premier jeûne

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

premier jeûne

Message  céline le Jeu 24 Aoû 2017 - 17:30

Bonjour,

je suis nouvelle sur le forum mais cela fait très longtemps que je me documente sur le sujet et que je consulte régulièrement ce site très instructif, riche de nombreux témoignages, et bourré de conseils et d'informations au bon déroulement d'un jeûne. Merci pour tout ce travail de partage.

C'est à mon tour d'ouvrir un post! juste pour vous dire que j'ai enfin sauté le pas et que je fais parti maintenant depuis 14 jours de votre grande famille de jeûneur!

Cela fait longtemps que je voulais jeûner, sachant tous les bienfaits que cela procure, mais je n'avais toujours pas trouvé le bon moment ni la motivation nécessaire pour vraiment commencer (à part quelques jeûnes hydriques de 2 jours après des lendemains de fêtes bien copieux).

Quel a été mon déclic pour commencer celui ci ?

la première raison:
une prise de poids de 10kg depuis mes 40 ans ( je vais avoir 41 ans) donc prise de poids rapide en un an alors que j'ai toujours plus où moins été stable en poids. J'ai toujours fait entre 60 et 63 pour 176cm depuis mon adolescence et sans me priver et là avant le début de mon jeûne j'étais à 75 kg. Je sais pertinemment que j'aurai continué à prendre du poids car j'avais prise de mauvaises habitudes alimentaires que je ne pouvais plus contrôler, mangeant beaucoup trop et dés que j'en avais envie ( plus de 3 repas par jour, ça m'arrivais de me lever à 3h du matin pour manger un autre repas complet comme un couscous ou du poulet curry riz!) sinon je mangeais surtout des repas type fast food ou très riche en lipides et grignotant tout le temps pour compenser un manque affectif de plus en plus pesant ( je suis maman célibataire).

la deuxième raison:

une lettre que j'ai reçu le 11 juillet 2017 de l'association de dépistage des cancers.
Objet: dépistage du col de l'utérus, deuxième relance.

Je m'explique: j'avais pris un rendez vous avec mon médecin généraliste le 02/02/2016 pour un certificat médical pour pratiquer un sport, et là elle me propose de me faire un frottis cervico-uterin parce qu'elle savait que je n'en avais pas fait depuis mon dernier accouchement (il y a 11 ans). Je sais ce n'est pas bien de ne pas se faire suivre régulièrement. Je ne vais jamais voir le docteur, je déteste y aller, il nous bourre de médicaments chimiques au moindre petit problème, je n'aime pas les médicaments, je les trouve plus nocif qu'autre chose, ils sont tous sauf naturels, les docteurs pensent qu'il n'y a que les médicaments pour traiter les symptômes, mais ils nous intoxiquent à long terme et nous créent de multiples effets secondaires qui engendrent d'autres problème de santé.
Quand je suis malade et c'est très rare ( un rhume ou état de fatigue une fois par an tout au plus) j'écoute mon corps, je le mets au repos, je fais des cures de jus de fruits/légumes et de vitamines, surtout je diminue au maximum toute source de stress, j'utilise le pouvoir naturel des plantes (tisane, homéopathie) et en général je me revitalise assez vite. A vrai dire je n'ai jamais voulu prendre de médicament que l'on me prescrivait et toujours cherché une alternative plus saine pour mon corps et ça a toujours payé.
Sauf que je viens d'une famille "à cancer", depuis toute petite j'ai vu beaucoup de membres de ma famille du coté maternel souffrir par les traitements et mourir de cette m.... ma petite voix intérieure me disait bien que j'avais de grand risque d'en déclarer un moi aussi.

Cette année au mois d'Avril j'ai perdu ma tatate atteint d'un cancer du sang après une longue et douloureuse bataille à l’hôpital. L'année dernière c'est ma grande sœur (48 ans) qui nous a annoncé qu'elle aussi avait des tumeurs malignes dans la chaine des ganglions du bras, après des traitements lourds elle a pu reprendre son travail mais elle est en surveillance, ce n'est pas certain qu'elle soit totalement guérit.

Mon frottis est parti au laboratoire pour analyse.
Je reçois quelques temps après une lettre de l'association de dépistage des cancers me disant que les résultats montrent une anomalie qui nécessite un suivi médical et là j'ai pris peur et je n'ai pas voulu en entendre parler. J'ai gardé la bombe pour moi. J'ai enfouie la lettre sous une pile de dossier ( je sais c'est n'importe quoi) et je me suis dit que quitte à mourir de cette m.... autant continué à vivre normalement le plus longtemps possible et profiter au maximum de mes enfants et de ma famille tant que je peux plutôt que d’enclencher la machine et de tomber dans le cauchemars des traitements et en rendant triste tout le monde autour de moi.
J'avais presque oublié cette lettre sauf que l'association m'a envoyé une deuxième lettre le mois dernier, une relance 2, me rappelant que "dans le cadre du dépistage du cancer du col de l’utérus je vous encourage vivement à prendre rapidement un rendez vous auprès de votre docteur."

Donc après lecture de plusieurs témoignages j'ai décidé de faire un jeûne long à l'eau et au repos le plus possible pour intensifier l’autolyse, le plus longtemps possible, et ensuite je prendrai mon courage à deux mains et j'irai voir mon médecin.

Merci pour ceux qui ne me jugeront pas et qui ont eu le courage de me lire jusqu'au bout!


céline

Messages : 4
Date d'inscription : 24/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier jeûne

Message  Luc le Ven 25 Aoû 2017 - 2:11


Bienvenue sur le forum !

Merci pour ton témoignage.

Est-ce que ton jeûne est débuté ou en projet ?

Lors de cancers peu avancé, le jeûne peut être tenté. Les résultats sont aléatoires.

Le médecin français Jean-Pierre Willem écrit certains détails intéressants concernant le jeûne et le cancer : ICI

Au plaisir !
avatar
Luc
Admin

Messages : 4242
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier jeûne

Message  céline le Ven 25 Aoû 2017 - 6:45

Bonjour Luc,

merci de m'avoir répondu, oui cela fait 15 jours aujourd'hui que mon jeûne a commencé.
merci aussi pour ton lien sur le cancer qui est très instructif.

céline

Messages : 4
Date d'inscription : 24/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier jeûne

Message  céline le Ven 25 Aoû 2017 - 7:08

Je viens de commander le livre "Jeûne" de H.M Shelton.

J'ai vu sur le forum dans la rubrique: "ouvrages à propos du Jeûne" qu'il y avait un lien pour consulter le livre entièrement et gratuitement, c'est vraiment une bonne idée de partage.

personnellement n'ayant qu'un ordinateur branché au mur et passant ma journée en mode repos à lire dans mon lit le livre papier était plus pratique.

céline

Messages : 4
Date d'inscription : 24/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

premier jeûne

Message  sebastien57380 le Sam 26 Aoû 2017 - 17:54

Bonjour Céline

Je tiens à te féliciter pour ton jeûne de 15jours, pour un premier jeûne je suis impressionné et je dis Bravo.

Vis-à -vis du dépistage, je ne peux que cautionner ton attitude. Je trouve ignoble ces relances incessantes.
Je tiens tout de même à te rassurer, le dépistage du col de l'utérus par frottis est efficace et je crois que c'est bien le seul. Afin d'appuyer mes propos:
https://www.youtube.com/watch?v=sLA0kUS5g4g (22min)
Après que tes résultats montrent une anomalie, ne veut rien dire. C'est une campagne de dépistage nationale donc l'intérêt est d'amener les gens a consulter leur médecin, c'est "le business du cancer".

J'ai ouvert un sujet
jeûne vs cancer du sein
,  je me suis suffisamment documenté pour t'encourager dans cette voie. Ma concubine refuse tout traitement et il est très difficile de se défaire de ses
professionnels.
Récemment, j'ai appris que ma belle-soeur a une tumeur cancéreuse au sein d'une taille de 5mm, RIDICULE en soi mais je crains le pire.
Sa mère, dépistage à 50 ans, 8ans après et 4mammos, cancer du sein.
Ma femme, dépistage précoce du aux antécédents, 4 mammos, 40ans, cancer du sein (1.5cm).
Sa soeur, 38ans, 2 mammos, un pti cancer du sein d'un demi cm.
Suis pas fort en math mais je peux presque me permettre de dire qu'il y a une croissance proportionnelle entre le nombre de mammos et la taille des tumeurs décelés.
Après 15jours de jeûne, ton système immunitaire est au top donc ne t'inquiète pas tu as en ta possession toutes les armes disponibles pour combattre un hypothétique assaillant.

Pour finir, je suis à mon poids de jeûne et le même poids qu'il y a 17ans.
Alimentation saine,pratique du jeûne, et du jeûne intermittent au quotidien et nous allons très bien.
Voilà si tu as des questions, n'hésite pas.
Je suis de tout à coeur avec vous.

sebastien57380

Messages : 20
Date d'inscription : 10/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier jeûne

Message  Bountygong le Dim 27 Aoû 2017 - 12:10

Bonjour Céline,
juste un petit message de soutien pour te dire que tu n'es pas toute seule dans cette démarche : jeûner en prévention, lutte contre le cancer.
Les lettres que tu as reçues semble être des lettres types, il n'y a pas forcément de quoi s'affoler. Les anomalies constatées peuvent être tout à fait bénignes.
Tu as par contre eu le bon réflexe en entamant un jeûne à l'eau et au repos, son effet ne peut être que positif ou neutre sur les "anomalies" ou autres choses en développement. Le booste sur le système immunitaire aide de toute façon à lutter contre la maladie.
Il serait malgré tout intéressant de consulter ton médecin, à l'issue de ton jeûne, comme tu l'écris à la fin de ton message.
Continues-tu ton jeûne ? N'hésite pas à nous tenir au courant.
avatar
Bountygong

Messages : 12
Date d'inscription : 05/08/2017
Localisation : Centre de la France

Revenir en haut Aller en bas

Re: premier jeûne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum