Jeûne et urticaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne et urticaire

Message  NC83 le Mar 7 Mar 2017 - 13:14

Bonjour,
Je suis nouvelle sur ce forum, mais cette année j'ai décidé de ne plus être seule lors mon jeûne, je me suis donc inscrite sur ce forum, fort intéressant par la richesse des expériences. Il a le mérite d'exister et je voudrais tout d'abord vous en remercier.
Dimanche prochain, le 12 mars, je débuterai mon 4ème jeûne hydrique pour une durée de 21 jours ou plus.....
Je souhaiterai faire part de mon expérience qui je dois le dire m'a fortement surprise lors du 1er Jeûne. J'ai effectué mon premier jeûne seule, chez moi, en prenant soin d'en informer mon médecin et en effectuant au préalable une prise de sang. Je souffrais d'urticaire chronique, (déclenché par la médecine allopathique, lors d'un traitement pour une angine). En effet dès les périodes chaudes, et en présence de climatiseurs je déclenchais des angines à répétitions, et le remède était le précieux antibiotique, jusqu'au jour où mon corps en a eut assez et m'a couverte de boutons, plaques avec de terribles démangeaisons. Mon médecin m'a alors orienté vers les médecines douces. L'homéopathie a pu calmer mes crises mais n'a jamais enrayé le problème car le froid, le chaud, le stress déclenchaient des crises.
Ce n'est que, lors de mes 2 premiers jeûnes, que mon urticaire a disparu. Lors du premier, l'urticaire m'a accompagné 21 jours, puis ses sont estompé pour réapparaitre en début du jeûne suivant, mais depuis plus d'urticaire. Première victoire. J'ai effectué une autre prise de sang au bout des 21 jours et les résultats étaient tout à fait normaux.
Autre phénomène impressionnant est la quantité de selles éliminées de mon corps ; j'ai en effet eut des selles durant 3 semaines sans absorber de nourriture ! c'est à ce moment là que j'ai compris que mon organisme stockait tout et n'importe quoi !
Les jeûnes suivants n'ont pas été aussi spectaculaires mais les bienfaits sur l'organisme se sont fait ressentir, notamment par la quantité d'énergie et de bonne humeur omis présente. Par contre je ne pouvais plus absorber d'eau cela ma donnais la nausée je rajoutais donc quelques gouttes de citron dans ma bouteille d'eau.
Je pense faire un compte rendu journalier dès que je débuterai le prochain jeûne.

NC83

Messages : 6
Date d'inscription : 07/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et urticaire

Message  Sommerlund le Mar 7 Mar 2017 - 15:12

Merci beaucoup pour ce témoignage qui fortifie mon envie de continuer mon propre jeûne !


Sommerlund

Messages : 129
Date d'inscription : 01/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et urticaire

Message  Luc le Mer 8 Mar 2017 - 22:32

Bienvenue sur le forum et toutes nos félicitations pour tes jeûnes !

Merci pour ton témoignage qui aide tous ceux aux prises avec des ennuis de santé similaires aux tiens. C'est ainsi que ce forum demeure toujours intéressant par vos expériences. Il nous fera donc plaisir de suivre ton 4e jeûne de 21 jours ou plus qui débutera bientôt.

Il est surprenant que ton médecin t'ait référé aux médecines douces ... cela semble très rare que ce soit le cas.

Il ne faudrait cependant pas être surprise si lors de ton prochain jeûne, que ces éruptions cutanées se montre à nouveau le nez ... cela fait généralement partie du processus de rétablissement.

En effet, des prises de sang effectuées un certains temps après le jeûne sont habituellement toutes dans les normales et même dans les normales hautes. Phénomène que nous avons souvent observé chez mon épouse.

Tes jeûnes ont réussi ce que les médicaments n'arrivaient pas à faire, ne camouflant seulement les symptômes.

L'élimination nombreuses de selles durant un jeûne est rare et bienvenue, le corps se débarrassant ainsi de déchets qu'il ne pouvait garder. Un grand nettoyage finalement !

Les résultats furent merveilleux à tout point de vue !

Certains jeûneurs ont beaucoup de difficulté à absorber de l'eau durant le jeûne, mettre un peu de jus de citron peut aider. Plusieurs prennent leur eau chaude, cela aide également.

Au plaisir de te lire !
avatar
Luc
Admin

Messages : 4162
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

BILAN SEMAINE 1

Message  NC83 le Lun 20 Mar 2017 - 18:03

Bonjour

Comme je l'avais indiqué précédemment je vous fais part de mon expérience actuelle du jeûne qui a débuté le 12 mars. Je préfère faire un compte rendu hebdomadaire que journalier.

Symptômes : toux sèche trainante depuis décembre, orgelet oeil droit, sécheresse des yeux, polypes des sinus de la face impliquant ronflement, peau sèche (surtout sur les talons), problème lymphatique se traduisant par un gonflement des ganglions du cou. OUF il doit quelque petites choses mais ça ira pour le moment.
Autre point à préciser je prépare tous les repas de ma famille je ne suis donc pas le conseil de Bernard Clavière qui fuit sa cuisine !

Jour 1 globalement rien à dire tout s'est bien passé, je ai 1,5 l d'eau minérale et je ne me forcerai pas en boire d'avantage comme j'ai pu le faire lors jeûnes prétendant, je ferai en fonction du ressenti de mon corps ! Bouche pâteuse. (poids -1,000 kg).

Jour 2 Urticaire au niveau des mains avec gonflement de certains doigts. J'ai fait une hydrothérapie du colon. Peu de selles mais beaucoup de bille. Bouche pâteuse. (poids -1,400 kg).

Jour 3 Ecoulement nasal et douleurs des sinus des joues et du front irradiantes jusqu'aux maxillaires. Bouche pâteuse. J'ai fait une longue marche sur le bord de mer et en rentrant chez moi je me suis reposée épuisée. Ensuite j'ai vaqué à mes occupations. (poids -1,000 kg).

Jour 4 Douleur des sinus, urticaire des mains, selles très liquides (bille). Bouche pâteuse. (poids -0,500 kg).

Jour 5 Fatigue au lever mais l'énergie revient vite. J'ai passé toute la matinée au bureau, puis hydrothérapie du colon. Je me sens fiévreuse et mes sinus me font mal. Douleur à l'estomac et au foie.Bouche pâteuse. (poids -0,200 kg).

Jour 6 Urticaire des mains qui s'accroit dans le courant de la journée. Bouche pâteuse. Je me suis énormément déplacé dans la journée si bien que le soir j'étais extrêmement fatiguée. (poids -1,300 kg).

Jour 7 Démangeaison dans l'ail droit et iris laissant apparaitre les vaisseaux sanguins bien rouges. Bouche pâteuse et sèche.
Douleurs abdominales.

Bilan de cette première semaine est plutôt positif malgré cette bouche pâteuse qui est très désagréable ainsi que des douleurs du foie. Par contre point très positif mon mari m'a indiqué que je ne ronflait plus. Perte de poids de la semaine -5,400 kg. Je me sens mieux mais suis plus facilement fatiguée donc je ne résiste pas et me repose. Je ne bois pas plus que d'ordinaire.
A la semaine prochaine.


Dernière édition par NC83 le Dim 9 Avr 2017 - 4:22, édité 1 fois

NC83

Messages : 6
Date d'inscription : 07/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et urticaire

Message  Luc le Lun 20 Mar 2017 - 19:43


Merci pour les nouvelles !

On constate qu'il semble y avoir augmentation des symptômes en rapport avec tes ennuis de santé. Cela est normal et fait partie du processus.

Il est dommage que tu ne puisses te reposer davantage, le jeûne serait définitivement plus efficace. Ceci est en accord avec les biologistes Shelton, Rocan, Mérien, Mosséri et Boudreau qui en écrivent la raison : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Autre point sur lesquels ces mêmes biologistes sont en accord, c'est l'activité intestinale durant le jeûne. Que l'on exécute un lavement avant de débuter le jeûne pourrait passer. Je crois même que Mosséri a utilisé cette pratique un certain temps, tout comme Shelton au début de sa carrière. Cependant, tous l'ont proscrit par la suite, avant et durant le jeûne, sauf dans certains rare cas avant le jeûne. Voir les liens suivant :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bonne continuité et repose toi bien !





avatar
Luc
Admin

Messages : 4162
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

BILAN SEMAINE 2

Message  NC83 le Dim 26 Mar 2017 - 18:27

Bonjour,

Voici le détail de ma deuxième semaine de jeûne.

Jour 8 Bouche pâteuse, et problème de sommeil, sont les principaux symptômes constatés durant cette journée. Journée intense car tout le monde est à la maison ce sui implique préparation culinaire etc.....

Jour 9 Bouche pâteuse, douleurs abdominales, problème de sommeil, et douleur au niveau de la voute plantaire du pied droit. Urticaire sur la main gauche.

Jour 10 Bouche pâteuse, douleurs gastriques très désagréables que j'ai minimisées avec un peu de jus de raisin dilué dans de l'eau. Réaction d'urticaire très faible. Troubles du sommeil persistant. En fin de journée important ballonnement dans le ventre. Durant la journée je me suis reposée.

Jour 11 Bouche pâteuse aucun signe d'urticaire par contre grande vitalité. Je sens une douleur à la base de la mâchoire droite proche du lobe de l'oreille et dans les ganglions du cou.

Jour 12 Bouche pâteuse,douleur des ganglions du cou, et toujours des troubles du sommeil.

Jour 13 Bouche pâteuse, sensation bizarre comme si j'étais au bord de l'évanouissement, persistance des troubles du sommeil, ce jour j'ai eut des selles solides. Le soir nausée atténuées par le jus de raisin dilué.

Jour 14 Toujours les même symptômes, bouche pâteuse, troubles du sommeil, ganglions douloureux coté droit et urines très chargées.

Bilan de cette deuxième semaine. C'est la vitesse de croisière tout ce passe relativement bien. Globalement les symptômes sont ceux du corps qui se débarrasse de ce qui l'encombre donc j'accepte cette phase. La perte de poids de la semaine est de 2,9 kg et donc sur les 15 jours la perte est de 8,3 kg. Je ne bois que lorsque j'en ait envie, je ne me force pas. Je verrais à la fin de la semaine prochaine si je prolonge d'une semaine ou si j'arrête mon jeûne. Je n'ai pas effectué d'hydrothérapie du colon.
A la semaine prochaine.


NC83

Messages : 6
Date d'inscription : 07/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et urticaire

Message  Luc le Lun 27 Mar 2017 - 13:23

Merci pour le suivi !

Au départ, avoir des difficultés à dormir durant le jeûne est un classique. Certains dorment mieux en périodes de jeûne, mais c'est l'exception.  L'important dans tout ça, c'est de se reposer, que nous dormions ou pas.

La biologiste Boudreau écrit :
Boudreau écrit :
Un organe en autolyse a besoin d'un apport d'énergie important, et la circulation sanguine s'y intensifie. La personne qui jeûne ressent clairement cet accroissement localisé du débit sanguin; elle ressent un engorgement dans l'organe en autolyse. Si elle décide de courir, la circulation sanguine est immédiatement canalisée vers les muscles des jambes; l'autolyse cesse alors complètement dans l'organe où elle se déroulait.

Les processus d'autolyse sont exigeants. Le repos stimule l'autolyse et l'activité physique le freine. Il est donc nettement préférable de garder le lit en période de jeûne et de dormir le plus possible. En panne de sommeil, on se détend, on reste allongé et on rêvasse. Pendant que l'on se repose et que l'on dort, le corps se transforme, se rénove. (...) Ces activités réparatrices ne s'accomplissent pas non plus si l'on jeûne debout.
Le biologiste Jean Rocan écrit à ce propos :
"Le repos est indissociable du jeûne.  Pendant le sommeil, notre inconscient profite de notre état d'inactivité pour enfin faire le nettoyage et la réparation de nos  tissus et de nos organes.  Ce travail de régénérescence, essentiel au maintien  de notre santé, requiert beaucoup d'énergie pour se faire.  (...)
C'est pourquoi notre inconscient ne s'exécutera qu'en  période de repos, récupérant ainsi l'énergie disponible pour le travail de l'autolyse.  Plus le jeûne ressemblera à un long sommeil, plus les résultats de notre jeûne seront optimaux."
Comme tu le sais sans doute, les douleurs ressenties à différents niveaux indiquent qu'il y a un problème à régler à ces endroits.  il faut donc favoriser l'action de l'autolyse en lui accordant toutes les énergies nécessaires.

Mosséri, écrit :
L'élimination en vérité se passe au niveau des cellules et non au niveau des émonctoires (foie, reins, poumons) qui ne font que rejeter des substances déjà éliminées. Le foie transforme les déchets éliminés par les cellules en matières plus simples et éliminables. Les reins les filtrent du sang et les rejettent dans la vessie. Donc pour hâter l'autolyse, il faut pousser les cellules, non les émonctoires, à éliminer. Comment?

Il faut à cette effet savoir comment fonctionnent les cellules. Les cellules ont besoin, pour fonctionner, d'énergie nerveuse. Quand celle-ci est abondante, elles éliminent beaucoup, sinon elles éliminent peu. Comment augmenter cette énergie nerveuse? Simplement en économisant sur les dépenses physiques, musculaires, digestives, sexuelles, etc. Comment économiser? Par le repos musculaire, celui de l'estomac, etc.

On ne peut pas hâter l'élimination en stimulant les reins et les autres organes.
avatar
Luc
Admin

Messages : 4162
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

BILAN SEMAINE 3

Message  NC83 le Lun 3 Avr 2017 - 16:13

Bonjour,

Voici le bilan de la 3ème semaine de jeûne.

Jour 15 Toujours les même symptômes, bouche pâteuse, troubles du sommeil, ganglions douloureux coté droit et urines très chargées. (-0,400 kg)
Jour 16 Douleur persistante sur la ganglions de la gorge à droite. Troubles persistants du sommeil. (-0,400 kg)
Jour 17 Au levé, nez encombré et glaires dans a gorge. J'ai enfin pu dormir ! Je me suis assoupie durant une méditation ! (-0,600 kg)
Jour 18 Légère douleur du ganglion droit, et nez encombré (-0,400 kg)
Jour 19 Légère douleur du ganglion droit, et nez encombré, troubles du sommeil. (0,00)
Jour 20 Nez embourbé qui coule (-0,700 kg)
Jour 21 Nez embourbé qui coule, sommeil plus ou moins correcte. (0,00)

Globalement cette 3 ème semaine de jeûne c'est relativement bien passée hormis ce gout dans la bouche et cette bouche pâteuse sont très difficile à gérer. La perte de poids de cette semaine a été de 2,5 kg et la perte de poids total sur les 3 semaines est de 10,8 kg. Je pensai stopper le jeûne mais en observant ma langue elle n'était pas encore rose et des résidus blancs et jaunes étaient encore présent dimanche. J'ai donc décidé de poursuivre le jeûne une semaine de plus ; je verrai bien ! Cela me permettra de me documenter sur la reprise alimentaire après un long jeûne car je pense que les annotations indiquées dans mes précédentes lectures n'étaient pas forcement adaptées. Quoi qu'il en soit de nouveaux symptômes ont vu le jour ce matin .............. ce qui m'indique que le temps de la reprise doit être différé.
La suite plus tard .......


NC83

Messages : 6
Date d'inscription : 07/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et urticaire

Message  Luc le Mar 4 Avr 2017 - 16:12


Merci pour ce compte-rendu !

Si de nouveaux symptômes apparaissent, il est probable que l'autolyse n'est pas terminée.  On sait, selon Rocan, que l'autolyse semble se dérouler par étape, un problème à la fois.  Il est donc possible que d'un jeûne à l'autre, des symptômes différents se manifestent ainsi que des symptômes ayant déjà été ressentis, indiquant que ces ennuis ne sont pas encore réglés.

Ce sont les pires foyers infectieux qui sont autolysés en premier, et les toxines les plus irritantes sont neutralisées.  Notre organisme procède donc par la résolution des problèmes organiques les plus urgents. (Rocan)
Tel qu'on le constate, les problèmes les plus urgents (selon l'organisme) sont autolysés en premier.

Curieusement, on note souvent chez des gens jeûnant régulièrement (quelques semaines par année), que certains de leurs problèmes reviennent pour finalement disparaître lors d'un jeûne subséquent.

Naturellement, si certains ennuis reviennent, c'est que le temps pour les éliminer ne fut probablement pas suffisamment long pour en venir à bout.  Peu d'ennuis résistent à un jeûne de 21 jours exécuté au repos.

avatar
Luc
Admin

Messages : 4162
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

FIN DU JEUNE ET RE-ALIMENTATION

Message  NC83 le Sam 8 Avr 2017 - 5:06

Bonjour,

Après avoir lu les différents conseils sur la ré-alimentation (Mosséri, Vétrano, Boudreau), je me demandais pourquoi il était suggéré de prendre des agrumes toutes les 2 heures ?
Et concernant les jus de fruit, peut on prendre du jus de raisin par exemple le matin ?
Par rapport à la reprise suggérée par M ROCAN, ne vaut pas mieux ne pas habituer le corps à ne prendre qu'un minimum de repas par jour au lieu de 3, ou est ce uniquement pour le temps de la reprise ?
Je n'ai pas trouvé de réponse sur les sujets proposés.
Merci pour votre réponse.

NC83

Messages : 6
Date d'inscription : 07/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et urticaire

Message  Luc le Sam 8 Avr 2017 - 8:45


Au départ, si Shelton et cie. propose de prendre un peu de jus toutes les heures puis toutes les deux heures, c'est pour remettre le système gastro-intestinal en marche.

Par la suite, on peut effectivement manger moins et prolonger dans le temps la reprise alimentaire. Tout cela fera en sorte que l'autolyse se poursuivra également dans le temps, apportant souvent de nouvelles avancées.

avatar
Luc
Admin

Messages : 4162
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

BILAN SEMAINE 4 RUPTURE DU JEUNE

Message  NC83 le Dim 9 Avr 2017 - 4:54

Bonjour,

Voici le bilan de la 4ème et dernière semaine de jeûne. Je suis ravie car je n'avais jamais de jeûne de 28 jours, chose faite grâce à toute cette lecture et ces conseils dont j'ai pu bénéficier sur ce blog.

Jour 22 Pas de signe particulier (0,00 kg)
Jour 23 Trouble du sommeil, vivre douleur sur ovaire gauche, et dans les intestins. (-0,800 kg)
Jour 24 Goût horrible dans le bouche, douleur sur ovaire gauche ainsi que sous la voute plantaire du pied droit comme au 9ème jour du jeûne (-0,700 kg)
Jour 25 Bouche sèche sans ce goût horrible, faible douleur de l'ovaire, par contre persistance de la douleur sur le voute plantaire, écoulement nasal et douleur de la cloison nasal. (0,00 kg)
Jour 26 Bouche sèche, écoulement nasal, douleur voute plantaire, nez toujours douloureux. (-0,300 kg)
Jour 27 Même symptôme que le jour 26. (0,00 kg)
Jour 28 Bouche sèche, écoulement nasal, ventre très bruyant, et énormément d'éructations, ventre gonflé en fin de journée. (-0,700 kg)

Cette semaine c'est globalement bien passée, les symptômes les plus gênants étaient le gout dans la bouche mais il faut faire avec ! La perte de poids de la semaine est de 2,5 kg et sur les 4 semaines la perte a été de 13,3 kg.
Je me sens bien, ma peau est très belle, je suis en plaine forme, et je vais pouvoir reprendre le sport ; j'en suis ravie ! Maintenant que le "reset" à été effectué je vais en profiter pour mettre en place de nouvelles habitudes alimentaires avec 2 repas par jour un à 12 heures essentiellement composé de fruits frais et secs et un repas normal le soir (repas principal de la famille).
Je verrai, à présent c'est l'heure de la reprise, avec selon les individus des informations en contradictions, si bien qu'il est difficile de savoir ce qui est le mieux je vais donc écouter mon corps et adapter cette reprise. Je diffuserai ces informations par semaine pour toute la re-alimentation.
Je tiens à remercier Luc pour sa disponibilité et au temps qu'il passe à répondre aux adhérents et encore merci.

NC83

Messages : 6
Date d'inscription : 07/03/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et urticaire

Message  Luc le Lun 10 Avr 2017 - 10:49


Bravo pour ce jeûne de 28 jours !

Ce jeûne devrait t'apporter d'innombrables bienfaits. Comme il semble y avoir eu des réactions système reproducteur, il se peut qu'il y ait des ennuis à régler à ce niveau. Tes médecins avaient-ils détecté quelque chose de suspect à cet endroit ? Il se peut que tout soit rentré dans l'ordre, mais il se peut aussi qu'il y ait encore du travail d'autolyse à compléter. Cela pourrait se faire lors de la réalimentation, si elle est très progressive dans le temps et dans les quantités. Peut-être qu'un autre jeûne serait éventuellement nécessaire ...

Il est également important d'y aller progressivement sur tes activités physiques. Boudreau écrit :
Remis à neuf par le repos écrit Boudreau, on repart avec une nouvelle forme. Mais la reprise des activités et de l'alimentation doit se faire sans hâte et avec sagesse; le premier verre de jus ne marque pas la fin immédiate de la détoxication; au contraire, la détoxication se poursuit encore quelques jours et, bien que nous mangions, les réactions d'autolyse régissent encore notre métabolisme.

Le menu de la réalimentation est léger; il se compose de jus de fruits frais, puis de fruits entiers. Le système digestif mis au repos pendant le jeûne ne sécrète plus d'enzymes de digestion; il serait dangereusement choqué par l'ingestion de protéines ou de féculents. Pendant les trois ou quatre premiers jours de réalimentation, on mange donc des repas de fruits qui satisfont largement notre appétit naissant.

Les fruits sont constitués de sucres simples; ils fournissent à l'orgnisme de l'énergie, des minéraux et des vitamines facilement assimilables; les fibres des fruits drainent les toxines intestinales produites par l'autolyse et stimulent les contractions naturelles de l'intestins (péristaltisme). Pour lire la suite :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
avatar
Luc
Admin

Messages : 4162
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne et urticaire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum