Jeûne de 36h par semaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne de 36h par semaine

Message  ThomasFrance le Sam 22 Juil 2017 - 10:50

Bonjour à tous,

J'ai pour projet depuis quelques mois de mettre en place un jeûne de 36h par semaine. J'ai fait une première journée hier. Couché jeudi soir après un repas de fruits, je me suis réveillé ce matin pour rompre le jeûne par un brunch. Ce n'est pas la première fois que je fais ce type de jeûne, et autrefois je me réveillais en pleine forme, mais là gueule de bois énorme, mal derrière les yeux, aucune énergie, bouche chargée.

La différence avec mes autres tentatives c'est que cette fois, je n'ai rien changé à mon niveau d'activité. Grosse journée, séance de sport l'après-midi, 200 km de voiture, et le soir petit footing de 20 minutes en terrain accidenté avec mon chien comme tous les soirs. Rien d'inhabituel pour moi, mais au total cette fois-ci très peu d'énergie, sensation d'épuisement, et grosse faim en fin de journée.

Tout cela m'inquiète parce qu'étant très actif intellectuellement et physiquement je ne pourrai pas tenir une routine de jeûne hebdomadaire si l'épuisement se confirme chaque fois, ou si je dois me mettre en mode pépère. Je pensais que pour un jeûne aussi court, n'étant pas encore en cétose, je n'avais pas besoin de lever le pied. De nombreux témoignages de sportifs qui jeûnent allaient dans ce sens.

Qu'en pensez-vous ? Voyez-vous des erreurs dans ma démarche ? Merci d'avance de vos avis, si possible bienveillants ;-)

Amicalement,
Thomas

ThomasFrance

Messages : 3
Date d'inscription : 22/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36h par semaine

Message  Luc le Sam 22 Juil 2017 - 12:10


Merci pour ton témoignage !

Ça me désarçonne un peu car ton ressenti ressemble à une réaction de l'autolyse, alors que tu as été très actif la journée du vendredi. Si le vendredi s'était déroulé sans activité intense, relativement au repos, il aurait été normal que tu te retrouves en autolyse le samedi matin.

À moins que ce soit tout simplement la fatigue accumulée de ta journée du vendredi et que ton organisme te demande un peu de repos !

Il serait intéressant de tenter ton prochain jeûne de 36 h relativement au repos !

Au plaisir !


avatar
Luc
Admin

Messages : 4162
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36h par semaine

Message  ThomasFrance le Sam 22 Juil 2017 - 14:35

Luc a écrit:
Merci pour ton témoignage !

Ça me désarçonne un peu car ton ressenti ressemble à une réaction de l'autolyse, alors que tu as été très actif la journée du vendredi. Si le vendredi s'était déroulé sans activité intense, relativement au repos, il aurait été normal que tu te retrouves en autolyse le samedi matin.  

À moins que ce soit tout simplement la fatigue accumulée de ta journée du vendredi et que ton organisme te demande un peu de repos !

Il serait intéressant de tenter ton prochain jeûne de 36 h relativement au repos !

Au plaisir !



Un grand merci pour ta réponse Luc. Le grand problème dans mon cas est justement que je peux rarement me permettre une mise au repos complet. C'est la raison pour laquelle je recherchais par un jeûne hebdo une alternative aux jeûnes longs, qui nécessitent un arrêt d'activité. Cette réaction me surprend car d'habitude jeûner un jour m'apporte un formidable coup de fouet. Pourrais-tu développer un peu cette question de l'autolyse ? C'est ce phénomène de dégradation des tissus malades qui crée la fatigue d'après toi ? Et est-ce inhabituel qu'elle se manifeste dès le premier jour? Une autre hypothèse que j'avais formée est que mon corps s'est peut-être précipité sur cette fenêtre de nettoyage trop rare pour lui pour engager des processus lourds. De toute manière je compte persévérer, mais la journée d'hier est ma première expérience négative avec un jeûne court (j'ai déjà jeûné jusqu'à cinq jours).

ThomasFrance

Messages : 3
Date d'inscription : 22/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36h par semaine

Message  Luc le Sam 22 Juil 2017 - 21:04

Pour qu'un jeûne soit thérapeutique, l'organisme a besoin qu'on lui accorde l'énergie dont il a besoin.  

L'autolyse s'effectue en deux phases, d'abord l'élimination puis la réparation (régénération).

Certains jeûneurs pensent que s'ils sont actifs, cela augmentera l'élimination. On pourrait répondre par oui ou par non et tous auraient raison.

Un texte de la biologiste Nicole Boudreau concernant l'élimination jettera un peu de lumière. Elle écrit :

"Dans la vie de tous les jours, ces activités de régénération se déploient surtout la nuit, quand le corps est inactif. Chaque nuit de sommeil est une pause au cours de laquelle le corps se détoxique et se rééquilibre. Ces activités réparatrices ne s'accomplissent pas non plus si l'on jeûne debout. Le jeûne en repos est donc doublement payant: l'organisme désintègre ses toxines et ses structures usées pour se sustenter, et l'état de repos exalte les activités de réparation. Le jeûne devient donc thérapeutique."

Ce que nous devons comprendre, à la lecture de ce texte est que l'organisme peut très bien désintégrer ses toxines, que l'on soit actif ou pas mais, pour la régénération, le repos est nécessaire. Ce qui est encourageant est que si durant la nuit nous dormons ou à tout le moins nous sommes au repos, la régénération s'effectuera pendant plusieurs heures.

Donc, dirons certains, il vaut mieux jeûner en étant actif pour éliminer davantage! Cependant, on sait qu'un organisme en jeûne vit sur ses réserves et rien d'autre. On sait également que la régénération exige beaucoup d'énergie et que si nous sommes actifs, l'énergie nécessaire pour la régénération n'ira pas à cette régénération mais aux muscles qui ont la priorité puisqu'ils doivent soutenir le jeûneur. La régénération sera donc remise à plus tard. Puisque nous vivons sur nos réserves qui, même si nous sommes bien portant, ne sont pas illimitées, elles pourraient éventuellement devenir insuffisantes (en vitamines et minéraux), insuffisantes pour effectuer la régénération. On pourrait donc éliminer les agents toxiques de notre organisme (ce qui est bien) sans qu'il y ait nécessairement régénération par manque d'énergie pour effectuer le travail.

C'est une question de calories et d'énergie écrit Boudreau : "Pour se détoxiquer en profondeur, le corps a besoin d'énergie; or le travail musculaire multiplie de dix à vingt fois sa dépense énergétique par rapport à l'organisme en repos. C'est un coût énergétique très onéreux pour un organisme en jeûne qui vit de ses réserves."

Donc, le jeûne en repos est doublement payant selon la biologiste: "l'organisme désintègre ses toxines et ses structures usées pour se sustenter, et l'état de repos exalte les activités de réparation. Le jeûne devient donc thérapeutique."

L'organisme en jeûne a besoin d'énergie plus particulièrement pour se régénérer, sinon, le processus ne pourra pas terminer le travail à accomplir.

Nous pourrions comparer l'énergie nécessaire à celle d'une batterie sur laquelle de nombreux accessoires sont branchés. Tant que la batterie possédera assez de voltage et d'ampérage, elle pourra suffire à la demande mais, si nous ajoutons trop d'accessoires, la batterie finira par manquer d'énergie et se déchargera. Même si nous plaçons un chargeur pour lui redonner de la puissance, cela sera inutile si nous n'enlevons pas les accessoires branchés. Il faut donc libérer la batterie de ses accessoires et la charger complètement.

C'est un peu ce qui se produit lors du jeûne, notre organisme a besoin d'énergie pour se régénérer. Comme dans l'exemple de la batterie, si nous lui demandons trop d'efforts physiques, l'organisme déviera cette énergie vers les muscles et il n'en restera plus pour la régénération des organes lésés. Pour cette raison, le repos est donc indiqué lors d'un jeûne thérapeutique afin d'économiser l'énergie et compléter le processus menant à la guérison.

Voir aussi ce lien : ICI
avatar
Luc
Admin

Messages : 4162
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36h par semaine

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum