La pleine santé c'est quoi ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La pleine santé c'est quoi ?

Message  bombilol le Mer 9 Nov 2016 - 19:23

Hello !

Tout d'abord comme il est souvent dit, je souhaite remercier l'équipe pour le formidable travail, je viens de temps en temps lire les témoignages, trouver des réponses à mes questions sur certains effets, bienfaits du jeûne etc. Je dois avouer que pour moi vous êtes la référence sur le jeûne ( pour avoir fouillé un peu partout sur le web ), je me suis donc décidé à apporter mon petit parcours et surtout mes futures expériences

Bref! Je pratique régulièrement les jeûnes, à l'eau, sec, intermittents et des cures de jus à l'extracteur ( principalement des jus de carottes bio/oranges/pommes )
Mes plus longs jeûnes sont de seulement 5 et 7 jours avec 3 jours secs, le reste du temps je pratique des jeûnes plutôt cours au maximum de 2-3 jours ( secs le plus possible ) et quotidiennement je ne mange qu'à partir de midi ( dernier repas vers 20H ) voir parfois uniquement le soir quand je peux
Au niveau des bienfaits, avant d'expérimenter les jeûnes j'ai eu une période d'angine blanche à répétition environ toutes les trois semaines cela a duré facilement 6 mois .. j'avais comme on dit, les amygdales caverneuses.. chaque week-end c'était au minimum une bouteille d'alcool fort en apéro + les conso ( bières/shooters  ) des bars et en semaine ça pouvait varier avec des périodes où je sortais 5 jours sur 7 en été .. toujours avec une très grosse conso d'alcool couplé à un traitement antidépresseur ( oui oui les deux ne font pas bon ménage d'après les "spécialistes" je suis au courant et je connais très bien les effets )

Tout ce que j'ai écrit plus haut je l'ai vécu pendant .. 6 ans, les angines sont apparues au bout de 2-3 ans, j'étais constamment sous antibiotiques et le problème revenait sans cesse
Seul un simple jeûne de 3 jours à su résoudre le problème ( avec de tout petit jeûne d'un jour et demi max comme préparation ) j'avais même vu un ORL qui après plusieurs rendez-vous était prêt à m'enlever les amygdales
J'ai continué les soirées et repris petit à petit les antidépresseurs que j'avais coupé progressivement en vu de mon jeûne. Par la suite j'ai eu seulement deux fois une seule amygdale blanche qui a été guéri après deux simples jeûne d'un jour, même pas un rhume. Par contre j’ai commencé à développer une sorte d’eczéma sur le visage/dos/poitrine qui apparaît en fonction de ma quantité d’alcool absorbée le soir même et l'enchaînement des jours ON
C'est par la suite que j'ai arrêté les antidépresseurs, fait mon jeûne de 7 jours et fortement ralenti les sorties
J'ai évidemment fait des analyses pour mon foie, que ça soit sanguines ou des échographies. Aucun problème à ce niveau et mes analyses bilan de santé sont bien meilleures qu'avant mes premiers jeûnes et mon alcoolisme

Alors voilà, je me pose des questions sur la "pleine santé".. j'ai voulu entreprendre un jeûne de plus de deux semaines mais j'ai toujours eu peur de paraître maigre et faible ( j'étais très maigre dans mon enfance ) je me suis donc arrêté à une semaine, je fais 65 kg pour 1M77
J’ai encore pas mal de cernes, j’ai du mal à positiver dans ma vie mais j’ai tout de même de très grosses amélioration de mon humeur, j’entreprends des choses mais je suis seulement à 100% quand j’ai le ventre vide … dès que j’ai pris mon repas, je sens ma motivation s’éteindre, j’ai juste envie de paresser

Une chose aussi, j’ai l’impression d’être beaucoup plus sensible qu’avant .. je m’explique : déjà par rapport à la nourriture, quand je mange des choses pas très saines ( gateaux, chocolats, sucres, junks food etc) je me sens engourdi mentalement de plus je tiens bien moins l’alcool, je finis mes soirées vers 1H30 contre par d’heures et mon corps rejète la cigarette les maux de gorges/gènes arrivent très vite ce qui me coupe l'envie, certes je n’ai plus les effets stimulants ( voir psychotrope ) des antidépresseurs mais je me pose des questions sur la capacités d’un corps « sain » à réagir face aux produits nocifs. L’alcool m’endors et je me tape des lendemains très difficiles alors que ma quantité d’alcool est moindre et je parle d’une différence en même pas un an donc pas question de parler de vieillesse..( je rappelle que j’ai de bien meilleurs bilans sanguins qu’avant )
Niveau allergie chose que j’avais oublié j’ai eu de très bonnes améliorations, sachant qu’avant je ne pouvais pas traverser une rue de platanes sans avoir les yeux rouges sang mais ce n’est pas complètement guéri

Un seul gros problème est apparu il y a quelques mois, des crises de spasmophilies.. des symptômes qui varient entre la peur de dépersonnalisation/contrôle/mourir/faire une crise cardiaque/AVC, ça peut durer seulement dix minutes contre plusieurs heures et les crises apparaissent souvent un lendemain de soirée ( quelque soit ma consommation d'alcool ) ceci dit elles ont tendance à s'atténuer avec le temps et les jeûnes, mais rien que l'appréhension de la crise en provoque une...
J'ai aussi en ce moment une sensation d'écoulement dans la gorge assez régulière, que je sois en jeûne ou non .. j'hésite à consulter d'ailleurs

Voilà pour mon petit témoignage

Edit: je n'ai pas parlé de mes effets secondaires pendant mes jeûnes
J'avais du mal à tenir deux jours complet au début, trop de maux de têtes mais petit à petit entre chaque jeûnes j'avais moins mal et j'ai pu faire les suivant au repos complet, je dormais beaucoup ! parfois plus de 12H par jours, la faim ne me gênait pas trop c'était plus les pensées de nourritures .. pendant mon sommeil j'ai plusieurs fois rêvé d'avoir cassé mon jeûne, j'étais d'ailleurs plutôt mécontent de moi après avoir mangé ( toujours dans mon rêve bien sur ) j'aurais largement pu tenir plus que les sept jours si j'avais jeûné dans un autre cadre que celui d'une coloc avec les odeurs de nourritures et les tentations de sorties en plus de ma peur par rapport au poids

bombilol

Messages : 4
Date d'inscription : 24/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pleine santé c'est quoi ?

Message  Luc le Jeu 10 Nov 2016 - 1:04


Bonsoir,

Malheureusement, j'avais commencé à te répondre, mais j'ai fait une mauvaise manipulation et tout mon message s'est envolé. Comme il se fait tard ici, je devrai me reprendre ultérieurement. Parmi les liens cités il y avait celui-ci expliquant la toxémie :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]




Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pleine santé c'est quoi ?

Message  bombilol le Ven 11 Nov 2016 - 6:45

Bonjour Luc,

Merci pour cette réponse rapide, dommage pour le message entier, ceci dit j'ai retenu quelques passages pour la toxémie:

Voilà la raison pour laquelle ceux qui vivent très hygiéniquement réagissent si vite quand ils font un écart. Ils ont gardé leur niveau de tolérance très bas et leur corps élimine énergiquement tous les poisons avant qu'ils n'affectent les tissus. L'hygiéniste ne peut pas échapper et s'en tenir comme ses camarades qui vivent comme tout le monde. Quand il se comporte de façon antibiologique son corps le lui rappelle de suite. C'est un corps sain qui sonne l'alarme promptement.

Par contre, quand les sens sont émoussés par l'énervation et la toxémie, ils ne réagissent pas promptement et laissent à penser qu'on est en meilleure santé et qu'on s'en tire mieux. (...)

Cela pourrait expliquer pourquoi j'ai du mal à tenir une soirée sous alcool contrairement à certains de mes amis qui tiennent encore jusqu'à 7h du mat sans autre stimulant en dehors de la cigarette
Par contre il me reste encore par moment les plaques rouges qui débute sur les pomettes, peut être comme une solution pour mon corps d'éliminer encore plus vite les toxines via la surcharge, je ne sais pas du tout pourquoi c'est apparu après quelques années de conso et surtout pourquoi ça perdure après les jeûnes. J'ai pris ça comme une alarme venant de mon corps, j'ai donc accéléré mes périodes de jeûnes/repos pour que le corps puissent se soigner, d'ailleurs de temps en temps je sens une petite pression au niveau des pomettes ( en jeûne souvent ) comme si quelque chose était en train d'agir, je me dit que tant que ce genre d'éczema est présent, mon corps n'est pas totalement guéri de ces années d'alcoolismes

L'hygiéniste ne peut pas échapper et s'en tenir comme ses camarades qui vivent comme tout le monde
C'est plutôt dans un sens problématique, outre les soirées je ne compte pas les propositions de café/bière/pause-clope/bonbons gâteaux etc qu'on me propose que ça soit au boulot ou ailleurs pendant mes journées où je me fixe de ne manger que le soir quotidiennement (dans l'absolu). Dans ce cas précis il est difficile de ne pas être incompris voir "exclu" surtout à mon âge

bombilol

Messages : 4
Date d'inscription : 24/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pleine santé c'est quoi ?

Message  Luc le Ven 11 Nov 2016 - 9:47

suite ...

Je ne sais pas quel âge tu as actuellement, mais selon tes dires tu serais relativement jeune.  Si c'est le cas, il serait grand temps d'agir avant que tout devienne irréversible.  Éliminer l'alcool de sa vie n'est pas facile, cela prend une volonté de fer, d'autant plus que nos fréquentations (qui ont nos habitudes) ne nous y encouragent pas vraiment ...
Le jeûne peut effectivement agir favorablement et éliminer ce besoin, mais il faut cesser totalement, pas uniquement durant le jeûne, mais entre les jeûnes.

Il y a différentes approches pour se libérer de l'alcool.  Tant qu'à Shelton et autres hygiénistes, c'est l'arrêt complet sans descente.  Naturellement, cela n'est pas facile, surtout durant les premiers jours.  Pour cette raison, certaines maisons de jeûne n'acceptent des cas d'alcoolisme qu'uniquement après que le jeûneur ait passé par une maison de transition.  Tout cela afin d'éviter des réactions, parfois violentes des jeûneurs ayant des problèmes d'alcool ou de drogue. Voir le lien :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

En lisant ton témoignage, il semble que tu aies effectué des jeûnes de 5 à 7 jours.  Peux-tu nous parler de ces jeûnes ?  Étaient-ils exécutés au repos ou au travail ?  

Faire plusieurs courts jeûnes n'est pas mauvais, mais faut-il, entre ceux-ci, changer notre comportement alimentaire (alcool) entre ces jeûnes.  L'idéal serait un jeûne de deux, préférablement trois semaines de jeûne au repos.

Voici quelques liens sur le présent forum où il est question d'alcool : ICI

Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pleine santé c'est quoi ?

Message  bombilol le Ven 11 Nov 2016 - 14:21

Je ne sais pas quel âge tu as actuellement, mais selon tes dires tu serais relativement jeune
J'ai quand même 30 ans, j'ai débuté mes premiers jeûnes un peu avant mes 29

En lisant ton témoignage, il semble que tu aies effectué des jeûnes de 5 à 7 jours.  Peux-tu nous parler de ces jeûnes ?  Étaient-ils exécutés au repos ou au travail ?  

Mes jeûnes ont été au repos principalement, j'ai commencé avec un seul repas le soir puis 1 jour complet et ensuite 3, comme symptômes j'avais uniquement des maux de tête assez fort et une agressivité apparente, j'ai par la suite fait quelques jours uniquement aux jus fait à l'extracteur avec comme ingrédient principal la carotte au tout début j'avais des nausées, de la fatigue une sensation de mal être, je me reposais au maximum et dormais quand je pouvais, par la suite je n'ai plus eu ce genre de symptômes avec les jus

Pendant les jeûnes de plus de trois jours je dormais souvent, je restais éveillé quelques heures devant l'ordi puis repos sur le lit, je n'avais que de la fatigue comme symptômes, au fils des jours j'ai commencé à avoir l'esprit un peu plus clair, des projets qui ce sont formés, une énergie nouvelle mais ça n'a pas duré longtemps après la reprise alimentaire puis cette pratique m'a éloigné de mon entourage, j'avais plus les mêmes délires comme on dit, j'étais un peu plus "posé" moins foufou niveau soirée etc

Je rajoute aussi une chose, j'ai eu une petite période musculation et je buvais énormément d'eau pendant mes séances ( 2L environ ) après mes petits jeûnes et les cures de jus, cette consommation a été fortement réduite, ainsi qu'une très forte diminution de temps des courbatures. Encore aujourd'hui après un long effort ( déménagement, travail physique ou petite séance de sport mes courbatures sont relativement faible contrairement à avant, elles pouvaient durer plus d'une semaine par moment )

Tant qu'à Shelton et autres hygiénistes, c'est l'arrêt complet sans descente
Je confirme qu'il est aussi plus facile pour moi de faire un arrêt complet, que ça soit pour l'alcool/antidepresseur/cigarette
Si c'est le cas, il serait grand temps d'agir avant que tout devienne irréversible
Je n'ai pour l'heure aucun problème irréversible (d'après mes analyses), j'ai débuté les jeûnes par curiosité pour faire un nettoyage et surtout pour arrêter les antidépresseurs car j'avais un effet secondaire qui m’empêchait de vivre, ma faim était totalement coupé je commençais à maigrir et j'étais tout le temps fatigué, par contre pas pour arrêter l'alcool/café/clope, ce n'est pas mon but, je ne veux pas avoir un mode de vie qui ne ferait que m'éloigner encore plus de la norme et je veux continuer à "profiter" de certains plaisirs, pour moi éliminer ces choses est encore trop extrême pour vivre dans cette société

bombilol

Messages : 4
Date d'inscription : 24/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pleine santé c'est quoi ?

Message  Luc le Ven 11 Nov 2016 - 14:55


Je comprend un peu mieux tes objectifs. Cependant, tôt ou tard, des problèmes de santé se montreront le nez, en rapport avec ton mode de vie (alcool + tabagisme), bien que l'alcool puisse être consommée modérément, la cigarette tant qu'à elle, mène au déclin de l'organisme. Les jeûnes vont sans doute éloigner ce moment où la toxémie deviendra trop envahissante.

Quant à ton poids vs ta taille dont tu parlais dans un message précédent, on arrive à un iMC de 20.7 qui est suffisant pour exécuter un jeûne de trois, voire quatre semaines. Néanmoins, puisqu'il semble que tu aies réduit ton alimentation à un ou deux repas par jour, plus diverses cures, cela est un +. Il faut aussi préciser qu'un jeûne fait lorsque nous sommes dans la vingtaine ou la trentaine, est beaucoup plus efficace qu'un même jeûne dans la cinquantaine et plus.

La fatigue en période de jeûne est normale, puisque l'organisme dévie ses énergies vers l'autolyse. La fatigue en d'autres moments est moins normale et peut avoir plusieurs causes.


Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pleine santé c'est quoi ?

Message  bombilol le Ven 11 Nov 2016 - 20:22

Mon tabagisme est vraiment très bas actuellement, je peux tenir un mois avec un seul paquet contre 3 jours max avant
Évidemment je ne fume pas du tout pendant mes jeûnes de plus d'un jour, je stop net et mon corps contrairement à la nourriture ne m'envoit pas de signe de manque, je refume uniquement quand je reprends une alimentation régulière car depuis que je pratique le jeûne intermittent j'arrive à gérer ma consommation. Mon corps rejète la cigarette tout simplement, sensation de dégoût, brûlure, impression d'avoir trop fumé alors que parfois je ne suis qu'à la moitier d'une cigarette, et puis comme je suis moins énervé globalement je fume moins (car malgré ça j'ai encore du mal à me passer d'une cigarette quand je suis à cran.. )
Je conseille vivement aux personnes qui veulent arrêter et qui malgré un jeûne ont du mal à gerer ça, de faire des jeûnes intermittents, le fait de jeûner la journée pour faire un gros repas le soir limitera la consommation de cigarettes voir l'annulera totalement et sans forcément demander une grosse volonté au contraire
À savoir aussi qu'actuellement je fais un métier plutôt physique en extérieur avec le froid et parfois la pluie et qu'au contraire le fait de ne pas manger me donne plus d'énergie pour mes tâches, après j'ai déjà un peu de pratique dans le jeûne, je n'ai pas vraiment d'effet de detox sur ce genre de durée qui pourrait me gêner
Je dis ça pour les gens qui ont ce genre d'activité et qui donc trouvent l'excuse de "je ne tiendrai pas sans manger le matin etc"

J'avais oublié de rajouter que dans mes objectifs avec le jeûne en dehors de vouloir "limiter" même si ce n'est pas tout à fait le cas les dégâts causé par l'alcool et autre, j'ai comme dit rapidement dans un de mes messages voulu me soigner mentalement/nerveusement
J'ai toujours eu depuis mon plus jeune âge des difficultés à tenir en place et rester concentré sur mes devoirs, même mes pensées n'etaient pas claires, j'ai encore du mal aujourd'hui à lire un simple article par exemple, cela me demande pas mal d'effort par moment pour ne pas avoir ma pensée qui diverge ou avoir des tics nerveux
Depuis mes nouveaux projets, j'ai une soif d'apprendre mais je manque encore cruellement de concentration et de jeûner au quotidien améliore mon état mais pas assez pour m'investir dans de la lecture comme je le voudrai
Abus de sucre en tout genre dans mon enfance, très peu voir pas du tout de légumes, beaucoup de viandes rouge et du pain blanc en masse. Voilà pour mon régime d'enfant, cela ne fait que quelques années que je me prépare des legumes à la vapeurs
J'ai toujours eu des grosses cernes jusqu'à subir sans cesse des réflexion dans le style "tu as l'air fatigué il faut dormir blabla" et ce depuis mon adolescence!
Je ne parlerai pas dans ce message du traitement sous antidépresseur

L'idée d'un jeûne d'au moins deux semaines me tente beaucoup pour voir les améliorations de ce côté-ci comme tu le conseilles Luc. Seulement c'est plutôt un manque de temps libre pour être en repos total qui va me gêner, garder mon activité avec ce jeûne ne m'est pas possible, d'où l'intermittence au maximum!

bombilol

Messages : 4
Date d'inscription : 24/04/2016

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pleine santé c'est quoi ?

Message  Luc le Lun 14 Nov 2016 - 17:23

bombilol a écrit:
L'idée d'un jeûne d'au moins deux semaines me tente beaucoup pour voir les améliorations de ce côté-ci comme tu le conseilles Luc. Seulement c'est plutôt un manque de temps libre pour être en repos total qui va me gêner, garder mon activité avec ce jeûne ne m'est pas possible, d'où l'intermittence au maximum!
En effet, un jeûne intégral de deux semaines demande d'être au repos (presque complet), si nous voulons qu'il soit vraiment thérapeutique. Cela demande donc de la planification ... et une bonne dose de volonté !
Le plus difficile, pour certains, c'est d'être retiré "du monde" temporairement. Il faut alors se dire : "Qu'est-ce que deux semaines dans toute une vie ?"

"Le repos est indissociable du jeûne. Pendant le sommeil, notre inconscient profite de notre état d'inactivité pour enfin faire le nettoyage et la réparation de nos tissus et de nos organes. Ce travail de régénérescence, essentiel au maintien de notre santé, requiert beaucoup d'énergie pour se faire. (...)

C'est pourquoi notre inconscient ne s'exécutera qu'en période de repos, récupérant ainsi l'énergie disponible pour le travail de l'autolyse. Plus le jeûne ressemblera à un long sommeil, plus les résultats de notre jeûne seront optimaux." (Rocan bio.)





Luc
Admin

Messages : 3463
Date d'inscription : 28/05/2012
Localisation : Québec Canada

https://groups.live.com/lejeunetherapeutique/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La pleine santé c'est quoi ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:09


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum