Témoignages divers sur le jeûne glanés ici et là !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Témoignages divers sur le jeûne glanés ici et là !

Message  Luc le Mar 25 Sep 2012 - 11:24



Si au cours de vos lectures et recherches vous trouvez des citations, anecdotes et témoignages intéressants sur le jeûne, n'hésitez pas à les placer sur cette discussion.

Je brise la glace ...


________________________________


"Le jeûne semble avoir pour effet avant tout, de débarasser le corps de ses déchets qui l'intoxiquent et comme la plupart des maladies ont pour origine une intoxication, le jeûne supprimant la cause permet de préparer des guérisons surprenantes."

"Un jeune physicien russe, menacé de paralysie à cause d'une infection généralisée très douloureuse qui le tenait cloué au lit, se mit à jeûner, ne buvant qu'un peu d'eau minérale chaque jour. Au bout de 10 jours, il put se lever et reprendre son travail. Il arrêta son jeune le 45ème jour, il était complètement guéri."

tiré du livre: "Comment guérir sans nuire ?" Yves Mantelin


___________________________________


L'histoire de cette jeune fille américaine est véridique. Comdamnée à mourir d'une maladie incurable, elle résolut tout simplement d'abréger ses souffrances et de se tuer. Pour se donner la mort, elle arrêta tout médicament, renvoya son médecin et s'abstint de manger. Mais comme la mort tardait à venir, elle commença à s'inquiéter. Poursuivant le jeûne qui devrait la délivrer et de la vie et de ses souffrances, elle fut grandement surprise de se voir délivrée seulement de ses souffrances.

tiré de: Magazine, Soignez-vous, Santé Pratique: Albert Mosseri, La Nutrition Hygiéniste



Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages divers sur le jeûne glanés ici et là !

Message  Luc le Mar 25 Sep 2012 - 11:34



Études d'un très long jeûne expérimental suivi médicalement.

En 1973, un homme obèse de 207 kg a pratiqué un jeûne sans complications de 382 jours sans prise d'énergie. L'homme avait un poids final de 81,6 kg. Il perdit 125,4 kg, soit une moyenne de 320 g par jour. (Stewart fast 382 Fleming 1973)

Features of a successful therapeutic fast of 382 days' duration

W. K. Stewart , Laura W. Fleming A 27-year-old male patient fasted under supervision for 382 days and has subsequently maintained his normal weight. Blood glucose concentrations around 30 mg/100 ml were recorded consistently during the last 8 months, although the patient was ambulant and attending as an out-patient. Responses to glucose and tolbutamide tolerance tests remained normal. The hyperglycaemic response to glucagon was reduced and latterly absent, but promptly returned to normal during carbohydrate refeeding. After an initial decrease was corrected, plasma potassium levels remained normal without supplementation. A temporary period of hypercalcaemia occurred towards the end of the fast. Decreased plasma magnesium concentrations were a consistent feature from the first month onwards. After 100 days of fasting there was a marked and persistent increase in the excretion of urinary cations and inorganic phosphate, which until then had been minimal. These increases may be due to dissolution of excessive soft tissue and skeletal mass. Prolonged fasting in this patient had no ill-effects.

Stewart, WK; Fleming, LW; Robertson, PC. Massive obesity treated by intermittent fasting. A metabolic and clinical study. Am J Med. 1966 Jun;40(6):967–986. [PubMed]

Selon ce cas plutôt exceptionnel, il serait logique de penser qu'une personne ayant un surplus de poids élevé pourrait éventuellement jeûner très longtemps, plus longtemps qu'une autre ayant un poids normal. Il semble, toujours selon ce cas, qu'à la fin du jeûne, sur ce patient suivi médicalement, qu'il n'y ait pas eu d'effets néfastes selon les divers examens passés.

Étude de W. K. Stewart , Laura W. Fleming (1973)



Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages divers sur le jeûne glanés ici et là !

Message  Luc le Mar 25 Sep 2012 - 11:36



Durée de jeûne, perte de masse corporelle et survie

La déplétion énergétique et la survie d'un individu, sont d'autant plus critiques et compromises que la durée du jeûne augmente. Si la survie d'un individu est assurée dans certaines limites de durée du jeûne et de perte de masse corporelle il peut se réalimenter et récupérer sans que cela laisse de séquelles apparentes. (Groscolas 1986, Cheres et al. 1988b). Ces limites sont variables selon les espèces et les individus.

Le jeûne prolongé n'est pas un comportement habituel chez l'homme (Levine & Billington 1997). Chez l'homme non obèse, la durée maximum de jeûne varie de 57 à 73 jours avec une perte de masse corporelle de 18 à 23 kg (Leiter & Marliss 1982). D'après les mêmes auteurs, un homme de 25 ans en bonne santé ne pourrait survivre à un jeûne de plus de 60 jours au cours duquel sa masse passerait de 65-70 kg à 46.5 kg (Leiter & Marliss 1982). Le jeûne prolongé a été beaucoup utilisé dans le cadre du traitement thérapeutique de l'obésité (Drenick et al. 1968). La durée de jeûne d'un homme obèse est largement supérieure à celle d'un homme non obèse, mais la perte de masse journalière est relativement semblable (Leiter & Marliss 1982) Chez l'homme obèse, le record de jeûne semble être de 382 jours, le sujet ayant une masse corporelle de 207 kg avant le jeûne et 82 kg en fin de jeûne (Stewart & Fleming 1973)


Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages divers sur le jeûne glanés ici et là !

Message  Luc le Mar 25 Sep 2012 - 11:44



Les midrashim, qui sont de petits commentaires sur la Torah, disent que Moïse aurait jeûné trois fois quarante jours soit 120 jours.

Cette information est intéressante mais, nous n'avons pas à aller si loin puisque sur le présent site plusieurs participants ont exécuté des jeûnes de 40 jours et plus. Il s'agit de Knut (40), Krystella (40), Jean-Pierre (43), Michel D (39). Aléjandra (40), Gus (40), Sylvie (43)


______________________________


En Occident, le jeûne a intéressé certains scientifiques, en particulier à partir des années 20, alors qu’on connaissait peu à peu les bases de la physiologie du corps humain. On pouvait donner un sens médical au jeûne, mais à part quelques prêcheurs parfois célèbres comme le Dr Shelton, qui a accompagné 25 000 jeûneurs, (35 000 en 1950 et plus de 60 000 en 1980) le corps scientifique s’est toujours détourné de ce sujet, peut- être trop imprégné de sens religieux et de mysticisme ? C’est possible, ou bien trop simple et à la portée de chaque malade ? C’est aussi une explication, une méthode aussi simple, si elle s’avérait efficace, pouvait écorcher le pouvoir médical.

Toujours est-il que les quelques prosélytes scientifiques, ainsi que des esprits non conformistes (comme les célèbres Succi et Merlatti, qui s’exhibaient en jeûnant (de 30 à 50 jours) pour gagner de l’argent, ou Estapper, un participant au ”tournoi athlétique de jeûne", qui dura 7 jours au Madison Square Garden en 1903 !), ont fait la démonstration que le jeûne est physiquement possible, sans altération de la santé, et au contraire en apportant aux tissus un regain de vigueur et de jeunesse.




Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

"fletcherisme"

Message  Luc le Mar 25 Sep 2012 - 11:46



Fletcherisme (jeûne déguisé)

Le jeûne déguisé ou "fletcherisme " qui consiste à réduire considérablement l'alimentation en pratiquant une mastication prolongée (50 à 100 fois par bouchée ou gorgée !) ; c'est ainsi que Fletcher et Knap recouvrirent leur santé condamnée par la médecine officielle du siècle dernier, en mastiquant chaque parcelle de nourriture jusqu'à ce qu'elle devienne totalement liquide avant de l'avaler. Il est désormais reconnu que la ptyaline (ou amylase salivaire) est une enzyme contenue dans la salive ayant des propriétés étonnantes sur certains processus inflammatoires et dégénératifs.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Luc
Admin

Messages : 3462
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Témoignages divers sur le jeûne glanés ici et là !

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:28


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum