jeûne curatif :jeûner jusqu'au bout

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

jeûne curatif :jeûner jusqu'au bout

Message  lousa le Mar 3 Jan 2017 - 13:25

Bonjour à tous et à toutes !
C'est ma première participation à ce grand et fructueux forum.
Tout d'abord je tiens à remercier tous , organisateurs , responsables , participants , en fait j'ai appris beaucoup de choses grâce à vous .
Vous m'avez encouragé à prendre ce chemin de la guérison par le jeûne .
Et bien je suis entré en expérience , je ai observé un jeûne curatif long , aujourd'hui c'est mon 39ème jour du jeûne.
Dés le début mon objectif était de jeûner selon mes possibilités (physiques , psychiques , ...), mais avec le temps , autant que j'avance autant que je me sens capable d'avancer davantage, ainsi je me suis arrivé à 40 jours.
La grande question qui se pose est la suivante : jusqu'au quel moment je peux y aller.
A vrai dire , durant toute cette période je ne me sens rien ( à l'intérieur de mon corps) ;seulement une fatigue physique, chose courante pour tous les jeûneurs .
Pourquoi j'ai observé ce jeûne ?
Je suis diabétique de type 2 depuis 1990.( J'ai 53 ans ).Et avec le temps ma situation s'est gravé jusqu'à atteindre une rétinopathie diabétique non proliférante minime (HbA1c 8,6)
Dés lors j'ai entamé un programme entrainement (marche athlétique ) de trois séances par semaine d'une durée d'environ 2h d'endurance pour chaque séance. Avec une alimentation saine basée sur les légumes et un peu de fruits plus des poissons ...en bref une alimentation adaptée aux diabétiques .Alors j'ai eu de bon résultats HbA1c a baissé pour arriver à 5,5 ( mais ça a nécessité un long travail qui a duré environ le 21/04/2014 HbA1c était 8,6 le 31/10/2016 HbA1c 5,5).
Bon résultat , mais je me suis dit pourquoi ne pas aller jusqu'au bout?
Mon bout était de libérer mon organisme des toxines accumulées durant des années,de fondre mes graisses , et surtout de libérer mon foie et mon pancréas des graisses pour les permettre de reprendre leurs fonctions d'une manière normale et efficace.
En sus j'ai un micro-adénome hypophysaire (diagnostiqué en 2000 sa taille était de 10mm/7mm et avec les traitements il s'est réduit jusqu’au 5mm/5mmm). ET une arthrose au genoux de se gond degrés .
Voilà les causes et mes objectifs , et je reviens à ma question cruciale :
Jusqu'à ou je dois aller?
Merci d'avance pour votre patience de lire cette participation assez longue , et j'attends avec impatience vos réactions et vos réponses, j'ai un esprit sportif , je suis prêt à accepter toutes les réponses quelles soient critiques ou laudatives .Lousa

lousa

Messages : 6
Date d'inscription : 01/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne curatif :jeûner jusqu'au bout

Message  Luc le Mer 4 Jan 2017 - 1:33


Bienvenue sur le forum !

Impressionnant ton cheminement !
début de jeûne ... et quel est-il maintenant après 39 jours de jeûne ?

Jusqu'où peut-on jeûner ? Cela dépend de ton autonomie et de tes réserves. Quelle est ta taille et quel était ton poids en
Ce jeûne est-il exécuté au repos ou en étant active ?

Je pourrai m'exprimer davantage demain car ici il est près de minuit 30 actuellement.

Si tu as des questions n'hésite pas.

Au plaisir !

avatar
Luc
Admin

Messages : 3936
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne curatif :jeûner jusqu'au bout

Message  lousa le Mer 4 Jan 2017 - 6:08

Merci Luc.
Maintenant c'est mon 40 eme jour , je me porte bien à part une fatigue . Je ne suis pas au repos vu la charge familiale et le travail.Je dois bouger un peu quand même.
Concernant ma taille : J'ai 53 ans ma taille est de 1.77 m mon poids au départ du jeûne était 73 kg ( selon ma balance )maintenant il est de 56 kg c'est à dire qu'il s'agit d'une perte de 17 kg . Etant diabétique je mesure ma glycémie de temps à autre et durant tout mon jeûne il varie entre 4,7 et 8.0 g/dl et ma tension artérielle entre 11 et 12 .
Selon un spécialiste , quand le corps use environ 80% de ses réserves lipidiques il passe aux réserves protidiques et il attaque les muscles ce qui est dangereux pour l'organisme car dans ce cas là le corps se détruit pour se nourrir , et il avance même qu' à cette étape la glycémie augmente . Ma question est la suivante du fait que je contrôle ma glycémie , est ce que cette dernière pourrait me servir comme indicateur fiable pour interrompre mon jeûne .Merci

lousa

Messages : 6
Date d'inscription : 01/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne curatif :jeûner jusqu'au bout

Message  Luc le Mer 4 Jan 2017 - 8:28

Merci pour ces précisions.

Selon les spécialistes du jeûne, nous pouvons perdre très sécuritairement 25%  de notre poids normal.  Dans ton cas. Ton poids normal était de 73 kg - 25% = 55 kg.  Mais, dans la réalité, la plupart des jeûneurs au long cours perdre un peu plus que 25% de leur poids.  Cela est sans réel danger. Dans les faits, l'inanition débute lorsqu'une personne a perdu environ 40% de son poids normal.

Tant qu'à la glycémie, durant le jeûne, elle varie peu et demeure dans les normales, ce qui semble être le cas chez-toi, et elle y restera assurément. Ton hémoglobine Alc était à 8.6 avant ce jeûne, il est probablement dans les normales maintenant.
Le docteur Duverney-Guichard, médecin français a fait sa thèse de doctorat (1986) sur le jeûne, et la glycémie est restée relativement stable sur le suivi d'un jeûne de 42 jours qu'il observa.
Voir le lien sur la glycémie : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t437-glycemie-et-jeune

Il ne faut pas s'inquiéter des réserves lipidiques dont l'organisme se nourrit à partir d'une dizaine de jours et ça pendant des semaines, voire même quelques mois.  Même chez une personne très amaigrie, ses réserves en lipides sont suffisantes pour soutenir l'organisme.  Ce que tu as lu sur le sujet, c'est uniquement lorsque l'organisme a perdu 40% de son poids et davantage que l'inanition débute et que les organes vitaux peuvent être autolysés.  En ce qui concerne les muscles, ce sont des réserves de protéines et ne sont pas affectées par le jeûne.  Ils se vident mais leur structure demeure intacte.  Ils sont renfloués rapidement lors de la réalimentation.  Voir le lien :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t94-musculature-et-jeune
Voir aussi : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t27-comment-un-organisme-en-jeune-se-nourrit-il

Quant à ta tension artérielle, elle est relativement basse, et cela est normal durant un jeûne.

Ce jeûne devrait, en principe réglé tous les ennuis de santé mentionnés dans ton message du début.  La seule chose qui pourrait retarder la guérison, ou la faire moins complètement, c'est le manque de repos.  C'est en période de repos que la régénération de l'organisme s'effectue ... il faut donc lui donner l'occasion de le faire. Voir le lien : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t164-que-fait-on-durant-le-jeune-2

Si tu as d'autres questions, ne te gêne pas.

Au plaisir !
avatar
Luc
Admin

Messages : 3936
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne curatif :jeûner jusqu'au bout

Message  lousa le Jeu 5 Jan 2017 - 10:15

Bonjour et merci encore une fois pour ces précisions.
Je suis dans la dernière étape et je pense que c'est la plus importante pour terminer ma première expérience du jeûne thérapeutique .
Alors pour en profiter davantage et pour laisser mon corps achever son travail tranquillement et convenablement j'ai décidé de terminer cette phase par un repos , c'est à dire sans aucune activité qui puisse dévier l'utilisation de l'énergie de l'autolyse .J'espère que cette décision ne soit trop tard.Mais je pense que ça peut prendre un peu du temps .
J'ai contacté le centre de Berlin et on m'a conseillé de faire des purges de l'intestin une fois tous les deux jours pour le libérer des toxines ( des déchets accumulés), ainsi que d'échauffer le foie par une serviette qui contient de l'eau chaude pour lui permettre de libérer aussi ses toxines .A vrai dire j'ai commis l'erreur de ne pas purger les intestins avant de commencer mon jeûne , et maintenant je souffre des gaz du haut et du bas .

lousa

Messages : 6
Date d'inscription : 01/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne curatif :jeûner jusqu'au bout

Message  Luc le Jeu 5 Jan 2017 - 14:26

Bravo pour le repos complet !

Pour les toxines, elles s'éliminent d'elles-mêmes durant le jeûne.  En Allemagne, ce sont des jeûnes de type Büchinger qui sont exécutés : bouillons, jus et eau.

Va lire ce qu'écrivent les spécialistes du jeûne, Herbert Shelton et Désiré Mérien un hygiéniste français qui exerce toujours en France.

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t137-activite-intestinale-durant-le-jeune-par-desire-merien
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t141-activite-intestinale-purges-et-lavements
avatar
Luc
Admin

Messages : 3936
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne curatif :jeûner jusqu'au bout

Message  lousa le Dim 8 Jan 2017 - 3:11

bonjour Luc.
je vous remercie de vos conseils et de votre suivie .
Comme je l'ai dit au début je veux aller jusqu'au bout , mais maintenant je suis très voir trop fatigué , hier le matin j'ai pris un litre d'eau avec le jus d'un demi-citron , ça m'a donné un peu d'énergie , mais le soir quand j'ai contrôlé ma glycémie j'ai trouvé 0,40 g/dl.C'est la première fois qui m'arrive durant tout mon jeûne , est-ce du au jus de citron pris le matin ou....je ne sais pas . J'ai vraiment besoin de vos conseils pour continuer ou arrêter le jeûne. Ces derniers jours je souffre vraiment à cause de la fatigue et je ne sais comment la gérer .Merci beaucoup Luc.

lousa

Messages : 6
Date d'inscription : 01/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne curatif :jeûner jusqu'au bout

Message  Luc le Dim 8 Jan 2017 - 16:23

lousa a écrit:bonjour Luc.
je vous remercie de vos conseils et de votre suivie .
Comme je l'ai dit au début je veux aller jusqu'au bout , mais maintenant je suis très voir trop fatigué , hier le matin j'ai pris  un litre d'eau avec le jus d'un demi-citron , ça m'a donné un peu d'énergie , mais le soir quand j'ai contrôlé ma glycémie j'ai trouvé 0,40 g/dl.C'est la première fois qui m'arrive durant tout mon jeûne , est-ce du au jus de citron pris le matin ou....je ne sais pas . J'ai vraiment besoin de vos conseils pour continuer ou arrêter le jeûne. Ces derniers jours je souffre vraiment à cause de la fatigue et je ne sais comment la gérer .Merci beaucoup Luc.

Question : tu écris que ta glycémie était à 0,40 g /décilitre
Est-ce que c'est bien cela ou ne serait-ce pas plutôt 0.40 mg/décilitre ?

Entre quels chiffres se situe une glycémie dite "normales" selon ta méthode ?

Etre fatigué en période de jeûne, même très fatigué n'est pas anormal. Plus nous nous reposons, plus l'autolyse augmente et plus cela peut générer de la fatigue.

Avoir pris le jus d'un demi citron dans un litre d'eau, ne devrait pas en principe faire monter beaucoup la glycémie, cela donne approximativement 7 g de glucides, ce qui est très peu, d'autant plus que ta glycémie fut prise plusieurs heures après avoir consommé cette eau citronnée.

Durant les jeûnes de mon épouse (qui n'est pas diabétique), ses glycémies étaient très basses durant les 4 premiers jours de jeûne, puis durant les 20 autres, elles étaient normales.

Étant diabétique de type 2 ... mes glycémies me sont données en mmol/litre et non en mg/dl

Est-ce que tu as des symptômes d'une glycémie réellement trop haute ?

Selon les quelques cas de jeûneurs étant diabétique de type 2, leurs glycémies se situaient dans les normales durant tout le jeûne. Certains ont même cessé de prendre des hypoglycémiants après leur jeûne. (ils n'en prenaient pas durant le jeûne).

Quel est ton poids actuellement ?



avatar
Luc
Admin

Messages : 3936
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne curatif :jeûner jusqu'au bout

Message  lousa le Sam 14 Jan 2017 - 22:02

Merci Luc pour ton soutien et tes réponses; c'est vrai qu' il y a une différence entre les unités de mesures de la glycémie , soit en (g/dl) le système français ou bien le système anglo-saxon ( mmol/litre) mais le principe reste le même . Au 45 ième jour j'ai arrêté mon jeûne , mon poids a été 54 kg. poids de départ 73 kg .( ma taille : 1.77m) C'est ma première expérience du jeûne long .J'ai bien sûr appris beaucoup de choses , j'ai commis quelques erreurs , je suis en train de reprendre mes forces .Au cours de tout mon jeûne qui a duré 45 jours je n'ai ressenti aucun mal , ni mal de tête , ni de ventre , ni de cœur, ni ni .... , la seule chose dont j'ai souffert c'est la fatigue .la seule et la grande erreur que j'ai commise c'est de ne pas faire une purge de l'intestin juste avant de commencer le jeûne . Car par manque de purge intestinale , il m'ont resté des déchets , et ces déchets m'ont causé des gaz tout le temps de mon jeûne . et pire encore , avant la rupture du jeûne je n'ai pas fait attention et je n'est pas fais une purge avec de l'eau. le résultat était catastrophique . la selle s'était durcie , elle s'accumulée à la sortie . s'était la plus dure , la plus pénible période , de ma vie .J'ai essayé des produits pharmaceutiques sans résultats , alors j'étais obligé d'utiliser la méthode traditionnelle chez nous , au Maroc , j'ai lubrifié la sortie de l’anus par l'huile d'olive , ainsi la sortie devenue un peu souple , ce qui m'a permis de faire sortir des pierres entières d'environs 3 à 4 cm de dimensions .une fois le gros intestin libéré c'est le "hourraaa", à la russie , c'est la victoire , c'est un peu de la folie , mais c'est la réalité . Nonobstant la rupture du jeûne , je suis encore en jeûne , je suis obsédé par le jeûne , aujourd'hui je n'avais pas faim , je n'ai pris mon repas que le soir .je reprends mes forces petit à petit , j'ai un programme de vie qui m'attend (Reprendre mes plans d'entrainement de la marche athlétique et mon alimentation saine ) mais je ne sais pas vraiment quand je puisse le commencer.Merci à tous , à ceux qui ont lu ce passage , à ceux qui vont le ire, et à ceux qui vont me répondre . Ici chez nous j'ai beau essayé de consulter des médecins mais sans résultats . Ce type de jeûne curatif est presque inconnu chez nous , et en cas ou il est connu c'est du côté culturel pas plus. ..Alors qu'il y a des milliers de gens qui peuvent sauver leur vie par le jeûne.UNE Cure qui ne coûte rien , qui demande seulement patience et persévérance et le bon suivi d'un spécialiste.A bientôt amis...

lousa

Messages : 6
Date d'inscription : 01/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne curatif :jeûner jusqu'au bout

Message  lousa le Sam 14 Jan 2017 - 22:07

Je pose toute cette petite expérience du jeûne au service de ce site , je suis prêt à répondre à n'importe quelle question . JE pose cette humble , modeste expérience au service de l'humanité.Merci

lousa

Messages : 6
Date d'inscription : 01/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne curatif :jeûner jusqu'au bout

Message  maricali le Dim 15 Jan 2017 - 1:43

Bravo pour ce jeûne !

maricali

Messages : 64
Date d'inscription : 29/10/2013
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne curatif :jeûner jusqu'au bout

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum