efforts intellectuelles pendant le jeûne

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

efforts intellectuelles pendant le jeûne

Message  Pranaute le Lun 20 Fév 2017 - 14:21

Bonjour,

Je me suis lancé dans un jeûne long d'au moins 3 semaines. J'ai un problème inflammatoire dans le périnée , voire des tissus abîmés, des calcifications...
Je n'en suis pas à mon premier jeûne.
Je me suis à chaque fois posé la question du repos intellectuelle pendant le jeûne, si on conçoit tout de suite qu'il faut se repose physiquement, est-ce que l'activité intellectuelle comme la lecture ou regarder des films à un impact (sachant que le cerveau consomme aussi...mais consomme t'il beaucoup plus quand on a une pensé construite qu'en en faisant rien...pas sûr)

Shelton préconise dans son livre un repos extrême, au lit, et parle même d'éviter la musique, la radio,etc.

Est-ce que quelqu'un à une opinion à ce sujet?

Pranaute

Messages : 16
Date d'inscription : 14/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: efforts intellectuelles pendant le jeûne

Message  Luc le Lun 20 Fév 2017 - 16:27


Merci pour cette première intervention sur le forum !

En effet, le repos complet est préconisé par les hygiénistes tels Shelton, Mosséri, Mérien, Rocan, Boudreau ... et autres.  Personnellement, je suis en parfait accord avec cela également.  Plus nous sommes au repos, plus nos énergies seront dirigées vers l'autolyse.  Pour que cela se fasse au maximum, nous devrions en principe dormir tout le temps, ce qui n'est pas possible puisqu'en jeûne, plus particulièrement, le sommeil est souvent perturbé.

Voici comment certains jeûnent.  Expérience répertoriée sur le présent forum :
Etre dans le noir le plus complet (Si pas possible, placer un cache noir et opaque sur les yeux): en métabolisme basal, la consommation d'énergie par le corps pour la simple vision est de 30% du total, et même avec les yeux fermés, s'il y a un peu de lumière dans la pièce, même simplement la lumière du jour, le cerveau est stimulé par le peu de lumière qui touche la rétine, d'où perte d'énergie inutilement).

- dans le silence le plus total (chuchoter en présence du malade) pour que son cerveau ne soit pas dérangé par le moindre bruit, ce qui causerait des pertes d'énergie.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t145-cancer-et-jeune-temoignage-sur-le-site-du-dr-david-servan-schreiber

À noter que personnellement je ne suis pas contre cette méthode, mais il est certain que plusieurs jeûneurs se décourageraient s'ils jeûnaient ainsi.  Le temps leur paraîtrait extrêmement long.

On peut faire des compromis : lire, regarder la télé, aller sur son portable ... etc. ... mais l'important est tout de même de se reposer.  Il ne serait pas logique d'exécuter des études complexes demandant beaucoup d'efforts mentaux.  D'écouter des émissions jouant sur les sentiments, la peur, la violence ... ce qui nuirait à la détente, et par le fait même à l'autolyse.

Pour ce qui est d'écouter de la musique, je ne me souviens pas avoir lu dans son livre que Shelton (1890-1980) interdisait d'écouter de la musique. (à son époque la radio existait mais il n'y avait pas de casque d'écoute).  Dans la maison de jeûne du biologiste Jean Rocan, la première maison de jeûne au Québec, où la biologiste et écrivaine Nicole Boudreau jeûna et fit son apprentissage du jeûne, et où la spécialiste Adèle Arsenault poursuit le travail de Rocan et Boudreau, les jeûneurs peuvent écouter de la musique, mais seulement avec un casque d'écoute afin de ne pas déranger les autres jeûneurs.
avatar
Luc
Admin

Messages : 4158
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: efforts intellectuelles pendant le jeûne

Message  Pranaute le Sam 11 Mar 2017 - 11:40

Merci pour votre réponse!
Je réponds tard car j'étais un peu isolé dans mon jeûne (j'en suis à 28 jours) et j'ai d'ailleurs une question quant à la sortie du jeune.
Je vais créer un sujet dédié.

Pranaute

Messages : 16
Date d'inscription : 14/06/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: efforts intellectuelles pendant le jeûne

Message  Luc le Sam 11 Mar 2017 - 15:39



À ta question, je reprend mon message publié plus haut ....

" Il ne faut pas être plus royaliste que le roi."

En effet, le repos complet est préconisé par les hygiénistes tels Shelton, Mosséri, Mérien, Rocan, Boudreau ... et autres.  Personnellement, je suis en parfait accord avec cela également.  Plus nous sommes au repos, plus nos énergies seront dirigées vers l'autolyse.  Pour que cela se fasse au maximum, nous devrions en principe dormir tout le temps, ce qui n'est pas possible puisqu'en jeûne, plus particulièrement, le sommeil est souvent perturbé.

Voici comment certains jeûnent.  Expérience répertoriée sur le présent forum :
Etre dans le noir le plus complet (Si pas possible, placer un cache noir et opaque sur les yeux): en métabolisme basal, la consommation d'énergie par le corps pour la simple vision est de 30% du total, et même avec les yeux fermés, s'il y a un peu de lumière dans la pièce, même simplement la lumière du jour, le cerveau est stimulé par le peu de lumière qui touche la rétine, d'où perte d'énergie inutilement).

- dans le silence le plus total (chuchoter en présence du malade) pour que son cerveau ne soit pas dérangé par le moindre bruit, ce qui causerait des pertes d'énergie.
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t145-cancer-et-jeune-temoignage-sur-le-site-du-dr-david-servan-schreiber

À noter que personnellement je ne suis pas contre cette méthode, mais il est certain que plusieurs jeûneurs se décourageraient s'ils jeûnaient ainsi.  Le temps leur paraîtrait extrêmement long.

On peut faire des compromis : lire, regarder la télé, aller sur son portable ... etc. ... mais l'important est tout de même de se reposer.  Il ne serait pas logique d'exécuter des études complexes demandant beaucoup d'efforts mentaux.  D'écouter des émissions jouant sur les sentiments, la peur, la violence ... ce qui nuirait à la détente, et par le fait même à l'autolyse.

Pour ce qui est d'écouter de la musique, je ne me souviens pas avoir lu dans son livre que Shelton (1890-1980)  interdisait d'écouter de la musique. (à son époque la radio existait mais il n'y avait pas de casque d'écoute).  Dans la maison de jeûne du biologiste Jean Rocan, la première maison de jeûne au Québec, où la biologiste et écrivaine Nicole Boudreau jeûna et fit son apprentissage du jeûne, et où la spécialiste Adèle Arsenault poursuit le travail de Rocan et Boudreau, les jeûneurs peuvent écouter de la musique, mais seulement avec un casque d'écoute afin de ne pas déranger les autres jeûneurs.

Si nous écoutions tout le monde ... respirer serait sans doute trop et nuirait à l'autolyse ! (sourire)

avatar
Luc
Admin

Messages : 4158
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: efforts intellectuelles pendant le jeûne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum