Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Jam le Mer 28 Déc 2016 - 15:21

Bonsoir,

Je sais pas si je poste au bon endroit, je m'excuse d'avance.

J'ai un fibrome utérin de 12 cm et d'autre plus petit, j'ai pris 2 semaines de congés en janvier pour pouvoir
jeûner. Il me reste un peu moins d'un moins avant de commencer et j'aimerais donc avoir quelques conseils
avant de commencer pour que ça se passe du mieux possible.

J'ai déjà changer pas mal de chose niveau alimentaire depuis presque 1 an ( diminution viande, produits laitiers etc..),
j'ai complètement arrêtée le sucre depuis 1 mois, je fais le jeûne intermittent depuis très longtemps ( au moins plus d'1 an).

J'ai essayé de faire un jeûne hydrique le mois dernier, j'ai vomi au bout de 24h, voilà pourquoi j'ai besoin de conseil.
Merci

Jam

Messages : 10
Date d'inscription : 28/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Luc le Mer 28 Déc 2016 - 18:10


Bienvenue sur le forum !

Nos félicitations pour le fait de prendre ta santé en main ... de façon naturelle !

Oui, des fibromes, lymphomes, tumeurs etc. peuvent diminuer ou  disparaître durant un jeûne.  Il faut cependant laisser l'opportunité à l'organisme de s'exécuter, tout en lui accordant le temps nécessaire.

Tout ce que tu fais jusqu'à présent est bénéfique et constitue une préparation à long terme pour ton éventuel jeûne intégral.  Malgré tout, cela n'est pas suffisant pour éliminer tes fibromes, quoique le fait d'exécuter des jeûnes intermittent et de manger mieux peut probablement les empêcher de progresser.  

Pour leur donner le coup de grâce, cela demande une action plus musclée et soutenue.  Le jeûne intégral est sans doute la méthode la plus efficace pour en venir à bout.  

Un jeûne uniquement à l'eau n'est pas toujours facile, particulièrement au début, mais une fois la première semaine passée (surtout les 4 premiers jours), cela devient plus facile.

Avoir des nausées et vomir en début de jeûne n'est pas anormal.  Nous connaissons des jeûneurs qui ont vomi plusieurs jours avant que le tout se replace.  Les vomissements font souvent partie du processus de nettoyage.  Ce n'est pas agréable bien sûr, mais il n'y a aucune inquiétude à y avoir. À titre d'exemple, mon épouse, lors de son premiers jeûne, vomit pendant trois ou quatre jours.  Elle cessa son jeûne et le reprit quelques jours plus tard. Les vomissements reprirent de plus bel ... elle arrêta son jeûne au bout de trois ou quatre jours, puis le reprit une ou deux semaines plus tard. Ce troisième essai fut complètement différent.  Aucune nausée, aucun vomissement, et ce jeûne dura 22 jours sans ennui.  Elle était alors âgée de 27 ans.
À noter que généralement, cela ne se passe pas aussi difficilement ... mais cela est une possibilité.

Quelle est ta taille et ton poids actuellement ?
As-tu des problèmes de santé autres que tes fibromes ?
Dois-tu prendre des médicaments, le cas échéant et si oui lesquels ?

Si tu as des questions, n'hésite pas.

Au plaisir !

PS. Pour lire quelques cas sur le présent forum, voir ce lien : fibromes
PS. (2) Nous allons bientôt transférer cette discussion sur le forum : Posez vos QUESTIONS

avatar
Luc
Admin

Messages : 3936
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Jam le Mer 28 Déc 2016 - 18:44

Merci pour ton aide.
J'espère que ça marchera pour moi et que j'arriverais à me débarrasser de ces fibromes.
Par contre moi je pourrais pas reporter le jeûne, je prends congé exprès pour ça.

Du coup si je vomis encore je peux continuer à jeûner ou je dois m'arrêter? La dernier fois j'ai mangé 1 datte au bout de 24h quand j'ai commencé à vomir et j'ai continué à vomir après la datte et j'ai continué à jeûner jusqu'à arriver à 55h.

Sinon je mesure 1m70 et je pèse 59kg environ et j'ai la chance de n'avoir aucun autre soucis de santé donc pas de médicament.

Merci pour le lien

Jam

Messages : 10
Date d'inscription : 28/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Luc le Mer 28 Déc 2016 - 21:31

Concernant les vomissements, il n'y a pas de danger à les laisser se poursuivre, ils finiront par s'arrêter d'eux-mêmes. Tant qu'à mon épouse, elle aurait pu continuer son jeûne, même si elle vomissait.  Il faut comprendre qu'à l'époque (elle avait 27 ans) et c'était son premier jeûne.  Nous n'étions pas très renseignés sur le jeûne et nous étions un peu inquiet.  Aujourd'hui, nous savons qu'il n'y a pas de danger.
Shelton écrit :
J’ai eu un cas où les vomissements ont duré presque sans interruption pendant six jours et six nuits, bien qu’en général ces vomissements ne durent pas plus d’un jour ou deux. On rejette alors beaucoup de mucus et de bile. C’est un processus de nettoyage. Le jeûneur mentionné ci-dessus eut un hoquet persistant qui dura pendant sept jours après les six jours de vomissements.

Au bout de ces deux crises, le malade ne souffrit plus. Ses douleurs duraient depuis sept ans. Un autre cas, une dame âgée, vomit durant quatre jours et quatre nuits, mais elle se rétablit de façon remarquable. Je considère le vomissement non comme un signal de danger, mais comme un processus de nettoyage.

Parfois, vomissement, mal de tête et éruption viendront tous ensemble. Avec un peu d’expérience, on peut juger à l’avance, de façon assez juste, les cas qui traverseront une crise grave, et ceux qui n’en auront pas. Des cas de troubles digestifs existant depuis longtemps, particulièrement ceux qui sont accompagnés de troubles nerveux, sont sujets à ces crises.

Comme le vomissement n’est qu’une partie de l’élimination favorisé par le jeûne, et qu’il est dû le plus souvent à une hyperacidité du foie avec rejet de bile dans l’estomac, il suffit de ne pas le contrarier. Il peut se poursuivre au début, ou vers la fin du jeûne, mais il ne constitue pas un danger, d’après mes propres expériences et observations.
Tant qu'à ton poids et ta taille, on arrive à un IMC de 20.4 qui est suffisant pour jeûner quelques semaines sans ennui.  Il ne faut cependant pas trop descendre.  La biologiste Boudreau écrit qu'il faut manger à sa faim avant d'entreprendre un jeûne, en favorisant les fruits et les légumes. Voir le lien :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t159-preparatifs-au-jeune
avatar
Luc
Admin

Messages : 3936
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Jam le Jeu 29 Déc 2016 - 7:29

Je comprends mieux maintenant, si les vomissements se reproduisent, je continuerais à jeûner si j'y arrive.
Super le lien, je vais mettre en pratique tout ça et je reviendrai après avoir commencé le jeûne.

Merci encore

Jam

Messages : 10
Date d'inscription : 28/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Jam le Dim 15 Jan 2017 - 14:18

Bonjour,

Je reviens un peu plus tôt que prévu. Je devais jeûner chez moi pendant les 2 semaines mais
finalement je vais jeûner chez mes parents vu qu'ils ont une maison avec une route pas trop passante à 200m et des centaines d'arbres tout autour et il n'y a pas internet non plus, alors que moi, je vis en appartement au bord d'une route. J'ai lu que c’était mieux de jeûner dans un endroit près de la nature.

Le soucis c'est que je dois prendre l'avion et mon vol n'est que samedi, je perds le vendredi, ça m’embête un peu, est ce que je peux commencer vendredi et si je me sens pas super bien pendant le trajet manger une date par exemple? est ce que ça stop tout ou est ce que l'autolyse pourra débuter dimanche? j'arrive pas trop à comprendre malgré tout ce que j'ai lu.
Je veux optimiser mon temps au mieux parce que j'ai pris un congé exprès.

Ensuite j'ai parcouru le forum et j'ai lu qu'il valait mieux éviter le dentifrice, mais est ce qu'il faut aussi que j'évite le savon, les huiles sur ma peau et l'argile? j'ai pas trouvé de réponse et ça me paraît étrange.

Je devrais arrêter le jeûner au bout de 2 semaines en espérant que ça se passe bien mais j'aimerais prolonger l'autolyse encore 1 semaine tout en me nourrissant pour reprendre des forces, est que le mieux c'est le bouillon de légumes ou le jus de légumes?

Jam

Messages : 10
Date d'inscription : 28/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Luc le Dim 15 Jan 2017 - 22:03

Jam a écrit: je dois prendre l'avion et mon vol n'est que samedi, je perds le vendredi, ça m’embête un peu, est ce que je peux commencer vendredi et si je me sens pas super bien pendant le trajet manger une date par exemple? est ce que ça stop tout ou est ce que l'autolyse pourra débuter dimanche? Je veux optimiser mon temps au mieux parce que j'ai pris un congé exprès.

Ensuite j'ai parcouru le forum et j'ai lu qu'il valait mieux éviter le dentifrice, mais est ce qu'il faut aussi que j'évite le savon, les huiles sur ma peau et l'argile? j'ai pas trouvé de réponse et ça me paraît étrange.

Je devrais arrêter le jeûner au bout de 2 semaines en espérant que ça se passe bien mais j'aimerais prolonger l'autolyse encore 1 semaine tout en me nourrissant pour reprendre des forces, est que le mieux c'est le bouillon de légumes ou le jus de légumes?

Il serait sans doute préférable pour la journée où tu dois prendre l'avion de manger des fruits ou boire des jus de fruits, puis de commencer ton jeûne à l'eau une fois rendu chez tes parents.
Concernant tes parents, ils doivent être un peu au courant des diverses étapes du jeûne et des possibles réactions qui pourraient leur faire croire que ton état ne s'améliore pas. Il serait bon qu'ils viennent sur le forum, voir ce qu'est le jeûne ainsi que ce qui l'entoure.

Dans les faits, la journée au jus n'est pas perdue car l'organisme s'habitue ainsi à manger moins. C'est un peu comme une préparation au jeûne.

À propos des dentifrices, des savons, des huiles, parfum ... etc., il faut comprendre que par la peau, nous absorbons ce que nous y déposons. Tant qu'à l'argile, même si cette thérapeutique est excellente, durant le jeûne nous ne devons pas en prendre, que ce soit oralement ou en cataplasme. Nous ne devons pas interférer dans le processus de l'autolyse en essayant d'aider l'organisme. Il faut le laisser agir à son rythme. Naturellement, si nous voulons maximiser les résultat, c'est le repos qui est indiqué durant le jeûne.

Suite à tes deux semaines de jeûne, oui l'autolyse se poursuivra si ton alimentation est progressive, tant en quantité qu'en variété. On peut boire des jus, des bouillons de légumes (sans assaisonnement), des légumes ... en augmentant graduellement les quantités.

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas.
avatar
Luc
Admin

Messages : 3936
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Jam le Lun 16 Jan 2017 - 13:19

Mes parents ne connaissaient absolument pas le jeûne thérapeutique avant la semaine dernière,
j'ai dû convaincre mon père de me laisser le faire sinon j'aurais du jeûner chez moi, il m'a un peu
pris pour une folle.
Là ou ils vivent il n' y a pas de connexion mais je vais encore les briffés pour éviter qu'ils me forcent à manger.

Pour le reste j'ai bien noté, je vais suivre au mieux tes recommandations, je te remercie du temps
pris pour me répondre et j'essaierai de me connecter pour raconter un peu comment se passe mon jeûne.

Jam

Messages : 10
Date d'inscription : 28/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Luc le Mer 18 Jan 2017 - 12:51


Il n'est jamais facile de jeûner à la maison en présence de personnes ignorant les vertus du jeûne. Cela est difficile psychologiquement.

Boudreau écrit :
"Le stress est une autre forme de pollution; il vaut mieux recréer un climat d'encouragement, d'harmonie et de calme autour de soi pour jeûner l'esprit et l'estomac tranquilles. Par exemple, il serait contre-indiqué de jeûner à la maison, pendant que nos proches cuisinent et nous 'accablent' d'odeurs alléchantes et persistantes à chaque heure de repas: c'est de la 'pollution' par l'odorat, pour qui désire faire abstinence.

Mais le problème des jeûnes domestiques est le plus souvent d'ordre psychologique: l'entourage du 'gréviste de la faim' est troublé. Les proches mal informés discutent sans fin avec l'absent de la tablée, qui en est quitte pour se justifier continuellement et prodiguer des leçons sur les bienfaits du jeûne et sur les conditions de calme qu'il requiert. Les tensions qui en résultent ne procurent pas un climat propice à la détoxication."
avatar
Luc
Admin

Messages : 3936
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Jam le Jeu 19 Jan 2017 - 15:40

C'est bien se que je redoute mais je vais bien en discuter avec eux.
On verra bien...

Jam

Messages : 10
Date d'inscription : 28/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Jam le Dim 12 Fév 2017 - 8:04

Bonjour, je reviens après mes congés et je n'ai pu jeûner que 9 jours alors que mon objectif été de jeûner 15 jours.

Je suis vraiment triste parce que je me sentais capable de jeûner encore quelques jours mais j'ai dû sortir de chez moi alors que j'étais très faible et ça m'a épuisée!

Je reviendrais quand j'aurais un moment pour donner un peu plus de détails sur mon jeûne, si ça peu aider.

Sinon dès le 9ème jours je ne sentais presque plus mon plus gros fibrome, ça m'attriste d'autant plus, je me dis que si j'avais continuer quelque jours il aurait encore plus diminuer ou peut être même disparaître, qui sait!

J'aimerais refaire un autre jeûne, cet été en espérant faire 2 semaines cet fois ci.

Jam

Messages : 10
Date d'inscription : 28/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Luc le Dim 12 Fév 2017 - 9:08


Merci pour les nouvelles !

Pour te rassurer, lors de ton prochain jeûne, l'autolyse reprendra là où elle s'est arrêtée et poursuivra le travail selon la biologiste Nicole Boudreau.

avatar
Luc
Admin

Messages : 3936
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Jam le Dim 12 Fév 2017 - 17:23

C'est super ça, mais est ce que c'est le cas si mon prochain jeûne ne se fait que dans 6 mois environ?

Jam

Messages : 10
Date d'inscription : 28/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Luc le Dim 12 Fév 2017 - 18:10


En principe oui car le fibrome n'aura pas vraiment le temps de grossir, surtout si tu as de bonnes habitudes alimentaires, beaucoup de repos, de bonnes nuits de sommeil ... voire même une journée de jeûne par semaine pourrait maintenir les acquis.



avatar
Luc
Admin

Messages : 3936
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Jam le Jeu 16 Fév 2017 - 14:46

J'espère que se sera le cas..

Je vais essayer de résumer mon jeûne de 9 jours.

Jour 1 : 1m70 59kg

J'ai pris l'avion ce jour là, je n'ai eu ni soif ni faim, pas de fatigue, j'aurais pris un fruit ou autre chose comme tu me l'a conseillé mais j'en ai pas sentis le besoin.
Après 3h de vol mal à la tête, au fessiers et bas du dos, chose qui m'arrive jamais.
Le soir arrivé chez un membre de ma famille, j'ai bu un demi verre d'eau vers 22h, coucher vers 23h, j'ai dormi comme un bébé.

Jour 2

Au lever pas faim, langue bien blanche.
J'ai pris le bus pour arriver chez mes parents, petit problème de vision en attendant et en 30min ça allait mieux. (Soucis que j'avais eu à l'age de 15 ans)
Après être arrivé chez mes parents vers 13h ça allait toujours bien mais j'étais très fatiguer, je me suis endormi à 16h jusque 20h.
Quand je me suis réveiller je me suis mis debout trop vite et j'ai eu la tête qui tourne, j'ai du prendre un petit quartier d'orange, et j'ai vomi 1h après.
Je me suis endormi juste après.
Ce jour là j'ai eu mes dernières selles du jeûne.

Jour 3

Réveil très tôt vers 7h du matin, pas très faim.
En me levant je réalise que je suis faible, un peu de mal à me déplacer.
Je reste toute la journée allongé avec 2 bouillottes.
Au moment du coucher mon cœur bat plus vite et plus fort que d'habitude et jambes qui me font mal, j'ai eu beaucoup de mal à m'endormir contrairement aux autres jours.

Jour 4

Journée quasiment identique à la veille

Jour 5

Très faible physiquement, beaucoup de mal à marcher, je dois m'assoir tous les 5 pat!
Douleur au niveau du foie qui est revenu. (douleur que j'avais eu par le passer)
Je profite d'un soleil magnifique pour lézarder toute l'après midi au soleil.
Sinon un peu faim

Jour 6

Au réveil mal au jambes mais ça disparait quand je me mets debout.
Dans la matinée encore mal au niveau du foie.
Comme la veille je lézarde au soleil (j'ai de la chance il fait très chaud)
Au coucher mal au niveau de l'utérus pendant un dizaine de minute, du coup beaucoup de mal à m'endormir.

Jour 7

Après une bonne douche chaude je me suis sentis assez bien mais j'ai du sortir en ville, ce qui a commencer à m'épuiser.

Jour 8 et 9

Pareil que le jour 7, j'ai du encore sortir, j'avais pas le choix mais ça m'a achever, j'étais beaucoup trop faible, après quelque pat mon cœur battait très fort et très vite, mon estomac me faisait mal, il me brûlé!
Le matin du 9ème jour j'ai touché le bat de mon ventre pour sentir mon plus gros fibrome comme chaque matin et là pour la 1ère fois je le sentais à peine j'étais euphorique mais mes brûlures d'estomac été trop fortes j'ai arrêtée mon jeûne ce soir là, malheureusement.


Un peu plus de détails:
Ma famille (parents, cousins, cousines, tantes, oncles et ma grand-mère) ont cru que j'étais suicidaires, ils m'ont fait la morales, ça m'a épuiser de devoir leur expliquer tous les jours.
J'avais les odeurs de nourriture qui me donné faim, ça ne m'a pas aidé.

Sinon je n'ai vomi que le 2ème jour, après plus du tout, j'étais vraiment contente vu que c'était ma plus grande crainte.

Je n'ai pas pu me peser chaque jour mais le 7ème jour je suis aller me peser j'étais à 52kg et ma tension été légèrement basse, mais j'ai pas demander combien exactement.

Ma transpiration été très forte, je ne supportai plus ma propre odeur, malgré mon état je me forcé à aller prendre une douche tellement c'était horrible.


Sinon ma reprise alimentaire à été un peu difficile au début parce que j'avais très très très faim
Donc je me retenais de manger trop vite.
Je n'ai pas vraiment suivis les étapes j'ai pris des fruits au matin et des jus (pomme, carotte) puis pour le diner j'ai fais une purée de pomme de terre, carottes avec un peu de vache qui rit (je ne mange jamais de vache qui rit d'habitude) et c'est bien passer.

J'ai continuer comme ça, mais je suis retourner à la selles que 4 ou 5 jours après ma reprise alimentaire grâce à une diarrhée, j'en ai eu tous les jours pendant 1 semaine environ.

Aujourd'hui 18 jours après ma reprise alimentaire je suis revenu à mon poids d'origine.




Jam

Messages : 10
Date d'inscription : 28/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Luc le Jeu 16 Fév 2017 - 15:28


Bravo pour ce jeûne !

Naturellement, un ou deux autres jeûnes seront nécessaire afin de compléter le travail de l'autolyse.

Les prochains jeûnes, devraient en principe être un peu plus faciles à exécuter. Il faut cependant te reposer davantage afin de stimuler l'autolyse.

Jeûner à la maison lorsque les membres de la famille sont opposés, sans connaître l'évolution d'un jeûne, n'aide pas à la détente et au repos.

Lors de ton prochain jeûne, l'autolyse reprendra là où elle s'est arrêtée, selon la biologiste Nicole Boudreau.

Merci pour ton témoignage !

À la prochaine !

avatar
Luc
Admin

Messages : 3936
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Jam le Jeu 16 Fév 2017 - 16:01

Avec plaisir et merci à toi pour tes conseils, je reviendrai ici si il y a du nouveau.

Jam

Messages : 10
Date d'inscription : 28/12/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseil avant un jeûne thérapeutique (fibrome utérin)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum