peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  sypqys le Sam 3 Déc 2016 - 7:35

Re,

SI l'on jeûne régulièrement (tous les ans), est-ce que notre espérance de vie est prolongée ?
Même si par ailleurs notre diète est pauvre en fruits et légumes ?
Ou c'est les deux associés ?

merci
avatar
sypqys

Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 31
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  Luc le Sam 3 Déc 2016 - 9:44


Définitivement, ceux qui jeûnent une ou deux fois par année en prévention ou de façon curative, devraient, en principe avoir une espérance de vie prolongée. D'ailleurs, selon le Dr Willem, cette manière de faire prévient les cancers. Voir le lien : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t127-cancerisation-agents-de-et-prevention

Néanmoins, l'alimentation joue également un rôle très important. Les végétaux fournissent vitamines, minéraux, oligo-éléments en abondance, qui sont des matériaux dont l'organisme a besoin pour vivre en santé.

Les deux combinés, jeûne et bonne alimentation, donne une espérance de vie plus longue et de meilleure qualité.

avatar
Luc
Admin

Messages : 4156
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  sypqys le Sam 3 Déc 2016 - 9:48

Ok merci Luc, je m'en doutais.

Parc contre durant le jeûne inutile de se brosser les dents, non ?

avatar
sypqys

Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 31
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  sypqys le Sam 3 Déc 2016 - 10:54

Je me dit que si j'arrive à jeûner 21 jours ce sera déjà bien... par contre si on travaille on fait comment ? On peut pas se reposer (jeûner) convenablement et être à la tâche... c'est incompatible même si c'est dans les bureaux (comptable)...

Non ? Je me pose la question. (Ce n'est pas mon cas, mais il se peut que je trouve du travail prochainement...)





Dernière édition par sypqys le Sam 3 Déc 2016 - 11:04, édité 1 fois
avatar
sypqys

Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 31
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  sypqys le Sam 3 Déc 2016 - 11:02

Luc a écrit:
Définitivement, ceux qui jeûnent une ou deux fois par année en prévention ou de façon curative, devraient, en principe avoir une espérance de vie prolongée.  D'ailleurs, selon le Dr Willem, cette manière de faire prévient les cancers. Voir le lien : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t127-cancerisation-agents-de-et-prevention

Néanmoins, l'alimentation joue également un rôle très important.  Les végétaux fournissent vitamines, minéraux, oligo-éléments en abondance, qui sont des matériaux dont l'organisme a besoin pour vivre en santé.

Les deux combinés, jeûne et bonne alimentation, donne une espérance de vie plus longue et de meilleure qualité.


Re,


J'ai du mal à tout comprendre... peut tu m'éclairer Luc stp.

En effet, il dit que les cellules cancéreuses se nourrissent de sucre, donc on doit moins manger de sucre... On ne peut pas éviter le sucre complètement, on en a besoin... mais aussi, qu'il faut être en acidose je sais pas trop quoi... Et après il dit il faut pas faire un repas par jour toute l'année, car on serait en acidose... J'ai pas trop bien tout cerné en fait... Ce jargon technique me dépasse... Du coup il faut être en équilibre acido-basique ou pas ?

Aussi ne pas manger de pain de mie, ni baguette blanche... Mais là ou je vais ils ne vendent que ça ! donc mangez quoi comme type de pain du coup ?
les cacahuètes c'est des fruits secs bon pour la santé ou c'est considéré comme apéritif ? et le saucisson ? La rosette ?


Merci d'avance
avatar
sypqys

Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 31
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  Sommerlund le Dim 4 Déc 2016 - 5:37

sypqys a écrit:En effet, il dit que les cellules cancéreuses se nourrissent de sucre, donc on doit moins manger de sucre... On ne peut pas éviter le sucre complètement, on en a besoin...
Le sucre dans les fruits ne nourrit pas les cancers. Mange des fruits !

Et après il dit il faut pas faire un repas par jour toute l'année, car on serait en acidose...
Perso je pense que ça serait l'idéal,  de ne faire qu'un repas par jour, pour toujours. Mais déjà simplement ne pas manger de petit déjeuner est très bénéfique.

Aussi ne pas manger de pain de mie, ni baguette blanche... Mais là ou je vais ils ne vendent que ça ! donc mangez quoi comme type de pain du coup ?
Aucun, le pain contient en général du gluten, et n'est donc pas bon pour nous,  parce qu'il nous prends trop d'énergie à être digérer.

les cacahuètes c'est des fruits secs bon pour la santé ou c'est considéré comme apéritif ?
Si tu veux grossir, mange des cacahouètes. Sinon, pas !

et le saucisson ? La rosette ?
Mauvais ! ils contiennent en général des additifs comme le glutamate, à bannir ! Préfère de la viande non traité, bio.


Sommerlund

Messages : 129
Date d'inscription : 01/09/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  sypqys le Dim 4 Déc 2016 - 13:36

Merci Sommerlund !

Par contre j'ai une autre question, peut on introduire des jours de jeûne sec durant le jeûne à l'eau ? Ou est-ce déconseillé ?
Je veux dire 6 jours de jeûne secs, 6 jours de jeûne à l'eau... est-ce plus bénéfique que le jeûne à l'eau ?



avatar
sypqys

Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 31
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  Luc le Dim 4 Déc 2016 - 16:19

sypqys a écrit:
Luc a écrit:
Définitivement, ceux qui jeûnent une ou deux fois par année en prévention ou de façon curative, devraient, en principe avoir une espérance de vie prolongée.  D'ailleurs, selon le Dr Willem, cette manière de faire prévient les cancers. Voir le lien : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t127-cancerisation-agents-de-et-prevention

Néanmoins, l'alimentation joue également un rôle très important.  Les végétaux fournissent vitamines, minéraux, oligo-éléments en abondance, qui sont des matériaux dont l'organisme a besoin pour vivre en santé.

Les deux combinés, jeûne et bonne alimentation, donne une espérance de vie plus longue et de meilleure qualité.


J'ai du mal à tout comprendre... peut tu m'éclairer Luc stp.

En effet, il dit que les cellules cancéreuses se nourrissent de sucre, donc on doit moins manger de sucre... On ne peut pas éviter le sucre complètement, on en a besoin... mais aussi, qu'il faut être en acidose je sais pas trop quoi... Et après il dit il faut pas faire un repas par jour toute l'année, car on serait en acidose... J'ai pas trop bien tout cerné en fait... Ce jargon technique me dépasse... Du coup il faut être en équilibre acido-basique ou pas ?

Aussi ne pas manger de pain de mie, ni baguette blanche... Mais là ou je vais ils ne vendent que ça ! donc mangez quoi comme type de pain du coup ?
les cacahuètes c'est des fruits secs bon pour la santé ou c'est considéré comme apéritif ? et le saucisson ? La rosette ?

Concernant l'état d'acidose de l'organisme durant le jeûne, cette action est temporaire. D'ailleurs, une diète plus ou moins sévère agit de la même façon. À titre d'exemple, le docteur Gernez propose un régime qui doit durer 35 jours, ce qui apporte une acidose temporaire de l'organisme, détruisant ainsi les cellules mutées ou cancéreuse. Voir le lien : http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t23-cancer-protocole-contre-le-cancer-restriction-alimentaire-dr-gernez
Finalement, peu importe la façon de s'y prendre pour augmenter temporairement l'acidose, le résultat est le même.
Ce que tu écris, disant : "il ne faut pas faire un seul repas par jour toute l'année car nous serions en acidose" est intéressant comme réflexion. Ça vaudrait la peine de faire quelques recherches sur ton intéressant point de vue.

À propos du sucre, il est sans doute question de sucre ajouté ou encore celui qu'on rencontre en grandes quantités dans les aliments transformés (industrialisés).

Pour l'alimentation, il ne faut pas être "plus royaliste que le roi" ... mangeons un peu de tout, en faisant une place plus importante aux fruits et légumes. Tant qu'au gluten, il est vrai que plusieurs personnes y sont intolérantes mais la majorité ne le sont pas.

Pour ta question à savoir si nous pouvons intercaler des jours de jeûne sec durant un jeûne. Oui, mais il faut savoir que Shelton recommandait le jeûne sec chez ceux qui avaient des ennuis particuliers à régler. L'eau prise durant le jeûne facilite la tâche des reins à mieux excréter les déchets. Il vaut donc mieux boire si nous n'avons pas de problèmes en rapport avec nos liquides organiques. Il écrit :
"N’importe quel flux, écoulement, diarrhée, bronchorrhée, hydropisie ; n’importe quel écoulement de liquide dans la plèvre (membrane entourant les poumons), la péricarde (membrane entourant le cœur), le péritoine, (paroi de la cavité abdominale), ou d’eau dans le cerveau ; n’importe quel écoulement de pus provenant de n’importe quelle suppuration chronique, la polyurie et d’autres (n’importe quel désordre des liquides contenus dans le corps) sont améliorés par une abstention totale de nourriture et d’eau. Toutes les conditions catarrhales, la rhinite, l’ozène, la bronchite, la colite, la métrite, la cystite, le rhume des foins, l’asthme et d’autres conditions catarrhales disparaissent rapidement à la suite d’un jeûne."

avatar
Luc
Admin

Messages : 4156
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  sypqys le Ven 9 Déc 2016 - 10:15

Merci Luc.

J'ai posé la question sur le jeûne sur d'autres forums sur Internet. Et y'a un docteur et une autre personne, qui disent que le poids perdu et regagné et que l'on pèse plus après... c'est vrai ?

Que faire ? Mon but c'est de régénéré l'organisme et de perdre du poids. Voilà mes motivations. Mais est-ce réalisable ?

avatar
sypqys

Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 31
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  Luc le Ven 9 Déc 2016 - 15:56



Allons-nous reprendre le poids perdu et + lors de la réalimentation ?

La réponse est triple : oui, non, peut-être !

On peut dire qu'une majorité de jeûneurs reprennent du poids sans toutefois en reprendre plus qu'ils en ont perdu, cela est normal.

Nous connaissons des jeûneurs et jeûneuses qui ont perdu beaucoup de poids et qu'ils ont repris un poids normal suite au jeûne.  Nous pourrions citer le cas ncm, une jeûneuse de ce site qui était en surpoids (95 kg).  Après sa réalimentation, peut-être plus d'une année plus tard, elle était toujours à son poids-santé normal.

Il y a aussi des gens qui, suite à leur réalimentation d'après-jeûne, ont repris le poids perdu et plus.  C'est le cas de Tony Hannah un jeûneur sur un de nos autres précédents sites.

Finalement, cela dépend en grande partie de l'individu.  Certains changent d'alimentation, d'autres pas.  Beaucoup retombent dans leurs habitudes d'avant-jeûne et reprennent tout.

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t162-poids-pertes-de-poids-durant-le-jeune

À chacun sa motivation !

PS. Malgré tout, que nous soyons du genre à rester équilibré ou non lors de la reprise alimentaire (qui peut s'échelonner sur plusieurs semaines,  plusieurs mois, voire plusieurs années), il faut se dire que le jeûne que j'ai exécuté a été un bienfait pour tout l'organisme.  Que nous ayons jeûné quelques jours, quelques semaines et plus, les bénéfices récoltés sont un + , même si nous reprenons du poids.

avatar
Luc
Admin

Messages : 4156
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  sypqys le Sam 10 Déc 2016 - 8:51

Luc a écrit:

Allons-nous reprendre le poids perdu et + lors de la réalimentation ?

La réponse est triple : oui, non, peut-être !

On peut dire qu'une majorité de jeûneurs reprennent du poids sans toutefois en reprendre plus qu'ils en ont perdu, cela est normal.

Nous connaissons des jeûneurs et jeûneuses qui ont perdu beaucoup de poids et qu'ils ont repris un poids normal suite au jeûne.  Nous pourrions citer le cas ncm, une jeûneuse de ce site qui était en surpoids (95 kg).  Après sa réalimentation, peut-être plus d'une année plus tard, elle était toujours à son poids-santé normal.

Il y a aussi des gens qui, suite à leur réalimentation d'après-jeûne, ont repris le poids perdu et plus.  C'est le cas de Tony Hannah un jeûneur sur un de nos autres précédents sites.

Finalement, cela dépend en grande partie de l'individu.  Certains changent d'alimentation, d'autres pas.  Beaucoup retombent dans leurs habitudes d'avant-jeûne et reprennent tout.

http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t162-poids-pertes-de-poids-durant-le-jeune

À chacun sa motivation !

PS. Malgré tout, que nous soyons du genre à rester équilibré ou non lors de la reprise alimentaire (qui peut s'échelonner sur plusieurs semaines,  plusieurs mois, voire plusieurs années), il faut se dire que le jeûne que j'ai exécuté a été un bienfait pour tout l'organisme.  Que nous ayons jeûné quelques jours, quelques semaines et plus, les bénéfices récoltés sont un + , même si nous reprenons du poids.


Merci Luc. Parce que j'ai acheter un livre qui dit "jeûne, maigrir se détoxifier etc." Donc je pensais que c'étais prouvé... Je tâcherais à faire gaffe à la reprise alimentaire puis voilà...
manger peu au début comme tu le suggère...
avatar
sypqys

Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 31
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  sypqys le Mar 20 Déc 2016 - 7:04

Re,

J'ai une question... Est-ce que le jeûne est contre-indiqué à quelqu'un qui a subit des opérations chirurgicales y'a plus de 10 ans, et des scanner, IRM, gastroscopie y'a moins de 5 ans ?

En effet, j'ai été opéré du strabisme très jeune à 1 an, extraction d'un testicule droit, amygdales, appendicite, hernie étranglée, nez cassé. tout ça y'a plus de 20 ans...

Parce que je me demande si ça pose problème ?

Merci
avatar
sypqys

Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 31
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  Luc le Mar 20 Déc 2016 - 10:22


Les investigations par scanner, IRM, gastroscope ... etc. n'ont pas d'influence sur le jeûne.

J'ai personnellement été opéré pour l'appendice et pour une hernie et j'ai jeûné par la suite sans ennui. Mon épouse eut également quelques chirurgies et a jeûné sans problème. Elle a subi une amputation d'un doigt suite à un accident alors qu'elle avait 18 ou 19 ans et jeûna par la suite sans ressentir de douleurs particulières à cet endroit. En principe, ces diverses interventions chirurgicales ne sont pas une contre-indication au jeûne.





avatar
Luc
Admin

Messages : 4156
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  sypqys le Jeu 29 Déc 2016 - 12:14

Luc a écrit:
Les investigations par scanner, IRM, gastroscope ... etc. n'ont pas d'influence sur le jeûne.

J'ai personnellement été opéré pour l'appendice et pour une hernie et j'ai jeûné par la suite sans ennui.  Mon épouse eut également quelques chirurgies et a jeûné sans problème.  Elle a subi une amputation d'un doigt suite à un accident alors qu'elle avait 18 ou 19 ans et jeûna par la suite sans ressentir de douleurs particulières à cet endroit.  En principe, ces diverses interventions chirurgicales ne sont pas une contre-indication au jeûne.






ok merci Luc.

J'ai une autre question qui n'a rien à voir. Sur la durée du jeûne. Il faut faire un jeûne jusqu'à ce que le corps réclame de la nourriture solide à nouveau...
Mais cette durée de jeûne est-elle variable en fonction des années ? Si j'arrive à tenir 28 jours, l'année prochaine la durée sera analogue ?

Merci !
avatar
sypqys

Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 31
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  Luc le Jeu 29 Déc 2016 - 18:40

sypqys a écrit:

J'ai une autre question qui n'a rien à voir. Sur la durée du jeûne. Il faut faire un jeûne jusqu'à ce que le corps réclame de la nourriture solide à nouveau...
Mais cette durée de jeûne est-elle variable en fonction des années ? Si j'arrive à tenir 28 jours, l'année prochaine la durée sera analogue ?

Merci !
En principe ce devrait être la chose à faire. En pratique, il est rare que des jeûneurs jeûne aussi longtemps pour que la "vraie faim" apparaisse. C'est même rarissime. Sur le présent forum, plusieurs ont jeûné plus de 30 jours, voire 40 jours sans ressentir cette faim dont parle Shelton.

avatar
Luc
Admin

Messages : 4156
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  sypqys le Ven 31 Mar 2017 - 17:47

En fait j'ai plusieurs questions.

J'ai lu que la reprise alimentaire ce faisait en buvant des jus de fruits... Mais si l'on a pas d'extracteur de jus, on fait comment ?
Et qu'il fallait faire 3 h d'exercice par jour... (enfin sauf erreur de ma part).
Dans le livre "le jeûne : une nouvelle thérapie".

Si déjà je mange déjà très peu seulement le soir car j'ai rarement faim à midi. Est-ce que je dois jeûner à l'eau uniquement pendant 15-30 jours ?

Et comment faire si l'on a un travail ? Peut on se concentrer tout en buvant uniquement notre eau faiblement minéralisé (pour un comptable par exemple) ?


voilà c'est tout pour le moment
Merci par avance
avatar
sypqys

Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 31
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  Luc le Sam 1 Avr 2017 - 9:10

"sypqys" a écrit : En fait j'ai plusieurs questions.

J'ai lu que la reprise alimentaire ce faisait en buvant des jus de fruits... Mais si l'on a pas d'extracteur de jus, on fait comment ?
La reprise peut se faire par des jus, des bouillons de légumes (eau de cuisson sans assaisonnement), des fruits juteux.  Par exemple, on peut manger le fruit sans avaler la pulpe et juste extraire le jus de l'orange ou du pamplemousse ou des raisins ...

Et qu'il fallait faire 3 h d'exercice par jour...  (enfin sauf erreur de ma part).
Dans le livre "le jeûne : une nouvelle thérapie".


Durant un jeûne thérapeutique, on est au repos complet. Plus nous sommes au repos, mieux c'est ... pourquoi ? La réponse est  ICI

Il est vrai que sur la vidéo "Le jeûne; une nouvelle thérapie", on active les gens, on leur donne des bains de vapeur ... mais tout cela est inutile, voire nuisible selon les hygiénistes. Dans les faits l'organisme, tel que vu sur le précédent lien, a besoin d'énergie pour se nettoyer et se régénérer.  Lorsqu'on l'active, les énergies sont déviées et canalisées vers l'effort musculaire et non vers l'autolyse.  Lorsqu'on le place dans des conditions de chaleur intense ou de froid (ex. douche froide), l'organisme doit déployer beaucoup d'énergie pour se tempérer, tout ça au détriment de l'autolyse qui s'arrête automatiquement afin d'envoyer l'énergie où la demande est prioritaire.


Il faut savoir que l'autolyse se passe au niveau cellulaire.  Mosséri écrit :

L'élimination en vérité se passe au niveau des cellules et non au niveau des émonctoires (foie, reins, poumons) qui ne font que rejeter des substances déjà éliminées. Le foie transforme les déchets éliminés par les cellules en matières plus simples et éliminables. Les reins les filtrent du sang et les rejettent dans la vessie. Donc pour hâter l'autolyse, il faut pousser les cellules, non les émonctoires, à éliminer. Comment?

Il faut à cette effet savoir comment fonctionnent les cellules. Les cellules ont besoin, pour fonctionner, d'énergie nerveuse. Quand celle-ci est abondante, elles éliminent beaucoup, sinon elles éliminent peu. Comment augmenter cette énergie nerveuse? Simplement en économisant sur les dépenses physiques, musculaires, digestives, sexuelles, etc. Comment économiser? Par le repos musculaire, celui de l'estomac, etc.

On ne peut pas hâter l'élimination en stimulant les reins et les autres organes.

Si déjà je mange déjà très peu seulement le soir car j'ai rarement faim à midi. Est-ce que je dois jeûner à l'eau uniquement pendant 15-30 jours ?
Ne manger qu'un repas par jour est déjà une forme de jeûne. Néanmoins, un jeûne intégral agira plus rapidement sur le problème que nous avons à régler.

Et comment faire si l'on a un travail ? Peut on se concentrer tout en buvant uniquement notre eau faiblement minéralisé (pour un comptable par exemple) ?
En principe, un jeûne qui se veut thérapeutique s'exécute au repos; donc on ne travaille pas en période de jeûne.  Certains le font, mais le jeûne est peu ou pas thérapeutique; il y aura cependant perte de poids plus rapide, sans les avantages du jeûne au repos.

voilà c'est tout pour le moment

Merci par avance
avatar
Luc
Admin

Messages : 4156
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  sypqys le Sam 1 Avr 2017 - 12:22

Ok merci beaucoup Luc.

Je voulais savoir, si l'on est en surpoids, la perte de poids à l'issue du jeûne est regagné finalement ?
cela dépends des cas ? Bon, je sais je peux trouver des pistes sur le forum. Donc ne répond pas obligatoirement...
Si on jeûne tous les ans, ça ne change rien ?

Car deux hospitalisations en psychiatrie m'ont fait passé de 56 kg à 94 kg de 2011 à 2013.
En fait, j'aimerais retrouver un poids "santé" pour la confiance en soi... Mais je ne sais pas comment m'y prendre. J'ai vu des vidéos sur Youtube qui préconisent des jus de fruits et légumes... mais je ne sais pas ce qui est le plus efficace pour parvenir à ça.

Merci encore
avatar
sypqys

Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 31
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  Luc le Lun 3 Avr 2017 - 9:38


Il faut partir du principe que l'organisme a besoin d'environ 1400 à 1500 calories par jour (si nous sommes au repos) pour entretenir son métabolisme basal (cœur, poumon, système gastro-intestinal, cerveau ...).

Si nous sommes actifs, 1500 calories n'est plus suffisant, nous devons manger davantage afin de compenser, sinon l'organisme ira puiser dans ses réserves ... donc nous perdons du poids.

Est-ce que suite à un jeûne, les gens reprennent le poids perdu. Généralement oui, si leur poids était dans les normales. Beaucoup débutent un jeûne avec un poids très élevé et, suite à un jeûne de quelques semaines perdront passablement mais pas suffisamment pour atteindre leur poids-santé. Ces gens doivent donc continuer de manger beaucoup moins s'ils veulent atteindre leur poids.

Tout cela demande de la discipline et de la persévérance, rien n'est facile. Nous voyons régulièrement des jeûneurs changer complètement leurs habitudes alimentaires suite à un jeûne. Dans les faits, le problème est qu'habituellement, les personnes retombent dans leur ancien mode de vie ... trop de sucre, trop de gras, trop de ci et de ça.

La clé serait donc de manger beaucoup de végétaux, de manger un peu de tout en réduisant les quantités, et en étant actif. La sédentarité est souvent la cause de la prise de poids, on mange trop et on dépense peu.

Il y a certains cas particuliers où les gens prenant des médicaments donnant de l'appétit, ils ont plus de difficultés. Cela demande davantage de discipline chez ces personnes.

Bon courage !


avatar
Luc
Admin

Messages : 4156
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  sypqys le Mar 4 Avr 2017 - 16:28

Ok merci encore à toi
avatar
sypqys

Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 31
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  sypqys le Ven 7 Avr 2017 - 14:42

N'y-a-t-il pas de risque de malaise ? si je vais dans la rue ou conduire en voie rapide pendant 35-40 minutes ?
Quelle est la quantité d'eau à boire par jour ? 200 ml est-ce suffisant ? (Mont-Roucous)

J1 : je vais bien, bon on verra bien dans la durée. Pas trop faime pour le moment... On verra bien... ça fait 20 h que je n'ai rien avalé environ....
je pèse 76,4 kg. J'arrête toute médication (Paroxetine) en espérant trouver le sommeil




avatar
sypqys

Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 31
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  Luc le Ven 7 Avr 2017 - 19:41


Il est bien difficile de prévoir tes réactions, cela peut varier d'une personne à l'autre. Certains jeûnent en ne ressentant que peu d'effets indésirables alors que d'autre sont très handicapés.

Pour ce qui est de conduire un véhicule, il serait préférable, de ne pas le faire, mais si tu n'as pas le choix, prend un peu de jus de fruits avant de partir et apportes en avec toi au cas d'avoir des faiblesses.

Tant qu'au sommeil, la plupart des jeûneurs dorment très peu. On peut donc penser que tu auras des ennuis à ce niveau, d'autant plus que tu viens d'arrêter ta médication. Il faudra sans doute quelques jours avant que le sommeil redevienne un peu plus normal. On verra bien !

Bon courage !
avatar
Luc
Admin

Messages : 4156
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  sypqys le Lun 10 Avr 2017 - 12:56

Re,


Bon, J4 (17:30 en France) de jeûne à l'eau (Mont-Roucous). 75 cl par jour. Je ne vais presque plus à la selle depuis 2/3 jours. J'ai perdu 4 kg depuis le début.
En fait je vais de plus en plus mal, remontées acides, sentiment de mal être total, bref je n'en peux plus. Mais je pense ce n'est pas le jeûne qui en cause. Parce que la sensation de faim à disparue.
C'est l'arrêt du seul médicament psychiatrique (Paroxetine 10 mg) qui cause cela. Insomnies. J'ai du dormir la nuit dernière demi-heure mais je suis resté longtemps au lit bien qu'étant mal.
En plus la chaleur est de retour ici dans le Sud, c'est étouffant (il doit faire 25 C° facile) ! et qui plus y je suis dans un 25 m² au 4ème l'été c'est l'enfer quoi !
Je voulais savoir je dois aller à Lidl ce week-end mais je voulais savoir si outre la Mont Roucous je pourrait trouver une eau faiblement minéralisé là-bas. C'est quoi le seuil maximum de minéraux en mg/L qu'il faut que l'eau contienne ?

Sinon que faire ? Dois-je reprendre les 10 mg par soir ? ça fait 4 soir que je ne le prend plus. Et mon état s'aggrave. Faut dire que j'étais auparavant à 20 mg de oct 2013 à fin dec 2016. Depuis début 2017 je suis à 10 mg. Parce que là, je n'en peux plus vraiment. J'ajoute, cet état je l'ai retrouvé quand j'étais en vacances chez mes parents et que je l'ai prolongé et que mon ordonnance à expiré. Du coup, bon, je me suis senti mal de 2e au 6 jours sans. J'ai pu renouveler en passant par le médecin de famille.

Dois-je attendre la fin du jeûne pour reprendre les 10 mg journaliers ? Mais vais-je aller mieux bientôt sans médicament durant ce premier long jeûne ? Dans combien de jours ? Parce que là, le manque se fait ressentir et c'est affreux.


merci par avance
bonne journée !


Dernière édition par sypqys le Lun 10 Avr 2017 - 13:06, édité 1 fois (Raison : u)
avatar
sypqys

Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 31
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  Luc le Lun 10 Avr 2017 - 13:48

Les insomnies étaient à prévoir, d'ailleurs nous en parlions sur un des précédents messages. Tel que nous le disions, le jeûne provoque des insomnies, il n'est donc pas surprenant que l'arrêt de ton médicament en provoque davantage.

Ce type de médicament, selon ce la médecine, devrait être cessé graduellement.  Il aurait sans doute été préférable de les arrêter graduellement avant d'entreprendre le jeûne.  Néanmoins, le jeûne activera le sevrage, mais durant ces jours, comme tu le constates, ce n'est pas facile.

Tu te demandes si tu dois les reprendre ou pas ... ce n'est pas à nous de décider pour toi.  Il se peut cependant que d'ici quelques jours, les effets du sevrage disparaissent.  Généralement, lorsque certains médicaments sont pris, ici je ne parle pas nécessairement du type que tu prends, cela peut prendre plus ou moins une semaine à éliminer les effets de manque.  Dans le cas des anxiolytiques, qui ne sont pas ce que tu prends actuellement, le temps avant que l'organisme s'habitue à dormir sans sédation prend aussi quelques jours, voire une semaine ou plus avant de pouvoir dormir sans ceux-ci.  Les premiers jours de privation sont alors très difficile.  Au moins, lorsque nous exécutons un jeûne thérapeutique, nous n'avons pas à nous lever le lendemain matin pour aller travailler.  On peut faire quelques siestes durant la journée.

Concernant l'eau,  une eau peu minéralisée fait l'affaire.  Nous ne sommes pas des experts dans le domaine, mais une eau filtrée par osmose inversée fait très bien l'affaire, elle se rapproche de l'eau distillée, c'est d'ailleurs cette eau que nous utilisons à la maison, que ce soit en jeûne ou non. Voir le lien sur l'eau :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t124-eau-absorption-d-eau-durant-le-jeune

Pour l'activité intestinale, il est tout à fait normal qu'elle cesse durant le jeûne.

Bon courage !
avatar
Luc
Admin

Messages : 4156
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  sypqys le Lun 10 Avr 2017 - 14:14

Luc a écrit:Les insomnies étaient à prévoir, d'ailleurs nous en parlions sur un des précédents messages. Tel que nous le disions, le jeûne provoque des insomnies, il n'est donc pas surprenant que l'arrêt de ton médicament en provoque davantage.

Ce type de médicament, selon ce la médecine, devrait être cessé graduellement.  Il aurait sans doute été préférable de les arrêter graduellement avant d'entreprendre le jeûne.  Néanmoins, le jeûne activera le sevrage, mais durant ces jours, comme tu le constates, ce n'est pas facile.

Tu te demandes si tu dois les reprendre ou pas ... ce n'est pas à nous de décider pour toi.  Il se peut cependant que d'ici quelques jours, les effets du sevrage disparaissent.  Généralement, lorsque certains médicaments sont pris, ici je ne parle pas nécessairement du type que tu prends, cela peut prendre plus ou moins une semaine à éliminer les effets de manque.  Dans le cas des anxiolytiques, qui ne sont pas ce que tu prends actuellement, le temps avant que l'organisme s'habitue à dormir sans sédation prend aussi quelques jours, voire une semaine ou plus avant de pouvoir dormir sans ceux-ci.  Les premiers jours de privation sont alors très difficile.  Au moins, lorsque nous exécutons un jeûne thérapeutique, nous n'avons pas à nous lever le lendemain matin pour aller travailler.  On peut faire quelques siestes durant la journée.

Concernant l'eau,  une eau peu minéralisée fait l'affaire.  Nous ne sommes pas des experts dans le domaine, mais une eau filtrée par osmose inversée fait très bien l'affaire, elle se rapproche de l'eau distillée, c'est d'ailleurs cette eau que nous utilisons à la maison, que ce soit en jeûne ou non. Voir le lien sur l'eau :
http://jeune-et-sante.forumcanada.org/t124-eau-absorption-d-eau-durant-le-jeune

Pour l'activité intestinale, il est tout à fait normal qu'elle cesse durant le jeûne.

Bon courage !

Merci.
Mais je ne pouvais pas les arrêter progressivement car la psychiatre ne le veux pas.
Mais je tenais à jeûner malgré tout.
Et puis je peux demander en pharmacie le Deroxat en sirop et puis diminuer de 1 mg chaque 15/20 jours sans en parler à la psychiatre...
c'est aussi possible.

J'ai des nausées, bref, je me sens super mal, j'espère ça va passer parce que je n'aime pas du tout être dans cet état.

Si reprend les 10 mg/jour le jeûne ne sera pas thérapeutique c'est ça ?
Mais j'irai mieux d'un autre côté. Donc j'hésite beaucoup en fait...

Demain je dois aller quelque part à 20 h pendant une heure en compagnie de personnes. Je dois aussi aller en ville, puis aux courses acheter un nouveau pack d'eau.
Je devrais aussi aller à la poste la semaine prochaine (bon c'est à 600 m pieds).

Après je vais tout faire pour rester au repos...

avatar
sypqys

Messages : 35
Date d'inscription : 22/11/2016
Age : 31
Localisation : France

Revenir en haut Aller en bas

Re: peut on continuer son traitement psychiatrique et prendre des plantes médicinales durant le jeûne ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum