Jeûne et mal aux reins

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne et mal aux reins

Message  nin le Jeu 22 Juin 2017 - 1:56

Bonjour,
Je fais un jeûne depuis bientôt quatre jours pour régler des problèmes liés notamment au candida albicans et une infection au gardnerella (détectés par un prélèvement vaginal). Depuis hier soir, j'ai des douleurs très intenses au niveau des reins, surtout en position allongée. J'imagine que cela est dû aussi à mon premier jour de règle, où j'ai souvent mal aux reins, mais pas de façon si douloureuse (suite au jeûne, mes règles sont un peu en avance, de 4 ou 5 jours).
Je bois beaucoup, car j'ai souvent soif, sans doute dans les 2 litres par jour. Mes urines sont plutôt claires, sauf le matin ou si je n'ai pas bu pendant quelques heures. Comment peut-on interpréter ces douleurs? Y aurait-il quelque chose de spécifique à faire? Dois-je m'inquiéter?
Concernant le candida, combien de temps préconiseriez-vous pour que j'évite les traitements que l'on voudrait me faire prendre?
Je vous remercie pour vos réponses

nin

Messages : 7
Date d'inscription : 19/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Personne?

Message  nin le Jeu 22 Juin 2017 - 13:43

N'avez-vous pas d'idée sur les questions que j'ai posées?

nin

Messages : 7
Date d'inscription : 19/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et mal aux reins

Message  Luc le Jeu 22 Juin 2017 - 20:26

nin a écrit:N'avez-vous pas d'idée sur les questions que j'ai posées?

Oui ... bien sûr !

Là nous arrivons, mais je te répondrai un peu plus tard ... ici il est 19:25h ... et chez-toi probablement 1:25 du matin ... tu devrais donc voir les informations demandées d'ici demain matin !

Luc
avatar
Luc
Admin

Messages : 4402
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et mal aux reins

Message  Luc le Jeu 22 Juin 2017 - 22:32

nin a écrit:
Je fais un jeûne depuis bientôt quatre jours pour régler des problèmes liés notamment au candida albicans et une infection au gardnerella (détectés par un prélèvement vaginal). Depuis hier soir, j'ai des douleurs très intenses au niveau des reins, surtout en position allongée. J'imagine que cela est dû aussi à mon premier jour de règle, où j'ai souvent mal aux reins, mais pas de façon si douloureuse (suite au jeûne, mes règles sont un peu en avance, de 4 ou 5 jours).
Je bois beaucoup, car j'ai souvent soif, sans doute dans les 2 litres par jour. Mes urines sont plutôt claires, sauf le matin ou si je n'ai pas bu pendant quelques heures. Comment peut-on interpréter ces douleurs? Y aurait-il quelque chose de spécifique à faire? Dois-je m'inquiéter?
Concernant le candida, combien de temps préconiseriez-vous pour que j'évite les traitements que l'on voudrait me faire prendre?
Je vous remercie pour vos réponses

Allergies à Candida albicans par André Passebecq

Les manifestations allergiques de type immédiat à candida albicans sont fréquentes (certains spécialistes ont parlé de 10 à 15 % d'une population générale).

On trouve dans cette catégorie de nombreux patients atopiques, souffrant d'asthme, de rhinite ou d'urticaire. Le traitement médical de ces formes est souvent décevant.

Soins d'hygiène vitale

Il est inutile de "s'attaquer" à des manifestations candidosiques, localement et d'une manière symptomatique, si les causes lointaines n'ont pas été rectifiées : dans un premier temps, le jeûne total hydrique serait utile mais n'est pas toujours possible ; une alternative est alors la réduction alimentaire se rapprochant de la nourriture crue (légumes et fruits biologiques) si les fruits sont mal tolérés par suite d'une sensibilisation de la personne aux acides, les légumes crus non lacto-fermentés peuvent être envisagés, seuls ou en association avec un peu d'aliments protidiques de nature végétale (notamment les fruits oléagineux : noix, noisette, amande, pistache, pignons...) n'utiliser aucun détergent même naturel. Même le savon, détersif, ne doit être utilisé qu'avec la plus grande parcimonie. Toilette à l'eau peu minéralisée, tiède puis froide, à faire suivre d'un essuyage complet - la peau devant être exempte d'humidité ajoutée. à la rigueur, sur les manifestations cutanées et autour des ongles, applications avec de la ouate d'un peu d'alcool iodé une ou deux fois par jour. Alterner avec des applications d'huiles essentielles hydrosolubilisées (notamment lavande, romarin, hélichryse, thym...) s'abstenir totalement de toxiques médicamenteux ou courants (tabac, café, alcool, drogues ...) respiration ample et exercice physique, rééducation cardio-respiratoire, TEV, orthothérapie ..., sans aller jusqu'à la transpiration. (S'il y a transpiration, aspersion du corps avec de l'eau tiède, puis froide, et essuyage soigneux). s'il s'agit de mycoses aux ongles des mains, protéger les mains par des gants imperméables lors des tâches telles que lessive, vaisselle, nettoyage... s'il s'agit des pieds, entretenir soigneusement les ongles et porter des chaussures larges en tissus naturel perméable.

Article d'André Passebecq extrait de la revue Vie et Action n°232.

_______________________________________

Lorsque des douleurs sont ressenties à certains endroits bien spécifiques, il s'agit habituellement de réactions dues à l'autolyse. Les maux de dos sont le lot de la plupart des jeûneurs. Ils peuvent disparaître tout bonnement comme ils sont venus ... mais peuvent également perdurer durant tout le jeûne, et même lors des prochains jeûne, et cela tant que le problème ne sera pas réglé. À titre d'exemple, mon épouse qui jeûne depuis plusieurs années avait des maux au bas du dos presqu'à chaque jeûne, puis un jour elle jeûna et ses maux étaient disparus et ne revinrent pas lors de ses jeûnes subséquents.

Beaucoup de femmes qui jeûnent voient leurs règles venir plus tôt. Malgré cela, le jeûne améliore la santé des femmes à ce niveau. Plusieurs qui avaient des règles irrégulières, trop abondantes, avec douleurs ... etc. ont vu leur situation s'améliorée voire 'réglée' suite à un jeûne.

Il y a peu de choses à faire lors de maux dus à l'autolyse. On peut ralentir temporairement l'autolyse par le prise d'un peu de jus de fruit, ou encore appliquer une source de chaleur aux endroits douloureux. Cela donne généralement un peu de répit.

Un jeûne de 7 à 10 jours, voire 14 jours pourrait être nécessaire pour les problèmes infectieux. Tant qu'aux maux de dos, il est difficile de fixer un temps, quoique le jeûne sur les maux articulaires demandent habituellement une dizaine de jours.

Tant qu'à la gardnerella, il est probable que ce problème se réglera en même temps que les autres

Point important : afin que le jeûne agisse, il faut l'exécuté au repos, car ce n'est que dans cette condition que l'organisme consacrera ses énergies s'occuper des divers problèmes que nous avons.

Il faut boire selon sa soif écrit Shelton.

Il n'y a rien d'inquiétant sur ce que tu subis actuellement ... cela demande de l'endurance et de la volonté.

Bon courage !

avatar
Luc
Admin

Messages : 4402
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour et merci pour cette réponse!

Message  nin le Ven 23 Juin 2017 - 1:58

Hier soir, j'avais tellement mal que cela m'empêchait de dormir et je ne supportais plus d'être allongée. Ayant regardé des vidéos de Eric Gandon, qui préconise le lavement en évoquant notamment les maux dans le bas du dos fréquents chez ceux qui ne le font pas, je suis allée en faire un de ce pas. Et là, finies les douleurs! Il me semble en avoir ressenti un peu plus tard dans la nuit mais j'étais déjà au 3/4 endormie... Ce matin, je me sens légère de ce côté là.
Concernant la durée prévue de mon jeûne, j'ai prévu au minimum 7 jours, et peut-être 9 si je suis à peu près en forme. Après, je reprends le travail donc ce ne sera pas possible de l'allonger a priori. J'ai besoin de toute ma concentration et de toute ma tête pour celui-ci.
Niveau activité, j'ai passé pas mal de temps au lit jusqu'à présent mais j'ai quand même deux ou trois choses à gérer tous les jours.
J'ai dit à ma gynéco que je faisais un jeûne pour essayer de régler mes problèmes mais elle voulait me revoir pour un nouvel examen lundi prochain (soit au bout de 7 jours + 1 jour de reprise ou 8 jours de jeûne en fonction de ma décision). Pensez-vous que ce soit opportun? Ne vaut-il pas mieux que j'attende un peu pour que les résultats soient éventuellement concluants ou au moins en voix d'amélioration? Est-ce que la phase de réalimentation par les jus les premiers jours ne permet pas aussi de continuer à éliminer?

nin

Messages : 7
Date d'inscription : 19/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Suite de l'épisode

Message  nin le Ven 23 Juin 2017 - 18:56

Bonsoir et merci beaucoup Luc pour ce que tu fais... C'est toujours rassurant de pouvoir parler ou de témoigner à partir des expériences que l'on fait du jeûne...

J'ai parlé un peu vite ce matin et les maux de dos donc (plus que de reins semble-t-il) sont revenus en milieu de matinée.
Dès que je suis en position allongée, la douleur revient en force.
Là en l’occurrence, cela m'empêche de dormir.
J'espère que cela va s'arranger. J'aimerais bien que l'autolyse s'occupe d'abord de mon candida!

Concernant les préconisations d'André Passebecq, je mange déjà pas mal cru, bio, local et à tendance végétarienne, mais certains côtés extrêmement stricts me rebutent pour le moment. Envisager une vie sans boire un café le matin, sans boire un verre de vin ou une bière le week end, sans savon (d'alep) me semble impossible pour le moment.

Je me dis que je pourrais peut-être essayer le psyllium un peu plus souvent, et un jus vert quotidien comme le suggère Casasnovas pour améliorer la donne.

Enfin, je verrai lors des prochains examens si le jeûne a fait un peu évoluer la situation en positif.

Bientôt le jour 6!

nin

Messages : 7
Date d'inscription : 19/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et mal aux reins

Message  Luc le Ven 23 Juin 2017 - 19:39

nin a écrit :

Hier soir, j'avais tellement mal que cela m'empêchait de dormir et je ne supportais plus d'être allongée. Ayant regardé des vidéos de Eric Gandon, qui préconise le lavement en évoquant notamment les maux dans le bas du dos fréquents chez ceux qui ne le font pas, je suis allée en faire un de ce pas. Et là, finies les douleurs! Il me semble en avoir ressenti un peu plus tard dans la nuit mais j'étais déjà au 3/4 endormie... Ce matin, je me sens légère de ce côté là.

Il est probable que ce ne soit pas le lavement comme tel qui ait arrêté ton mal au bas du dos, mais juste le fait d'avoir pris de l'énergie afin d'exécuter ce lavement. Selon Shelton, cela soutire beaucoup d'énergie. Il écrit :
"L'effet énervant du lavement  est indiscutable, et aucune personne d'expérience ne niera que c'est une épreuve pénible pour la plupart des malades.  Dans beaucoup de cas, il  cause une faiblesse immédiate qui dure souvent pendant des heures."
Concernant la durée prévue de mon jeûne, j'ai prévu au minimum 7 jours, et peut-être 9 si je suis à peu près en forme. Après, je reprends le travail donc ce ne sera pas possible de l'allonger a priori. J'ai besoin de toute ma concentration et de toute ma tête pour celui-ci.
Niveau activité, j'ai passé pas mal de tem

Naturellement, plus le jeûne est long, plus les probabilités de guérison sont augmentées, surtout si le jeûne est effectué au repos.  En fait c'est le repos fait la différence du succès ou du demi-succès d'un jeûne.

J'ai dit à ma gynéco que je faisais un jeûne pour essayer de régler mes problèmes mais elle voulait me revoir pour un nouvel examen lundi prochain (soit au bout de 7 jours + 1 jour de reprise ou 8 jours de jeûne en fonction de ma décision). Pensez-vous que ce soit opportun? Ne vaut-il pas mieux que j'attende un peu pour que les résultats soient éventuellement concluants ou au moins en voix d'amélioration? Est-ce que la phase de réalimentation par les jus les premiers jours ne permet pas aussi de continuer à éliminer?

Oui, durant la reprise alimentaire, l'autolyse se poursuit pendant quelques jours, selon les quantités de nourriture absorbées (jus + fruits ou légumes).
Il est toujours préférable d'attendre un certain temps avant de prendre des tests sanguins afin que les paramètres soient revenues dans les normales (ex. acide urique sérique est plus élevée durant le jeûne et la réalimentation). Suite à un court jeûne d'une semaine, on pourrait laisser deux semaines après la réalimentation avant de passer des examens.


Le repos, ce n'est pas uniquement lorsque nous sommes couchés et que nous dormons.  Que nous dormions ou pas, l'autolyse s'activera si nous ne nous activons pas ... on peut rester assis, lire, faire des mots croisés ... tout ça est du repos.

Tant qu'au dos, il est possible que cela récidive chaque nuit ... et même possiblement lors de tes prochains jeûne, et cela tant que ce problème ne sera pas réglé.  Puis ces maux disparaîtront et ne reviendront probablement plus, comme ce fut le cas pour mon épouse qui avait les mêmes ennuis lors de ses jeûnes. Peut-être que quelques traitements de chiropractie ou d'ostéopathie pourraient aider.


avatar
Luc
Admin

Messages : 4402
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Merci beaucoup pour ta réponse Luc

Message  nin le Lun 26 Juin 2017 - 3:08

Cela m'apprend et me fait comprendre certaines choses. J'en suis presque à mon 8ème jour de jeûne mais la rupture est bientôt proche. Si j'avais été en vacances, j'aurais continué mais ce n'est malheureusement pas le cas.
Les maux de dos ont perdu en intensité la nuit dernière. J'ai eu plein d'autres effets comme la peau extrêmement sèche, des palpitations très légères au niveau de la bouche, etc etc. J'en prends note sur mon carnet pour mieux me connaître.
Quoiqu'il en soit, je n'ai pas ressenti la grande forme comme celle dont parlent certaines personnes. Je vis très tranquillement et marche extrêmement doucement. Je me sens juste calme et assez sereine. Je ne réagis plus au quart de tour comme j'avais pu le faire lors de diètes précédentes ou au tout début de ce jeûne.
J'ai aussi fait le test salivaire pour contrôler le ph et l'équilibre acido basique. Il y a 4 jours, j'étais à 5.5. Hier, 6.5. J'espère qu'il va continuer à remonter. J'ai une tendance à l'acidité. Mon mari, qui a une moins bonne hygiène de vie que moi (il boit plus d'alcool, mange plus de sucre, etc) se situe toujours au dessus, dans les 7, 7.5. On n'est pas tous égaux!
Bien à vous

nin

Messages : 7
Date d'inscription : 19/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et mal aux reins

Message  Luc le Lun 26 Juin 2017 - 9:58

nin a écrit:
Quoiqu'il en soit, je n'ai pas ressenti la grande forme comme celle dont parlent certaines personnes. Je vis très tranquillement et marche extrêmement doucement. Je me sens juste calme et assez sereine. Je ne réagis plus au quart de tour comme j'avais pu le faire lors de diètes précédentes ou au tout début de ce jeûne.
J'ai aussi fait le test salivaire pour contrôler le ph et l'équilibre acido basique. Il y a 4 jours, j'étais à 5.5. Hier, 6.5. J'espère qu'il va continuer à remonter. J'ai une tendance à l'acidité. Mon mari, qui a une moins bonne hygiène de vie que moi (il boit plus d'alcool, mange plus de sucre, etc) se situe toujours au dessus, dans les 7, 7.5. On n'est pas tous égaux!
Jeûner est rarement un moment d'euphorie pour la plupart.

Tant qu'au ph, en jeûne cela peut varier beaucoup ... jeûnons donc sans trop s'occuper de ces détails ... l'organisme sait quoi faire et quand le faire !

Il est dommage que tu doives interrompre ce jeûne ... mais c'est mieux comme ça. Jeûner dans de mauvaises conditions est souvent une perte de temps.

Bravo pour ce jeûne !

avatar
Luc
Admin

Messages : 4402
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Merci Luc!

Message  nin le Ven 30 Juin 2017 - 2:27

Ma rupture de jeûne se passe bien. Donc merci pour ton soutien et tes apports qui permettent de mieux comprendre et aborder le jeûne. Je ferai sans doute un petit topo sur les effets de ce jeûne quand j'aurai un peu plus de recul. Bien à vous

nin

Messages : 7
Date d'inscription : 19/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et mal aux reins

Message  Luc le Ven 30 Juin 2017 - 8:46


Merci pour les nouvelles que tu nous donneras bientôt !

Trop souvent les jeûneurs ne reviennent pas afin de nous parler des résultats obtenus, qu'ils soient positifs ou négatifs. Tous ces témoignages font avancer ce forum et nous aident à répondre au questionnement de ceux qui jeûnent ou qui s'intéressent jeûner.

Au plaisir !

avatar
Luc
Admin

Messages : 4402
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Un peu plus d'un mois plus tard

Message  nin le Mar 1 Aoû 2017 - 17:28

Bonsoir,

Petit bilan un mois après mon jeûne de 8 jours pour régler des problèmes de gardnerella et candida albicans.
D'abord, j'ai repris très vite mon poids initial. Contrairement à des jeûnes plus courts que j'avais faits auparavant, il m'a fallu un peu de temps pour recouvrer une belle énergie (je dirais environ une semaine à 10 jours). En revanche, depuis trois semaines, je fais beaucoup de sport, entre 5 et 6 heures par jour, sans ressentir la moindre fatigue malgré des nuits très moyennes. Je me sens bien.
Concernant le gardnerella et le candida, les symptômes ne sont pas revenus. Ils sont sans doute juste endormis, mais il est certain que le jeûne a eu des conséquences sur leur force. A voir pendant combien de temps cela va fonctionner. Je reviendrai vers vous s'il y a une évolution négative notamment. J'ai aussi entâmé une cure de charbon actif, et je prends une cuillère à soupe par jour de façon assez régulière. Cela joue peut-être aussi. En tout cas, ma gynéco était très surprise quand je lui ai dit que je n'avais pas pris le traitement et a ajouté que normalement cela ne disparaît pas comme ça.
Pour mes autres petits problèmes: je n'ai pas eu d'herpès labial ou nasal depuis mon jeûne.
En revanche, mon sommeil ne s'est pas franchement amélioré, mes acouphènes sont toujours là, ma peau est toujours très sèche, etc.
En résumé, les résultats sont encourageants.
L'énergie gagnée pour faire ce que j'aime est déjà largement motivante, en plus du premier objectif atteint.

Je vous tiens informée pour la suite! Bien à vous

nin

Messages : 7
Date d'inscription : 19/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et mal aux reins

Message  Luc le Mer 2 Aoû 2017 - 0:22


Merci pour les nouvelles !

Dans l'ensemble, on peut qualifier ce jeûne de positif.

On verra bien si ces avancées se maintiendront dans le temps ... ce qui devrait probablement être le cas. À tout événement, un second jeûne pourrait poursuivre le travail déjà accompli. Plusieurs jeûnent une ou deux fois par année.

Bravo pour ce jeûne et au plaisir de te lire, que ce soit positif ou négatif !
avatar
Luc
Admin

Messages : 4402
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et mal aux reins

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum