Diabétique de type 1 et jeûne

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  KarineH le Lun 26 Juin 2017 - 12:36

Bonjour Serge,

Alors ce matin, c'était la pire glycémie à jeun que j'ai eu, 3,11 !

Du coup, je suis en jeûne sec depuis hier soir et je suis redescendue à 2,10.
Donc on est bien d'accord que ce n'est pas transcendant mais au moins ça a baissé et "seul"..

Je vais voir demain ce que ça donne mais je sens que je me force pour faire ce jeune donc pas bon...

A plus tard.

Karine

1,70 à 21h... c'est pas si mal !
On verra demain à jeun...

Bonne nuit

KarineH

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  Serge Falmagne 2 le Lun 26 Juin 2017 - 16:58

Hello Karine,
Ah, la santé. C'est définitivement un problème à régler avant toute chose, et une fois pour toutes.
Définitivement aussi, dès qu'on jeûne tout commence à s'arranger. Dans les autres domaines aussi, dès que ça coince, le mieux est de tout arrêter !
Chez moi, un jeûne de 36 heures, cela me défatigue assez bien et me redonne de l'entrain; mais qu'est-ce que ce jeûne est triste (parfois 8 heures de TV pour atteindre le coucher et tout oublier) !
Peut-être demain au réveil, une glycémie de 1.0 ?
Et si tu faisais demain une journée rien que de fruits, en jus ou nature ?
Bonne nuit dans un certain calme revenu.
Serge

Serge Falmagne 2

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  Luc le Lun 26 Juin 2017 - 23:41


Serge Falmagne 2 a écrit:
De minute 23 à 25 :
https://www.youtube.com/watch?v=0qjemB6Qzww&feature=youtu.be

Vidéo intéressante sur les reins.  De quelles sources Casasnovas tire-t-il ces informations ? Et surtout, ces sources sont-elles fiables ?

avatar
Luc
Admin

Messages : 4402
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  KarineH le Mar 27 Juin 2017 - 0:50

Hello,

Ce matin 2,10. Je me doutais que ça ne serait pas en dessous. A chaque fois que j'ai commencé des jeunes avec des glycémies élevées elles n'ont jamais baissé. Même au bout de plusieurs jours, lorsque tout le glucose est censé avoir été utilisé, rien, ça ne baisse pas !!
Il n'y a que lors de mon dernier jeun de 10 jours que j'ai débuté avec une glycémie déjà basse, que ça a fonctionné. Je ne m'explique pas ce phénomène.
Quelqu'un a-t-il une explication ??

Je vais donc faire encore aujourd'hui en jeune sec. On verra ce que ça dit.

Bonne journée à tous.

Karine

KarineH

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  Serge Falmagne 2 le Mar 27 Juin 2017 - 8:29

Luc a écrit:
De quelles sources Casasnovas tire-t-il ces informations ?
C'est de la logique. Pour fonctionner (filtrer le sang, dilué ou non), le rein doit lui-même être en état de marche. S'il est engorgé, il doit lui-même se dégorger, tirer l'eau pour ses propres besoins de sa lymphe, se nourrir de ses propres déchets. C'est comme un nageur professionnel qui traverse la Manche à la nage. S'il se trouve épuisé en pleine Manche, ça ne va pas l'aider qu'on lui jette de l'eau à la figure. Pour l'aider, il faut le mettre à sec sur un bateau; lui donner le temps de se rattraper. Est-ce hypothétique ? Le mieux est d'essayer le jeûne sec, voir s'il y a miction et sa couleur et sentir si on a mal aux reins.

Serge Falmagne 2

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  Serge Falmagne 2 le Mar 27 Juin 2017 - 8:44

KarineH a écrit:
Quelqu'un a-t-il une explication ??
Pour commencer, le jeûne stabilise "le malade" (le met hors de danger). Il l'a fait, en te faisant passer de 3,11 à 2,10. Ensuite, ce n'est qu'au bout de plusieurs jours que commence à apparaître une réelle remise en ordre.

Merci de ton partage. C'est toujours intéressant.

Serge Falmagne 2

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  Sommerlund le Mar 27 Juin 2017 - 9:11

Pour tout ceux qui souffre du diabète (de type 1 ou 2), regardez cette vidéo de Casasnovas. Regardez la plusieurs fois même, il y a vraiment tout ce qu'il faut savoir, en plus il y donne les études scientifiques qui renforcent tout ce qu'il avance:   LA VIDEO CONTRE LE DIABETE

Sommerlund

Messages : 130
Date d'inscription : 01/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  Sommerlund le Mar 27 Juin 2017 - 9:17

KarineH a écrit:
Ce matin 2,10. Je me doutais que ça ne serait pas en dessous. A chaque fois que j'ai commencé des jeunes avec des glycémies élevées elles n'ont jamais baissé. Même au bout de plusieurs jours, lorsque tout le glucose est censé avoir été utilisé, rien, ça ne baisse pas !!
Il n'y a que lors de mon dernier jeun de 10 jours que j'ai débuté avec une glycémie déjà basse, que ça a fonctionné. Je ne m'explique pas ce phénomène.
Quelqu'un a-t-il une explication ??

Elle est toute simple cette explication (Si tu vient de regarder la vidéo de Casasnovas dont j'ai donné le lien au-dessus, tu le sait déjà).
Ton corps est rempli de stocks de sucres, qui maintenant que tu ne mange plus, commencent à s'utiliser et donc à se "déverser" dans ton sang. Il ne faut pas s'inquiéter du sucre dans ton sang, (surtout ne rien prendre contre !!), il est mieux dans ton sang que dans tes cellules,  tout va bien. Continue de jeûner et tu serra bientôt libéré de ton diabète.

Sommerlund

Messages : 130
Date d'inscription : 01/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  KarineH le Mar 27 Juin 2017 - 12:50

Sommerlund a écrit:
KarineH a écrit:
Ce matin 2,10. Je me doutais que ça ne serait pas en dessous. A chaque fois que j'ai commencé des jeunes avec des glycémies élevées elles n'ont jamais baissé. Même au bout de plusieurs jours, lorsque tout le glucose est censé avoir été utilisé, rien, ça ne baisse pas !!
Il n'y a que lors de mon dernier jeun de 10 jours que j'ai débuté avec une glycémie déjà basse, que ça a fonctionné. Je ne m'explique pas ce phénomène.
Quelqu'un a-t-il une explication ??

Elle est toute simple cette explication (Si tu vient de regarder la vidéo de Casasnovas dont j'ai donné le lien au-dessus, tu le sait déjà).
Ton corps est rempli de stocks de sucres, qui maintenant que tu ne mange plus, commencent à s'utiliser et donc à se "déverser" dans ton sang. Il ne faut pas s'inquiéter du sucre dans ton sang, (surtout ne rien prendre contre !!), il est mieux dans ton sang que dans tes cellules,  tout va bien. Continue de jeûner et tu serra bientôt libéré de ton diabète.

J'avais déjà vu cette vidéo mais ça ne fonctionne absolument pas avec moi. Mon avant dernier jeune, qui a duré 9 jours, ne m'a en aucun cas fait "dégorger" les cellules. Je suis restée constamment, du 1er jour au dernier jour avec des glycémies entre 1,70 et 2,50.
Et là rebelote, encore ce soir après 2j de jeune sec je suis encore à 2g.
Cette théorie est peut être valable pour d'autres diabétiques T1 mais pas moi ou alors il faut jeuner plusieurs semaines ce qui me semble improbable autant de temps pour dégager le sucre des cellules.

Quand je commence mes jeunes avec une glycémie normale, elle ne remonte jamais. Donc mes cellules ne sont pas engorgées de sucre. Mon dernier jeune de 10j n'a pas vu les glycémies dépasser 1,20.

Je n'ai donc tjs pas d'explications à cette glycémie qui reste élevée meme après 10j de jeune.

A plus tard.
Karine

KarineH

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  Sommerlund le Mar 27 Juin 2017 - 14:22

ça ne peut que marcher. Je ne sais pas combien de jours de jeûne tu as déjà fait en tout, mais si il n'y a pas encore eu d'amélioration, alors ça en a simplement pas été assez. Chaque jeûne t'approche un peu plus de la guérison. Garde confiance !

Sommerlund

Messages : 130
Date d'inscription : 01/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  KarineH le Mer 28 Juin 2017 - 1:11

Bonjour à tous,

Alors, en rentrant hier soir, j'étais "encore" à 2,01... donc autant dire que ça ne bouge pas depuis plus d'1 joue 1/2.
Etant toujours à sec, j'ai décidé de boire un grand verre d'eau. Et bien, 15 min plus tard, j'étais descendue à 1,64 et 1h plus tard à 1,56...

J'ai repris un verre d'eau avant de me coucher avec une dernière glycémie à 1,47.

Un gros orage cette nuit m'a réveillé et j'en ai donc profité pour refaire une glycémie à 1h du matin : 1,24.

J'ai bu un peu d'eau, pas des masses et ce matin, je suis à 1,49.

Il s'est donc passé quelque chose avec le fait de boire de l'eau. Mon hypothèse serait de partir sur un problème de fluidité de mon sang et donc d'hypercoagulation empêchant le glucose d'arriver aux cellules et vis versa à l'insuline de faire son job.
Le fait de boire de l'eau a fluidifié le sang permettant ainsi un meilleur échange.
Je vais donc partir sur cette théorie et trouver un moyen naturel de fluidifier mon sang.

http://www.nutranews.org/sujet.pl?id=23

1ère approche pour en savoir un peu plus. Je fais peut être complètement fausse route mais je suis obligée d'explorer toutes les voies possibles.

A tout'

Karine

KarineH

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  Serge Falmagne 2 le Mer 28 Juin 2017 - 3:56

La vidéo
TC : "La metformine stimule le pancréas." Pas bon de ne pas laisser le pancréas aller à son rythme.

TC (à 9:39) : "Chez les résistants à l'insuline, le sucre consommé lors du dernier repas reste dans le sang parce qu'il est moins dangereux pour le corps d'avoir du sucre dans le sang que de l'avoir dans les cellules." N'est-ce pas une vue de l'esprit qui ne correspond pas du tout à la réalité ? On a 4 litres de sang. Avec une glycémie de 4 grammes par litre, cela ferait 16 grammes de glucose. Un repas de 800 Calories apporte entre 100 et 150 gr de glucose !

TC en substance (à 12:40) : "Les diabétiques qui jeûnent voient leur glycémie monter en flèche parce que les cellules en profitent pour régurgiter tout le sucre qui les engorge et le restituer au sang." La glycémie augmente (observation correcte); l'explication de TC (vue de l'esprit ?)

Même si certaines parties des explications physiologiques de TC étaient à prendre au second degré, le fond du problème est toujours le même (et il le dit comme moi) : on mange trop et mal; le système se grippe, ne se dégrippe jamais; la situation continue à s'aggraver, et ainsi de suite. Cela commence au bas âge. On est malade chronique, gouverné, soigné, éduqué par des malades. On transmet joyeusement ce mode de vie à nos enfants ... c'est un film d'horreur, c'est le monde du froment. Il n'y a que ceux qui tapent une barre dans les engrenages pour arrêter la machine infernale qui s'en sortent.

***********
Karine
Est-ce que fluidité et dilution sont synonymes ?

J'abonde dans le sens de TC lorsqu'il dit qu'on accorde trop d'importance à des normes sanguines établies par la médecine officielle. En effet, quelle est la différence entre 4 et 16 gr de glucose dans 4 litres de sang. Pour moi, c'est du pareil au même : 4/4000 = 0,1% et 16/4000 = 0,4%. Un millième ou 4 millièmes, qu'est-ce que ça change ?

Ce que je ne comprends pas, Karine, c'est quel est ton soucis ? Tu dis n'avoir aucunes souffrances liées à ta glycémie. Et j'ai l'impression que tu as passé ces 2 jours de jeûne sans manque d'énergie.

Serge Falmagne 2

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  KarineH le Mer 28 Juin 2017 - 4:22

Serge Falmagne 2 a écrit:La vidéo
TC : "La metformine stimule le pancréas." Pas bon de ne pas laisser le pancréas aller à son rythme.

La metformine est un biguanide possédant des effets antihyperglycémiants, réduisant la glycémie basale et postprandiale. Elle ne stimule pas la sécrétion d'insuline et, par conséquent, ne provoque pas d'hypoglycémie. Source Vidal

TC (à 9:39) : "Chez les résistants à l'insuline, le sucre consommé lors du dernier repas reste dans le sang parce qu'il est moins dangereux pour le corps d'avoir du sucre dans le sang que de l'avoir dans les cellules." N'est-ce pas une vue de l'esprit qui ne correspond pas du tout à la réalité ? On a 4 litres de sang. Avec une glycémie de 4 grammes par litre, cela ferait 16 grammes de glucose. Un repas de 800 Calories apporte entre 100 et 150 gr de glucose !

Si le sucre reste dans le sang, il reste donc également dans les plus petits vaisseaux sanguins, à savoir les vaisseaux sanguins des extrémités (doigts de la main et des pieds) mais surtout ceux des yeux. Conduisant à long terme à boucher ces vaisseaux et donc à l'amputation ou à la cécité !
Donc je me pose la question de savoir si le fait d'avoir ce glucose dans le sang est vraiment moins dangereux que de l'avoir dans les cellules. A mon sens, ni l'un ni l'autre, les 2 ayant leurs inconvénients.



TC en substance (à 12:40) : "Les diabétiques qui jeûnent voient leur glycémie monter en flèche parce que les cellules en profitent pour régurgiter tout le sucre qui les engorge et le restituer au sang." La glycémie augmente (observation correcte); l'explication de TC (vue de l'esprit ?)

Pour ma part ce concept ne fonctionne pas. Comme je l'ai déjà dit, si je commence un jeune avec une glycémie normale elle le restera tout au long du jeûne. Mais si au contraire je le débute avec des valeurs hautes, elles resteront hautes. Sauf cette fois-ci où je dirais même que ça baisse. Donc pas de dégorgement provenant des cellules.


Même si certaines parties des explications physiologiques de TC étaient à prendre au second degré, le fond du problème est toujours le même (et il le dit comme moi) : on mange trop et mal; le système se grippe, ne se dégrippe jamais; la situation continue à s'aggraver, et ainsi de suite. Cela commence au bas âge. On est malade chronique, gouverné, soigné, éduqué par des malades. On transmet joyeusement ce mode de vie à nos enfants ... c'est un film d'horreur, c'est le monde du froment. Il n'y a que ceux qui tapent une barre dans les engrenages pour arrêter la machine infernale qui s'en sortent.

D'accord avec toi.

***********
Karine
Est-ce que fluidité et dilution sont synonymes ?

Pour moi la fluidité est la manière dont va s’écouler un liquide. Tu verses de l'eau ou tu verses de l'huile, la fluidité n'est pas la même et donc la vitesse de déplacement non plus.
Par contre la dilution fait référence à la concentration d'un élément. Plus il est dilué, moins il est concentré et donc peut être plus fluide....
Par exemple, si tu prends du sirop de grenadine pur, il est très dense donc peu fluide mais si tu le dilues avec de l'eau pour t'en faire une boisson, il devient bcp plus fluide.



J'abonde dans le sens de TC lorsqu'il dit qu'on accorde trop d'importance à des normes sanguines établies par la médecine officielle. En effet, quelle est la différence entre 4 et 16 gr de glucose dans 4 litres de sang. Pour moi, c'est du pareil au même : 4/4000 = 0,1% et 16/4000 = 0,4%. Un millième ou 4 millièmes, qu'est-ce que ça change ?

Le problème de ces normes est qu'elles sont "la référence" et que nous sommes obligés de nous y plier ne serait-ce que pour faire un prêt immobilier ou tout simplement pour ne pas être placé dans la case "malade" ce qui a pour conséquence des traitements médicaux pour te faire "revenir" à ces normes.
Je suis d'accord avec toi sur le fait que ces normes ne riment à rien mais elles sont là.


Ce que je ne comprends pas, Karine, c'est quel est ton soucis ? Tu dis n'avoir aucunes souffrances liées à ta glycémie. Et j'ai l'impression que tu as passé ces 2 jours de jeûne sans manque d'énergie.

Effectivement, la seule "gêne" que je ressens est musculaire au niveau des cuisses et encore, j'entame mon 3e jour et pour l'instant tout va bien.
Donc même si je ne ressens aucune "souffrance" pour le moment même en ayant des glycémies au taquet, notre corps n'est pas conçu pour résister à de telles de valeurs. Je pense que mon corps résiste depuis plusieurs années à ces multiples agressions mais que tôt ou tard, tout va lâcher. Donc je veux trouver une solution avant ce point de non retour.

J'espère avoir répondu à tes questons

Karine


KarineH

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  Serge Falmagne 2 le Mer 28 Juin 2017 - 5:05

KarineH a écrit:
TC (à 9:39) : "Chez les résistants à l'insuline, le sucre consommé lors du dernier repas reste dans le sang parce qu'il est moins dangereux pour le corps d'avoir du sucre dans le sang que de l'avoir dans les cellules." N'est-ce pas une vue de l'esprit qui ne correspond pas du tout à la réalité ? On a 4 litres de sang. Avec une glycémie de 4 grammes par litre, cela ferait 16 grammes de glucose. Un repas de 800 Calories apporte entre 100 et 150 gr de glucose !

Si le sucre reste dans le sang, il reste donc également dans les plus petits vaisseaux sanguins, à savoir les vaisseaux sanguins des extrémités (doigts de la main et des pieds) mais surtout ceux des yeux. Conduisant à long terme à boucher ces vaisseaux et donc à l'amputation ou à la cécité !
Donc je me pose la question de savoir si le fait d'avoir ce glucose dans le sang est vraiment moins dangereux que de l'avoir dans les cellules. A mon sens, ni l'un ni l'autre, les 2 ayant leurs inconvénients.

Comme j'ai voulu te faire comprendre (en vain), contrairement à ce que TC avance, le glucose issu d'un repas ne reste pas dans le sang, sinon il devrait se trouver dans le sang 100 à 150 gr de glucose ! Dans la vidéo concernée, toute la partie physiologique venant de TC ne vaut rien.

Les problèmes spécifiques aux diabétiques (cécité, nécrose) ne sont pas dus à leur glycémie de 4 g/L comme la médecine officielle l'avance et que les patients le croient. Leur cécité, nécrose ET glycémie élevée sont dues aux mêmes causes : des désordres divers dont on doit juste savoir qu'ils sont dus à trop de nourriture et de la non appropriée.

Tes soucis et pressentiments sont les mêmes que les miens pour moi, sauf que toi tu focalises sur la glycémie. Peut-être parce que ta maman infirmière à tes 17 ans t'as fait croire que la glycémie est importante.

Serge Falmagne 2

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  KarineH le Mer 28 Juin 2017 - 16:07

Bonsoir,

Serge, tu as raison, je me focalise sur la glycémie. Non pas parce que je pense que c'est LA chose la plus importante car à mon sens elle n'est que la conséquence d'un autre problème mais bien parce que la médecine traditionnelle se base sur la glycémie et uniquement sur la glycémie... je dois donc réussir à la réguler.

Alors, petit check up de ce jour. J'ai donc commencé la journée à 1,49, ce qui fait que j'ai gagné un palier. J'ai bu de l'eau et à midi la glycémie était encore à 1,56.

J'ai donc voulu tester ma théorie de l'hypercoagulation et j'ai 250 mg d'aspirine. En 20 min la glycémie est passée de 1,56 à 1,20. Elle est restée aux alentours de cette valeur jusque ce soir où j'ai repris l'alimentation (barbecue donc juste viande). J'ai commencé le repas à 1,49.
Juste après manger, ma fille a voulu faire du trampoline. Mon problème étant pour rappel, que dès lors où j'ai une goutte d'insuline dans le corps (par injection), au moindre effort la glycémie monte et peut même doubler.

J'ai donc chronométré 5min (très peu donc...) et j'ai fait une glycémie 0,93. Conclusion, mon jeûne m'a permis en 3j d'évacuer toute l'insuline que je m'étais injectée les jours précédent et le système -effort --> baisse de glycémie fonctionne à nouveau.

Est-ce que ça va tenir ?? Je ne sais pas... glycémie tout à l'heure.

Voilà pour ce jour.

A plus tard.
Karine

KarineH

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  Sommerlund le Mer 28 Juin 2017 - 16:43

Il faut faire confiance à ton corps. Ne te préoccupe pas de ta glycémie. Dès lors que l'on laisse le corps au repos, il va tout faire pour se régénérer, mieux que n'importe quel médecin ou chirurgien. Ne faut pas s'attendre à ce que le diabète soit réglé en seulement 3 jours de jeûne sec, ni même en 10, mais chaque jour de jeûne t'en rapproche un peu plus. Je sais à quel point c'est difficile de jeûner , moi-même je jeûne très difficilement, et à chaque fois j'arrête à cause de la nausée. Mais aucun médicament ne t'aidera jamais comme le jeûne. Le jeûne au repos, sans stress, est le meilleur médicament !

Bon courage pour la suite !

Sommerlund

Messages : 130
Date d'inscription : 01/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  Serge Falmagne 2 le Mer 28 Juin 2017 - 16:49

Bonsoir Karine,

Si tu ne vas pas trop loin dans les désordres (sur la durée et sur la physiologie), le jeûne te ramène donc à une situation acceptable. Cela change déjà tout par rapport aux personnes qui ignorent complètement le jeûne et s'injectent des produits chimiques tout le temps.

Jeûner 3 jours tous les mois, c'est pas si mal, mais garde à l'idée d'effectuer un jour un nettoyage et une restauration complète de ton système par le jeûne, puis le demi-jeûne, puis l'alimentation 100% physiologique.

Je vais déposer un texte majeur sur le jeûne long obtenu de mon expérience et de celle de Mosseri, un peu plus loin que ce post :
http://regenere.org/forum/post123735.html#p123735
Je signalerai ici quand le texte en question sera publié.

Au plaisir de te lire.

Serge

Serge Falmagne 2

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  KarineH le Jeu 29 Juin 2017 - 2:00

Hello,

Alors, hier soir, couchée à 1,10 et ce matin 1,64. J'ai pris 250 mg d'aspirine pour étayer mon hypothèse de fluidité.
Résultat, 15 min seulement après, glycémie à 1,49.
A suivre

Karine

KarineH

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  KarineH le Ven 30 Juin 2017 - 8:20

Hello,

Quelques nouvelles, je n'ai donc pas repris l'insuline et je pense que je vais définitivement la laisser de côté. Le jeune de 3j m'a permis d'évacuer ce que je m'étais injectée les jours précédents.
Ce matin 1,22... je suis contente et à midi, 1,04 ! La glycémie a tendance à baisser plus facilement quand je mange. Alors bien sûr, pas de glucides ni de sucres rapides pour l'instant.

Par exemple, hier soir avant de manger j'étais à 1,37 et 1h30 après manger 1,19.

Voilà pour les news... je poursuis ma quête de la vérité

Karine

KarineH

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  Luc le Ven 30 Juin 2017 - 8:54


Intéressant et mystérieux à la fois !!!
avatar
Luc
Admin

Messages : 4402
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  KarineH le Ven 30 Juin 2017 - 9:01

Luc a écrit:
Intéressant et mystérieux à la fois !!!

Je confirme ;-)

J'édite : 1,11 après manger c'est plutôt pas mal.

KarineH

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  Serge Falmagne 2 le Ven 30 Juin 2017 - 14:50

J'ai l'impression (je te l'ai déjà dit) que ta glycémie est celle d'une toute grosse partie de la population qui ne prend jamais sa glycémie.
Bisous ;-)

Serge Falmagne 2

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  KarineH le Ven 30 Juin 2017 - 15:07

Oui effectivement dans cette configuration je ne dois pas être bien loin de pas mal de gens qui n'ont pas de suivi de leurs glycémies.

Mais bon, je ne mange pas de fruits, pas de glucides et pas de sucres raffinés. Je n'ai pas encore "osé"...

Ce soir je vais tenter des petits suisses avec un peu de fructose.

On verra bien

KarineH

Messages : 24
Date d'inscription : 13/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  Karine H le Sam 1 Juil 2017 - 3:33

Hello,

De plus en plus étrange. Hier soir j'ai donc pris 3 petits suisses avec une bonne dose de fructose. 1h après j'étais à 0,83.

Et ce matin 1,40 à jeûn. J'ai donc mangé une tomate étant donnée que j'ai remarqué que les glycémies baissaient plus vite quand j'ai mangé qq chose que lorsque je ne prends rien.

A voir dans 1h30 ;-)

Karine

Karine H
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  Serge Falmagne 2 le Sam 1 Juil 2017 - 9:29

Salut Karine. Superbes ces nouvelles.
J'ai posté le début du document important dont je parlais quelques posts plus haut :
http://regenere.org/forum/post123955.html#p123955
@+ Serge

Serge Falmagne 2

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Diabétique de type 1 et jeûne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum