Jeûne de 36 jours - partage d'expérience

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Jeûne de 36 jours - partage d'expérience

Message  Luc le Mar 25 Juil 2017 - 9:11

Guillaume SEE a écrit:
[list]
[*] le spectre est moins large. Mosséri tournait autour de salades, tomates, agrumes, de mémoire. Si la carence qui bloque le processus porte sur de la vitamine D (exemple pris au hasard), cela n'aidera pas beaucoup, tu ne crois pas
Pour ta vitamine D durant ton demi-jeûne ... prend un peu de soleil et le tour est joué ! ^^

avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4665
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36 jours - partage d'expérience

Message  Thx le Jeu 27 Juil 2017 - 17:20

Guillaume SEE a écrit:Hello Thx78

Merci pour le partage d'expérience intéressant.

Je voudrais attirer ton attention sur un point : ton programme me parait très interventionniste et, même si tu ne le détailles pas je le sens derrière, être le fruit d'un raisonnement intellectuel rigoureux, dont je crois deviner certaines parties. Cela ne me semble pas un problème en soi, bien au contraire, mais cela me semble contradictoire avec l'esprit du jeûne. Tel que je comprends ce dernier, c'est "laisser faire le médecin intérieur, ne pas intervenir avec notre intelligence". Or les auteurs classiques (et Luc !) indiquent que les effets du jeûne se déploient surtout après le jeûne, sur la base des transformations opérées pendant le jeûne. Si on retient cette hypothèse, intervenir avec des compléments à la reprise pourrait interférer avec la production des effets attendus.


Bonjour Guillaume,

Je n'ai pas forcément bien compris le terme interventionniste; Le fait de vouloir intervenir suite au jeun avec des compléments?

Je ne comprends pas bien aussi étant donné que tu dis utiliser des probiotiques par exemple à la suite de ton jeun.

au final, je voudrais simplement utiliser du collagène et gelatine de boeuf, Collagène ( [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )
probiotique et glutamine dans un premier temps .

des complements principalement utile pour les intestins..

Y a-t-il un délai d'attente où est vraiment risque de les réincorporer à la suite du jeun( au bout de quelques jours après les bouillons de légumes) ??

impatient de voir vos positionnements pour ce cas.

ton jeune de 10 jours devrait être fini aussi ? bien passé .

Bonne soirée

Thx

Messages : 58
Date d'inscription : 06/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36 jours - partage d'expérience

Message  Guillaume SEE le Ven 28 Juil 2017 - 5:20

Thx78 a écrit: Je n'ai pas forcément bien compris le terme interventionniste; Le fait de vouloir intervenir suite au jeun avec des compléments ?
Oui c'est ce que je voulais dire avec un brin d'humour héhé

Thx78 a écrit: Je ne comprends pas bien aussi étant donné que tu dis utiliser des probiotiques par exemple à la suite de ton jeun.
Bien vu haha. J'ai beaucoup hésité effectivement. J'ai finalement retenu cette option avec un probiotique "soil-based", pour tenter de mimer au mieux une alimentation naturelle, c'est-à-dire avec un peu de terre résiduelle. Essai approximatif d'un jeûneur bloqué en milieu urbain...

Thx78 a écrit:Y a-t-il un délai d'attente où est vraiment risque de les réincorporer à la suite du jeun( au bout de quelques jours après les bouillons de légumes) ??
Je n'ai pas parlé de "risque", je souhaitais juste attirer ton attention sur un autre type d'approche.
Je serai étonné que quelqu'un puisse répondre précisément à ce type de question. Pas moi en tout cas. Je crois que la complexité du fonctionnement du corps et les spcificités de chaque individu nous dépassent. Certains des mécanismes généraux proposés permettent de mettre en cohérence des résultats d'observation. Au delà de ça, il me semble qu'il ne reste plus qu'à faire des tests par soi-même.

Thx78 a écrit:ton jeune de 10 jours devrait être fini aussi ? bien passé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Guillaume SEE

Messages : 27
Date d'inscription : 15/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36 jours - partage d'expérience

Message  lpons le Jeu 15 Mar 2018 - 6:39

Bonjour à tous,

Je ré-active ce sujet, avec l'espoir d'avoir de vos nouvelles même si quelques mois sont passés.
Merci pour ce forum et les innombrables infos que l'on y trouve.
Je suis avec attention les progrès de Guillaume SEE et Klee dont les problèmes de santé font écho aux miens.
Je réagis en particulier suite à ce commentaire de Luc:

Luc a écrit:
Tu sais Thx78, le cas de Guillaume SEE est particulier et peu fréquent.  Avec de tels jeûnes, effectués comme il se doit, des gens auraient pu guérir d'à peu près n'importe quelle maladie !  
C'est un peu comme le cas de Klee qui effectua trois jeûnes de 21 jours et + chacun !!!  Pourtant, il n'est pas venu à bout de son problème d'eczéma assez particulier.  Si d'autres personnes étant atteintes d'eczéma 'habituels', il est certain qu'ils auraient eu de bons résultats, en beaucoup moins de temps.  Le cas de Klee est également très particulier.


Après avoir fait de nombreuses recherches sur le médicament roaccutane pendant 2 ans (l'ayant moi-même pris et ayant des problèmes de santé depuis), lu de nombreux témoignages, mon sentiment (même si je ne peux évidemment rien démontré) est que ce médicament ralentit la regénération cellulaire. Je pense que dans la mesure où il traite l'acné définitivement, c'est même son principal mode d'action.

Je suis admirative de la persévérance de Guillaume et Klee dans ces jeûnes longs mais aussi un peu découragée tant il semble difficile de retrouver un état de santé correct (même des années plus tard) quand on a pris ce médicament.
Curieuse de savoir comment se portent Guillaume SEE et Klee depuis leurs derniers passages sur le forum :).

Pour ma part, pour venir à bout des séquelles que m'ont laissée ce médicament : sécheresse sévère de toutes les muqueuses (yeux, bouche etc la totale), problème de constipation, j'ai adopté une alimentation crudivore avec jus verts depuis 7 mois avec des purges à l'huile de ricin chaque semaine selon les conseils de la naturopathe Irène Grosjean. J'ai également réalisé un jeûne de 7 jours. Tous ces efforts ne sont pas récompensés pour le moment.

Curieuse d'entendre vos avis sur tout ça,
Merci!

lpons

Messages : 6
Date d'inscription : 20/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36 jours - partage d'expérience

Message  Klee le Ven 16 Mar 2018 - 7:27

Bonjour Ipons,

Intéressant, tes recherches et tes conclusions sur Roaccutane ! Si effectivement la prise de ce médicament ralentit la régénération cellulaire, cela donne une explication assez logique sur le fait que la sécheresse de la peau perdure des années après. J'ai eu des séquelles identiques aux tiennes et notamment la sécheresse des muqueuses (par contre, pas de constipation à signaler suite à la prise de Roaccutane).

Sinon, tu trouveras les dernières nouvelles que j'ai postées me concernant -> [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <-. J'ai encore quelques efforts à effectuer mais globalement, cela va bien mieux qu'auparavant. Pour me rétablir, je pense avoir trouvé un compromis entre pratique du jeûne et alimentation sans gluten qui semble me correspondre.

Tu te dis admirative de la persévérance de Guillaume et de moi-même... Eh bien, sache que je suis admiratif des efforts quotidiens que tu pratiques sur ton alimentation depuis 7 mois (à mon niveau, manger uniquement des fruits et des légumes pendant 2 mois m'a paru déjà long ^^) !

L'alimentation crudivore a ses partisans (sur ce forum, il y a par exemple Serge Falmagne). Même si celle-ci est intéressante d'un point de vue nutritionnel, je trouve à titre personnel qu'elle a ses limites. Par exemple, je pense qu'elle est trop centrée sur la recherche d'un absolu nutritionnel. Or, je ne crois pas en une "vérité absolue" concernant l'alimentation. D'autre part, j'estime que les repas ne se résument pas qu'à une question de nutriments : c'est d'abord et aussi le partage avec les autres. Or, par ses spécificités, l'alimentation crudivore nous oblige à rompre de nombreux liens sociaux. C'est fort dommage.

Je trouve donc bien plus facile de faire des compromis moindres sur l'alimentation (par exemple l'alimentation hypotoxique de M. Seignalet, qui reste bien moins contraignante) en les alliant à une pratique de jeûne, plutôt que de s'engager sur une alimentation crudivore durant plusieurs années.

Cela étant, il n'existe pas une unique voie pour atteindre ses objectifs : tu dis connaître deux personnes qui ont guéri de leurs symptômes post-roaccutane grâce à une alimentation crudivore maintenue pendant plusieurs années et accompagnée de jus verts journaliers. C'est bien, tant mieux pour eux, mais cette méthode n'est pas pour moi ^^ !

Pour résoudre tes problèmes de santé tu disposes d'un atout indéniable : ta jeunesse. Bravo à toi pour t'être engagée si tôt dans la compréhension de tes symptômes et de ton corps : c'est ce que j'aurais dû faire à ton âge ^^ !!

Je te souhaite d'être récompensée de tes efforts. Tu as l'air d'être très motivée et volontaire : bonne continuation à toi dans ta recherche de mieux-être et au plaisir de lire tes progrès !
avatar
Klee
Admin

Messages : 569
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36 jours - partage d'expérience

Message  Guillaume SEE le Ven 16 Mar 2018 - 15:01

Bonjour Ipons

Après avoir fait de nombreuses recherches sur le médicament roaccutane pendant 2 ans (l'ayant moi-même pris et ayant des problèmes de santé depuis), lu de nombreux témoignages, mon sentiment (même si je ne peux évidemment rien démontré) est que ce médicament ralentit la regénération cellulaire.
Intéressant, merci pour le partage d'hypothèse.
Avec le recul, quelles seraient les principaux documents que tu conseillerais de lire pour prendre connaissance de l'essentiel ?

Curieuse de savoir comment se portent Guillaume SEE
A titre personnel, je n'ai malheureusement pas encore atteint un niveau de santé satisfaisant. Néanmoins, nos corps et nos histoires sont toutes très personnelles, je t'invite à ne pas faire d'extrapolation à ton cas... je te souhaite la réussite !

Je suis assez convaincu que moins on en demande au corps plus il peut se réparer. Ton option crudivore va dans ce sens donc me parait une bonne idée. En cohérence avec ce principe, et pour faire écho avec le message de Klee, il n'y aurait pas forcément besoin d'être manichéen (100 % cru tout le temps). Le problème c'est que, même si ce principe est vrai, il ne nous donne pas d'ordre de grandeur de temps : est-ce que tes 7 mois de cru (ou mes jeûnes) ne fonctionnent pas ou es-tu sur le chemin (et si oui à quelle distance du point d'arrivée ?) ? Difficile à dire je trouve. Dans tous les cas, il est probable que cela améliore plein d'autres choses en parallèle, donc la démarche me semble quand même globalement gagnante



Guillaume SEE

Messages : 27
Date d'inscription : 15/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36 jours - partage d'expérience

Message  lpons le Ven 16 Mar 2018 - 18:51

Bonjour à tous,

Et merci pour vos réponses, très heureuse de lire, Klee que tu as réussi à améliorer la santé de ta peau grâce au jeûne, j'espère Guillaume qu'avec ta persévérance tu réussiras aussi

Je ne me suis pas jetée dans un régime crudivore immédiatement après la dégradation de ma santé. Ce fut un processus. Mes symptômes sont apparus très rapidement après la fin de mon traitement au roaccutane il y a 3 ans, comme j'avais de gros problèmes de digestion (qui persistent aujourd'hui), j'ai commencé à rechercher des intolérances alimentaires, enlevé le lait, puis le gluten, ai fini par adopter un régime type seignalet, et le temps passant et au fil de mes recherches et des mes consultations à droite à gauche de quantité de thérapeutes, j'ai fini par rencontrer la naturopathe Irène Grosjean.
Elle pratique elle même le jeûne mais conseille plutôt à ses patients le régime crudivore, pour comme tu le suggères Guillaume, "alléger le travail de digestion" et exclure les aliments qui posent problème à pas mal de gens (gluten/lait). Je ne suis pas une adepte du 100%, ni ne pense détenir la vérité absolue alimentaire, j'ai emprunté cette voie parce que les rares personnes (3) dont j'ai connaissance ayant réussi à améliorer leur santé après roaccutane ont procédé ainsi.

En cherchant des témoignages sur des forums américains je me suis rendue compte de la quantité de personnes qui développent des problèmes d'intolérance au gluten après roaccutane et de digestion de façon générale.

Le mode d'action du roaccutane est "mal connu", en tout cas c'est le discours des médecins que j'ai rencontrés depuis le début de mes problèmes et ce que dit le VIDAL (dico de la médecine).

Il y a 3 ans je ne trouvais pas beaucoup d'information sur le mode d'action de roaccutane, très peu de travaux de recherches...Mais ca tend à changer depuis l'année dernière (la fin du roaccutane serait-elle proche?), j'ai lu quelques papiers de recherche intéressants dont celui ci (en anglais):

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (l'article est téléchargeable gratuitement en pdf).

Dans cette publication, il est confirmé que le roaccutane agit en accélérant le rythme de l'apoptose (la mort des cellules). Cette apoptose devient artificiellement très rapide, la regénération cellulaire de son côté ne peut pas tenir le rythme pour garantir le maintien en bon état des tissus.

Ce qui est appréciable dans cet article (malgré des passages bien ardus pour des gens comme moi n'ayant pas fait médecine) c'est que l'action du roaccutane sur plusieurs types de cellules est décrite (neurones, sebocytes, ovules, cellules musculaires), et qu'elle est reliée aux différents effets secondaires que provoquent le médicament (dépression, sécheresse, douleurs musculaires). Il explique aussi pourquoi ces effets varient selon les personnes en expliquant que nous sommes plus ou moins sensibles au médicament (en simplifiant) selon les versions des gènes que nous portons.

Je pense que si le jeûne est plus long chez nous que chez des individus n'ayant pas été abîmés par ce médicament, c'est peut être parce que les rythmes de regénération (et d'équilibre entre mort et croissance cellulaire) ont été perturbés chez nous. Bien sûr c'est une hypothèse.

Pour ma part, je n'ai fait qu'un jeûne de 7 jours, donc il faudra que je persiste avec les jeûnes et j'espère pouvoir compter sur le soutien des personnes présentes sur ce forum!

Klee, tu dis avoir souffert de sécheresse des muqueuses, as tu toi aussi souffert des yeux secs? Je ne produis plus de larmes c'est une séquelle qui m'handicape énormément, pas d'autres choix que de se motiver pour chercher des solutions!

Encore merci pour vos réponses,
Bon courage à vous,

Lucie








lpons

Messages : 6
Date d'inscription : 20/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36 jours - partage d'expérience

Message  maricali le Ven 16 Mar 2018 - 19:33

lpons a écrit: muqueuses, as tu toi aussi souffert des yeux secs? Je ne produis plus de larmes c'est une séquelle qui m'handicape énormément, pas d'autres choix que de se motiver pour chercher des solutions!

Encore merci pour vos réponses,
Bon courage à vous,

Lucie


Bonsoir Lucie,
Concernant ta sécheresse oculaire, as-tu essayé ce que faisait les anciens ? une goutte de citron et une goutte d'huile de ricin dans l'oeil.... ça marche très bien normalement, même si c'est un peu douloureux à cause du citron

Bon courage à toi

maricali

Messages : 88
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36 jours - partage d'expérience

Message  Guillaume SEE le Ven 16 Mar 2018 - 20:07

Merci pour ce super retour, Lucie. Je te souhaite le meilleur pour la suite.
Guillaume

Guillaume SEE

Messages : 27
Date d'inscription : 15/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36 jours - partage d'expérience

Message  Klee le Sam 17 Mar 2018 - 6:30

Bonjour Lucie,

Entièrement d'accord avec Guillaume : merci de nous avoir partagé ton expérience éclairante !! C'est très intéressant.

Tu viens de me faire réaliser au passage plusieurs trucs, dont ça :

lpons a écrit:Klee, tu dis avoir souffert de sécheresse des muqueuses, as tu toi aussi souffert des yeux secs? Je ne produis plus de larmes c'est une séquelle qui m'handicape énormément, pas d'autres choix que de se motiver pour chercher des solutions!

Oui, je confirme, j'ai moi aussi une sécheresse des yeux (que je n'avais jamais définie comme ça jusqu'à aujourd'hui car, contrairement à toi, avant de jeûner, j'arrivais tout de même à produire quelques larmes). Avant mon premier jeûne, on avait l'impression que j'avais une conjonctivite en permanence. Mes deux premiers jeûnes ont amélioré ce point, même si ce n'est pas complètement résolu. Aujourd'hui, j'utilise parfois un brumisateur quand je sens que j'ai les yeux un peu secs mais j'ai globalement retrouvé le "blanc" de mes yeux de couleur blanche et non plus injecté de sang en permanence.

Well, du coup, à mon tour de me demander si finalement il ne faudrait pas que je retente moi aussi une petite période de fruits / légumes...

En tout cas, la dermato qui m'a prescrit le roaccutane ne m'a jamais expliqué à l'époque cette histoire d'apoptose. Simplement qu'il fallait signer une décharge pour prendre ce médicament et se faire suivre à l'aide de prises de sang. Si j'avais su... Espérons vraiment pour la santé de tous que ce médicament soit retiré du marché !!
avatar
Klee
Admin

Messages : 569
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36 jours - partage d'expérience

Message  Klee le Sam 17 Mar 2018 - 8:26

Rebonjour Lucie,

En repensant à ce que tu as écrit, j'ai l'impression que toutes les pièces du puzzle s'assemblent de manière logique dans la compréhension de mes symptômes, ce que je n'avais pas encore réussi à faire jusqu'ici.

J'avais jusqu'ici toujours mis ma "conjonctivite permanente" sur le dos de mes allergies... Et je n'avais jamais percuté sur le fait que roaccutane avait des incidences sur le système digestif.

Ce que je comprends à la lumière de ton message :
1) J'ai un terrain allergique à la base important, ayant déclaré mes allergies très tôt, à l'âge de 3-4 mois (je n'en connaîtrais probablement jamais la cause)
2) A la vingtaine, on me prescrit du roaccutane pour un acné tardif et persistant
3) Quelques semaines / mois après, l'acné est parti mais je développe différents symptômes de sécheresse de la peau (notamment celle du visage) et des muqueuses, provoqués par le phénomène d'apoptose, processus qui est accéléré par le roaccutane et que mon corps n'arrive pas à résorber
4) Ce que je n'avais pas encore compris jusqu'à présent, c'est que cette accélération de l'apoptose a également eu un impact sur ma paroi intestinale, me créant une perméabilité et une intolérance au gluten
5) Cette perméabilité intestinale a laissé passer dans mon corps des molécules qui n'auraient jamais dû trainer là, entraînant une surréaction des anticorps et aggravant par là-même mes allergies
6) La boucle est bouclée, et c'est le cercle vicieux qui s'installe !!

J'avais eu une première révélation sur ce forum lors de la découverte des bienfaits du jeûne. Voici donc la seconde : même si j'avais déduit certaines choses de mon côté, je n'avais encore jamais réussi à faire l'enchaînement logique dans ma tête.

Encore merci Lucie !!!
avatar
Klee
Admin

Messages : 569
Date d'inscription : 21/04/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36 jours - partage d'expérience

Message  lpons le Sam 17 Mar 2018 - 9:04

Bonjour,

Et de rien, pour mon partage :)!

Malheureusement, klee et Guillaume vos symptômes m'ont tout de suite fait penser aux effets du roaccutane, le dessèchement & les problèmes digestifs sont des effets à long terme du roaccutane. Ce qui m'attriste c'est la mauvaise foi du corps médical, les ophtalmologues par exemple connaissent les effets d'assèchement des yeux de ce médicament mais ne critiquent pas leurs confrères dermatologues pour autant. Je crois que la médecine est vraiment devenue trop commerciale.

Les naturopathes & thérapeutes de médecine chinoise que j'ai consultés ont beaucoup de patients qui essaient de résorber ces effets (lorsqu'ils ont fait le rapprochement entre leurs symptômes et le médicament ce qui parfois n'est pas évident), mais c'est bien compliqué, et surtout il faut s'armer de patience.

Klee, tu étais un enfant allergique, moi aussi, j'avais beaucoup d'eczéma enfant. Ton témoignage s'ajoute à d'autres que j'ai lu et qui me laissent penser que ce médicament sur des personnes prédisposées aux allergies est un cocktail explosif! Et pourtant j'avais signalé à mon dermato mes antécédents...Irène Grosjean m'a expliquée que cet eczéma infantile était lié à ma constipation d'alors, causée par une consommation trop importante de riz (je vivais en Asie et allais à l'école chinoise). Pour moi ca fait vraiment sens. Pour elle l'acné sévère à l'adolescence n'est qu'un prolongement d'un régime alimentaire non adapté. Les médecins sont à des années lumières de comprendre le lien entre la peau et notre digestion.

Je compte par dizaines les témoignages de maladies intestinales, de sécheresse oculaire, dépression que j'ai pu lire à droite à gauche sur les forums anglosaxons notamment, il y a un scandale roaccutane, et ca ne concerne pas que les troubles dépressifs (les médias ne se sont intéressés qu'à la dépression post roaccutane, car: 1/ peu d'études sont produites 2/les premières études publiées se sont concentrées sur la dépression pour expliquer les suicides qui ont eu lieu aux Etats-Unis chez des adolescents prenant le médicament.

Je me suis rapprochée de l'association de victimes AVRG mais elle n'est pas très active. Malgré tout, c'est un bon réseau pour partager avec des personnes avec le même vécu.

Je pense que vos améliorations, soient elles lentes, prouvent que le jeûne fait du bien à nos cellules, tout comme le font je pense les jus de légumes que je bois chaque jour, mais la patience est de rigueur

Maricali, merci pour ton astuce. J'ai déjà essayé de mettre des gouttes d'huile de ricin dans mes yeux chaque soir avant le coucher (c'est compliqué en journée je trouve car c'est très gras), mais ca n'a pas été très concluant. Comment procéderais-tu? Une goutte de citron puis une goutte d'huile de ricin dans chaque oeil?

Merci!









lpons

Messages : 6
Date d'inscription : 20/04/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36 jours - partage d'expérience

Message  maricali le Sam 17 Mar 2018 - 9:12

Au début tu pourrais mettre 1 goutte de citron mélangée à 2/3 gouttes de ricin, histoire de t'habituer au citron et aspirer avec un compte-gouttes pour mettre une goutte dans chaque oeil.... et oui c'est très gras mais efficace. Une copine qui n'avait plus de larmes l'a fait et même si ce n'est pas parfait aujourd'hui, elle n'a plus besoin de se mettre des gouttes pour humidifier ses yeux

maricali

Messages : 88
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne de 36 jours - partage d'expérience

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum