jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  davidcapra le Jeu 23 Fév 2017 - 9:30

Bonjour, j'entame un jeûne thérapeutique qui j’espère durera assez longtemps. Mon problème le voici :
Depuis 1 an j'ai des douleurs au niveau du cou qui s’étendent dans le dos avec étourdissements, paresthésies aux bras et aux mains avec une hypertension, j'ai fait un peu près tout les examens que je devais faire à savoir: (Électromyogramme, IRM rachis cervicale, IRM plexus brachial, scanner du dos, Échos Doppler des membres supérieur à  la recherche de compressions, voir un syndrome du défilé thoraco brachial. Ils s'avère que je n'ai absolument rien ni neurologique ni vasculaire donc pas de compressions d’après les médecins (Professeur et chirurgiens). Pendant 25 ans j'ai fais de la musculation et j'ai un trapèze très développé d’où apparemment viendrais cette raideur et ces douleurs, je travail également beaucoup sur ordinateur.... donc voila çà me pourri la vie au quotidien. J'ai une bonne alimentation je mange beaucoup de légumes, de fruits, très peu de viande seulement occasionnellement. Je ne fume pas et bois rarement de l'alcool. Très peu de médicament aussi j'essaye de faire sans .
Voila d’où ma démarche d'entreprendre un jeun pour venir je l’espère à bout de ce problème ou tout du moins atténuer les symptômes.
Si vous pouvez me donner conseils ça serait sympas, à savoir que j'ai déjà pratiqué des jeun de 16h par jour pendant une longue période.
Est-ce que le jeûne pourra me donner un coup de pouce ?
Merci a vous
avatar
davidcapra

Messages : 18
Date d'inscription : 23/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  Luc le Jeu 23 Fév 2017 - 11:30

Bienvenue sur le forum !

Il est probable que le jeûne puisse agir car s'il y a douleur, il y a probablement inflammation; et le jeûne agit presqu'invariablement sur cela. Il faut cependant y mettre le temps (7 à 10 jours) habituellement. Le jeûne doit être effectué au repos. Plus il est fait au repos, plus les résultats sont obtenus rapidement.

Pourquoi le repos est important ? Voir le lien : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t164-que-fait-on-durant-le-jeune-2

Question : As-tu déjà consulté un chiropraticien ou un ostéopathe ou autres praticiens de ce genre ? Il réussissent souvent à régler ces ennuis. Le jeûne peut compléter leur travail plus facilement suite à quelques manipulations dans la région touchée. Même un massothérapeute pourrait assurément améliorer ton cas.

Au plaisir !

avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  davidcapra le Ven 24 Fév 2017 - 5:22

Bonjour, non! Tout simplement parce-que je ne sais pas chez quel praticien je dois m'orienter, pour ne pas aggraver le problème ! Peut-être la chiropratie oui?
Pour le jeûne j'altèrne un jour hydrique un jour sec
Quelle quantité d'eau dois-je boire pour les jours hydriques ?
Merci
avatar
davidcapra

Messages : 18
Date d'inscription : 23/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  Vima le Ven 24 Fév 2017 - 5:33

Pour la quantité d'eau, ne cherche surtout pas à intellectualiser, tu bois selon ta soif, ni plus ni moins ! On a tous les capteurs nécessaires, nous sommes hyper perfectionnés, profitons-en !

Vima

Messages : 23
Date d'inscription : 07/05/2014

http://www.cook-and-dome.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  Luc le Ven 24 Fév 2017 - 8:31


Alterner un jour sec et un jour humide donnera certainement de bons résultats ... mais il faut que le jeûne soit exécuté au repos, sinon l'énergie ne servira qu'à l'effort musculaire et non pour la guérison, tel que tu l'as vu sur le lien proposé.

Tant qu'à l'eau à absorber les jours humides, Vima a bien répondu ... tu bois selon ta soif. Cependant, si tu n'as pas soif lors des jours humides, il est bien de boire tout de même un peu écrit Mosséri, 2 ou 3 verres dans la journée. Cela facilite le travail rénal.

Pour ce qui est du chiropraticien ou ostéopathe ... tu peux t'informer autour de toi lesquels ont bonne réputation, et en choisir un avec plusieurs années d'expériences, qui travaille manuellement et non avec de gros appareils d'étirement si tu choisis un chiropraticien. Les ostéopathes, de leurs côtés ne se servent généralement pas de ce type d'accessoire.
avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  Quark le Ven 24 Fév 2017 - 13:52

Je n'ai aucune idée de l'origine de ton problème mais tu pourrais peut-être essayer un petit exercice de stretching qui a fait des miracles pour moi (je passe aussi beaucoup de temps assis devant un écran de PC). C'est tellement simple à faire que ça ne coute rien d'essayer et si ça ne marche pas tant pis.

Il s'agit d'étirer les muscles pectoraux et les ligaments correspondants qui ont tendance à raccourcir si on passe trop de temps assis.

Allongé le dos sur un banc (pour que les épaules soient dégagées) mets les bras en croix et garde la position un bout de temps en laissant la pesanteur étirer les pecs (surtout ne force pas). Il faut se concentrer un peu afin de laisser les pecs se relâcher sinon inconsciemment le cerveau veut garder les pecs contractés afin de préserver l'articulation de l'épaule.

Je fais aussi un exercice alternatif qui englobe le précédent: même chose au niveau du relâchement mais en commençant avec les bras tendus en arrière puis en revenant très lentement vers la position en croix. Et toujours en comptant sur la pesanteur et sans forcer. Cet exercice étire les muscles des épaules en plus des pecs.

Ca peut peut-être faire un peu mal au bas du dos si on a des douleurs à ce niveau. Pour compenser je garde les jambes pliées ou alors je les cale en hauteur.
Ah, et je mets un tout petit coussin sous la tête. Mais sans coussin ça doit aussi le faire.

Par le passé j'avais aussi eu des fourmillements au niveau des mains. Un kiné ou un ostéo, je ne sais plus, m'avait remis une vertèbre en place.

Lorsque tu as fait de la musculation, n'aurais pas tu trop travaillé les pecs par rapport aux muscles antagonistes du dos ?

Quark

Messages : 28
Date d'inscription : 18/02/2016

Revenir en haut Aller en bas

jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  davidcapra le Dim 26 Fév 2017 - 3:59

Bonjour a tous et merci pour tous vos message ! 
Je vais commencer par mon jeûne :
Donc cela fait 5 jours que j'alterne l'eau et le sec je me sens bien je ne ressens pas trop la crise d'acidose par contre j'ai des fourmillements dans les membres inférieurs ? je sais pas si cest lie a la detoxination ou un rapport avec mon problème? la nuit je dors mal, les 2 deniers jours je n'ai pas trop dormis, mais j'ai lu apparemment qu'avec le jeune c'etais normal donc je m’inquiète pas trop.
Toujours la langue blanche et l'urine jaune au levé .
voila je continu bien-sur..
Oui je connais un bon ostéopathe je pense me diriger vers lui pour faire quelques séances..
Concernant les exercices oui je vais essayer pourquoi pas !
Merci a vous tout ...j’espère que ces fourmillements vont disparaître ça me turlupine un peu !
Je vous tiens au courant de l’évolution de mon jeûne
avatar
davidcapra

Messages : 18
Date d'inscription : 23/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  davidcapra le Dim 26 Fév 2017 - 4:08

Décidément !! Je viens de m'apercevoir que j'ai fais quelques fautes d'orthographe !! peut-être lie au jeune (sourire).
avatar
davidcapra

Messages : 18
Date d'inscription : 23/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  Luc le Dim 26 Fév 2017 - 8:10

Il ne faut pas t'en faire ... j'en fais régulièrement !  ;-(

_______________________________

Lors d'un jeûne, une foule de réactions peuvent se produire, autant aux endroits où nous avons des ennuis de santé qu'ailleurs. On laisse aller les choses et on se repose, le repos est le point le plus important à observer pour que le jeûne devienne thérapeutique.
avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  davidcapra le Lun 27 Fév 2017 - 3:58

Bonjour est-ce normal j'en suis au 6 jours de jeune et j'ai toujours par moment dans la journée et le soir un pouls de 100 ?
Fatigué aux niveau des jambes
Merci
avatar
davidcapra

Messages : 18
Date d'inscription : 23/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  Luc le Lun 27 Fév 2017 - 9:50

davidcapra a écrit:Bonjour est-ce normal j'en suis au 6 jours de jeune et j'ai toujours par moment dans la journée et le soir un pouls de 100 ?
Fatigué aux niveau des jambes
Merci

Oui, car lors des poussées de l'autolyse, cela demande de l'énergie et le cœur bat plus rapidement. La biologiste Boudreau écrit :
"Pendant que le jeûneur est allongé et tranquille, son corps en autolyse est très affairé à certains moments du travail autolytique, le coeur travaille plus rapidement; il accélère son battement pour faire la livraison des matériaux requis pour le travail en cours et pour ramener les toxines délogées vers les organes excréteurs. Le sommeil en est affecté; le jeûneur se réveille souvent, fait des rêves burlesques et s'agite dans son lit.

Il est normal que les réactions d'autolyse soient plus fortes pendant la nuit; le repos sensoriel et l'apaisement nocturnes nous calment. Or plus nous sommes calmes, plus notre autolyse peut se déployer avec force; notre sommeil en est alors perturbé. C'est un joli paradoxe; plus on se repose, plus on autolyse; plus on autolyse, moins on dort."
avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  davidcapra le Mar 28 Fév 2017 - 5:42

Bonjour en faisant mon jeune je m’occupe comme je peux, je lis des articles sur le jeune, et je suis tombé sur un qui ma interpellé et qui me turlupine, voici :



( De plus, il faut savoir que. pendant la durée du Jeûne, la langue du malade est recouverte d’un enduit blanc jaunâtre, plus ou moins épais suivant l’importance de l’élimination, à tel point, d’ailleurs, que l‘aspect de la langue d’un jeûneur peut servir de baromètre celui qui élimine peu ou pas du tout gardera une langue propre ou à peine chargée et cela est un mauvais signe.)


Moi en faite j'ai une langue un peu chargé mais relativement correct un peu plus que sans jeûner mais sans l’être trop, ma langue et recouverte a peine de jaune donc comme le dit l'article est-ce mauvais signe? personnellement je le pense pas au contraire  (suivant le baromètre).
Pouvez vous m’éclairer merci .
Sinon je maigris en moyenne 400-500gr par jour, j'ai commerce avec un poids de 80kg pour 1,88m, j'en suis a mon 7 jour

Je demande aux experts ( clin d’œil)
avatar
davidcapra

Messages : 18
Date d'inscription : 23/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  davidcapra le Mar 28 Fév 2017 - 7:31

J'ai oublie aussi très fatigué  au niveau des jambes
avatar
davidcapra

Messages : 18
Date d'inscription : 23/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  Luc le Mar 28 Fév 2017 - 9:20

davidcapra a écrit:

( De plus, il faut savoir que. pendant la durée du Jeûne, la langue du malade est recouverte d’un enduit blanc jaunâtre, plus ou moins épais suivant l’importance de l’élimination, à tel point, d’ailleurs, que l‘aspect de la langue d’un jeûneur peut servir de baromètre celui qui élimine peu ou pas du tout gardera une langue propre ou à peine chargée et cela est un mauvais signe.)

La couleur de la langue est un bon indicateur que l'organisme se nettoie. Il faut cependant l'observer le matin au réveil, avant d'absorber quoi que ce soit.

Puisque les spécialistes du jeûne thérapeutique insiste sur le fait de jeûner au repos, si cela n'est pas fait, ça peut jouer sur les marqueurs indiquant s'il y a ou non nettoyage et régénération. La biologiste Boudreau écrit :
Le jeûne actif n'est pas thérapeutique. C'est une question de calories et d'énergie. Pour se détoxiquer en profondeur, le corps a besoin d'énergie; or le travail musculaire multiplie de dix à vingt fois sa dépense énergétique par rapport à l'organisme en repos. C'est un coût énergétique très onéreux pour un organisme en jeûne qui vit de ses réserves.

Un organe en autolyse a besoin d'un apport d'énergie important, et la circulation sanguine s'y intensifie. La personne qui jeûne ressent clairement cet accroissement localisé du débit sanguin; elle ressent un engorgement dans l'organe en autolyse. Si elle décide de courir, la circulation sanguine est immédiatement canalisée vers les muscles des jambes; l'autolyse cesse alors complètement dans l'organe où elle se déroulait.
Il se peut donc que si le jeûne n'est pas exécuté au repos, que l'autolyse n'agisse pas vraiment et que les symptômes d'élimination soient moins visibles.


avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  davidcapra le Mar 28 Fév 2017 - 9:28

Je suis au repos, je reste chez moi je ne fais rien j'alterne le lit et la banquette assis, je marche doucement 15mn en promenant le chien c'est tout
avatar
davidcapra

Messages : 18
Date d'inscription : 23/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  Luc le Mar 28 Fév 2017 - 9:50

davidcapra a écrit:Je suis au repos, je reste chez moi je ne fais rien j'alterne le lit et la banquette assis, je marche doucement 15mn en promenant le chien c'est tout

Il est probable que ton organisme n'ait pas trop de travail d'élimination à faire. À titre d'exemple, mon épouse jeûne quelques semaines chaque année et, lors de son dernier qu'elle vient de terminer, tout au long du jeûne, sa langue le matin, était blanchâtre sans toutefois être vraiment chargée. Sa langue (le matin au réveil) est restée à peu près semblable durant tout son jeûne, pour redevenir normal vers la fin et le début de sa réalimentation.

Il est donc probable que son organisme n'avait pas trop de 'ménage' à faire ... puisqu'elle jeûne chaque année et que son alimentation habituelle est toujours saine ... tout comme toi je suppose !

Il faudrait aussi savoir, dans quel contexte le jeûne de celui qui a écrit que sa langue n'a pas blanchie s'est déroulé !
avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  davidcapra le Dim 5 Mar 2017 - 3:47

Bonjour, j'en suis a mon 12 jours de jeune et j'urine toujours foncé  est-ce normal ? devrais-je boire un peu plus ? Je pense que je bois suffisamment d'eau dans la journée... 1,5l
Sinon mon poids de corps depuis le début est passé de 80 kg a 73,6 aujourd'hui. Ces 2 derniers jours mon poids s’est stabilisé? Quand pensez-vous ?

J'aimerais continuer mon jeune au moins jusqu'au 15 jours
Merci a vous
avatar
davidcapra

Messages : 18
Date d'inscription : 23/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  Luc le Dim 5 Mar 2017 - 8:53


Merci pour les nouvelles !

Est-ce que tu notes des améliorations au niveau des sensations de ton bras ? Normalement, au bout d'une dizaine de jours, ceux qui ont des douleurs musculaires ou articulaires et autres voient certains progrès.

Pour les urines, il est normal qu'elles soient plus foncées le matin, tout comme dans la vie de tous les jours en dehors du jeûne. Elles sont grandement influencées par les quantités d'eau absorbées durant le jeûne. Boire 1.5 L par jour est tout à fait dans les normales. Ceux qui boivent moins notent habituellement que leurs urines son plus foncées.

Shelton écrit dans son livre :
"La quantité d’urine excrétée pendant un jeûne, comme à d’autres moments de la vie, est déterminée par le volume d’eau absorbé, et par la quantité de sueur rejetée.

Durant les premiers jours du jeûne, l’urine est toujours de couleur sombre et de densité élevée; la réaction en est fortement acide et l’on note une grande quantité d’urée, de phosphates et de pigments biliaires. Son odeur est mauvaise et forte. Elle devient plus claire et perd son odeur désagréable à mesure que le jeûne continue. Lorsque la première augmentation de l’élimination est passée, la densité de l’urine baisse, et la quantité de substances minérales diminue. Le poids spécifique peut descendre aussi bas que 1,010 et la quantité de substances minérales diminue. Son activité est d’abord augmentée, mais vers la fin d’un jeûne total, l’urine peut redevenir neutre ou même être de réaction alcaline.

La Doctoresse Hazzard dit : « L’ours qui hiberne ne souille jamais son antre avec de l’urine ou de l’ordure, car il ne se forme aucun déchet, et par conséquent rien n’est évacué. » Il y a une différence très marquée entre l’hibernation et le jeûne.

(…) L’augmentation de la toxicité urinaire chez la personne qui jeûne est due à l’augmentation de l’élimination et non pas, comme on le pense, au fait que le « jeûne n’est pas, comme on l’a prétendu, un moyen efficace de débarrasser le corps de ses poisons ».

(…) Bénédict dit de l’urine pendant le jeûne : Le jeûne complet, pendant lequel il n’y a pas ingestion d’eau (jeûne sec), a pour résultat une diminution sensible dans les quantités totales d’urine évacuées par jour. En général quand on absorbe de l’eau pendant le jeûne, le volume d’urine approche davantage du volume évacué par des personnes en temps normal. En effet, quand des quantités d’eau modérées sont absorbées, le volume de l’urine ne présente en général aucun caractère anormal notable. D’habitude, au début du jeûne, à l’exception toutefois du premier jour, le volume urinaire est dans une large mesure déterminé par la quantité d’eau absorbée. Si la quantité d’eau absorbée est petite, le volume urinaire peut l’excéder plusieurs fois. Si le volume de l’eau absorbée dépasse 1 000 cm³ (1 litre), le volume urinaire n’est habituellement pas très éloigné de celui de l’eau consommée. Dans tous les prélèvements d’urine analysés que ce soit par période ou par jour, la réaction était acide. D’après Brugsch, l’acidité, du moins dans les derniers stades d’un jeûne prolongé, reste à peu près constante d’un jour à l’autre."

Tant qu'au poids, à partir de la deuxième semaine de jeûne, l'organisme change graduellement de source d'énergie pour se nourrir. Il passe aux lipides qui, étant très concentrés, influencent la perte de poids. L'organisme perdant ainsi moins rapidement de poids.

Tout semble bien se dérouler chez-toi, ce jeûne peut assurément être poursuivi à ta guise.

avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  davidcapra le Dim 5 Mar 2017 - 9:51

En vous remerciant, oui j'ai moins de douleurs niveau du cou, pour les bras encore des fourmillements.
Mon urine est foncé du matin au soir quand même ! AI-JE TROP DE TOXINE !

Sinon un peu faim mais je gère
avatar
davidcapra

Messages : 18
Date d'inscription : 23/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  davidcapra le Mar 7 Mar 2017 - 8:25

Bonjour jour 13 ! çà commence a devenir du pour moi, tentation sûrement de l'alimentation.
Ce matin j'ai voulu faire un bilan sanguin et voici les résultats:
CRÉATININE: 99,5 (un peu eleve je trouve) peut-être du au jeune ?
CORTISOL: 19 (a la limite) je sais pas d’Où ça provient j'avais déjà eu 19 il y a 2ans
(est ce qu'avec le jeun ça pourrait baisser ?)
vit B12: 763 (limite est a 500) je sais pas?
Sinon tout les reste est bon
Si vous avez des infos ?? en vous remerciant
avatar
davidcapra

Messages : 18
Date d'inscription : 23/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  Luc le Mar 7 Mar 2017 - 9:46


On peut dire que ton jeûne approche du but fixé, soit 15 jours ! Bravo !

Jeûner est rarement facile, les raisons variant d'un jeûneur à l'autre.

En ce qui concerne les tests sanguins exécutés en période de jeûne, certains paramètre peuvent être anormaux selon les étapes du jeûne. Par exemple, les glycémies peuvent être sous les normales durant les 3 ou 4 premiers jours puis se replacent jusqu'à la fin du jeûne, même s'il dure plus de 7 semaines. L'acidité sérique sera plus élevée durant tout le jeûne et un certain temps lors de la réalimentation. L'hémoglobine et la ferritine seront déjà généralement améliorées après quelques jours de jeûne. Voir le lien pour plus de détails.

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t129-carences-y-a-t-il-des-carences-lors-d-un-jeune

Voir aussi le cas d'une jeune femme supervisé par son père médecin :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t173-jeune-de-22-jours-supervise-par-mon-pere-medecin-viviane

avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  davidcapra le Mer 8 Mar 2017 - 7:31

Bonjour demain ce sera le 15 jours j'ai une sensation d’apaisement dans le corps surtout au niveau digestif juste incroyable! tout est au repos pfff ça me donne pas trop envie d’arrêter j'ai envie de rester dans cette plénitude... douleur cervicales mieux quand même et fourmillements aussi, bon je fais avec des séances d’ostéopathie ...
Est-ce que je pourrai continuer le jeune par exemple avec des jus légumes 4-5 jours ou plus ça me permettrai de consolider mon jeune et d'en sortir pour la même occasion?
jus avec concombre celerie branche ananas avocat ou graisse de coco ? quand penser-vous ?
Quand j'ai commence mon jeune j'avais un ventre hyper gonfle du je pense au légumes cru ( fibres), la il a dégonfle j'aimerais repartir sur de bonnes bases que me conseillez vous? produits animaux?légumes cuits? ....
Merci a vous
avatar
davidcapra

Messages : 18
Date d'inscription : 23/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  Luc le Mer 8 Mar 2017 - 22:46


Merci pour les nouvelles !

Jeûne + séance d'ostéopathie pourront probablement venir à bout de ces ennuis.

Poursuivre le jeûne (demi-jeûne), avec des jus de fruits ou de légumes poursuivra l'action de l'autolyse. Cependant, il vaut mieux y aller en douceur sur les quantités tout en évitant les mélanges dans un même jus, à tout le moins lors des premiers jours. Cela facilitera la digestion. Il est aussi préférable d'espacer les prises de quelques heures afin de favoriser l'autolyse. ex. 8h, 12h, 18h.

J'éviterais les avocats et l'huile de coco pour les premier 4 à 5 jours. Débuter ces gras lors de la "vraie reprise alimentaire" puisque les 4 à 5 premier jours seront des demi-jeûnes.

avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  davidcapra le Ven 10 Mar 2017 - 9:08

Bonjour, j'ai commencé  par prendre un jus vert hier vers 20h aujourd’hui vers 12h et la j'ai des gaz intestinaux et ventre gonflé ?
avatar
davidcapra

Messages : 18
Date d'inscription : 23/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  Luc le Ven 10 Mar 2017 - 9:17

davidcapra a écrit:Bonjour, j'ai commencé  par prendre un jus vert hier vers 20h aujourd’hui vers 12h et la j'ai des gaz intestinaux et ventre gonflé ?

Il faut vraiment y débuter par de très petites quantités durant les premières prises, surtout si nous avions des ennuis à ce niveau. Mon épouse qui rencontre des problèmes digestifs comme les tiens, et qui a terminé un jeûne il y a quelques semaines a nettement amélioré sa situation à ce niveau. Mais elle est passée très très graduellement à une alimentation normale ; par des jus en très petites quantités, puis en en augmentant très graduellement les quantités, puis par l'ajout de fruits juteux de façon aussi progressive. Actuellement, son problème semble presque réglé.

avatar
Luc
Admin

Messages : 4427
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne, douleur cou et fourmillements mains

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum