Jeûne en cours pour une période de 10 jours

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jeûne en cours pour une période de 10 jours

Message  Pietro26 le Lun 26 Déc 2016 - 18:48

Bonjour,

J'ai 31 ans et accompli actuellement mon 5ème jeûne.

But : Supprimer mes problèmes d’allergies et d'eczéma, apparus il y a environ 7-8 ans.

Hygiène de vie : non fumeur, goûte d'alcool rarissime, aucune drogue, aucun excès particulier. Depuis septembre 2016, je me suis tournée vers une alimentation disons 80% plus saine : réduction des protéines animales, quasi suppression des produits industriels, consommation de produits bio.

Historique de mes jeûnes hydriques :

1er jeûne : 5 jours - octobre - actif (job bureautique et train train courant) - RAS si ce n'est la suppression d'un kyste.
2ème jeûne : 5 jours - octobre - actif - RAS
3ème jeûne : 7 jours - novembre - actif - RAS
4ème jeûne : 4 jours - décembre - actif - RAS, mais abandon de l'objectif de durée (21 jours) par mis en doute de l’efficacité et envie de nourriture.

5ème jeûne : en cours - décembre - actif - RAS jusqu'au 8ème jour. Aujourd'hui, à 10 min de la fin de mon 9ème jour. J'ai eu pour la première fois de tous mes jeûnes, une réel sensation de fatigue intense (épuisement totale) en ce début de soirée. J'ai eu une demi-heure à l'instant avec des sensations de "tiraillements" ou "gênes" au niveau des poumons et du coeur je crois. Je compte mettre fin à ce jeûne demain (dans une vingtaine d'heures), soit au 10ème jour.

Pouvez-vous me donner votre avis sur les derniers symptômes énoncés ?

Merci.

Pietro
(Suisse)

Pietro26

Messages : 2
Date d'inscription : 23/11/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours pour une période de 10 jours

Message  Luc le Mar 27 Déc 2016 - 14:09

Bienvenue sur le forum !

Bravo pour prendre ta santé en main, en améliorant ton alimentation et en jeûnant !

Concernant ton premier jeûne, tu dis "rien à signaler" ... mais l'élimination d'un kyste en 5 jours de jeûnes me paraît exceptionnel !  

Néanmoins, même si de courts jeûnes en étant actif peuvent être positifs, il n'en demeure pas moins qu'ils sont généralement moins positifs que s'ils étaient effectués au repos.  Dans les faits, l'autolyse s'active seulement en période de repos.  Voir le lien : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Naturellement, si ton travail n'est pas trop physique, cela est un moindre mal.

Redonnes-nous des nouvelles !
avatar
Luc
Admin

Messages : 4156
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours pour une période de 10 jours

Message  Luc le Mer 28 Déc 2016 - 9:59

Pietro26 a écrit:
5ème jeûne : en cours - décembre - actif - RAS jusqu'au 8ème jour. Aujourd'hui, à 10 min de la fin de mon 9ème jour. J'ai eu pour la première fois de tous mes jeûnes, une réel sensation de fatigue intense (épuisement totale) en ce début de soirée. J'ai eu une demi-heure à l'instant avec des sensations de "tiraillements" ou "gênes" au niveau des poumons et du coeur je crois. Je compte mettre fin à ce jeûne demain (dans une vingtaine d'heures), soit au 10ème jour.
Ce que tu as ressenti est plutôt la norme lors de jeûnes thérapeutiques.  Il est probable que cela c'est produit alors que tu étais en période de repos.  Comme l'écrit la biologiste Boudreau, plus nous nous reposons, plus l'activité de nettoyage et de réparation s'effectue. On peut lire ceci :
"... certaines poussées d’autolyse peuvent mobiliser toutes les énergies du corps; l’autolyse devient si forte que le jeûneur qui l’expérimente ressent un niveau de faiblesse très inconfortable. Il peut alors boire des jus frais pour se soutenir. Lorsque ces réactions exigeantes d’autolyse sont terminées, la forme revient d’elle-même. La faiblesse se dissipe et le jeûneur, bien qu’il ne mange pas encore, se sent bien."
Pendant que le jeûneur est allongé et tranquille, son corps en autolyse est très affairé.  À certains moments du travail autolytique, le coeur travaille plus rapidement;  il accélère son battement pour faire la livraison des matériaux requis pour le travail en cours et pour ramener les toxines délogées vers les organes excréteurs.  Le sommeil en est affecté;  le jeûneur se réveille souvent, fait des rêves burlesques et s'agite dans son lit.

Il est normal que les réactions d'autolyse soient plus fortes pendant la nuit;  le repos sensoriel et l'apaisement nocturnes nous calment.  Or plus nous sommes calmes, plus notre autolyse peut se déployer avec force;  notre sommeil en est alors perturbé.  C'est un joli paradoxe;  plus on se repose, plus on autolyse;  plus on autolyse, moins on dort.
Il arrive souvent qu'un malaise, à un endroit particulier, signifie que l'organisme tente de régler un ennui de santé qui ne l'a jamais vraiment été.  Parfois, des traumatismes passés, dont nous n'avons plus souvenir, refont surface durant le jeûne.  On pourrait citer le cas d'un homme qui jeûnait pour un ennui de santé, régla un  problème vieux de 30 ans.  
À 60 ans, Charles décide de jeûner pour des problèmes intestinaux. Ayant participé à la guerre de Corée, trente ans plus tôt, il avait reçu dans la cuisse un éclat d'obus qui avait à jamais, pensait-il, insensibilisé sa jambe.

En jeûne, la vieille blessure s'est réveillée: Charles a ressenti, en plein jeûne, les mêmes malaises qu'au moment où il avait subi sa blessure, trente ans plus tôt. Cette douleur aiguë a duré quarante-huit heures. Après ces deux 'jours du souvenir', il a constaté avec surprise que la sensibilité de sa jambe était revenue.
Mosséri écrit :
Certains praticiens naturopathes sont en faveur du jeûne court et s'opposent au jeûne long. Il est sûr que certaines personnes n'atteindront jamais une bonne santé et la guérison de leurs maux par des jeûnes courts répétés que si elles suivent un long jeûne. Nous l'avons toujours dit: le long jeûne permet le nettoyage au fond du puits, que l'on n'atteindra jamais si on fait un jeûne court même répété. On aura simplement nettoyé la surface sans jamais aller en profondeur. De plus, l'effet de plusieurs jeûnes courts n'équivaut pas à celui d'un seul jeûne long
Si tu as d'autres questions, n'hésite pas.

avatar
Luc
Admin

Messages : 4156
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jeûne en cours pour une période de 10 jours

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum