Fin du jeûne selon Shelton

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Fin du jeûne selon Shelton

Message  Luc le Sam 8 Avr 2017 - 16:39


Merci pour les nouvelles !

Nous nous demandions comment tu allais. Un jeûne de 38 jours est un long jeûne et cela peut prendre plusieurs semaines avant de reprendre la forme. Le cas d'Isabelle Moser cité précédemment, qui prit 6 semaines suite à son jeûne de 42 jours ... toi tu en es à ta deuxième ou troisième semaine. Cela devrait rentrer éventuellement dans l'ordre au fil des semaines.

Sur le présent forum, il y a plusieurs cas où il est question de palpitations importantes durant le jeûne et durant la réalimentation. Étaient-ce des cas comme le tien ... tu verras en les lisant : ICI

Ces palpitations sont parfois dues à l'anémie, même si généralement le jeûne règle les problèmes d'anémie. Selon le site PasseportSanté.net, voici quelques causes pouvant provoquer la tachycardie :

- une anémie ;
- de la fièvre ;
- des douleurs ;
- des efforts importants ;
- une hypovolémie ( diminution de volume du sang, par exemple à cause d’une hémorragie) ;
- une acidose (sang trop acide) ;
- une inflammation ;
- une défaillance cardiaque ou respiratoire ;
- une embolie pulmonaire ;
- une hyperthyroïdie ;
- La prise de médicaments ou de drogues…

Il nous est difficile de mettre le doigt sur le 'bobo' ... les tests sanguins pris récemment montaient-ils une anémie quelconque ? Selon les éléments mentionnés précédemment, une acidose pourrait provoquer de la tachycardie. Durant le jeûne et lors de la réalimentation, l'organisme est temporairement en acidose; les tests sanguins montraient-ils cela. Cela fait partie des 'avantages' du jeûne d'être en acidose temporaire. Selon de docteur J.P. Willem, ce faisant, les cellules mutées et cancéreuses sont éliminées par cette acidification temporaire de l'organisme.

Est-ce que le jeûne fut exécuté au repos complet ?

Actuellement, as-tu repris le travail ou encore une activité physique progressive ?

Que disent tes médecins (si tu les as consultés) de cette tachycardie selon les examens passés ?

Bravo encore pour ce jeûne !

Redonnes-nous des nouvelles.

avatar
Luc
Admin

Messages : 3932
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jeûne selon Shelton

Message  Pranaute le Lun 10 Avr 2017 - 13:54

Merci pour ta presence.
Les examens ne sont pas mauvais. Mais j ai l impression d avoir des fluctuations de sodium. Quand j urine ou mange sale ca a l air de changer (en bien ou mal).

Pranaute

Messages : 16
Date d'inscription : 14/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jeûne selon Shelton

Message  Pranaute le Mar 11 Avr 2017 - 13:18

Quel examen permet de determiner une acidose ?

Pranaute

Messages : 16
Date d'inscription : 14/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jeûne selon Shelton

Message  Luc le Mar 11 Avr 2017 - 16:03

Pranaute a écrit:Quel examen permet de determiner une acidose ?

Ce pourrait être l'analyse : Urée sérique ou acide urique sérique

L'acidité sérique (du sang), est normale en période de jeûne ou en période de restriction alimentaire importante (lors de la réalimentation par exemple).  Le médecin-chirurgien français Jean-Pierre Willem écrit :
"Les cellules cancéreuses, bouffeuses de sucre à outrance, ne peuvent survivre dans un organisme en jeûne parce qu'il est en état d'acidose légère. En obligeant l'organisme à consommer ses réserves, on crée un état acidosique, qui est le principal facteur d'extinction de la cellule mutée. Lors du jeune prolongé, l'organisme s'acidifie d'une manière stable, et le cancer ne peut plus utiliser le sucre dont il a tant besoin pour proliférer. En nous soumettant à un jeûne périodique, nous détruisons les cellules cancéreuses ou mutées de notre organisme avant que ces cellules cancéreuses ou mutées de notre organisme prolifèrent et créent des dommages importants." (Willem)
Le Dr Willem insiste sur l'importance de cette prévention active, car les méthodes médicales de dépistage et de traitement du cancer ne sont pas suffisamment efficaces pour éradiquer le cancer. La cause de cet échec repose en particulier sur la difficulté de déceler la présence d'un cancer à un stade où l'état cancéreux serait réversible.

Lorsqu'il est suffisamment gros pour être décelé, un cancer est déjà âgé de huit ans et a atteint en moyenne une masse de un milliard de cellules; il pèse un gramme ou mesure un centimètre de diamètre. Durant toutes ces années, il a évolué, sans révéler sa présence par des symptômes ou des signes cliniques. Comme l'écrit le Dr Willem, "que de temps perdu quand on considère que, plus le cancer est attaqué précocement, plus grandes sont les chances de le détruire et plus cette destruction sera facile". (Boudreau)
D'ailleurs, sur le présent forum, nous avons le cas de Viviane dont le père supervisait son jeûne. En tant que médecin, cela l'inquiétait (à tort) car le Dr Willem en donne la raison. Voir l'expérience de Viviane :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t173-jeune-de-22-jours-supervise-par-mon-pere-medecin-viviane


avatar
Luc
Admin

Messages : 3932
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fin du jeûne selon Shelton

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum