qu'il apporte, elle ne souffre pas de problèmes particuliers mais elle voulait quand même se libérer d'une certaine addiction pour le sucre, et également pour perdre 2 petits kilos. Au delà de ça, c'est pour elle une cure de détox qu'elle est prête à faire une fois par an. Juste après la reprise elle a quand même des varices qui sont apparus sur ses jambes, cela l'a un peu déçue (elle a de manière générale une circulation sanguine assez faible).

Merci et bonne journée

Julien

Julien

Messages : 11
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er Jeûne de 14 jours

Message  Zoe-nightmare le Ven 12 Jan 2018 - 10:46

Bonjour,
Je suis en cours de jeûne et suis les autres discutions pour me motiver.
Tu parlais de céphalées persistantes et tu évoquais le problemes des cervicales avec réserve toutefois.

Dors tu avec le wifi internet branché et le tel pas loin allumé? Ça parait rien presque inoffensif pourtant ces ondes sont hyper néfastes et j ai reçu beaucoup de témoignages en ce sens voire meme antennes relais à proximité des habitations. Ne rien négliger quand au possible cause
Bon courage pour ta fin de jeûne et belle renaissance

Zoe-nightmare

Messages : 28
Date d'inscription : 28/09/2017
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er Jeûne de 14 jours

Message  Julien le Ven 12 Jan 2018 - 14:08

Bonjour Zoe,

Effectivement je suis très attentif aux ondes, donc leur présence est supprimées au maximum dans mon domicile, pas ou peu de wifi, pas de CPL, pas de mobile la nuit à proximité. Merci quand même pour ce conseil.
Bon jeûne à toi

Julien

Messages : 11
Date d'inscription : 31/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er Jeûne de 14 jours

Message  Luc le Lun 15 Jan 2018 - 0:06

Julien a écrit:Prolongement de mon jeûne :
- y a t'il un protocole particulier de réalimentation sur le quel je pourrai me baser après ces 18 jours de jeûne ?


Le principe de la réalimentation est de poursuivre l'autolyse et d'aider l'organisme à reprendre graduellement son rythme de croisière.

Donc, des jus de fruit ou bouillon de légume un jour ou deux, puis des fruits juteux ...

Voir une liste (celle de Rocan) qui pourrait être suivie approximativement :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bravo pour ces jeûnes à vous deux, et au plaisir d'en connaître les résultats suite à ta réalimentation !

Au plaisir de te lire à nouveau bientôt.





avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4665
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: 1er Jeûne de 14 jours

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum