Jeûne en cours (1)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne en cours (1)

Message  chris 47150 le Lun 12 Juin 2017 - 9:36

Bonjour, je suis Chris, je vis dans le sud-ouest de la France, j'ai 63 ans.
J'ai un cancer du sein métastasé. Par chance, si on peut dire, les viscères ne sont pas touchées , j'ai donc toutes mes chances de m'en sortir.
J'ai commencé mon jeûne toute seule. J'en suis à mon dixième jour dont les deux premiers à sec. J'ai fait une longue préparation qui m'a permis d'être au top niveau énergie (bilan sanguin complet, aucune carence même pas D et B12, foie revenu à la normale, juste une VS augmentée)
Pour ce qui est des connaissances, j'avais déjà auparavant fait deux jeûnes hydriques il y a des années, l'un de 3 semaines, l'autre de 2. Je n'ai donc pas peur de l'expérience, sachant qu'on n'a plus faim très rapidement et que les symptômes divers qui apparaissent sont des signaux que le corps travaille à son rétablissement.
Pour ce qui est de faire le jeûne seule, j'ai pas le choix, je vis seule, aucun médecin ou naturopathe n'ayant voulu me suivre (proche de chez moi) et quant à aller dans un centre c'est beaucoup trop cher pour ma bourse. Je trouve de précieux conseils dans le forum Regenere , et dans le site d'Eric Gandon, et j'ai mon animatrice de yoga du rire qui est infirmière et qui me donne aussi de bons conseils. Et aujourd'hui quelqu'un m'a parlé de ce forum consacré au jeûne, voilà pourquoi je suis venue aujourd'hui. J'ai pas mal de lecture à faire ici, de plus je me suis lancée dans la lecture de l'ouvrage de Shelton.
A bientôt

chris 47150

Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours (1)

Message  Luc le Lun 12 Juin 2017 - 20:31

Bienvenue sur le forum !

En effet, tu sembles savoir où tu t'en vas puisque tu as déjà jeûné à quelques reprises.

Sur le présent forum, c'est surtout le jeûne thérapeutique, à la façon des hygiénistes (Shelton), dont il  est surtout question.  Il y a bien le demi-jeûne et diverses cures, mais ce sont surtout sur les lectures de spécialistes hygiénistes que les conseils sont donnés : Shelton, Mosséri, Rocan, Mérien, Boudreau ...
À noter que nous ne sommes pas hygiénistes mais appliquons certaines de leurs façons de faire, dont le jeûne.

Si nous voulons guérir, il faut donner l'opportunité à l'organisme de le faire ... et le meilleur moyen de l'aider c'est le repos.  Voir pourquoi : ICI

Quelques questions : Quel était ton poids en début de jeûne et quelle est ta taille ? Dois-tu prendre des médicaments pour des problèmes de santé ? Exécutes-tu ton jeûne au repos ?

Au plaisir de te lire !

avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne en cours

Message  chris 47150 le Mar 13 Juin 2017 - 7:38

Merci Luc pour ta réponse.
Je ne suis pas non plus à fond dans l'hygiénisme et je n'approuve pas forcément tout ce qui se dit sur régénère, mais il y a du bon effectivement
Je me suis aussi intéressée à la méthode Gerson qui semble efficace, mais terriblement contraignante, difficile à pratiquer quand on vit seul sans aide.
Question délicate du poids... Je suis en surpoids. Pour 1m63, je pesais au 2ème jour du jeûne 93,6 kg, aujourd'hui j'en suis à 86,3. Je ne dirai pas que ça ne me fait pas plaisir! surtout si j'arrive à ne pas tout reprendre.
Je ne prends aucun médicament, j'avais déjà réglé mon hypertension auparavant, et ma fibromyalgie a régressé aussi en faisant du sport et en perdant du poids (j'en ai pris beaucoup il y a 4ans, suite à une chimio)
Pour le jeûne j'ai bien lu les différences entre activité et repos pendant le jeûne, je m'efforce donc de bouger le moins possible, même si j'ai du mal à rester tranquille! par exemple dimanche j'ai fait un vide-grenier prévu depuis longtemps, et je regrette car c'est autant de perdu pour l'autolyse. A part ça je fais le strict minimum pour mon hygiène et l'arrosage du jardin.
J'ai parfois des douleurs bien spécifiques sur plusieurs heures ou plusieurs jours mais elles disparaissent ensuite, sans doute que mon corps a réglé un problème à ces endroits précis. En ce moment j'ai mal dans le fémur droit où on a trouvé des métastases. Je me dis que c'est bon signe.
Merci pour tout ce que vous m'apportez comme renseignements dans ce forum, Luc tu es une mine de connaissances!

chris 47150

Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours (1)

Message  Luc le Mar 13 Juin 2017 - 9:49


Je constate que tu as la bonne attitude concernant le jeûne. Tu comprends que l'organisme ne peut se nettoyer et se régénérer si nous nous activons car l'énergie y est déviée. Le processus, autant pour se nettoyer que pour guérir nécessite énormément d'énergie, c'est pour cela d'ailleurs que la plupart des jeûneurs ressentent de la fatigue durant le jeûne. I

Il est intéressant de noter que certains jeûneurs étant épuisés, prennent un jus de fruit, ou un fruit, ou une cuillère de miel ... et deviennent presqu'intentanément beaucoup mieux. Cela indique que l'autolyse diminue rapidement afin de nous donner un peu de répit. On constate le même phénomène lors de douleurs. Si le jeûneurs prend un aliment, même très peu, la plupart du temps la douleur cesse.

Il est donc primordial de se reposer durant le jeûne si nous voulons régler un problème de santé. Si nous ne voulons que perdre du poids, être actif ne dérange pas quoiqu'un jeûne au repos fait perdre presqu'autant de poids puisque l'autolyse en nécessite beaucoup selon la biologiste Boudreau.

Bonne continuation !

avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours (1)

Message  Luc le Mar 13 Juin 2017 - 16:28


Définitivement, le jeûne au repos est très efficace ...

Est-ce que des ennuis peuvent être réglé en quelque jours, voire en quelques heures ... probablement. C'est l'organisme qui décide ce qu'il y a de plus important à régler. Le biologiste Jean Rocan écrit :
"Le comportement homéostatique de l'organisme s'est toujours révélé d'une logique infiniment supérieure à celle de l'intellect humain. (...) Toutes les énergies de l'organisme se liguent pour autolyser un foyer d'infection à la fois, et le plus urgent en premier lieu. (...) Tout au long du jeûne, l'organisme procède par étapes bien définies avec une sagesse et une compétence qui feraient pleurer de jalousie tous les prix Nobel des deux dernières décades." tiré de la publication : 'Médecine de Demain' (Rocan 1975)
Toutes mes félicitations pour ta ténacité à tenir tête malgré certaines douleurs difficilement supportables. Cependant, rien ne t'empêche, de temps à autre à diminuer l'autolyse par un peu de jus ou en appliquant une source de chaleur à l'endroit douloureux. Cela donne un peu de répit, puis le travail de l'autolyse reprendra.

Oui, des problèmes latents peuvent se régler sans que nous le sachions, avant même qu'ils apparaissent. Le docteur Jean-Pierre Willem écrit :

"Les cellules cancéreuses, bouffeuses de sucre à outrance, ne peuvent survivre dans un organisme en jeûne parce qu'il est en état d'acidose légère. En obligeant l'organisme à consommer ses réserves, on crée un état acidosique, qui est le principal facteur d'extinction de la cellule mutée. Lors du jeune prolongé, l'organisme s'acidifie d'une manière stable, et le cancer ne peut plus utiliser le sucre dont il a tant besoin pour proliférer. En nous soumettant à un jeûne périodique, nous détruisons les cellules cancéreuses ou mutées de notre organisme avant que ces cellules cancéreuses ou mutées de notre organisme prolifèrent et créent des dommages importants." (Willem)

Il est très encourageant de te lire.

avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne en cours

Message  chris 47150 le Mer 14 Juin 2017 - 11:29

Merci Luc
En fait ma question était inutile, c'est le corps qui décide et on n'a pas besoin de chercher à comprendre, et en plus ma douleur au fémur qui s'était arrêtée d'elle même avant hier, a repris de plus belle hier soir m'empêchant de dormir, car très aigüe, irradiant vers le genou et le tibia et vers la hanche et le bas de la colonne. J'ai pavoisé un peu vite... Au réveil ça allait mieux finalement et là elle est en sourdine mais présente. Je ne veux pas ralentir l'autolyse car ce travail là est très important, si ça pouvait faire disparaitre ou au moins régresser les métastases osseuses, ce serait merveilleux, alors j'endure c'est tout.
J'apprécie tes encouragements ça fait chaud au coeur.

chris 47150

Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

salive épaisse et aérophagie

Message  chris 47150 le Mer 14 Juin 2017 - 11:38

Parmi d'autres symptômes au cours du jeûne thérapeutique, je voudrais savoir s'il est courant d'avoir une salive épaisse difficile à avaler, et de l'aérophagie (avaler de l'air pour l'expulser aussitôt après, par des éructations.
Cela me gêne passablement et je voudrais savoir d'où ça vient, et si on peut diminuer la gêne. Je crains aussi qu'à la longue cela ne génère des nausées et des vomissements. J'en suis à mon 12 ème jour et depuis le deuxième je subis ce problème qui semble même empirer. Je crois qu'il y a aussi des écoulements dans la gorge depuis le nez ou les sinus.
Merci de me faire part de vos expériences

chris 47150

Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours (1)

Message  maricali le Mer 14 Juin 2017 - 12:43

Je t'envoie moi aussi plein d'ondes positives et je te félicite de ton endurance et ta volonté. Bon courage pour continuer et en route vers la guérison.

maricali

Messages : 69
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne en cours

Message  chris 47150 le Mer 14 Juin 2017 - 13:37

Oh merci beaucoup Maricali, je suis ravie de ton soutien. C'est d'un grand réconfort.

chris 47150

Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours (1)

Message  Luc le Mer 14 Juin 2017 - 22:24

chris 47150 a écrit:Parmi d'autres symptômes au cours du jeûne thérapeutique, je voudrais savoir s'il est courant d'avoir une salive épaisse difficile à avaler, et de l'aérophagie (avaler de l'air pour l'expulser aussitôt après, par des éructations.
Cela me gêne passablement et je voudrais savoir d'où ça vient, et si on peut diminuer la gêne. Je crains aussi qu'à la longue cela ne génère des nausées et des vomissements. J'en suis à mon 12 ème jour et depuis le deuxième je subis ce problème qui semble même empirer. Je crois qu'il y a aussi des écoulements dans la gorge depuis le nez ou les sinus.
Merci de me faire part de vos expériences

Tous ces symptômes font malheureusement partie d'un jeûne thérapeutique. À noter que chez certains, peu de ces effets sont notés, mais chez d'autres, c'est ce dont ils sont accaparés. Cela en fait abandonner plusieurs d'ailleurs.

Les nausées, éructations, vomissements ... sont habituellement dus au déversement de bile dans l'estomac. L'écoulement dans la gorge fait aussi partie des façons dont l'organisme tente de se nettoyer. Il élimine par tous les émonctoires mis à sa disposition pour le faire. Les femmes notent également des sécrétions vaginales abondantes et nauséabondes.

On peut diminuer la nausée en prenant un peu de jus de fruits. On peut aussi le couper d'eau (ex. 60 ml de jus + 40 ml d'eau). Cependant, cela doit être pris occasionnellement durant la journée pour nous donner un peu de répit entre les séances d'autolyse intenses. Mon épouse qui éprouve ces symptômes durant ses jeûnes prend un peu de jus de raisin coupé d'eau dans les mêmes proportions, deux à trois fois par jour. Sinon, elle aurait abandonné ses jeûnes. De cette façon, elle peut jeûner de trois à cinq semaines sans trop d'ennuis.

Il faut cependant éviter de prendre du jus en continue. Ne pas se préparer une une importante quantité et en boire chaque fois que nous buvons, mais limiter les prises à deux ou trois (ex. 8h, 12h, 18h). Cela retarde un peu l'autolyse temporairement mais cela est préférable que d'abandonner le jeûne.


avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne en cours

Message  chris 47150 le Jeu 15 Juin 2017 - 3:44

Bonjour Luc
Je vois que tu as déplacé mon message sur les sympômes, désolée je pensais bien faire en ouvrant un sujet différent, mais tu as eu raison, merci.
Depuis hier, j'ai un peu moins de problème de salive, mais persistent les écoulements dans l'arrière de la gorge, c'est un peu gênant et cela m'irrite un peu la gorge, mais je veux tenir sans jus de fruits tant que j'en suis capable, en tous cas merci pour les explications.
Je suis à mon 13ème jour, je me sens plutôt bien malgré les douleurs fluctuantes, celle du fémur est présente mais supportable, et malgré l'écoulement dans la gorge. Je n'ai plus eu de nausée, tant mieux.
Mes nuits sont coupées de périodes de sommeil et d'éveil. Je finis toujours par me rendormir après un peu de lecture puis des exercices de sophro logie. Ce qui me permet quand même de dormir suffisamment. Je dors aussi l'après-midi environ 2 heures.
Ce matin j'ai pû vaquer un peu à mes occupations, à la fraiche, on est en pleine période de canicule, et je compte bien tranquillement rester au fraîs sur mon lit pendant la journée.
Bravo à ton épouse pour ses jeûnes, malgré ses soucis de vomissements.

.

chris 47150

Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours (1)

Message  Luc le Jeu 15 Juin 2017 - 4:52


Bonjour ou bon matin ... ici, il est 3:35h du matin mais ne pouvant dormir en raison de démangeaisons persistantes, dues à des piqûres d'insectes ces derniers jours, je me suis levé pour un certain temps.

Oui, nous tentons de placer tes interventions sur ton jeûne toutes ensemble afin d'avoir un portrait global du jeûne et de tes réactions, cela évite d'en oublier et de trop chercher.

Parlant sommeil, la plupart des jeûneurs dorment très peu la nuit. La raison est bien simple, le fait de se reposer active l'autolyse, les rendant agités et/ou souffrants. Néanmoins, l'idée est de se reposer, que nous dormions ou pas. Rares sont les jeûneurs dormant plus de 5 heures par nuit, ce serait plutôt 3 à 4 heures de sommeil par nuit. Heureusement, puisque les jeûneurs (thérapeutiques) ne travaillent pas le lendemain, ils font quelques siestes durant la journée.

Pour l'écoulement dans l'arrière gorge, il se poursuivra probablement durant tout le jeûne, il peut même provoquer des maux de gorge, voir des extinctions de voix, ce qui est fréquent.

Il est bien de ne pas pendre de jus si tu le peux. L'autolyse s'active alors continuellement (lors du repos) et la guérison progresse davantage. Cependant, si les douleurs deviennent insupportables, n'hésite pas ... il vaut mieux calmer les douleurs que de rompre le jeûne.

Bravo encore pour ton jeûne !

avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne en cours

Message  chris 47150 le Ven 16 Juin 2017 - 3:16

Bonjour
Aujourd'hui 14 ème jour. Tout va bien! En dormant je fais des rêves bizarres, je me mets en colère, ou je mange (qui dort dîne se vérifie hahah)
Quelques douleurs toujours mais gérables, hier soir beaucoup de gêne dans la bouche et la gorge avec petite baisse de moral, rien qu'un peu de sommeil ne puisse apaiser. Donc ce matin je me sens bien. Bonne journée

chris 47150

Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne en cours

Message  chris 47150 le Sam 17 Juin 2017 - 3:56

15 ème jour de jeûne
regain d'énergie depuis deux jours, je ne ressens plus de faiblesse musculaire accompagnée de palpitations comme les 10 premiers jours, je dois me retenir de vouloir trop en faire.... Ce matin un peu de jardinage à la fraîche, sinon tricot dans mon lit
Depuis ce matin, l'odeur que je dégage m'insupporte, au point d'en avoir des nausées.
Ma douleur au fémur se cantonne maintenant à un endroit précis au lieu d'irradier dans toute la jambe.
Tension un peu diminuée (10,5/6,5)
J'espère tenir encore une semaine au moins.
Suis toujours déterminée.
Bonne journée

chris 47150

Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours (1)

Message  Luc le Sam 17 Juin 2017 - 8:46


Bravo pour ces 15 jours de jeûne déjà accomplis !

Ce jeûne semble bien se dérouler jusqu'à maintenant, malgré les divers maux ressentis et les nombreux symptômes communs au jeûne (nausée, faiblesse, excrétions diverses ...)

Ton objectif de 21 jours sera probablement atteint sans trop de difficulté. Une fois rendu à 21 jours, peut-être seras-tu motivée pour prolonger ce jeûne, car pour des cancers, le temps est généralement plus long que 21 jours.

Bon courage !

avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours (1)

Message  Serge Falmagne 2 le Sam 17 Juin 2017 - 12:13

Bonjour Chris,

Je suis ce sujet. Je perçois à travers toutes tes phrases que tu as tout juste : pas peur de jeûner sans accompagnement, l'écoute du corps ...

Comme c'est ton 3ème jeûne long, n'as-tu pas une perception existentielle (dimension de l'âme) du jeûne supérieure à celle des jeûnes précédents ?

Je t'encourage, moi aussi, de passer de 21 à 40 jours. La deuxième moitié est facile. On la vit en personne libre, plus en esclave.

Tu n'en dis rien, j'ai l'impression que c'est un jeûne hydrique. C'est l'idéal mais si tu rencontres des problèmes de lassitude, il y a des professionnels du jeûne qui prolongent le jeûne hydrique par un demi-jeûne de même durée apportant des goûts, des micronutriments via des boissons non énergétiques.

Bons courage et patience.


Dernière édition par Serge Falmagne 2 le Sam 17 Juin 2017 - 14:59, édité 1 fois

Serge Falmagne 2

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne en cours

Message  chris 47150 le Sam 17 Juin 2017 - 14:32

Bonjour Luc et merci d'avoir rectifié ma bourde.
Oui quand j'aurai fini ma troisième semaine, je compte prolonger autant que possible, juste que je préfère me donner des objectifs raisonnables quitte à les revoir à la hausse ensuite.
Bonjour Serge, merci de lire mon sujet, et pour ton soutien.
je jeûne à l'eau .
Pour la dimension spirituelle je commence à l'entrevoir. Il faut dire que mon cerveau a du mal à lâcher prise, toujours dans le contrôle, l'intellectualisation, l'explication rationnelle. Mais je travaille sur ce lâcher-prise, et récemment je me suis remise à prier. Et je fais beaucoup d'exercices de sophrologie, pleine conscience, de la cohérence cardiaque, et je parle à mes cellules...
Qu'appelles-tu des boissons non énergétiques? J'avais l'intention de continuer le jeûne par une période de jus de légumes et fruits avec de l'eau .
Bonne soirée

chris 47150

Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours (1)

Message  Serge Falmagne 2 le Sam 17 Juin 2017 - 19:40

Bonsoir Chris,

Ton intention de continuer le jeûne par une période de jus de légumes et fruits avec de l'eau, c'est parfait, c'est vivant.

Je pense que plus important encore que des apports vivants pendant le jeûne est la quantité de Calories par jour. Avec 100 Calories par jour, tu restes très proche du jeûne hydrique et il n'y a pas de sensation de rupture du jeûne ni d'appel à plus de Calories. 100 Calories en jus de fruits et légumes, c'est, par exemple :
100 grammes jus d'herbe = 20 Cal
50 g jus de pomme = 25 Cal
50 g jus de citron = 15 Cal
150 g jus de carotte = 40 Cal

Pour information, sans aucune intention de te convaincre, j'ai publié ceci concernant le jeûne non hydrique. Si cela peut te servir. Si tu jettes les bras en l'air et cherches à t'enfuir en lisant cela, c'est parfait, cela t'aura au moins distraite ! Seul le résultat compte.
http://regenere.org/forum/presentation-des-membres-f212/diabetique-type-jeune-t15291-45.html
dernier post de la page, intitulé "Aliments de mon jeûne non conventionnel"

Serge Falmagne 2

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne en cours

Message  chris 47150 le Dim 18 Juin 2017 - 6:52

Bonjour à tous,

16 ème jour

ça va dans l'ensemble, je m'active un peu en début de journée dans mon jardin, puis fréquentes pauses allongée pour économiser l'énergie.
Petit souci cette nuit, réveil à 3 heures avec angoisse, mal de ventre et sensation de malaise, passés au bout d'une heure avec détente puis lecture. Mais sur le moment ce n'était pas une partie de plaisir

Ce matin urine brun rouge ayant changé d'odeur (odeur d'ail)

Je m'interroge sur la quantité d'eau à boire, je ne bois pas beaucoup (environ 1 l par jour) et j'urine 3 ou 4 X par jour. Est-ce insuffisant?
Toujours est-il que l'élimination des déchets continue intensément. J'ai tout de même un lourd passé d'erreurs alimentaires et d'hygiène de vie à corriger dans mon corps et mes cellules , sans compter la lourde chimio d'il y a 4 ans....

Depuis ce matin je garde en bouche une feuille de menthe poivrée pour soulager un peu le goût épouvantable dans ma bouche.

Je vous souhaite une belle journée

chris 47150

Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours (1)

Message  Luc le Dim 18 Juin 2017 - 9:27


Les quantités d'eau à boire peuvent varier d'un individu à un autre. Les spécialistes du jeûne n'ont pas tous la même opinion.

Shelton écrit de boire selon sa soif.
Mosséri suggère un minimum de 2 ou 3 verres par jour et plus si l'autolyse s'active beaucoup.
Boudreau parle d'un litre à deux litre et demie.

Personnellement, j'opte surtout pour la position de Mosséri. Boire toujours une certaine quantité afin de faciliter le travail des reins qui doivent éliminer les déchets vers la vessie. (je ne suis pas un spécialiste) ;-)

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t124-eau-absorption-d-eau-durant-le-jeune
avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne en cours

Message  chris 47150 le Dim 18 Juin 2017 - 10:37

Merci Luc, j'ai lu tous ces articles intéressants.
Je penche aussi pour la version Mosséri.
Je bois selon ma soif mais un minimum d'1 litre quand même par jour.

chris 47150

Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours (1)

Message  Serge Falmagne 2 le Dim 18 Juin 2017 - 19:54

Bonjour Chris,

Le mauvais goût en bouche ! C'est le plus gros désagrément. En jeûne hydrique, je grimaçais toute la journée au point que j'avais mal aux muscles du visage. Tu paies ton ardoise ! Qui paie ses dettes s'enrichit !

A la longue, avec ce goût immonde, j'attrapais le dégoût de moi-même et ça a tourné en problème philosophique, pour ne pas dire "néantique". Le même problème que pour un mangeur qui souffre des douleurs aiguës obsédantes pendant plusieurs jours consécutifs : il n'y a plus que ça dans sa vie !

A mon 3ème jeûne (11 octobre 2004), dès le 5ème jour, j'ai vomi pendant 10 jours consécutifs à cause d'une salive abondante emplie de poison piquant et non avalable. Je crachais dans des seaux, mais une partie échappait à mon contrôle et arrivait dans l'estomac via l'arrière-gorge. A la salive, s'ajoutaient des déversements infects venant du foie (la bile générée par le foie dans le duodénum reflue vers l'estomac). J'ai peu dormi pendant ces 10 jours puisque ma bouche se remplissait de cette salive et je ne pouvais l'avaler. J'ai peu bu. J'étais si mal, qu'il était impensable d'arrêter pour manger.

Au bout de mes 3 premiers jeûnes (12, 24 et 18 jours hydriques), je n'en pouvais plus de ce goût et cela fut une des raisons pour lesquelles j'ai abandonné le jeûne hydrique.

Par la suite, je me suis encore fait avoir par des vomissements : deux fois 7 jours en deux jeûnes différents !

Ma solution après ces multiples jeûnes avec vomissements : boire du bouillon-crasse type Knorr, càd salé et appétissant, une gorgée toutes les 5 minutes environ, pour provoquer une dilution du contenu infâme dans l'estomac et un vidage continuel de l'estomac vers l'intestin. Si ces mauvaises matières restent sur l'estomac, elles entraînent la nausée et finalement le vomissement comme moyen d'élimination.

A mon dernier jeûne (40 jours le 21 septembre 2015), à J39 au réveil, le mauvais goût en bouche était devenu neutre : il n'était pas sain, mais il m'était indifférent de l'avaler ou le cracher.

(Je ne peux m'empêcher de rigoler quand tu emploies le mot "épouvantable".)

Serge Falmagne 2

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne en cours

Message  chris 47150 le Lun 19 Juin 2017 - 4:14

Oh Serge, ta description me correspond aussi. Le matin au réveil j'ai l'impression d'être enceinte avec ces nausées.
Cependant je ne vomis pas comme à mon précédent jeûne, car entre deux, j'ai beaucoup travaillé sur la régénération de mon foie , donc cette fois -ci j'arrive à éviter les vomissements. Mais tout le reste y est, goût "épouvantable" hihi, salive épaisse, écoulement dans la gorge, et j'ai l'impression que ce sale goût génère une odeur de pourri qui imprègne mon corps, mon lit, ma chambre pouahhhh (pourtant j'aère, je change les draps, rien n'y fait).
Hier après-midi, grosse canicule, grosse fatigue mais incapable de dormir, tension à 10/6, la journée m'a paru interminable, impossible de me détendre, le moral a chuté vers le soir. Je risquais une rupture de jeûne et donc j'ai coupé une petite tranche de pomme bio et je l'ai sucée longuement (ah quel goût sensationnel!) puis machouillée et recraché peau et chair vidées de leur jus. Puis un grand verre d'eau.
Après ça la nuit fut bonne, reposante.
A part la nausée et les crachats au réveil, j'entame le 17 ème jour avec une motivation renouvelée.
Bon lundi

chris 47150

Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours (1)

Message  Serge Falmagne 2 le Mer 21 Juin 2017 - 0:18

Bonjour Anaé,
Je t'ai écrit sur "Cancer du sein récidive... help" de Regenere.org :
http://regenere.org/forum/post123069.html#p123069

Serge Falmagne 2

Messages : 47
Date d'inscription : 13/01/2017

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne en cours

Message  chris 47150 le Ven 23 Juin 2017 - 3:02

Merci Serge

Bonjour
21 ème jour aujourd'hui
Après une accalmie au niveau de la bouche, et une journée de découragement il y a quelques jours, la détox est repartie de plus belle, salive repoussante impossible à avaler sans vomir avec écoulements dans la gorge, langue chargée, démangeaisons sur tout le corps et hier des gaz très douloureux dans le côlon qui avaient du mal à s'évacuer. Tout ça je sais, est plutôt normal et je m'en réjouis . Donc à l'issue de ces trois semaines je compte prolonger le jeûne aussi longtemps que possible .
Ma fille qui est venue passer quelques jours chez moi a voulu m'accompagner en jeûnant, elle a tenu trois jours et a dit qu'il fallait de sérieuses motivations pour accepter de subir tous ces désagréments. Le pire pour elle c'est la faiblesse qui l'empêchait de s'activer. Seulement les trois premiers jours étant les plus difficiles, il aurait fallu qu'elle aille au delà. Mais c'est toujours ça , avoir tenté d'arrêter de manger pendant 3 jours.
Bonne journée

chris 47150

Messages : 26
Date d'inscription : 12/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours (1)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum