Jeûne sec : bienfaits et action sur le corps jour après jour

Aller en bas

Jeûne sec : bienfaits et action sur le corps jour après jour

Message  Sofia34 le Mer 1 Fév 2017 - 21:23

Bonjour à toutes et à tous,


Je suis absolument ravie d'avoir enfin trouvé un forum francophone qui soit consacré au jeûne, qui est une pratique en laquelle je crois profondément pour ses vertus, et qui est une habitude saine que je connais depuis longtemps.

Cependant, je me suis lancée il y a de cela presque deux semaines, dans le jeûne sec (un jeûne d'une période de 48 heures). J'avais déjà réalisé auparavant d'autres jeûnes (hydriques, jeûnes courts) mais je n'avais jamais envisagé le jeûne sec, par pure ignorance des capacités que le corps humain a à se régénérer tout seul !

Le jeûne sec a eu des aspects positifs pour ma part, bien qu'il ait été très court (48 heures)...j'aurais aimé continuer plus longtemps, mais j'ai eu "peur" des conséquences qu'il aurait pu avoir si j'avais continuer encore un ou deux jours.

J'ai regretté d'avoir stoppé le jeûne sec au bout de 48 heures parce que je sentais que le corps n'avait pas encore eu l'occasion d'entamer un nettoyage "plus profond" si je puis dire.

Mais malgré ce jeûne de 48 heures, j'ai retrouvé l'appétit, l'envie de manger, le plaisir de sentir le goût des choses, une grande forme, et surtout la disparition de mes problèmes intestinaux. J'avais de gros problèmes de digestion, d'estomac et de l'aérophagie, qui ont disparu clairement suite à ce jeûne. J'ai une digestion beaucoup beaucoup beaucoup plus facile qu'avant !
Le changement progressif d'alimentation a aussi aidé : j'avais énormément d’eczéma sur les mains et les bras, et une rhinite chronique qui me pourrissait la vie, littéralement. J'ai décidé de supprimer progressivement le gluten et le lactose.

Hier, j'ai repris un jeûne sec, j'en suis à 24 heures au total de jeûne, et je souhaitais partager mon expérience avec vous.
Je ne suis pas fatiguée, j'ai juste eu mal à l'estomac et quelques rôts (désolée pour le manque de glamour). Demain je dois me déplacer pour travailler mais il ne s'agit pas d'un travail laborieux, aujourd'hui j'étais au repos et après-demain, si tout va bien, je serai aussi au repos.

Je souhaite continuer ce jeûne le plus longtemps possible, mais j'aurais une question : comment le corps réagit-il lorsque nous jeûnons à sec ?

Je sais qu'au bout de 24 à 48 heures, le corps ne puise plus son énergie dans les aliments ingurgités, mais il va commencer à puiser dans les réserves de graisses. Ensuite, que se passe-t-il ? Quelqu'un aurait-il l'amabilité de me donner un éclairage ?

En vous remerciant pour l'attention prêtée à ce message, j'essayerai de donner plus de détails, jour après jour, sur l'expérience que je vis à l'heure actuelle.

Bien à vous tous,

Sofia

Sofia34

Messages : 2
Date d'inscription : 01/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne sec : bienfaits et action sur le corps jour après jour

Message  Luc le Jeu 2 Fév 2017 - 14:23

Bienvenue sur le forum !

On constate que tu sembles bien connaître le jeûne et ses vertus. Où prenais-tu tes informations sur le jeûne, as-tu certains livres en particulier sur le sujet ?

Oui, le jeûne sec peut être pratiqué à l'occasion sur une courte période de temps (2 ou 3 jours).  On peut également alterner entre jeûne sec et jeûne humide.  Un participant du forum, exécuta un jeûne de 21 jours en alternant jeûnes secs et humides.  Il jeûnait pour une importante paralysie qui se régla dès les premiers jours de la réalimentation.  N'est-ce pas merveilleux ! Notre Créateur nous a fait de façon prodigieuse !

Chez-toi, le jeûne semble avoir réussi à te redonner l'appétit et une digestion ainsi qu'une fonction intestinale améliorées.

Cependant, le repos est réellement nécessaire afin que l'autolyse puisse s'exécuter favorablement et régénérer l'organisme; cela lui demande beaucoup d'énergie et si nous sommes actifs, cette énergie est déviée vers les muscles plutôt que vers la régénération.

Durant le jeûne, le corps se nourrit mieux que lorsque nous mangeons.  Il n'a pas besoin de transformer les aliments par le long processus de la digestion.  Il s'alimente directement des éléments déjà transformés et facilement assimilable.

Néanmoins, le jeûne sec devrait surtout être utilisé pour les problèmes de liquide de l'organisme.  Shelton écrit :
"N’importe quel flux, écoulement, diarrhée, bronchorrhée, hydropisie ; n’importe quel écoulement de liquide dans la plèvre (membrane entourant les poumons), la péricarde (membrane entourant le cœur), le péritoine, (paroi de la cavité abdominale), ou d’eau dans le cerveau ; n’importe quel écoulement de pus provenant de n’importe quelle suppuration chronique, la polyurie et d’autres (n’importe quel désordre des liquides contenus dans le corps) sont améliorés par une abstention totale de nourriture et d’eau. Toutes les conditions catarrhales, la rhinite, l’ozène, la bronchite, la colite, la métrite, la cystite, le rhume des foins, l’asthme et d’autres conditions catarrhales disparaissent rapidement à la suite d’un jeûne."
Il faut cependant comprendre que l'autolyse s'effectue au niveau cellulaire, et n'a aucun rapport avec les quantités d'eau absorbées.  Tout ce que l'eau fait est d'aider le travail des reins à excréter ces déchets vers la vessie pour être rejetés à l'extérieur.  Si nous buvons peu ou pas assez, le travail des reins sera plus difficile à exécuter.

Aussi, Shelton recommande de boire selon sa soif, selon ce que la nature nous demande finalement.  Si nous avons soif, nous devrions boire, ou à tout le moins réduire les quantités au minimum si nous ne voulons pas trop boire.

Donc, jeûner sans boire peut se faire, mais boire au moins quelques verres d'eau chaque jour par la suite est nécessaire.

Si tu as d'autres questions ne te gêne pas.

Au plaisir de te lire !

PS. Pour répondre à ta question sur comment l'organisme se nourrit, il puise d'abord dans ses réserves de glucides qui sont vite passés (+ou-1 jour), puis les protéines pour la première et deuxième semaine sont beaucoup utilisées (une dizaine de jour environ), puis les lipides prennent la relève. Naturellement, l'organisme continue de puiser dans ses réserves de protéines mais moins intensément. Les lipides étant très concentrés, la perte de poids est moins importante à partir de la deuxième et troisième semaine de jeûne.
avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne sec : bienfaits et action sur le corps jour après jour

Message  Sofia34 le Ven 3 Fév 2017 - 9:39

Bonjour Luc !


Merci pour ton accueil et pour tes réponses !

Je n'ai malheureusement pas encore eu la chance de lire des ouvrages à propos du jeûne, mais je compte m'y mettre très très sérieusement.

Les connaissances que j'ai à propos du jeûne c'est grâce à ma sœur qui était étudiante en médecine et qui m'avait expliqué que le jeûne avait des vertus et qu'il pouvait guérir, quand il était thérapeutique, beaucoup de maladies et notamment des cancers.

J'ai ensuite vu beaucoup de vidéos de Thierry Casasnovas qui traitaient de façon très complète des différents types de jeûne et j'ai voulu lire des témoignages variés concernant le jeûne.

Je jeûne depuis petite pour des raisons religieuses, mon corps est donc habitué à jeûner et je n'éprouve pas le jeûne comme une difficulté mais un moyen naturel de me libérer spirituellement et au niveau de ma santé.

J'ai remarqué que lorsque je jeûnais, j'étais beaucoup plus performante et que je me sentais légère.

J'ai voulu entreprendre des jeûnes hors période proscrite par Dieu afin de soigner mon corps qui, j'en suis consciente, a bien été "intoxiqué" par l'alimentation excessive et à foison auquel les civilisations actuelles ont affaire.

Le résultat de cette prise de conscience s'est fait au moment où j'ai eu un eczéma gravissime sur les mains. Après avoir consulté un dermatologue qui n'a rien su me dire, sinon me prescrire des médicaments contre lesquels je suis, j'ai eu un déclic : il faut que je me soigne par moi-même, de façon naturelle, sans avoir recours à un médecin qui me fournira des médicaments !
Les médicaments sont un poison pour l'organisme et j'ai, en général, dans ma vie, évité de les prendre.

En rentrant au Brésil, où je vis, cet eczéma est revenu et je me suis rendue compte qu'il était dû à l'alimentation prise chez mes beaux-parents : quasiment pas de légumes, beaucoup de féculents et beaucoup de sucres !
J'ai décidé de prendre le taureau par les cornes et d'acheter des légumes et des fruits pour voir si l'eczéma allait diminuer et miracle : il a bel et bien diminué !
Je me suis rendue compte aussi qu'en France, mon pays d'origine, on mangeait beaucoup trop : trois voire quatre repas par jour, c'est excessif !
En France j'ai repris du poids !
Au Brésil j'ai l'habitude de manger uniquement lorsque j'en ai envie : le soir particulièrement, je me fais une grande assiette et ça me suffit amplement.
En réalité, j'ai pris conscience du fait que je faisais un jeûne court quasiment tous les jours et que ça allait très bien comme cela.
Mais les "bobos" du corps sont revenus de plus belle : rhinite chronique, eczéma, sinusite, cystites, boutons sur le front, otites à répétition et surtout digestion catastrophique avec une douleur "sourde" du côté droit du ventre. J'ai demandé à ma sœur à quoi cela pouvait être dû et elle m'a clairement dit : tes intestins et ton alimentation, il va falloir songer à supprimer le lactose et le gluten.

Cela fait un mois que je supprime progressivement le lactose et le gluten, et ça va mieux.

Mais j'ai voulu aller plus en profondeur dans ma guérison, et j'ai décidé de me lancer dans le jeûne sec.

Je viens de terminer cette deuxième expérience de jeûne sec aujourd'hui même.


J'ai tenu 55 heures et cela m'a été très bénéfique. Le premier jour, rien de spécial à signaler, mais c'est à partir des 48 heures que j'ai commencé à vraiment ressentir le travail...
J'ai eu des gazes intestinaux nauséabonds, mal à l'estomac et j'avais des remontées acides, j'ai aussi commencé à avoir très mal à la tête et j'ai commencé à ressentir beaucoup de fatigue. J'ai extrêmement mal dormi et je n'ai pu dormir qu'environ 2h30, je me suis réveillée en ayant fait une crise d'angoisse et j'avais le cœur qui battait à 100 à l'heure.

C'est à ce moment-là que j'ai décidé de stopper le jeûne sec en buvant un verre d'eau. Quelques heures plus tard, j'ai introduis un jus orange/betterave fait maison et un peu de papaye pour reprendre de l'énergie et pour nettoyer l'intestin.
Une heure après avoir ingurgité mon jus, je suis allée à la selle alors que je n'avais pas mangé depuis plus de 55 heures et là surprise : selle dure d'une couleur inhabituelle que je n'avais jamais vue (tendant vers le blanc) et une odeur, je vous prie de bien vouloir m'excuser du manque de tact, totalement nauséabonde. Et pourtant ça a été un soulagement car les maux de têtes avaient totalement disparu et je me sentais extrêmement bien.

Tout cela pour dire que le jeûne que j'ai entrepris m'a permis de commencer un travail profond de nettoyage et de décrassage de mon organisme. Je compte recommencer dès que j'aurai plus de temps de repos, la semaine prochaine, si tout va bien, lundi prochain au soir, afin de continuer la guérison générale.

J'espère que ce témoignage sera utile et permettra à des gens d'avoir un petit repère, car ce n'est pas évident de se lancer dans un jeûne sec, mais on n'en meurt pas, ne vous en faites pas


A très bientôt pour un nouveau témoignage !

Sofia34

Messages : 2
Date d'inscription : 01/02/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne sec : bienfaits et action sur le corps jour après jour

Message  Luc le Ven 3 Fév 2017 - 18:22

Sofia34 a écrit:Bonjour Luc !

Merci pour ton accueil et pour tes réponses !

Je n'ai malheureusement pas encore eu la chance de lire des ouvrages à propos du jeûne, mais je compte m'y mettre très très sérieusement.

Concernant les livres qui traitent vraiment du jeûne thérapeutique, il y a ceux de Shelton "Le Jeûne", celui de Nicole Boudreau "Jeûner pour sa santé" et nous pourrions parler des livres de Mosséri dont "Jeûner pour revivre" traite de ce type de jeûne ainsi que quelques livres de Désiré Mérien. Tous ces spécialiste traitent du jeûne hygiéniste qui consiste à jeûner au repos en ne buvant que de l'eau.  Certains autres ouvrages de non-hygiénistes vont souvent parler de jeûnes actifs  comme "Jeûne et randonnée" qui écrivent sur leur site que pour pratiquer ce genre de jeûne, les gens doivent être en bonne santé.


Les connaissances que j'ai à propos du jeûne c'est grâce à ma sœur qui était étudiante en médecine et qui m'avait expliqué que le jeûne avait des vertus et qu'il pouvait guérir, quand il était thérapeutique, beaucoup de maladies et notamment des cancers.

Il est tout de même surprenant que ta sœur loue les bienfaits du jeûne car en général, presque tous les médecins sont contre cette pratique qui ne fait pas partie de leur formation médicale, sauf peut-être dans certains pays comme en Russie, peut-être aussi en Allemagne et en Espagne dans certaines universités.  En tout cas, pas ici au Canada, ni en France, ça c'es certain.

J'ai ensuite vu beaucoup de vidéos de Thierry Casasnovas qui traitaient de façon très complète des différents types de jeûne et j'ai voulu lire des témoignages variés concernant le jeûne.

Oui les vidéos de Casasnovas  donnent des informations intéressantes sur le jeûne.

Je jeûne depuis petite pour des raisons religieuses, mon corps est donc habitué à jeûner et je n'éprouve pas le jeûne comme une difficulté mais un moyen naturel de me libérer spirituellement et au niveau de ma santé.

Est-ce que tu pratiques toujours tes jeûnes religieux ? Ils consistent en quoi exactement ?

J'ai remarqué que lorsque je jeûnais, j'étais beaucoup plus performante et que je me sentais légère.

Il est vrai que certains ressentent cette augmentation des performance.  Cependant, d'autres jeûnent avec tant de difficultés et de fatigues qu'ils ne la ressentent pas.  Pour ces jeûneurs, c'est suite au jeûne qu'ils notent de tels effets lors de la réalimentation ou par le suite de celle-ci.

J'ai voulu entreprendre des jeûnes hors période proscrite par Dieu afin de soigner mon corps qui, j'en suis consciente, a bien été "intoxiqué" par l'alimentation excessive et à foison auquel les civilisations actuelles ont affaire.

C'est ce qu'il faut faire, jeûner lorsque notre organisme est en mauvais état, ou lorsque nous sommes malades ou blessés.

Le résultat de cette prise de conscience s'est fait au moment où j'ai eu un eczéma gravissime sur les mains. Après avoir consulté un dermatologue qui n'a rien su me dire, sinon me prescrire des médicaments contre lesquels je suis, j'ai eu un déclic : il faut que je me soigne par moi-même, de façon naturelle, sans avoir recours à un médecin qui me fournira des médicaments !
Les médicaments sont un poison pour l'organisme et j'ai, en général, dans ma vie, évité de les prendre.

Tu as tout à fait raison.  Les médicaments soulagent temporairement mais ne guérissent pas vraiment.  Nous devons aller à la source, et c'est ce que fait le jeûne thérapeutique, si nous lui en donnons l'occasion en nous reposant.

En rentrant au Brésil, où je vis, cet eczéma est revenu et je me suis rendue compte qu'il était dû à l'alimentation prise chez mes beaux-parents : quasiment pas de légumes, beaucoup de féculents et beaucoup de sucres !
J'ai décidé de prendre le taureau par les cornes et d'acheter des légumes et des fruits pour voir si l'eczéma allait diminuer et miracle : il a bel et bien diminué !
Je me suis rendue compte aussi qu'en France, mon pays d'origine, on mangeait beaucoup trop : trois voire quatre repas par jour, c'est excessif !
En France j'ai repris du poids !
Au Brésil j'ai l'habitude de manger uniquement lorsque j'en ai envie : le soir particulièrement, je me fais une grande assiette et ça me suffit amplement.
En réalité, j'ai pris conscience du fait que je faisais un jeûne court quasiment tous les jours et que ça allait très bien comme cela.

Définitivement, nous mangeons trop et pas assez de végétaux.  Néanmoins, parfois il faut faire le grand ménage par un jeûne d'une semaine ou deux afin de remettre les compteurs à zéro.  Si tous pouvaient prendre une semaine de repos par année en jeûnant, les hôpitaux seraient moins bondés !

Mais les "bobos" du corps sont revenus de plus belle : rhinite chronique, eczéma, sinusite, cystites, boutons sur le front, otites à répétition et surtout digestion catastrophique avec une douleur "sourde" du côté droit du ventre. J'ai demandé à ma sœur à quoi cela pouvait être dû et elle m'a clairement dit : tes intestins et ton alimentation, il va falloir songer à supprimer le lactose et le gluten.

Certaines personnes sont réellement intolérantes au gluten et/ou au lactose.  D'ailleurs, lorsque ces éléments font partie de leur alimentation, elles ressentent souvent des réactions presqu'immédiates.  Est-ce que le jeûne peut régler l'intolérance au gluten (maladie cœliaque).  D'autres vont diminuer ou même cesser de manger du gluten sans savoir s'ils sont intolérants ... ce n'est pas mal de faire cela, sauf qu'il y a beaucoup à faire car il y en a dans beaucoup d'aliments.

Cela fait un mois que je supprime progressivement le lactose et le gluten, et ça va mieux.

Mais j'ai voulu aller plus en profondeur dans ma guérison, et j'ai décidé de me lancer dans le jeûne sec.

Je viens de terminer cette deuxième expérience de jeûne sec aujourd'hui même.


J'ai tenu 55 heures et cela m'a été très bénéfique. Le premier jour, rien de spécial à signaler, mais c'est à partir des 48 heures que j'ai commencé à vraiment ressentir le travail...
J'ai eu des gazes intestinaux nauséabonds, mal à l'estomac et j'avais des remontées acides, j'ai aussi commencé à avoir très mal à la tête et j'ai commencé à ressentir beaucoup de fatigue. J'ai extrêmement mal dormi et je n'ai pu dormir qu'environ 2h30, je me suis réveillée en ayant fait une crise d'angoisse et j'avais le cœur qui battait à 100 à l'heure.

Ces réactions ne sont pas ressenties uniquement lors de jeûnes secs mais dans la plupart des jeûnes où de l'eau est consommée.

C'est à ce moment-là que j'ai décidé de stopper le jeûne sec en buvant un verre d'eau. Quelques heures plus tard, j'ai introduis un jus orange/betterave fait maison et un peu de papaye pour reprendre de l'énergie et pour nettoyer l'intestin.
Une heure après avoir ingurgité mon jus, je suis allée à la selle alors que je n'avais pas mangé depuis plus de 55 heures et là surprise : selle dure d'une couleur inhabituelle que je n'avais jamais vue (tendant vers le blanc) et une odeur, je vous prie de bien vouloir m'excuser du manque de tact, totalement nauséabonde. Et pourtant ça a été un soulagement car les maux de têtes avaient totalement disparu et je me sentais extrêmement bien.

L'activité intestinale peut  être présente lors de jeûnes, parfois non.  Chaque cas est particulier finalement.

Tout cela pour dire que le jeûne que j'ai entrepris m'a permis de commencer un travail profond de nettoyage et de décrassage de mon organisme. Je compte recommencer dès que j'aurai plus de temps de repos, la semaine prochaine, si tout va bien, lundi prochain au soir, afin de continuer la guérison générale.

Voilà une bonne décision : "Je compte recommencer dès que j'aurai plus de temps de repos"

J'espère que ce témoignage sera utile et permettra à des gens d'avoir un petit repère, car ce n'est pas évident de se lancer dans un jeûne sec, mais on n'en meurt pas, ne vous en faites pas

Tous les témoignages reçus sur ce forum aide éventuellement quelqu'un au prise avec des ennuis similaires !
Merci pour le tien !


A très bientôt pour un nouveau témoignage !
avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Je teste un court jeûne sec en ce moment-même

Message  Be_Love le Jeu 1 Juin 2017 - 18:29

Super :-)

Merci pour ton témoignage Sofia ! Et à Luc pour les commentaires...

Je découvre le jeûne sec, préconisé par Thierry Casasnovas dans sa réponse à mon problème de santé (mucus chronique)...

J'avais déjà 2 ou 3 expériences de jeûnes hydriques dont mon premier jeûne "encadré" avec Gisbert Bölling de "Jeûne et Randonnée" pendant 6 ou 7 jours. C'était il y a plus de dix ans. Entretemps j'ai pas mal abandonné mon intérêt pour le jeûne...

Comme je suis plutôt maîgre et que tout-le-monde me dit que je dois manger et que j'ai tendance à sauter des repas, j'en suis venu à en faire une petite dictature avec moi-même et à faire beaucoup d'efforts pour être en santé uniquement en mangeant et parfois en trop grandes quantités. Mais ces dernières années j'ai aussi abusé des mauvais aliments (chocolat, biscuits industriels, chips, pizzas...) pour combler mon mal-être émotionnel (dépression)... Bref, depuis 2 ou 3 ans j'ai une toux glaireuse de crachats salivaires épais qui s'aggrave... En posant la question à Thierry Casasnovas via sa page facebook, j'ai reçu sa réponse me suggérant à faire des courts jeûnes secs de 1 ou 2 jours afin de désengorger la lymphe (et terminer au soir avec une prise de "Pur Elimination" pour éliminer).

J'ai aussi une saturation avec les repas, de mal digérer les glucides, trop de céréales et une difficulté à digérer en général, je me sens lourd et fatigué, manger est devenu ma bête noire et je m'oriente depuis 3 semaines vers beaucoup plus de cru, moins de produits animaux (laitiers, car je suis déjà végétarien).

Là je suis un plein jeûne sec depuis moins de 24 h et déjà je me sens tout simplement léger et en pleine forme, après d'abord une grosse fatigue et une sieste cette après-midi.

Je me réjouis d'aller me coucher ce soir sans rien ingurgiter et voir demain matin comment je sens de continuer pour la 2e journée, ou pas... Mais l'important pour moi c'est de faire un premier essai pour me familiariser et dépasser l'habitude de manger absolument et la crainte d'aller me coucher l'estomac vide, avec l'ancienne habitude de me "remplir" même le soir...

Je pratique aussi beaucoup avec ma voie spirituelle, de méditation, respiration yoguique, et dévotion spirituelle, qui me remplissent de bien-être et là avec ce jeûne j'apprécie encore plus cette sobriété et retour à l'Essentiel :-)

Merci pour ce témoignage récent Sofia, qui m'encourage dans mon aventure :-)

Je vous partagerai la suite de ce court premier jeûne sec !

Be_Love

Messages : 1
Date d'inscription : 01/06/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne sec : bienfaits et action sur le corps jour après jour

Message  Luc le Jeu 1 Juin 2017 - 21:24


Bienvenue sur le forum Be_Love !

Merci également pour ton message. Il serait intéressant que tu lances ta propre discussion où tu pourrais raconter tes expériences en matière de jeûne. Ça pourrait être sur le forum : "Jeûne entre une et deux semaines" :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au plaisir de te lire !

PS. Une fois ta discussion lancée, nous y transférerons une copie de ton message écrit ici.
avatar
Luc
Fondateur

Messages : 4664
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne sec : bienfaits et action sur le corps jour après jour

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum